samedi 28 février 2009

drame de la vieillesse

LeFigaro.fr :

Il tue sa femme malade et se suicide
AFP
Un homme âgé de 76 ans a tué par balle ce matin sa femme "gravement malade", âgée de 74 ans, au domicile familial à La Chapelle-la-Reine (Seine-et-Marne) avant de retourner l'arme contre lui, a-t-on appris en soirée auprès de la gendarmerie.

Le septuagénaire "a abattu sa femme qui était gravement malade mais hospitalisée à domicile", avec son fusil de chasse, a précisé cette source. "Il a ensuite été retrouvé gisant dans son jardin après s'être suicidé avec l'arme utilisée", a-t-on poursuivi, précisant que cette arme était à ses côtés.
...........

==================

76 ans est le moment de l'entrée dans la période critique septennale des 77 ans... (76 ans et demi)
jour critique physique ou émotionnel ?

tueur de masse

bon c'est devenu un peu lourd mais je me suis intéressé aux tueurs de masse cités par Wikipédia Fr et De... - quelques explications à la fin... :

Bruce Jeffrey Pardo : Fusillade à Covino, en Californie, États-Unis, le 24 décembre 2008.
Bruce Jeffrey Pardo
Birth: Mar. 23, 1963
Death: Dec. 24, 2008

45 ans et 9 mois et RAS du point de vue de la situation biorythmique du jour. (mais il voulait apparemment agir le jour de Noël)
à partir de 46 ans la 47ème est critique physique du cycle physique sextennal. (équivalent P1)

===========================

Cho Seung-hui (en coréen 조승희) (18 janvier 1984 – 16 avril 2007 à Blacksburg en Virginie aux États-Unis), est le tueur responsable de la fusillade de l'Université Virginia Tech, du 16 avril 2007, dans laquelle 32 personnes sont mortes. Il s'est suicidé alors que la police cernait sa position, son corps a ensuite été retrouvé parmi ceux des victimes. Il s'agit de la pire tuerie scolaire à l'arme à feu dans toute l'histoire des États-Unis.

23 ans et 3 mois (24ème année critique sextennale)
16/04/2007 pas de jour critique physique ni émotionnel mais jour critique intellectuel i 9. (deux jours après P1)


===================================

Charles Carl Roberts IV (7 décembre 1973- 2 octobre 2006) était un chauffeur de poids-lourd livrant du lait. Il tua cinq enfants Amish de Nickel Mines (Bart Township, Pennsylvania) le 2 octobre 2006 et se suicida.

32 ans et 9 mois. (période neutre)
pas de jour critique physique ni émotionnel (trois jours après E1) mais jour critique intellectuel i 9.

(tiens i 9 comme le précédent)

===================================

Kimveer Gill
Naissance 9 juillet, 1981
Montréal
Décès 13 septembre, 2006
Montréal

La fusillade au Collège Dawson a eu lieu à Montréal le 13 septembre 2006. Elle a fait deux morts, dont le tireur, qui s'est tiré une balle dans la tête après avoir été atteint par le feu des policiers. On dénombre aussi une vingtaine de blessés.


25 ans et 2 mois.
veille de E15 jour critique émotionnel (E15 le jeudi 14 septembre)

Me 13
Je 14 E(15)
Ve 15 I(26)
Sa 16 P(1)
Di 17

============================================

Le massacre de Johann Gutenberg se produit dans la matinée du 26 avril 2002 au lycée Gutenberg à Erfurt, Thuringe, Allemagne. Robert Steinhäuser, un élève âgé de 19 ans et exclu de l'école, tue douze professeurs, une secrétaire, deux élèves et un policier avant de se donner la mort. Sept personnes seront blessées.

Robert Steinhäuser (geboren am 22. Januar 1983 in Erfurt; gstorben am 26. April 2002 in Erfurt)

veille de E8 jour critique émotionnel. 19 ans et 3 mois.

==========================================

Richard Durn
tuerie de Nanterre Dans la nuit du 26 au 27 mars 2002 à 1 h 15, à l'Hôtel de ville de Nanterre.

Richard Durn est né le 3 décembre 1968 et c'est un mardi : il est donc passé à l'acte son jour critique émotionnel. une situation doublement critique en fait : la tuerie a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi : l'intéressé allait d'un jour critique émotionnel E15 à un jour critique physique P1. pas de période critique septennale ici puisque Durn avait 33 ans et 4 mois.

==========================================

La fusillade du lycée Columbine, le mardi 20 avril 1999, est l'événement où Eric Harris et Dylan Klebold, deux adolescents, perpétrèrent un massacre (ou tuerie scolaire) avec des armes à feu

Eric David Harris (April 9, 1981 – proche date anniversaire - 18 ans est une année critique physique - P8

Dylan Bennet Klebold (September 11, 1981 – 17 ans et 7 mois = 18ème année de vie est une année critique physique - bio ras


==========================================

Kamel Ben Salah : Né en 1964. Il est accusé d'un quadruple meurtre (dit « tuerie de Montfort ») commis sur des touristes hollandais dans le Gers, France, en 1999. Il est condamné en 2002 à la réclusion criminelle à perpetuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans et sera condamné en appel à la même peine en 2003.

pas trouvé la date de naissance exacte mais il est en période critique septennale de ses 35 ans.

==============================

Valery Fabrikant : Tuerie de l'Université Concordia à Montréal, Québec, le 24 août 1992.

Valery Fabrikant (né le 28 janvier 1940 à Minsk, URSS - ) est un ancien professeur en génie mécanique à l'Université Concordia de Montréal, au Canada. Auteur de la fusillade survenue dans cet établissement le 24 août 1992, il purge actuellement une peine d'emprisonnement à perpétuité pour le meurtre de quatre collègues.

E23 donc lendemein de jour critique émotionnel. 52 ans et 4 mois.
(année critique sextennale)


==============================
Marc Lépine : Tuerie de l'école polytechnique de Montréal, Québec, le 6 décembre 1989

à 25 ans et un mois et demi pas de période critique.
mais un jour critique physique P19 dans un environnement P18 et E15.



===============================


Fabien Darcemont : Ancien sniper de l'armée française. Il est accusé du meurtre de trois personnes, commis sur deux SDF et un agent de la police municipale, dans la rue Charles Floquet à Bordeaux, France, en 1989.

pas trouvé de détails ?


============================
Ronald DeFeo Jr : Il massacre ses parents, ses deux frères et ses deux soeurs le mercredi 13 novembre 1973 à 3 h 15 du matin, après avoir entendu des voix. À l'origine de l'affaire d'Amityville, à Long Island, États-Unis.

Ronald Joseph DeFeo Jr., né le 26 septembre 1951,
jour critique physique P12 et veille de jour critique émotionnel E22 et intellectuel i 1.

22 ans et un mois : en principe fin de la période critique septennale des 21 ans. je pense qu'il y a un lien avec cette période critique.

Lu 12/11/1973
Ma 13 P(12)
Me 14 E(22) I(1)
Je 15


======================

sur wiki Allemagne aussi :

Eine Aufzählung der schlimmsten bekannten Massenmorde durch einzelne Täter:

18. Mai 1927 in Bath, USA: Der 54-jährige Andrew Kehoe tötet zunächst seine Ehefrau und steckt seine Farm in Brand. Danach sprengt er mit Dynamit den Nordflügel der Gesamtschule von Bath, wobei 39 Menschen ums Leben kommen und sprengt sich anschließend mit einer Autobombe selbst in die Luft die noch weitere vier Menschen tötet. 58 weitere Personen werden bei den Anschlägen verletzt.

Andrew Philip Kehoe (February 1, 1872 – May 18, 1927) was an American mass murderer who perpetrated the Bath School Disaster on May 18, 1927.

55 ans et 4 mois : c'est quasiment le moment de l'entrée dans la période critique septennale des 56 ans.
P1 jour critique physique et veille de E8 jour critique émotionnel.

tout vraiment critique chez celui-là...

Lu 16/05/1927
Ma 17
Me 18 P(1)
Je 19 E(8)
Ve 20 I(1)
Sa 21


==================


21. Mai 1938 in Kaio, Japan: Der 21-jährige Mutsuo Toi tötet mit einem Gewehr, einem Schwert und einer Axt 30 Menschen und verletzt drei weitere, ehe er sich selbst das Leben nimmt.

Mutsuo Toi (都井 睦雄, Toi Mutsuo?, March 5, 1917 - May 21, 1938)

21 ans c'est période critique septennale. jour critique émotionnel i 26.

===============


9. September 1949 in Sault-au-Cochon, Kanada: Bei der Explosion eines Passagierflugzeuges werden alle 23 Menschen an Bord getötet. Der 34-jährige Joseph-Albert Guay hatte eine Bombe mit Zeitzünder im Flugzeug versteckt um seine Frau zu töten, um deren Lebensversicherung von 10.000 Dollar zu kassieren. Er wird 1951 hingerichtet.

Joseph-Albert Guay (most commonly known as Albert Guay) (1917 – January 12, 1951) was a resident of Quebec City who was responsible for the in-flight bombing of a passenger airplane on September 9, 1949, killing all on board including his wife Rita (née Morel)

34 ans : 34 ans et demi est probablement ce "moment coup de folie" avec l'entrée de la période critique septennale des 35 ans : dommage que l'on ne connaisse pas la date de naissance exacte.


=====================


1. November 1955 in Longmont, USA: Bei der Explosion eines Passagierflugzeuges werden alle 44 Menschen an Bord getötet. Der 24-jährige Jack Gilbert Graham hatte eine Bombe mit Zeitzünder im Flugzeug versteckt um die Lebensversicherungspolice seiner Mutter im Wert von 37.500 Dollar zu kassieren, die ebenfalls im Flugzeug saß. Er wird 1957 hingerichtet.

John "Jack" Gilbert Graham (January 23, 1932 – January 11, 1957) was a mass murderer who killed 44 people by planting a dynamite bomb in his mother's suitcase that was subsequently loaded aboard United Airlines Flight 629.

23 ans et 9 mois : année critique sextennale.
jour neutre mais lendemain de critique physique P12.


=========================


27. April 1982 in Gyeongsangnam-do, Südkorea: Der 27-jährige Polizist Woo Bum-kon tötet mit einem Gewehr und Handgranaten 57 Menschen und verletzt 35 weitere, ehe er sich selbst tötet.

Woo Bum-kon (February 24, 1955 – April 27, 1982) was a Korean police officer who carried out the largest known incident of spree killing in modern history. After the rampage concluded, fifty-eight people (including himself) were dead and thirty-five were wounded in Gyeongsangnam-do, South Korea.[1]

à 27 ans et 2 mois se trouve à l'entrée de sa période critique septennale des 28 ans.

Di 25/04/1982
Lu 26
Ma 27 P(12)
Me 28 I(26)
Je 29 E(15)
Ve 30

P12 jour critique physique. veille de I16 et avant veille de E15.


======================


18. Juli 1984 in San Diego, USA: Der 41-jährige James Oliver Huberty erschießt in einer McDonald's-Filiale 21 Menschen und verletzt 19 weitere, ehe er von einem Scharfschützen der Polizei getötet wird.

période critique septennale des 42 ans. (voir mon message précédent)

========================


7. Dezember 1987 in Cayucos, USA: Der 35-jährige David Burke folgt seinem ehemaligen Arbeitgeber der ihn gefeuert hatte an Bord eines Passagierflugzeuges und bringt die Maschine durch Tötung des Piloten zum Absturz. Alle 43 Personen an Bord sterben.

David Burke (born May 18, 1952)

à 35 ans et 7 mois pleine période critique septennale.
et lendemain de E22 et i 17. critique émotionnel et intellectuel.



