dimanche 30 juin 2013

défenestrée

Hérault : elle est défenestrée par son compagnon à Pézenas
Les pompiers de Pézenas sont intervenus, samedi vers 18 h 30, pour secourir une femme tombée du deuxième étage de son appartement.
Son compagnon est en garde à vue, soupçonné de l'avoir défenestrée. Samedi soir, une femme âgée d'une trentaine d'années a été conduite à l'hôpital de Béziers pour être soignée de blessures multiples consécutives à une chute du deuxième étage de son appartement. Ses jours ne sont cependant pas en danger.
Il aurait poussé la femme par la fenêtre Rapidement, les policiers municipaux et les gendarmes de la brigade du secteur se sont rendus sur place. Le compagnon de la victime a été interpellé, il aurait poussé la femme par la fenêtre. Interpellé par les gendarmes Le vice-procureur de la République, Henri Bec, a immédiatement été informé. Il a confirmé que "le compagnon de la victime avec lequel elle se disputait a été interpellé et placé en garde-à-vue." L'enquête doit se poursuivre dans la soirée et dimanche. Le déroulé précis des faits sera établi. Source : Midi Libre le 29 juin 2013

=====================

édit :
l s'est acharnée sur elle. Un homme de 33 ans aurait poussé samedi, en début de soirée, sa compagne par la fenêtre du deuxième étage de leur appartement, à Pézenas (Hérault), rapporteMidi Libre. Une fois au sol, souffrant de blessures multiples mais encore en vie, la jeune femme a dû faire face à un nouvel accès de violence de son compagnon. Celui-ci est en effet descendu dans la rue afin de la frapper.
Tentant d'étrangler la victime, il n'a pu aller jusqu'au bout que grâce à l'intervention de plusieurs passants. (...) Le couple s'était séparé il y a quelques jours. (...)
Selon Midi Libre, les enquêteurs auraient observé chez lui des troubles de la personnalité, les empêchant de poursuivre les auditions. Il souffrirait aussi d'addictions à l'alcool et aux stupéfiants et a été transféré dimanche matin dans un centre psychiatrique à Béziers.

========================

drame familial

Guadeloupe. Il tue six membres de sa famille et prend la fuite
Le drame s'est déroulé à Petit-Bourg, à une dizaine de kilomètres de Pointe-à-Pitre.
Tuerie sanglante, samedi soir à Petit-Bourg, près de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Six membres d'une même famille ont été tués par balles. Le suspect est un père de famille, quadragénaire, gérant d'une société de gardiennage. L'homme, activement recherché, a pris la fuite après avoir tué son épouse ou compagne ainsi que ses deux enfants, un de ses oncles et deux de ses cousins. Champion de tir Les enquêteurs ont relevé quatre scènes de crime sur le domaine familial où le drame s'est déroulé. Le suspect, champion de tir, aurait utilisé deux armes à feu, de calibres 12 et 22 long rifle. Il pourrait avoir tenté de se réfugier à Saint-Claude, à 70 km de Pointe-à-Pitre, d'où il serait originaire.
http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Guadeloupe.-Il-tue-six-membres-de-sa-famille-et-prend-la-fuite_55257-2207648_actu.Htm

=================

édit :
Le suspect retrouvé mort. Les gendarmes ont recherché le suspect toute la nuit, aidé par un hélicoptère utilisant un puissant projecteur. Il a finalement été retrouvé dimanche matin par un riverain, mort dans sa voiture. Selon le procureur, qui s'est refusé à toute autre précision, la voiture était garée "à proximité des lieux, dans une pépinière". Selon une autre bonne source sur place, le suspect se serait tiré une balle dans la tête.
http://www.europe1.fr/Faits-divers/Tuerie-en-Guadeloupe-le-suspect-s-est-suicide-1568581/

=================

(jour critique émotionnel ?)

samedi 29 juin 2013

disparition

Disparition inquiétante d'une jeune femme et son bébé
NOUZONVILLE (08). Laetitia Quentin, 20 ans, ainsi que son bébé de 8 mois n'ont plus donné signe de vie depuis vendredi. La gendarmerie lance un appel à témoins.
Laetitia Quentin, 20 ans (née le 11 décembre 1992) et son fils âgé de 8 mois, Théo S. ont disparu depuis ce vendredi 28 juin. La jeune femme accompagnée de son bébé en poussette, a quitté le domicile familial à Nouzonville, sis 13 rue de la Tour, en début d’après-midi vendredi pour se rendre à la pharmacie. Depuis lors, elle n’a plus donné de nouvelles. Laetitia Quentin a les cheveux mi-longs de couleur blond-châtain, les yeux bleus, mesure 1m70 (taille moyenne) et est de corpulence légèrement forte. Elle portait un jean bleu, un tee-shirt beige et des chaussures de marque Nike de couleur rose et blanche. Elle serait porteuse d’un sac. La poussette du petit garçon est de couleur gris-bleu. Toute personne pouvant apporter des renseignements sur cette disparition est invitée à contacter la brigade de gendarmerie de Nouzonville au 03.24.