===========================


25. März 1990 in New York City, USA: Bei einem Brandanschlag auf die Discothek "Happy Land" werden 87 Menschen getötet und fünf weitere schwer verletzt. Der 36-jährige Julio González hatte seine Freundin mit einem anderen Mann tanzen sehen und wollte sich dafür rächen. Er wurde 1991 zu 174 mal 25 Jahren Haft verurteilt. Dies ist die höchste Strafe, die je von einem Gericht des Staates New York verhängt wurde.

Julio González (born October 10, 1954)

35 ans et 6 mois donc en pleine période critique septennale.
le jour même en E15 critique émotionnel et c'est aussi le lendemain de critique physique P1.


Je 22/03/1990
Ve 23
Sa 24 P(1)
Di 25 E(15)
Lu 26


==========================


16. Oktober 1991 in Killeen, USA: Der 35-jährige George Jo Hennard erschießt in einer Cafeteria 23 Menschen und verletzt 20 weitere, ehe er sich durch einen Kopfschuss selbst tötet.
He was born on October 15, 1956

un jour après ses 35 ans il a dû vouloir fêter son anniversaire... période critique septennale et pour moi la période anniversaire est à considérer comme une période critique.
jour neutre toutefois deux jours après double critique P18 et E15 qui à mon avis n'y sont pas pour rien.

=============================


25. Februar 1994 in Hebron, Israel: Der 37-jährige, israelische Soldat Baruch Goldstein betritt das als „Grotte der Patriarchen“ bezeichnete Grab von Abraham und erschießt 29 muslimische Palästinenser; 150 weitere werden verletzt. Als er sein Gewehr nachladen will, wird er überwältigt und erschlagen.
Baruch Kappel Goldstein (Hebrew: ברוך גולדשטיין‎; December 9, 1956 – February 25, 1994) was an American born Israeli physician who perpetrated the 1994 Cave of the Patriarchs massacre in the city of Hebron, killing 29 Muslims at prayer in the Ibrahimi Mosque (within the Cave of the Patriarchs) and wounding another 150 in a shooting attack.

37 ans et 3 mois : une période neutre. mais veille de P1 et avant veille de E15.

Je 24/02/1994
Ve 25
Sa 26 P(1)
Di 27 E(15)
Lu 28


=====================


28. April 1996 in Port Arthur, Australien: Der 28-jährige Martin Bryant erschießt zwei Nachbarn und fährt zu einer Cafeteria, wo er 31 weitere Menschen erschießt und 37 verletzt. Auf seiner Flucht tötet er noch zwei Menschen an einer Tankstelle, ehe er sich der Polizei ergibt. Er wird zu 35-mal lebenslänglich und zusätzlich 777 Jahren Haft verurteilt.

Martin John Bryant (born 7 May 1967)

devant sa date anniversaire (période critique) à une semaine de ses 29 ans.
période critique septennale des 28 ans.
lendemain de E15 critique émotionnel et veille de i 1 critique intellectuel.


==============================
==============================

cela fait donc 23 cas pour lesquels j'ai regardé :

- date de naissance et date du passage à l'acte

- périodes critiques sextennales (je ne m'y étais plus trop attardé mais par moment elles réapparaissent alors autant voir ce que çà donne)(une année chaque sixième année de vie)
-période critique septennales (une année et demie chaque septième année de vie)
- proximité anniversaire
- jours critiques physiques (un jour ts ls 6 jours)
- jours critiques émotionnels (un jour ts ls 7 jours)
- jours critiques intellectuels (un jour ts ls 8 jours)

et çà nous donne (du moins à moi qui ne suis pas statisticien - faudra faire avec :-)

on trouve sur 23 cas :

- 12 en période critique septennale dont 6 en période double (5 à 35 ans ce qui est beaucoup puisque 38 années sont prises en compte : de 18 à 56 ans et 1 à 42 ans) (35 et 42 sont doublement critiques physique et psychique)
- 5 en période critique physique sextennale (années 24-18-53)
- 6 en période neutre mais
pour ces périodes neutres on trouve 3 jours critiques émotionnels, 2 jours critiques physiques et un jour critique intellectuel

(on peut bien sûr être en période neutre et jour critique et l'inverse)

- 10 en jour critique émotionnel
- 9 en jour critique physique
- 4 en jour critique intellectuel

sur l'ensemble
- 4 sont en jour neutre et un est inconnu...
- 3 anniversaires à proximité

en fait sur les 23 cas un seul est à la fois en période neutre et en jour neutre donc vraiment neutre.(Pardo) il est cependant juste avant sa période critique physique.

James Oliver Huberty

James Oliver Huberty, né le 11 octobre 1942 à 00H11 à Canton dans l'Ohio, est un meurtrier qui a tué 21 personnes et en a blessé 19, dans un restaurant McDonald's à San Ysidro, une quartier de San Diego en Californie, le 18 juillet 1984. C'est le massacre de masse le plus important des Etats-Unis à ce jour. La plupart de ses victimes étaient des mexicains, âgés entre 8 ans et 74 ans. Il a pu tirer 2158 cartouches, avant d'être enfin abattu par un sniper de la police, perché sur un toit. Avant de faire ce massacre, Huberty se vantait dans l'intimité d'avoir assassiné des milliers d'innocents au Vietnam, alors qu'il servait dans l'armée. Personne n'a trouvé de raison particulière à cet épouvantable meurtre de masse. Peu avant de partir dans sa tuerie, Huberty avait simplement dit à sa femme Etna qui lui demandait où il allait, "je pars à la chasse aux êtres humains". Il lui a dit aussi, "la Société a eu sa chance".
http://www.astrotheme.fr/portraits/S9tYam2E9RMG.htm

==============================

pas de raison particulière au plus grand massacre de masse des Etats-Unis ?
z'ont peut-être oublié la période critique septennale des 42 ans dans laquelle se trouvait l'intéressé.
(à 41 ans et 10 mois : l'intéressé est entré dans sa période critique en avril 1984)

vendredi 27 février 2009

décidément...

express.de :

Mann verletzt Ehefrau mit Axt und flüchtetBochum - Schlimmes Familiendrama in Bochum-Höntrop. Am Donnerstagvormittag kam es zum Streit zwischen einem Ehepaar. Der 36-Jährige attackierte seine Frau mit einer Axt, verletzte sie lebensgefährlich. Eine Notoperation rettete der 30-Jährigen das Leben.
Neueste Meldungen › Mehr aus Deutschland & Welt › Der Axt-Schwinger konnte entkommen, flüchtete mit dem gemeinsamen Sohn (2) nach Holland. Auf der A 40 verursachte er zwei Verkehrsunfälle, bei denen zum Glück niemand verletzt wurde.

An der deutsch-holländischen Grenze wollte die Bundespolizei den 36-Jährigen aufhalten. Doch der raste einfach weiter. Bei der Verfolgung wurde ein Polizeifahrzeug in einen Unfall verwickelt.

Zunächst blieb die Fahndung nach dem Flüchtigen erfolglos. Am Donnerstagabend stellte sich der Täter dann der Bochumer Polizei.

Das unverletzte Kleinkind wurde dem Bochumer Jugendamt übergeben, der 36-Jährige vorläufig festgenommen.

Die Hintergründe der Bluttat und der irren Flucht sind bislang völlig unklar.
[27.02.2009]

======================

un homme de 36 ans a gravement blessé sa femme à coup de hache jeudi matin puis a pris la fuite avec leur enfant de deux ans. il s'est rendu le lendemain à la police et leur a remis l'enfant indemne. La femme a pu être opérée à l'hôpital.

Tuerie

http://www.larep.com/une-9619.html
Tuerie d'Amilly : la mère de famille hors de danger, le corps brûlé a été identifié
Publié le 26 février 2009 - 16:01

L'état de santé de la mère de famille de 32 ans, grièvement blessée au couteau mardi, vers 11 h 30, au cours d'un épouvantable drame familial (notre précédente édition), s'est nettement amélioré ces dernières heures. De source médicale, ses jours ne seraient plus en danger après l'intervention chirurgicale subie mardi soir et qui a consisté, notamment, à suturer ses « nombreuses plaies au visage, aux mains, et de façon plus importante au thorax », selon André Poulcallec, directeur du centre hospitalier d'Amilly.
Ses trois jeunes enfants ont été tuées à l'arme blanche. Deux petites jumelles de 14 mois ont été égorgées, et la fillette de 4 ans poignardée par l'homme qui s'est immolé ensuite par le feu sur le seuil de la maison familiale, rue du Docteur-Trioson, à Amilly. Son corps profondément brûlé n'a pu être identifié que ce jeudi lors de l'autopsie pratiquée à Orléans. Il s'agit bien du père de famille, Stéphane Forgeot, 33 ans, décrit comme un homme fortement dépressif depuis la mort de son propre père.

De source proche de l'enquête, il aurait effectué plusieurs séjours en centre hospitalier spécialisé à Fleury-les-Aubrais, et se serait entretenu, ces derniers jours, avec son psychiatre qui lui aurait vivement conseillé de se faire à nouveau hospitaliser.
..........

Sentiment d'impuissance
...............
Enfin, selon une source non officielle, il semblerait que le couple se soit disputé la veille du drame. Seule la mère de famille pourra peut-être en témoigner, mais pas avant plusieurs jours, le temps que son état de santé s'améliore encore.
B. Lamorisse - A. Gautier

==================

pas de période critique septennale ici, mais on devrait pouvoir remonter à l'origine de la "dépression" de l'intéressé pour en trouver le mécanisme. toujours une question de dates qu'il faudrait connaître et examiner. et cela peut remonter jusqu'à la période critique septennale précédente "mal passée", le décès d'un parent peut être un déclencheur mais aussi un activateur de quelque chose de latent. mais il ne le devrait pas.
par ailleurs il faut vérifier le jour critique émotionnel du couple : on se dispute ce jour là de préférence et l'on passe à des coups de folie aussi par crescendo : c'est le cas ... dans la plupart des cas, à mon avis. ici je ne sais pas puisque je ne connais pas les dates.
On peut enseigner aux couples ce que sont le jour critique émotionnel, la période critique septennale et expliquer comment ils fonctionnenent ; et leur apprendre à faire en sorte de lever le pouce et ne pas discuter jusqu'à explosion le jour critique émotionnel car c'est de préférence ce jour là que çà arrive. c'est un peu comme si on se dispute sur un tas d'explosifs... ce jour là. en le sachant on pourrait désamorcer certains conflits : bien que çà soit délicat : le jour critique émotionnel est par son essence un jour de colère et de provocation où sans exercice certains ne peuvent se retenir de "tout casser" comme ils en ont l'envie. car c'est le jour de "l'envie de tout casser" qui surgit là de façon quasi inexpliquée... sauf si on connaît le mécanisme...

jeudi 26 février 2009

coup de folie

LaVoixduNord :
Lille : meurtre dans une maison de retraite

L'homme était inconnu des services de police. À 88 ans, ce résidant de l'établissement d'hébergement (EHPAD) Marguerite-Yourcenar de Lille trimballait encore moins un passé d'individu violent. Le vieil homme, placé dans une maison de retraite spécialisée pour personnes âgées en grande dépendance, est pourtant sous le coup d'une enquête de la sûreté urbaine de Lille.

Dans la nuit de mardi à mercredi, une autre pensionnaire de la maison Marguerite-Yourcenar, une dame de 74 ans, a subi de telles violences qu'elle a fini par succomber à ses blessures. Les investigations ne font que débuter. Les enquêteurs examinent les maltraitances, visiblement des coups et - peut-être - une strangulation.

Coup de folie
Alertés vers 23 heures, les policiers lillois se sont immédiatement rendus dans cet établissement de Lille Sud et ont placé en garde à vue l'homme de 88 ans. Visiblement, les interrogatoires se sont révélés particulièrement ardus. Le suspect a été rapidement hospitalisé d'office à l'EPSM d'Armentières. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme souffrirait de problèmes d'ordre psychologique et de la maladie d'Alzheimer.

Directeur des EHPAD Marguerite-Yourcenar et Notre-Dame-de-l'Espérance, Michel Beaupoil évoque le « coup de folie d'un résidant ». Sans vouloir donner de détails sur les circonstances exactes du drame, Michel Beaupoil souligne que ce dernier s'est produit selon une situation qui n'était « pas prévisible ».

« Il n'y a pas eu de faute de la part des personnels soignants, poursuit le directeur de l'EHPAD. Et ils vivent cette affaire de façon dramatique. Cette situation est également dramatique pour les résidants et pour leurs familles. » Au moment où Michel Beaupoil fournit ces commentaires, la porte du bureau s'ouvre. Un pensionnaire, extrêmement âgé, tente d'entrer. L'homme entend protester, même si ses récriminations manquent de clarté. Quelques minutes plus tôt, il avait tenté de quitter l'EHPAD. L'agent d'accueil ayant bloqué les portes vitrées automatiques, le retraité s'en était pris aux plantes vertes. Arrachant un arbuste de son pot. Martelant une vitrine avec le bloc de terre resté attaché aux racines. Cette fois mobilisés autour du bureau, des personnels se précipitent de nouveau. Un infirmier s'approche, souriant, et tend la main. « Bonjour, monsieur H. », lance le soignant avant d'attirer le pensionnaire vers lui et de refermer la porte. « Ici, nous hébergeons les personnes parmi les plus dépendantes, complétera Michel Beaupoil. Avec une organisation permettant d'y faire face. » Maire adjoint de Lille, Marie-Christine Staniec-Wavrant souligne de son côté « la bonne réputation de cet établissement et de ses personnels ». « Ce drame pose notamment la question de la prise en charge des personnes malades d'Alzheimer, précise une source judiciaire. Tous les effets de cette maladie, notamment sur les troubles du comportement, ne sont pas encore bien connus. Avec le vieillissement de la population, nous pourrions assister à d'autres événements de ce genre. » •

Les rédactions de La Voix du Nord
la Voix du Nord

===========

jour critique émotionnel ? important de le vérifier. car si oui cela veut dire : prévisible.

vieillesse

France Soir :
Drame - Un retraité de 85 ans ouvre le feu sur son épouse, 83 ans
Nathalie Mazier, le jeudi 26 février 2009 à 04:00

Mercredi soir, l’octogénaire a été mis en examen pour « assassinat ». Il devait être écroué.
On les surnommait les Inséparables. Robert. V était teinturier. Suzanne. V, couturière. Il avait 85 ans. Elle, 83 ans. Mariés depuis soixante ans, ils vivaient à Castres et formaient un couple uni. Le poids des années n’avait pas altéré leur amour, bien au contraire : depuis trois ans, une nouvelle épreuve les avait encore un peu plus rapprochés. Suzanne était atteinte des maladies d’Alzheimer et de Parkinson. Dans ces moments de crise, elle ne pouvait plus se déplacer. Une situation que ces derniers temps, le couple n’arrivait plus à supporter. Trop de souffrance. Alors, lundi, l’octogénaire a tué son épouse de deux balles dans la tête. Pour qu’elle ne souffre plus. « Il avait décidé de mettre fin à la vie de sa femme en accord avec elle depuis quelques semaines », précisait mercredi le vice-procureur de Castres, Philippe Mao. « Le mis en cause avait une excellente réputation. Ses amis étaient au courant de ses difficultés », souligne-t-il.
.............

======================

j'ai remarqué plusieurs fois que l'entrée dans une période critique septennale pouvait avoir pour conséquence une "subite aggravation" d'un état de dépendance ou d'un état déjà pas très bon. mais j'ai aussi vu des cas ou tout rentrait dans l'ordre une fois la période critique passée.
ici apparemment l'épouse entrait dans sa période critique des 84 ans...

mercredi 25 février 2009

Kim de Gelder

RTL Info.de :

Kim De Gelder entend toujours des voix

"Il parle de voix et d'esprits qui le menacent et lui ordonnent de faire des choses qu'il ne veut pas faire", a déclaré Me Haentjens à l'issue de la chambre du conseil qui a confirmé le mandat de son client. L'avocat est très critique sur l'examen psychiatrique de Kim De Gelder.

"Il n'a pas été approfondi. Actuellement, le rapport d'un des trois experts est sur la table. L'expert affirme que De Gelder ne présente pas de comportements psychotiques. C'est à tout le moins prématuré. Le juge d'instruction a demandé tous les rapports médicaux et psychiatriques de Kim De Gelder mais l'expert les laisse sur le côté. J'ai vu De Gelder en prison lundi et pour moi c'est clair: il a un comportement psychotique. C'est un jeune qui est malade", a dit l'avocat. "Il ne joue pas un jeu. C'est un garçon qui craint les voix qu'il entend dans sa tête. Il pleure et craint pour sa santé. C'est un tout autre De Gelder par rapport aux précédents contacts que j'ai eus avec lui. Pour moi, c'est clairement un comportement psychotique. Mais je ne suis pas médecin", a dit mardi Me Jaak Haentjens.

Ce contact a duré une heure mais Me Haentjens n'est pas parvenu à nouer un dialogue. "Le psychologue de la prison m'avait dit précédemment que son comportement est particulièrement inquiétant depuis le vendredi 20 février mais je ne pensais pas que c'était si sérieux. Le président de la chambre du conseil l'a dit aussi. Pour De Gelder, les voix ont toujours été là. Pour moi, c'est important de savoir ce qui l'a conduit aux faits du 23 janvier", a souligné l'avocat.
.........
.............
======================


16 janvier : la petite vieille

23 janvier : la crèche

et à présent ci-dessus et dans la vidéo que j'ai regardée :
"comportement inquiétant depuis le vendredi 20 février"...

encore un vendredi - çà fait le troisième - tiens, tiens...

les personnes déséquilibrées ont tendance à fonctionner d'après leurs pulsions : le jour critique émotionnel est un indice et un déclencheur important. il n'est donc pas impossible que le vendredi soit le jour critique émotionnel de Kim de Gelder et le jour qui a servi de "déclencheur" de la ou des tueries.

les voix ? elles font partie de la période critique septennale dans laquelle semble se trouver Kim de Gelder... (période des 21 ans qui va de 20 ans et demi (c'est un "pic") et jusqu'à 22 ans) et elles démarrent, se manifestent de façon particulièrement pressante le jour critique émotionnel d'une personne.

cela tendrait d'ailleurs à montrer que la personne ne raconte pas d'histoires, si les voix sont "au rendez-vous" au "bon moment"...

si l'on compare la "situation préoccupante" du vendredi 20 février avec le vendredi 23 janvier... c'est la même : même situation puisque cycle émotionnel de 28 jours et il n'est donc pas impossible que les mêmes voix, les mêmes pulsions que celles du jour de la tuerie soient à nouveau présentes (E8) : (le cycle physique de 23 jours semble d'ailleurs aussi avoir joué, puisque dans cet exemple fictif il précède chaque fois un jour critique physique (P7 et P12)...



le cycle émotionnel de 28 jours reproduit régulièrement un jour critique chaque 7ème jour donc toujours le même jour de la semaine. il y a quatre jours critiques dans un cycle de 28 jours, mais qui sont d'intensité différente, le plus fort étant E1, premier jour du cycle.
remarque importante : je ne connais pas le jour critique émotionnel de Kim de Gelder puisque je ne connais pas sa date de naissance. je retiens cependant comme très suspect qu'il apparaisse bizarement trois vendredis dans ses comportements.
pour rappel la mère ayant commis le quintuple infanticide de Nivelles s'est manifestée trois mercredis et il s'est avéré que le mercredi est son jour critique émotionnel.

prochain équivalent pour Kim de Gelder :
vendredi 20 mars 2009 ; les vendredis qui arrivent entretemps ne sont cependant pas à négliger. le 20 mars est l'équivalent du 23 janvier et du 20 février.

Me 18/03/2009
Je 19
Ve 20 P(18) E(8)
Sa 21
Di 22

TDAH

7SUR7 :
De plus en plus d'enfants soignés pour hyperactivité

Le nombre d'enfants et d'adolescents prenant des médicaments contre les troubles de déficit d'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) a augmenté de 74% entre 2004 et 2007. Le nombre d'enfants prenant des médicaments contre les psychoses augmente également, écrivent la Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg mercredi.

Le nombre total d'enfants et d'adolescents s'étant vu prescrire au moins une boîte de ces médicaments est passé de 43.919 à 59.884 sur cette période. La moitié des enfants sont âgés de moins de 12 ans. C'est surtout le groupe des enfants prenant des médicaments contre les TDAH qui augmente: de 6.007 patients en 2004, on passe à 23.251 en 2007 (+74%). Les médicaments contre les psychoses ont également augmenté de 12%.

Selon le pédo-psychiatre Dirk Deboutte, les autorités devraient vérifier pourquoi les médecins choisissent un traitement ou l'autre. "Ce n'est que comme ça que l'on pourra dépister les abus", souligne-t-il, ajoutant qu'il existe peu d'informations sur l'effet de l'usage à long terme de ces médicaments sur le développement du cerveau des enfants. (belga)

=================

là aussi, quelques indices dont on peut facilement tenir compte :

- les enfants ont naturellement tendance à être hyperactifs durant leur première période critique septennale (celle des 7 ans qui va d'environ 6 ans ou 6 ans et demi à 8 ans). pour les ados c'est ensuite la seconde période critique septennale qui va d'environ 13 ans/13 ans et demi à 15 ans.

- ils peuvent être hyperactifs (ou au contraire aussi, déprimés) dans les semaines/jours qui précèdent leur date anniversaire.

- ils ont aussi tendance à l'hyperactivité leur jour critique émotionnel : toujours, donc, le même jour de la semaine, celui où ils sont nés (et dès la veille au soir car le jour critique émotionnel démarre la veille au soir : né un mardi çà sera du lundi soir au mardi soir.

- un enfant peut être hyperactif ou à l'inverse très fatigué, un jour critique physique. aussi dès la veille au soir de ce jour.

- un enfant (un adulte aussi) aura tendance à avoir des insomnies :
- la veille de son jour critique physique
- au moment de la pleine lune
- au moment de la lune noire.

pour déterminer les jours critiques physique et émotionnel :
http://biorythm.online.fr/w/
physique : P1 - P6 et P7 - P12 - P18 et P19
émotionnel : E1 - E8 - E15 et E22.

plan machiavélique

SKCenter :
Une infirmière a tenté d'empoisonner un bébé: 4 ans de prison avec sursis

Le tribunal correctionnel de Liège a condamné mercredi matin une infirmière du CHU de Liège à une peine de 4 ans de prison, avec sursis pour la moitié.

Cette habitante de Blegny âgée de 37 ans avait tenté d'empoisonner un nourrisson de 13 mois, la petite fille de sa belle-sœur. L'infirmière avait imaginé un plan machiavélique pour se débarrasser de la fillette: elle avait subtilisé, dans la réserve de l'hôpital, des médicaments qu'elle avait écrasés à l'aide d'un mortier médical, avant de les mélanger au lait en poudre du bébé, pendant une réunion de famille.

Le lendemain, le 15 octobre 2007, les parents de la fillette, le beau-frère et la belle-sœur de la prévenue, constataient que l'enfant souffrait de somnolence. Celui-ci était immédiatement ausculté par le médecin traitant avant d'être transporté à l'hôpital.

Les parents, ignorant la cause du mal, avaient continué à donner à leur petite fille le lait contaminé jusqu'au 17 octobre, jour où l'état du bébé s'était aggravé. Le père, en proie au doute devant l'odeur étrange du lait, l'avait alors goûté et s'était aperçu de la présence des médicaments. Le bébé ne recevant plus de doses de poison, il avait été tiré d'affaire. Il n'en garde aucune séquelle.

Interpellée, l'infirmière avait commencé par nier les faits, mais les avait finalement avoués, expliquant qu'elle avait agi par jalousie: "Je voulais faire souffrir sa mère. J'en étais jalouse". Selon elle, les enfants de sa belle-sœur étaient plus gâtés que les siens.

Le parquet avait requis la peine maximale, soit 5 ans fermes. Mercredi, le tribunal a condamné la prévenue à 4 ans de prison, avec sursis pour la moitié de la peine.

En raison de la durée de sa détention préventive, l'infirmière devrait pouvoir recouvrer la liberté dans moins d'un mois. Elle devra alors se soumettre à un suivi psychologique.

Source : RTL Info

======================

un plan machiavélique est souvent un plan élaboré dans cette période bien particulière qu'est la période critique septennale...
si la personne a aujourd'hui 37 ans, elle se trouvait dans sa période critiqsue septennale des 35 ans en 2007 au moment des faits...
c'est une période où chez certaines personnes et dans certaines conditions notre Mr Hyde peut prendre le dessus... pour échafauder des plans comme ici vraiment machiavéliques...

encore...

SKCenter :
Le père soupçonné d'avoir tué sa fillette

Un homme de 36 ans est soupçonné d'avoir tué hier soir vers 23 heures sa fille de deux ans à Herry. Il a ensuite retourné l'arme contre lui, se blessant grièvement.
...........
Depuis lundi soir, un père de famille est soupçonné d'avoir tué sa fille de deux ans. Il aurait ensuite retourné l'arme contre lui. Grièvement blessé, il est hospitalisé à Bourges.
..........
C'est peu avant 23 h 35 lundi soir que la tragédie s'est déroulée. Johnny Gorzela, un entrepreneur en maçonnerie, appelle les pompiers à 23 h 35 et demande de l'aide. Les pompiers d'Herry arrivent sur place et découvrent, sur le lit parental, le corps sans vie de Cloé, deux ans. A côté d'elle, se trouve son père, Johnny, trente-six ans. Il est grièvement blessé au thorax. Il est médicalisé sur place par une équipe du SMUR et transporté vers le centre hospitalier de Bourges, dans un état grave. Selon les premières constatations, le père de famille aurait tué sa fillette avant de retourner l'arme du crime contre lui.
............
Mais en fin de soirée, l'épouse de Johnny Gorzela se présente au centre hospitalier de Nevers et déclare avoir été frappée ; des violences, pour l'heure, qui ne sont pas confirmées. Une patrouille de gendarmerie du Cher part donc à l'hôpital pour recueillir son témoignage. En route, elle est informée du drame qui se joue dans la maison familiale d'Herry et fait demi-tour et se rend sur les lieux.

Que s'est-il vraiment passé dans la maison dont le couple était locataire depuis environ trois ans ? « L'enquête est en cours. Ni le père qui a été opéré mais dont les jours ne sont pas en danger, ni la maman très choquée et hospitalisée à Nevers n'ont encore été entendus », poursuit le procureur. Comment la petite fille a été tuée ? « Par une arme de type arme blanche », avance le parquet. Toutefois, hier, le maire et les habitants évoquaient plutôt un pistolet à clous pneumatique qui aurait servi à tuer la petite fille.

Sur place, les enquêteurs ont aussi retrouvé des écrits indiquant que le couple avait des problèmes. Hier soir, la piste du drame de la séparation était privilégiée.

Une autopsie du corps de l'enfant était en cours hier soir.
............
Source : Le Berry Républicain

=======================

encore un drame de la séparation apparemment ; qu'est ce qui a changé chez les papas de 36 ans ? çà fait bien le quatrième qui passe à l'action récemment, tuant son ou ses enfants, pour certains leur épouse...
la période critique septennale des 35 ans qui engendre les mésententes et les séparations pourrait-elle y être pour quelque chose ? et le jour critique émotionnel est-il le déclencheur ?


en fait et ce serait à vérifier, j'ai l'impression que les hommes sont plus sensibles et ont plus de problèmes avec leur période critique des 35 ans, alors que les femmes ce sont celles des 28 et surtout 42 ans qui posent problème...
peut être est-ce :
28 ans : hommes et femmes
35 ans hommes
42 ans femmes...
bon, sous réserve tout çà en attendant que la science veuille bien découvrir le sujet...

du rêve au cauchemar

LeFigaro.fr :
Incroyable escroquerie chez un sous-traitant d'Ariane

Une femme a détourné avec son concubin plus de 13 millions d'euros de la société qui construit des réservoirs pour la fusée Ariane. Un vaste détournement de fonds qui leur a permis de dépenser sans compter pendant quatre ans.

Ils croupissent au fond d'une cellule depuis cinq mois. Bien loin de la vie de rêve que s'étaient fabriqués Laurence, 42 ans, en charge des achats d'une société qui construit des réservoirs pour la fusée Ariane, et Pascal, son concubin, un technicien de l'aéronautique de 49 ans. Comme le raconte Le Parisien de mercredi, ils ont détourné ensemble plus de 13 millions d'euros de la société Cryospace air liquide, membre du groupement d'intérêts économiques d'EADS, dont le siège est basé aux Mureaux.

Leur méthode ? De la mi-2004 à septembre 2008, date à laquelle l'entreprise porte plainte, Laurence réalise «de faux bons de commande et de vraies fausses factures. Une douzaine de sociétés complices participent à l'escroquerie. Elles encaissent le paiement de Cryospace pour des prestations fictives. Elles gardent 20% et reversent 80% en liquide à la salariée et à son concubin ».
......
..........
Laurence soutient qu'elle aurait agi «par amour», se laissant entraîner «dans une spirale qu'elle ne maîtrisait plus». Quelques jours après avoir tenté de mettre fin à ses jours, elle a demandé auprès de la chambre de l'instruction de Versailles sa remise en liberté. Refus net : elle reste maintenue en détention dans l'unité psychiatrique de l'hôpital du Chesnay, où elle a été transférée. Une expertise psychologique a également été ordonnée. Du rêve au cauchemar.

===============

tentative de suicide, transférée à l'Hôpital Psychiatrique : il y a là dessous la période critique septennale actuelle, celle des 42 ans probablement.
d'ailleurs il y a compatibilité entre ces deux personnes puisque le concubin se trouve dans sa période critique des 49 ans...
çà doit être d'autant moins évident à supporter de passer du rêve au cauchemar, si ce dernier se situe en pleine période critique...

l'idée elle même n'a pas l'air d'être une "idée septennale", à moins qu'elle n'ait fleuri lorsque les intéressés avaient 35 et 42 ans... ce qui n'est pas à exclure...

incendie dramatique

DerWesten.de :
Moers. Vier Menschen sind in der Nacht zum Mittwoch bei einem Brand in Repelen ums Leben gekommen. Eine 34-jährige Frau und ihre drei kleinen Kinder starben, der Vater sprang aus dem Fenster und wurde verletzt ins Krankenhaus gebracht. Die Brandursache ist noch unklar.

In einem Wohnhaus an der Lintforter Straße in Moers-Repelen hat sich in der vergangenen Nacht ein Drama angespielt. Bei einem Feuer kamen eine 34-jährige Mutter und ihre drei Kinder im Alter von 1, 3 und 5 Jahren ums Leben. Der 34jährige Vater konnte sich nach Polizeiangaben mit einem Sprung aus dem Fenster retten. Er landete auf der Markise eines Blumenladens und liegt verletzt im Krankenhaus.


=====================

un dramatique incendie a coûté la vie à une femme de 34 ans et ses trois enfants, tandis que le mari de 34 ans a pu sauter par la fenêtre...
il est fort possible que ce soit un accident, l'incendie étant arrivé de nuit, mais le fait que les deux époux à 34 ans se trouvent ensemble (compatibilité) à l'entrée de leur période critique septennale des 35 ans invite à se poser des questions...

les enquêteurs se sont probablement aussi posé la question puisqu'il est précisé que pour l'instant il n'y a aucun indice pouvant faire croire à un incendie volontaire.

édit 27/02 : apparemment c'est une lampe plafonnier qui serait à l'origine du sinistre et elle aurait mis le feu au plafond auquel elle était fixée... les enquêteurs n'auraient pas trouvé d'autre cause.

mardi 24 février 2009

Herschel Grynszpan

wikipédia :
Herschel Grynszpan

Herschel Feidel Grynszpan (né le 28 mars 1921 à Hanovre, en Allemagne et décédé probablement entre 1944 et 1945) était un jeune juif polonais qui, en 1938, a assassiné Ernst vom Rath, un secrétaire de l'ambassade d'Allemagne à Paris, élevé au rang de Conseiller par Hitler pour "rendre" le crime plus politique. Cet acte servit de prétexte à Adolf Hitler pour lancer contre les Juifs des opérations de grande envergure qui aboutiront, trois jours plus tard, à la Nuit de cristal.
........
............
Le séjour à Paris
L'oncle Abraham signe à la préfecture de police un certificat d'hébergement par lequel il s'engage à assurer la subsistance de son neveu et à lui apprendre un métier. Au fil des mois, et de l'expiration de son passeport et de ses visas, il se retrouvera interdit de séjour dans quatre pays à la fois : France, Belgique, Pologne, Allemagne.
Chaque semaine Herschel Grynszpan reçoit 30 à 40 francs pour l'aide qu'il donne à l'atelier de confection que mène son oncle. Il participe souvent à des sorties organisées par des groupements sportifs ou par des journaux juifs et sort avec son ami Nathan Kaufman qui habite dans le mème quartier que lui.
Le 11 août 1938 il reçoit un ordre d'expulsion dans les quatre jours. Il oblige son oncle à le loger dans une chambre de bonne au 5e étage du 8, rue Martel.

Jeudi 3 novembre: Herschel reçoit une carte de sa sœur Berta lui apprenant l'expulsion de sa famille vers le camp polonais de Zbąszyn. Une idée l'obsède : venger sa famille.
« Cher Herschel
Tu as certainement entendu parler de notre grand malheur. Je te fais une description de ce qui s'est passé. Jeudi soir, des bruits couraient que tous les Juifs polonais d'une ville avaient été expulsés. Toutefois, nous nous refusions à le croire. Jeudi soir à 21 heures, un schupo est venu chez nous et nous a déclaré que nous devions nous rendre au commissariat de police, en apportant les passeports. Tels que nous étions, nous sommes allés tous ensemble au commissariat de police accompagnés du schupo. Là, presque tout notre quartier se trouvait déjà réuni. Une voiture de la police nous a aussitôt amenés à l'hôtel de ville. Tout le monde a été emmené là-bas. On ne nous avait pas encore dit de quoi il s'agissait mais nous avons vu que ç'en était fini de nous. On a fourré à chacun de nous, dans la main, un ordre d'expulsion. On devait quitter l'Allemagne avant le 29 octobre. On ne nous a plus permis de rentrer chez nous. J'ai supplié qu'on me laisse retourner chez moi, pour chercher au moins quelques objets. Je suis alors partie, accompagnée d'un schupo et j'ai emballé dans une valise les vêtements les plus indispensables. Et c'est tout ce que j'ai sauvé. Nous n'avons pas un pfennig.
Ne pourrais-tu pas nous envoyer quelque chose à Lodz? Baisers de nous tous. Berta »


Vendredi 4 novembre: Il lit les nouvelles qui relatent la situation des Juifs expulsés grace au journal yiddish le "Pariser Haint" que son oncle reçoit.

Samedi 5 novembre: Sa journée est agitée, il tourne et retourne dans sa tête les événements de Zbonszyn. Il veut faire payer les Allemands.

Dimanche 6 novembre: Il reproche à son oncle et à sa tante leur manque de compassion à l'égard de leurs coreligionnaires. L'oncle Abraham se fâche : « Si tu n'es pas content, tu n'as qu'à partir. » Herschel s'en va en claquant la porte malgré les raisonnements de sa belle tante. Il sort avec son ami Nathan, ils se séparent à 19h30. Herschel prend une chambre à l'"Hôtel de Suez", 17 bd de Strasbourg. Sur le registre il donne une fausse identité, celle de Halter, Heinrich.
Il s'enfermera dans sa chambre jusqu'au lendemain.

Lundi 7 novembre: Au petit matin, il écrit une lettre d'adieu à ses parents au dos d'un portrait de lui.
« Mes chers parents, je ne pouvais agir autrement. Que Dieu me pardonne.
Mon coeur saigne lorsque j'entends parler de la tragédie des 12000 Juifs.
Je dois protester pour que le monde entier entende mon cri et cela,
je suis contraint de le faire. Pardonnnez-moi. Herschel »


===============

il y a là une intéressante description de la montée de la tension et de l'effet déclencheur de l'arrivée d'un jour critique émotionnel car c'est son jour critique émotionnel E22 et veille de jour critique physique P18 que l'intéressé est passé à l'acte et a assassiné le conseiller Ernst vom Rath... et ce jour critique émotionnel démarre la veille comme toujours : c'est probablement la raison de son départ en claquant la porte...

Novembre 1938
Ma 1 I(26)
Me 2 P(12)
Je 3
Ve 4
Sa 5
Di 6
Lu 7 E(22)
Ma 8 P(18)

Me 9 I(1)
Je 10

Magda Goebbels

Wikipédia :
Magda Goebbels (11 novembre 1901 - 1er mai 1945) était la femme de Joseph Goebbels, responsable de la propagande nazie. Elle est surtout connue en tant que première dame du IIIe Reich et pour avoir tué six de ses enfants, quelques heures après le suicide d'Hitler.

============

de nombreux événements ou éléments cités dans les biographies sont septennaux ;
ici aussi wikipédia dit :


"La femme divorcée s’ennuie dans cette vie sans souci matériel. Elle adhère aux alentours de 1929 au club Nordische Ring qui regroupe les membres de la bonne société berlinoise favorables aux idées nazies."

c'est la période critique septennale des 28 ans.

ou encore :

"En 1943, la famille s'installe dans la région idyllique de Bogensee et Magda souffre de sévères dépressions nerveuses qui reflètent son état psychologique."

certainement dépression septennale des 42 ans... puisque c'est l'âge qu'elle a à ce moment là...

suicide ?

LaProvence.com :
Mort d'une octogénaire : est-ce un suicide ?

Yvette Gérard a-t-elle mis fin à ses jours ? Son mari l'a découverte morte, dimanche, peu après 16 heures, en revenant chez lui à Apt après une promenade dominicale (lire notre article publié hier). Pour les enquêteurs il s'agit d'un drame de la désespérance, comme l'assure le premier avis du médecin légiste appelé sur les lieux.

Mais la façon dont elle est décédée soulève des interrogations. Yvette Gérard portait en effet une blessure au cou. Une blessure faite par une arme blanche, un couteau de cuisine en l'occurrence.
La Provence

=================

on pourrait s'intéresser aux indices souvent présents en cas de suicide :
période critique septennale (84 ans ?), jour critique émotionnel... (dimanche ou lundi ?) jour critique physique parfois aussi.
on peut s'intéresser aussi à la situation des cycles de l'époux...

moment de faiblesse

LeFigaro.fr :
Une caissière licenciée pour 1,30 euro
AFP

Un tribunal du travail berlinois a confirmé aujourd'hui en deuxième instance le licenciement d'une caissière de supermarché renvoyée après 31 ans de services pour avoir détourné 1,30 euro, dont le cas a suscité un mouvement de solidarité en Allemagne.
Barbara E. est accusée par son employeur, la chaîne de supermarchés Kaiser's, d'avoir utilisé à son profit deux bons d'un montant de 48 et 82 centimes d'euros, obtenus en échange de bouteilles consignées et oubliées par un client dans le supermarché de l'est berlinois où elle travaillait.
Elle avait été licenciée sans préavis en janvier 2008.

Le tribunal du travail de Berlin-Brandebourg a jugé en deuxième instance que son licenciement était fondé, faisant valoir que les faits avaient été confirmés par des témoignages et par les relevés de caisse.
"La propriété de l'employeur n'est pas à la disposition (des salariés) quel que soit le montant en cause et même en cas d'ancienneté importante", selon le communiqué du tribunal, qui fait état d'une "perte de confiance irréparable" entre employée et employeur.
La Confédération des syndicats allemands (DGB) a dénoncé lundi un jugement qui "tire au canon sur des moineaux."
...
===================

juste entendu parler de cette affaire sur France Inter... et suis allé bien sûr voir l'âge de l'intéressée : 50 ans aujourd'hui mais pas trouvé la date exacte du "délit"... je suppose cependant que la personne avait 49 ans (licenciée en janvier 2008) et il n'est pas impossible qu'elle ait eu un instant de faiblesse après 31 années de bons et loyaux services :-)
ben oui... cela pourrait aussi s'expliquer par le passage dans une période critique septennale...

je trouve cependant qu'il y a pas de quoi fouetter un chat...

la voix...

LaProvence.com :
25 ans de réclusion pour le tueur qui voulait passer pour "fou"

Jean-Elie Panivello, 51 ans, est-il le "fou" qu'il a voulu être lors de son procès ou bien n'est-ce là qu'une défense d'avocat ? Car le double meurtre est lourd à porter, surtout quand il a été commis de sang-froid. "Le loup blanc de La Ciotat", celui qui se vantait de "pouvoir acheter tout Aubagne", de rouler dans "des voitures à 60 000 €" va passer 25 ans en prison. Telle est la peine que vient de lui infliger la cour d'assies pour avoir tué, avec son revolver 38 spécial, Franck Giusti, un gérant de bar de 34 ans, Fethi Harroucha, un maçon de 28 ans, et pour avoir failli tuer Hakima Nezali, une femme de 46 ans, dans la nuit du 27 au 28 novembre 2006 dans la brasserie "La Locomotive", à Aubagne.

Sans motif apparent, sinon l'exacerbation de ses propres sentiments après quelques propos déplacés, il avait fait feu comme on tue par rodomontade. "C'est la voix qui a tiré !" s'est exclamé au procès Panivello, évoquant d'improbables anges gardiens.
La Provence

==================

les anges gardiens, les voix, les hallucinations, les visions, les illuminations, mais les fantasmes et les inventions aussi... peuvent être septennales...
ici c'est probablement la période critique septennale des 49 ans dans laquelle on entre à 48 ans et demi...

encore

SKCenter :
Abattue par le père de son enfant

Hier matin, son compagnon l'attendait devant l'immeuble, armé d'un pistolet 9 mm. Dans sa voiture, Sandrine, 39 ans, a reçu deux balles dans le thorax. Son bébé était assis derrière.

C'était un lundi matin comme les autres pour Sandrine Serrain, 39 ans. Il est 8 h 15, et la jeune femme referme la porte de son appartement situé au rez de chaussée du 115 rue Saint-Joseph, dans le quartier de la Victoire à Compiègne. Son petit chien y restera seul pour la journée. Sandrine a pris son fils âgé d'un an avec elle. Elle va le déposer chez sa nourrice avant de partir faire sa journée de travail. Elle sera de retour vers 18 heures le soir.

Mais en bas du bâtiment Chambord, c'est le drame. Le père de l'enfant, âgé de 36 ans, les attend. Il a garé sa voiture blanche sur le côté du bâtiment, peut-être pour que la jeune femme ne la voit pas.
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=4046&hl=

================

36 ans ici aussi...
c'est en principe la "sortie" de la période critique septennale des 35 ans... mais il faut remonter en amont : on entre dans cette période critique à 34 ans et demi environ et c'est souvent alors que çà se gâte. le différend s'aggrave avec la période critique qui peut durer jusqu'à deux années : dans certains cas cependant en cas de conflit celui-ci "s'auto-entretient" en quelque sorte et la situation continue crescendo.
il suffit alors d'un jour critique émotionnel (celui-ci revêt une grande importance car il est souvent LE détonateur du fait de son effet de conducteur de la tension au paroxysme...) pour qu'arrive un drame.

lundi 23 février 2009

drame familial

nouvelobs.com :

Seine-et-Marne: un homme tue sa femme et ses deux enfants avant de tenter de se suicider
AP | 23.02.2009 | 19:10
Un père de famille a tué sa femme et ses deux enfants lundi matin à Dammarie-lès-Lys (Seine-et-Marne) avant de tenter de se suicider, a-t-on appris de source policière. "La vie de cette personne n'est pas en danger", précisait-on de même source.

Selon les premiers éléments de l'enquête, cet homme de 36 ans qui vit dans un appartement d'une cité sensible de la Plaine du Lys a téléphoné en début de matinée au commissariat local pour signaler qu'il venait de tuer son épouse et ses deux enfants. A leur arrivée, les policiers ont découvert les corps de cette femme de 22 ans et de ses deux filles âgées de deux et quatre ans. Les trois victimes avaient été étouffées.

Le meurtrier présumé avait ensuite avalé des médicaments pour se suicider. Il a été hospitalisé et ses jours ne sont pas en danger. Il a été placé en garde à vue par les policiers du commissariat chargés de l'enquête qui vont tenter de déterminer les raisons de ce triple homicide. AP

============

je croyais avoir à faire à la même affaire, que j'ai citée il y a deux messages de çà... hélas non c'était au Canada alors que là c'est ce matin en France. Les pères ont le même âge : 36 ans...
attendons d'avoir plus de détails mais il semblerait bien que là également il s'agisse d'un drame de la séparation, et d'une séparation en période critique septennale : le jour où nous prendrons en compte ces périodes très particulières pouvant donner lieu à des tensions extrêmes on pourra essayer de prévenir de tels drames....

ici il y a en outre compatibilité dans les périodes critiques (22 ans et 36 ans) ce qui va encore accentuer l'intensité du conflit...

Roland Moog

je regarde toujours les anciennes affaires que je rencontre au cours de mes pérégrinations... encore un crime avec un scénario bien particulier et - bien sûr ai-je tendance à dire - encore un crime septennal...

===========
Le projectionniste avoue: il était bien le meurtrier du film !
Magazine Marianne / Lundi 03 Décembre 2001


Roger avait assassiné sa compagne et caché le cadavre dans un cinéma. Il invoque un accident !


Roland Moog, 41 ans, le projectionniste du cinéma Le Star, à Strasbourg, voyait trop de films. Comparaissant devant les assises du Bas-Rhin, il a raconté comment il a assassiné en mai 1995 sa compagne, Carole Prin, 37 ans, sur le point d'accoucher, comme s'il s'agissait d'un polar qui défile sur l'écran... Il semble que Carole, qui travaillait comme caissière dans le même cinéma, lui ait à maintes reprises reproché de ne pas prendre au sérieux leur avenir avec un futur enfant. Roland avait voulu prouver sa bonne volonté en réparant une vieille armoire dans la cave du cinéma. Carole n'avait pas compris et était venue le blâmer de consacrer tout son temps à des enfantillages, menaçant de le plaquer. C'est alors qu'il aurait tiré... pour l'empêcher de le traiter de pauvre type et de partir. Roland dissimule ensuite le corps dans des sacs-poubelle qu'il jette dans le vide sanitaire du cinéma. Puis il feint de s'inquiéter de la disparition de Carole, téléphone à ses parents, prévient la gendarmerie, participe même à l'émission «Perdu de vue», sur TF1. Deux ans plus tard, apprenant par son employeur que les gendarmes vont de nouveau perquisitionner le cinéma, il déterre le cadavre, l'enferme dans une cantine métallique qu'il entrepose dans le garage d'un ami. Encore deux ans passent: en 1998, Roland Moog, de plus en plus suspect, est incarcéré. En 1999, le gendarme retraité Lambert, son ami, et Daniel Moog, son frère jumeau, trient les affaires de Roland, ouvrent la malle et découvrent les restes de Carole et d'un foetus de 3 kg. Ils vont les jeter dans une décharge publique, mais, au bout de trois jours, pris de remords, ils se rendent à la gendarmerie... Depuis cette découverte, Roland Moog prétendait avoir abattu Carole accidentellement. En s'entraînant au tir dans la cave avec son revolver. Il vient de fournir un épilogue plus crédible à cette sordide histoire.

http://m.marianne2.fr/index.php?action=article&numero=136874

================

si l'intéressé a 41 ans en 2001 au moment de l'article, il faut faire le calcul en arrière pour remonter au moment du crime en mai 1995 : et çà nous donne bien 35 ans donc période critique septennale... le plus souvent il n'y a que durant cette période que l'on est capable de construire et réaliser ce type de scénario... ce qui fait que souvent en les reconnait à leur lecture.
des choses qu'il serait encore intéressant de vérifier : jour critique émotionnel au moment du meurtre ? situation au moment des aveux ? (car il y a des jours et périodes "de vérité" par exemple aussi et toujours le jour critique émotionnel... et la période critique septennale - cette dernière on y est à 41 ans et six mois)

policier tué

Policier abattu à La Courneuve : Les agresseurs ont tiré à quatorze reprises
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=29410

" Au lendemain du meurtre d’un policier, tué de plusieurs balles tirées avec son arme de service dans une rue de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), samedi soir, les circonstances des faits demeurent floues. En charge de cette affaire, les enquêteurs de la brigade criminelle de la PJ de Paris étaient de retour sur les lieux hier soir.

Que s’est-il passé ?

Samedi soir, vers 21 h 30, plusieurs détonations sont entendues dans un quartier pavillonnaire de La Courneuve.

Très rapidement, des passants interpellent des CRS en patrouille, en leur expliquant qu’un de leurs collègues est allongé sur la chaussée, rue Maurice-Bureau. A leur arrivée, les policiers découvrent le corps d’Aurélien Dancelme, 34 ans. Le jeune gardien de la paix a été mortellement blessé par au moins deux projectiles d’arme à feu qui l’ont atteint à la tête.

Selon les premiers éléments, le policier affecté à la brigade de sûreté urbaine de La Courneuve n’était pas en service. A proximité de son corps, son brassard de police est découvert.
.............
........

======================

c'est la question que je me suis de suite posée, parce que je me la pose toujours : âge du policier ?
car il est des âges où l'on fait des choses que l'on ne ferait pas à un autre moment... c'est en période critique septennale (si l'intéressé a effectivement 34 ans, ce n'est pas à exclure - 34 ans et demi est l'entrée dans la période critique septennale des 35 ans) jour critique émotionnel aussi car c'est le jour où "on y va"... ?
et c'est important car ce qui est alors différent, et qui va influencer notre comportement, c'est notre état d'esprit à ce moment là, mais aussi notre façon de considérer, percevoir, estimer... : pulsions/désinhibition peuvent nous rendre plus agressifs, nous faire faire des erreurs, des imprudences, même de façon subconsciente... d'ailleurs la prise en compte de la période critique septennale et du jour critique émotionnel serait très importante pour éviter les "bavures" par exemple : c'est à ces moments là qu'elles doivent avoir lieu...

mais attendons la suite de l'enquête, la confirmation peut-être de l'âge aussi car tout à l'heure on a dit sur France Inter qu'il s'agissait d'un policier qui a 33 ans : pour moi çà change tout à ce moment là...

édit : le tireur pourrait avoir 28 ans... âge où il est possible que l'on ait l'altercation... et, si çà va crescendo, la gachette faciles...

Richard Durn

wikipédia :
Dans la nuit du 26 au 27 mars 2002 à 1 h 15, à l'Hôtel de ville de Nanterre, au terme d'une séance du conseil municipal présidée par le maire Jacqueline Fraysse, un homme installé dans le public, Richard Durn, se lève et fait usage d'armes à feu préalablement dissimulées sous sa veste. Dans la fusillade, il tue huit élus et en blesse dix-neuf autres (dont quatorze grièvement), avant d'être maîtrisé par Gérard Perreau-Bezouille, sept autres élus et un agent communal. Une fois maîtrisé, le tireur demande en hurlant « Tuez-moi ! ».

Lors de son interrogatoire, le 28 mars 2002, Richard Durn se suicide en se défenestrant du quatrième étage de l'immeuble de la brigade criminelle, 36 Quai des Orfèvres à Paris, après être passé aux aveux.

=========================

Richard Durn est né le 3 décembre 1968 et c'est un mardi : il est donc passé à l'acte son jour critique émotionnel. une situation doublement critique en fait : la tuerie a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi : l'intéressé allait d'un jour critique émotionnel E15 à un jour critique physique P1 : deux jours importants de pulsions.

Di 24
Lu 25
Ma 26 E(15)
Me 27 P(1)

Je 28

pas de période critique septennale ici puisque Durn avait 33 ans et 4 mois.
mais le jour critique émotionnel suffit amplement à déclencher des coups de folie : il est en accéléré ce qu'est la période critique septennale.

dimanche 22 février 2009

drame familial

SKCenter :
Drame familial à Piedmont 2 enfants sont retrouvés morts

La Sûreté du Québec a indiqué samedi soir que la mort suspecte de deux enfants à Piedmont, dans les Laurentides, serait en fait un drame familial.

En début d'après-midi, un garçon de 5 ans et une fillette de 3 ans ont été retrouvés sans vie dans une résidence de la rue Beaulne, située dans un secteur cossu de Piedmont. Leur père était également sur les lieux, et la police a indiqué qu'il était soupçonné d'avoir tué ses enfants.

Blessé, l'homme de 36 ans a été transporté à un hôpital de Montréal. Selon la police, il avait consommé une grande quantité de médicaments. Il serait maintenant hors de danger.

Des enquêteurs de l'unité des crimes contre la personne de la SQ et des techniciens en identité judiciaire ont été dépêchés sur les lieux. Un porte-parole de la SQ a expliqué que les policiers allaient maintenant interroger les voisins et les proches pour tenter de comprendre la séquence des événements et les mobiles du crime.

La mère des enfants n'était pas présente au moment du drame. La famille immédiate a toutefois été informée des événements, selon la SQ.

Source : Radio Canada

=======================

l'intéressé a ici 36 ans mais je pense qu'il s'agit aussi d'un drame lié à la période critrique septennale ; il faudrait en savoir plus sur cette famille et peut-être un conflit de séparation (ceux-ci surviennent le plus souvent en période critique septennale), et aussi s'intéresser au jour critique émotionnel du père pour voir si c'est le jour du drame...
par contre s'il est assez facile de connaître l'âge, qui permet de repérer une période critique septennale, il est beaucoup moins évident de connaître le jour critique émotionnel d'une personne, puisqu'il faut connaître sa date de naissance...

samedi 21 février 2009

Michel Gauquelin

Michel Gauquelin
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Gauquelin, (13 novembre 1928 – 20 mai 1991), psychologue français et sa première femme Françoise Schneider-Gauquelin (née le 19 juin 1929) ont mené depuis le début des années 1950 à nos jours de très importants travaux statistiques sur l’astrologie.

===================

il s'était intéressé à "l'effet Mars"... mais je suis persuadé qu'il aurait été très intéressé aussi par le cycle émotionnel hebdomadaire et le cycle psychique et émotionnel septennal qui "impulsent" nos comportements... il s'est hélas suicidé en respectant parfaitement ces cycles, la veille de son jour critique émotionnel, et en jour critique physique P18 (jour doublement critique par conséquent), et aussi... à 62 ans et 6 mois, soit très précisément au moment de l'entrée dans sa période critique septennale des 63 ans.

décès

Wikipédia :
Božena Němcová est née le 4 février 1820 à Vienne et décédée le 21 janvier 1862 à Prague. Elle est l'un des écrivains les plus influents de la Renaissance nationale tchèque.
....
Božena Němcová mourut à Litomyšl d'un cancer, alors qu'elle n'avait même pas quarante-deux ans.

====================

elle mourut deux semaines avant son 42ème anniversaire.(en jour neutre)
à mon avis il y a quelque chose à trouver avec la survenance de certaines maladies ainsi que les décès, à l'occasion d'une période critique septennale...

jade goody

wikipédia :
Jade Goody (née le 5 juin 1981) est une ancienne participante de deux séries de la version britannique de l'émission Big Brother. Sa participation à Celebrity Big Brother 2007, devint très controversée à cause de son racisme envers l'actrice indienne, Shilpa Shetty. A présent célèbre et atteinte d'un cancer sans doute incurable, la jeune Anglaise vend son calvaire aux médias et divise l'opinion.

================

elle est entrée dans sa période critique septennale des 28 ans en janvier 2009...

vendredi 20 février 2009

assassinat

SKCenter :

Le Texas, l'Etat américain le plus actif en matière de peine de mort, a exécuté un détenu, mardi 25 septembre.
Agé de 49 ans, Michael Richard avait été jugé coupable de l'assassinat de Marguerite Lucille Dixon, une nourrice de 53 ans, mère de sept enfants, en 1986.

====================

ce post sur lequel je suis tombé sur le forum SKCenter date de septembre 2007 : c'est la personne qui a été exécutée parce que le greffe n'a pas voulu tenir ses bureaux ouverts un quart d'heure de plus...
j'ai simplement voulu vérifier ce qu'il en est de la situation de l'intéressé au moment du crime : c'est vite fait car s'il a 49 ans en 2007 il en a 28 en 1986 c'est bien période critique septennale ... comme la plupart du temps.

drame familial

Il tue son fils autiste et se suicide

C'est un terrible drame familial qui s'est déroulé la semaine dernière à Reims. Un homme a tué son fils autiste avant de se donner la mort. Sa femme, en stade terminal d'une grave maladie, est décédée deux jours après avoir appris la nouvelle.
TROIS mêmes noms sur le registre des décès de l'état civil… Trois noms, ceux d'une même famille, tous morts la semaine dernière à Reims. Le drame resté discret jusqu'à présent est apparu hier au grand jour à travers un vulgaire acte administratif : David Cathrin, 34 ans, André Cathrin, 63 ans, et Nadine Cathrin, 59 ans, sont décédés dans la semaine du 9 au 15 février.
.........
Selon les éléments de l'enquête réalisée sur les lieux du drame et dans l'entourage des victimes, la découverte des corps s'est faite le lundi 9 février, 4 rue de Turenne dans le quartier Val-de-Murigny à Reims. Au cinquième étage de l'immeuble, les voisins ont vu débarquer dans l'après-midi pompiers et policiers. À l'intérieur, derrière la porte A, le corps d'un homme, André Cathrin, avec une arme à feu à ses côtés. Dans la chambre, son fils mort, tué par la même arme à feu. « Il s'agit d'un drame familial », explique Madeleine Simoncello, la procureur de la République. « L'enquête a montré que l'homme a tué son fils malade avant de mettre fin à ses jours. La mère était atteinte d'une grave maladie et elle est morte deux jours après qu'on lui ait annoncé ce drame. ».
André Cathrin, était coiffeur et tenait un petit salon de quartier dans la rue Marie-Stuart à proximité du centre-ville. Son fils, David, était touché par les symptômes de l'autisme tandis que sa femme, Nadine, était hospitalisée pour une grave maladie au stade terminal.
Difficile de savoir ce qui a motivé le geste du père.

http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/254321/Il_tue_son_fils_autiste_et_se_suicide

================

drame familial ... et période critique septennale vont le plus souvent de pair :
ici le père a 63 ans et se trouve en pleine période critique.
ce qui a motivé le geste du père c'est probablement le désespoir, mais le déclencheur je pense que c'est sa situation en période critique septennale... à voir encore un autre élément fréquent : jour critique émotionnel.

Kim de Gelder

7sur7 :
Les parents des bébés tués veulent comprendre
Les parents des bébés décédés au cours de l'expédition sanglante dans la crèche du Pays des Fables veulent avant tout savoir ce qui a amené Kim De Gelder à commettre les faits, a indiqué Jef Vermassen, l'avocat des parents.

Kim De Gelder, âgé de 20 ans, avait tué le 23 janvier deux bébés et une puéricultrice de 54 ans lors d'une expédition sanglante dans la section des tout-petits de la crèche. Il avait également blessé dix autres enfants et deux puéricultrices. Kim De Gelder s'était enfui avec son vélo et avait été interpellé à Lebbeke. Lors de son arrestation, il portait un gilet pare-balles sous ses vêtements et il transportait dans son sac à dos un couteau, une hache et un pistolet factice.

Jef Vermassen défend les deux couples qui ont perdu leur bébé. "Leur détresse est immense", a fait savoir l'avocat. "Il est important qu'ils sachent ce qui a poussé le meurtrier à commettre ces faits pour qu'ils puissent faire leur deuil". L'avocat a ajouté qu'ils souhaitent simplement une réponse à la question "pourquoi?".

L'avocat a également été désigné pour représenter les proches de Elza Van Raemdonck. Plusieurs éléments de l'enquête montrent que Kim De Gelder aurait tué le 16 janvier à coups de couteau la vieille dame de Vracene, dans l'entité de Beveren. Son mari avait retrouvé son corps dans leur habitation. "L'homme est envahi d'une grande tristesse", a expliqué l'avocat. "Après cette épouvantable découverte, les soupçons se sont d'abord portés sur lui", a-t-il ajouté.

Kim De Gelder n'a pas encore été inculpé pour le meurtre d'Elza Van Raemdonck. Les résultats de l'analyse ADN ne sont pas encore connus. Les parties civiles attendent une avancée dans le dossier et espèrent que l'analyse psychiatrique de Kim De Gelder apportera des éclaircissements. (belga)

==============

je m'intéresse toujours en priorité à deux éléments qui peuvent être des éléments "déclencheurs" de tels actes - et on peut le vérifier instantanément au moyen de la date de naissance de l'auteur :

- l'entrée dans une période critique septennale ou le séjour dans une telle période : le moment de l'entrée constitue cependant le "pic" des pulsions survenant lors de cette période. ici il s'agit de la période critique septennale des 21 ans et on y entre aux alentours de 20 ans et demi. il faut donc vérifier si Kim de Gelder n'est pas loin de ses vingt ans et demi au moment des faits.

- le jour critique émotionnel : c'est le jour de naissance car lui aussi jour de pulsion s'agissant ici d'un cycle hebdomadaire de nos émotions. si c'est le cas l'auteur passe à l'acte le jour de la semaine où il est né et s'il y a récidive comme cela pourrait être le cas ici, l'intéressé aura tendance à agir toujours le même jour de la semaine, celui de sa naissance.

dans le cas de Kim de Gelder il y a le fait que 16 janvier et 23 janvier sont... deux vendredis... ce qui pourrait - en vertu de cette théorie - signifier que Kim de Gelder est un natif du vendredi. simple à vérifier et l'on dispose alors d'une grande partie de la réponse à la question "qu'est ce qui a pu déclencher ?".


si çà ne correspond pas, il faut alors chercher autre chose, mais autant commencer pas les questions les plus simples et accessibles...
la période critique septennale y est fort probablement, reste à connaître la date de naissance pour vérifier le second élément.

Loana

Loana, après le drame elle rentre chez elle...
Après quinze jours passés au centre hospitalier Percy-Clamart, suite à l’affaire que tout le monde connait aujourd’hui en long, en large et…en travers, Loana Petrucciani a enfin pu regagner son domicile parisien hier dans l’après-midi.
Sa mère, Violette, restera à ses côtés, le temps que l’ex-gagnante du Loft se reconstruise.
Même si les médecins ont délivré une ITT de trois mois (période durant laquelle la victime ne pourra pas travailler) à Loana, jugeant son état psychologique préoccupant, elle a donc quand même pu regagner son appartement de la rue de Chaillot dans le 16e arrondissement,car physiquement, elle va beaucoup mieux.
Ce début d’année aura donc été des plus éprouvants pour la bimbo number one made in France.(...)
http://www.staragora.com/news/loana-apres-le-drame-elle-rentre-chez-elle/180209

================

et oui... et un petit tuyau en prime : se méfier et faire attention à son jour critique émotionnel... car c'est avec lui que çà arrive, ce genre d'aventure... il peut nous faire faire pas mal de bêtises : Loana est née le 30 août 1977, un mardi. mardi est donc toujours son jour critique émotionnel.
Loana a été découverte chez elle en mauvais état le mercredi 4 février dernier : on n'a pas encore de vraies explications sur ce qui s'est passé, mais je soupçonne qu'il s'est passé quelque chose son jour critique émotionnel qui était E1 le mardi 3 février (E1 est le jour critique émotionnel le plus "dur" des quatre par lesquels nous passons chaque septième jour ; Loana est alors dans son jour critique toujours du lundi soir au mardi soir mais les problèmes de blues peut aller au-delà si on est en mauvais état)...
il faut se rappeler une fois pour toutes quel jour de la semaine on est né, pour pouvoir plus facilement parer les coups de blues ou de panique voire de désespoir qui peuvent survenir dès la veille au soir, au moment de l'entrée dans le jour en question.

jeudi 19 février 2009

chute

LeTélégramme.com :
Morlaix. Un homme retrouvé mort dans une rivière

Le corps d'un homme âgé de56ans a été retrouvé sans vie, hier, à l'heure du déjeuner, flottant dans la rivière Le Queffleuth, à Morlaix. C'est une infirmière qui allait au travail au centre hospitalier, qui a fait cette macabre découverte et alerté les secours. Le corps a été retrouvé dans l'eau, coincé par la grille d'un pont, au niveau de la rue de Brest, au centre-ville de la cité du viaduc. Sur place, les pompiers n'ont rien pu faire pour réanimer François Madec, qui demeure 2, rue Michel-Béhic, à Morlaix. Le parquet de Morlaix a été avisé et la police locale a ouvert une enquête. La thèse d'une chute accidentelle est privilégiée. «Il n'y a aucun élément qui puisse laisser penser que la victime aurait subi des violences», a affirmé, hier soir, l'inspecteur Pascal Colin.

========================

la chute accidentelle est privilégiée, mais c'est aussi l'heure à laquelle certains se jettent à l'eau... (période critique septennale des 56 ans : on pourrait voir si le drame a eu lieu le jour critique émotionnel de l'intéresse... ou encore un jour critique physique...)

suicide par précipitation

il y a une curieuse page "suicides par précipitation" (on se jette par la fenêtre ou ailleurs) sur wikipédia...
j'ai regardé la situation biorythmique de tous ces cas et c'est fort intéressant car sur les 27 que j'ai pu examiner il y en a un ou deux qui ne sont pas liés à un jour critique (physique ou émotionnel) ou à une période critique septennale... (les cas qui ne sont pas en italique)

et d'ailleurs parmi ceux-là des "suicides" douteux, ce qui tendrait effectivement à confirmer qu'il n'y a pas forcément eu suicide mais peut-être - pour Safronov par exemple - assassinat comme certains le suspectent)...

je publie la table sous réserve de la revérifier (pour les erreurs de calcul) mais aussi pour voir les circonstances des décès qui sont parfois "douteux" pour ce qui est du suicide mais aussi pour ce qui est des dates, donc de données importantes...

je voulais avoir une première idée et c'est plutôt positif dans la mesure où l'on retrouve presque toujours un jour critique physique (eh oui quand on est mal physiquement on peut en avoir marre et çà se "rajoute" au moral... mais j'ai aussi remarqué que chez certaines personnes le critique physique équivaut pratiquement à un critique émotionnel), un jour critique émotionnel ou/et une période critique septennale. la "proximité" doit être retenue - dans quelle mesure c'est encore à étudier, car c'est une sorte de "montée en pression" ou plutôt pulsion qui se déroule et qui fait que l'on peut se suicider avant ou encore après un moment vraiment critique, un "pic"...


============================================================================

Curt von Bardeleben (né à Berlin, le 4 mars 1861, mort à Berlin le 31 janvier 1924) était un comte et un maître d'échecs allemand qui s'est suicidé en se jetant par une fenêtre en 1924

jour critique physique P1 à un mois de son anniversaire et à 62 ans et 11 mois donc en période critique septennale des 63 ans.

==================

Moshé Michaël Brand, plus connu sous le nom de Mike Brant, était un chanteur crooner israélien, né le 1er février 1947 à Famagouste (Chypre) et décédé le 25 avril 1975 à Paris.

jour critique physique P7 mais surtout veille de jour critique émotionnel E8 et à 28 ans et 3 mois soit pleine période critique septennale des 28 ans.

==================

Pierre Brossolette, né le 25 juin 1903 à Paris et décédé le 22 mars 1944 dans la même ville, était un homme politique socialiste français et fut un des dirigeants de la Résistance française..

P1 jour critique physique et veille de E15 jour critique émotionnel, à 40 ans et 9 mois.

======================

Capucine, née Germaine Lefebvre le 6 janvier 1928 Saint-Raphaël (France) et morte le 17 mars 1990 à Lausanne (Suisse), était une actrice française.

lendemain de jour critique émotionnel E8 et à l'âge de 62 ans et 3 mois donc pas loin de l'entrée dans sa période critique septennale des 63 ans.

================

Leslie Cheung, né Cheung Fat-chung (張發宗) le 12 septembre 1956 et mort le 1er avril 2003, est un chanteur et acteur chinois de Hong Kong.

le 1er avril 2003 est la veille d'un jour triplement critique : P7 - E8 - i 9 et l'âge de 46 ans et 7 mois.

===============

Gilles Deleuze est un philosophe français né à Paris le 18 janvier 1925 et mort à Paris le 4 novembre 1995.

veille d'un jour doublement critique P 7 et E15 et à 70 ans et 9 mois donc durant sa période critique septennale des 70 ans.

==============

Carl Einstein, ou Karl Einstein, né le 26 avril 1885 dans une famille juive à Neuwied et mort le 5 juillet 1940 à la frontière franco-espagnole, est un historien de l'art et écrivain allemand appartenant au courant de l'expressionnisme. Il est aussi le neveu du physicien Albert Einstein.

veille de son jour critique physique P12 (avant veille du critique émotionnel E1) à 55 ans et 2 mois donc pas loin de l'entrée dans sa période critique septennale des 56 ans.

================

Peg Entwistle est une actrice hollywoodienne née le 6 février 1908 et morte le 16 septembre 1932. Elle est principalement connue pour son suicide.

lendemain de son jour critique émotionnel E1 et à 24 ans et 8 mois.

========================

Vsevolod Mikhaïlovitch Garchine (Все́волод Миха́йлович Гаршин) (14 février 1855 – 5 avril 1888) était un nouvelliste russe.

jour critique physique P7 et lendemain de son jour critique émotionnel E8 et à l'âge de 33 ans et 2 mois.

=====================

Olga Georges-Picot est une actrice française, née le 6 janvier 1940 à Shangaï (Chine) et décédée le 19 juin 1997 à Paris (France)

jour neutre - 57 ans et 6 mois.

le jour neutre devient jour critique émotionnel E8 si elle est née en 1944 comme le prétendent certains biographes.

=====================

Donny Hathaway (1/10/1945-13/01/1979) est un auteur, compositeur et interprète soul américain.

jour neutre - 33 ans et 3 mois.

=============

Jeanne Hébuterne, née à Meaux (Seine-et-Marne) le 6 avril 1898 et morte à Paris le 25 janvier 1920, est une peintre française

veille de jour critique physique P7 et à 21 ans et 10 mois donc en période critique septennale des 21 ans.

===============

Irene, de son vrai nom Irene Lentz, est une célèbre créatrice de costumes américaine, née le 8 décembre 1900 à Baker (Montana) et décédée le 15 novembre 1962 à Los Angeles (Californie).

période neutre et 3 semaines avant son 62ème anniversaire.
============

Ruslana Korshunova (en russe Руслана Коршунова) (2 juillet 1987, Almaty, Kazakhstan (ex-URSS) – 28 juin 2008, New York, États-Unis) était une mannequin kazakhe.

jour neutre à 4 jours de son 21ème anniversaire donc pleine période critique septennale des 21 ans.

==================

Primo Levi, né le 31 juillet 1919 à Turin et mort le 11 avril 1987 à Turin, est l'un des plus célèbres survivants de la Shoah.

lendemain de P1 jour critique physique et i 9 jour critique intellectuel et 67 ans et 8 mois.

apparemment on hésite entre suicide et accident. P1 (mais c'est la veille, est un typique jour "accident"). et il n'y a pas d'autre indice puisque tout est neutre

=====================

Franco Lucentini (Rome, 24 décembre 1920 – Turin, 5 août 2002) est un écrivain, traducteur et journaliste italien. Il a écrit la plus grande partie de son œuvre en collaboration avec Carlo Fruttero.

lendemain de jour critique physique P1 et à 81 ans et 7 mois.

lui aussi s'est jeté dans sa cage d'escalier comme le précédent, tiens bizarement le même jour biorythmique ( lendemain de P1 et neutre pour le reste)

peut-être quand même suicide pour Primo Lévi ?

=============

Jürgen Wilhelm Möllemann, né le 15 juillet 1945 à Augsbourg et mort le 5 juin 2003 à Marl, était un homme politique allemand

veille de i26 et un mois avant son 58ème anniversaire.

=================

Oskar Nedbal est un chef d'orchestre, altiste et compositeur tchèque, né à Tábor en Bohême du Sud, le 26 mars 1874 et mort à Zagreb (Croatie) le 24 décembre 1930

veille de E8 critique émotionnel, jour de Noël et 56 ans et 9 mois donc période critique septennale des 56 ans.

=================

Adolphe Nourrit, né à Montpellier le 3 mars 1802, mort à Naples le 7 mars 1839, est un ténor français.

P18 et lendemain de E22 et à côté de son 37ème anniversaire.

===================

Frank Olson (Naissance le 17 juillet 1910 – mort le 28 novembre 1953) est un scientifique qui travaillait pour l'US Army

veille de P18 et E22 double critique par conséquent, et 43 ans et 4 mois. (à côté de sa période septennale des 42 ans)

====================

Christine Pascal est une actrice, scénariste et réalisatrice française née le 29 novembre 1953 à Lyon (France). Elle a mis fin à ses jours le 30 août 1996 à Garches (France).

jour neutre mais avant veille d'un jour doublement critique et 42 ans et 9 mois donc période critique septennale des 42 ans.

===============

Giuseppe Pinelli (Milan, 21 octobre 1928 - 15 décembre 1969) est un cheminot et militant anarchiste italien

P12 critique physique et lendemain de E22 critique émotionnel. 41 ans et un mois et demi pas loin de l'entrée dans la période critique septennale des 42 ans.

===============

Solenn Poivre d'Arvor, (née le 11 décembre 1975 et décédée le 27 janvier 1995), fille de Patrick Poivre d'Arvor et de son épouse, Véronique, est devenue le symbole de la lutte contre l'anorexie mentale après son suicide[1].

lendemain d'un jour doublement critique P18 et E15 et à 19 ans et un mois.

=================

Ivan Ivanovitch Safronov (en russe : Иван Иванович Сафронов), né le 16 janvier 1956 et mort le 2 mars 2007, était un journaliste et éditorialiste russe

jour neutre, 51 ans et 2 mois.
(assassinat suspecté ce qui pourrait coller : rien d'un suicide...)

===================

Aléxandros Schinás (en grec : Αλέξανδρος Σχινάς), souvent appelé Alékos Schinás (Αλέκος Σχινάς), est né à Serres dans les années 1870 et est mort à Volos le 6 mai 1913. C'est un anarchiste grec [1] qui a assassiné le roi Georges Ier de Grèce, à Thessalonique, le 18 mars 1913.

date de naissance inconnue, donc pas moyen de calculer.
=================


Nicolas de Staël (baron Nicolaï Vladimirovitch Staël von Holstein, en russe Николай Владимирович Шталь фон Гольштейн), né le 5 janvier 1914 à Saint-Pétersbourg, mort le 16 mars 1955 à Antibes,

jour neutre mais 41 ans et 2 mois et demi proche de l'entrée dans sa période critique septennale.

=================

Georg Tintner est un chef d'orchestre autrichien d'origine juive, naturalisé néo-zélandais en 1946, né le 22 mai 1917 à Vienne (Autriche) et mort le 2 octobre 1999 à Halifax (Canada)

veille de P1 -critique physique - 82 ans et 4mois.

=========

Unica Zürn, auteure et peintre allemande née à Grunewald le 6 juillet 1916 et morte à Paris le 19 octobre 1970.

jour neutre, 54 ans et 4 mois. (mais internée à 42 ans - période critique septennale - la première fois et plusieurs fois ensuite.)

dans les étoiles

"La maîtresse du banquier Edouard Stern sera jugée pour meurtre"

http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=29379

=============

j'avais déjà noté précédemment que Edouard Stern était dans son jour critique émotionnel E1 et Cécile Brossard dans sa période critique septennale des 35 ans.
çà a probablement fait monter la pression...
Peut-être apprendrons nous la date de naissance de Cécile B. pour vérifier sa situation le jour du drame...

à la hache

SKCenter :

Un homme se pointe chez Céline Dion avec une hache dans son coffre...

Notre amie Céline Dion vient de subir une sacrée frayeur.

Vendredi 13 février (oh punaise, il avait choisi son jour), un homme âgé de 41 ans s'est introduit au domicile de Céline et René Angelil, demandant à rencontrer la chanteuse.

Essuyant un sévère et ferme refus de la part du personnel d'accueil de la diva québécoise, le forcené ne s'est pas démonté, refusant de quitter les lieux tant qu'il n'aurait pas obtenu d'entretien avec sa Céline. Les forces de l'ordre, appelées aussitôt en renfort on immédiatement interpellé l'individu.

Il s'agit d'un certain Yvan, 41 ans, livreur de pizza sans antécédent judiciaire. Il harcelait la chanteuse et la suivait depuis plusieurs semaines.
.........
Lundi, le fanatique a été conduit à l'hôpital psychiatrique afin d'établir une expertise quant à son profil psychologique.

===================

on parie qu'ils ne vont pas trouver qu'il est à l'entrée de sa période critique septennale ?

en septennal on y va !

LeFigaro.fr :
Domota, l'homme qui veut mettre le feu à la Guadeloupe

En quatre semaines de grève générale, le syndicaliste Élie Domota s'est métamorphosé en leader d'un mouvement qui s'est durci ces derniers jours en Guadeloupe. Syndicaliste habile, Élie Domota, 42 ans, est la figure de proue et la voix très écoutée des manifestants guadeloupéens depuis un mois. L'homme se proclame pacifiste, mais sa rhétorique est bien celle d'un combattant d'une cause indépendantiste qui ne veut pas dire son nom.
...

====================

les vocations et leurs actions sont très souvent septennales : c'est un peu comme quelque chose qui éclôt à ce moment là et trouve les bonnes conditions, l'énergie, la motivation pour passer à l'exécution, se développer...
la période critique septennale est en quelque sorte le printemps des idées...

---------------------

dans un autre contexte je viens de lire qu'une personne a réalisé son rêve "elle est allée au bout de son rêve"... elle a "fait le pas" ou a "franchi le pas"...
l'entrée dans la période critique septennale nous aide et nous incite à "franchir le pas..." en fait... je vais y revenir car c'est un sujet important à développer puisque cela fonctionne comme çà (dans un très faible pourcentage de cas heureusement) en matière de criminalité... avec la notion de "Hemmschwelle"...

mercredi 18 février 2009

policier voleur... de porno

rtl.info.be :
Le policier "voleur de porno" s’en tire sans peine
Le tribunal correctionnel de Bruxelles a accordé la suspension du prononcé de la condamnation à l'inspecteur de police Frédéric F., 35 ans, connu pour avoir volé des revues pornographiques dans une librairie.
C’est le 29 octobre dernier que cet agent avait volé des revues pornographiques dans une librairie, la SPRL Comptoir Presse, chaussée d'Ixelles, qui venait d'être attaquée. Les caméras de surveillance l'avaient filmé pendant qu'il s'en emparait.

=======================

la période critique septennale peut avoir tendance, chez certains, à modifier le degré de conscience et à donner de drôles d'idées... ce phénomène aide aussi à passer à l'acte : c'est la raison pour laquelle il arrive énormément de pépins en tout genre durant ces épisodes...
une fois que l'on en est sorti on se demande comment on a pu en arriver là...
mais attention ce n'est pas une circonstance atténuante : mais en être conscient aide à prévenir nos comportements...


ne connaissant rien de la personne je ne sais pas si c'est le cas ici, bien entendu mais je cite simplement à titre d'exemple et de possible, car il peut bien entendu y avoir d'autres raisons à l'origine de ce comportement quasi infantile...

autre chose peut avoir joué encore : la période critique septennale des 35 ans a l'air d'être souvent une période de préoccupation, ou plutôt de développement des pulsions sexuelles : ce n'est apparemment pas le cas ici mais c'est quasiment la période de "prédilection" pour le démarrage et le passage à l'acte des tendances pédophiles.

mardi 17 février 2009

drame conjugal

SZonline :

Familienvater tötet Frau und Tochter und flieht

Familiendrama nahe Flensburg Flensburg - Bei einem Familiendrama sind in Harrislee bei Flensburg eine Frau und ihre kleine Tochter ums Leben gekommen. Der 37 Jahre alte Ehemann und Vater steht laut Staatsanwaltschaft im Verdacht, die 36-Jährige und das Mädchen erstochen zu haben. Nach ihm wird gefahndet. Die Opfer wiesen Stichverletzungen auf, wie Oberstaatsanwältin Ulrike Stahlmann-Liebelt in Flensburg sagte. Die Feuerwehr hatte in dem Ort an der dänischen Grenze am Montagabend nach einem Wohnungsbrand die leblosen Körper der Frau und des Kindes gefunden, das sieben Jahre alt sein soll. Rettungsversuche eines Arztes waren erfolglos. Eine Obduktion soll die Todesursache klären. (dpa)

=============

un père de 37 ans est en fuite après avoir poignardé à mort sa femme de 36 ans et sa fille de 7 ans...
comme dans un certain nombre de cas il n'y a pas un lien direct ici avec la période critique septennale, mais c'est probablement à l'origine du conflit qu'il faut remonter : entrée dans la période critique septennale du père, puis de la mère, (période des 35 ans) l'une ou l'autre ou les deux pouvant avoir comme souvent, mené à la séparation de ce couple.
à voir aussi le jour critique émotionnel du père. (souvent jour de passage à l'acte)

Douch

Wikipédia :
Kang Kek Ieu (ou Kaing Kek Iev ou Kaing Guek Eav), alias Douch ou Duch, est l'ancien directeur du centre de torture khmer rouge S-21.

Il a dirigé sous la dictature de Pol Pot (1975-1979) la prison Tuol Sleng, aussi connue sous le nom de S-21, située dans le centre-ville de Phnom Penh. Le bâtiment, qui abritait un lycée à l'origine, a servi de centre de torture. Seize mille « opposants » au régime (hommes, femmes et enfants) y ont été exécutés pendant cette période.


=====================

je n'ai pas trouvé pour l'instant les dates exactes de ses méfaits, mais Douch étant né le 17 novembre 1942, il se trouvait dans sa période critique septennale des 35 ans de juin 1977 à novembre 1978.
il n'est pas à exclure que cela a aidé à sa vocation, son zèle et son "dynamisme"...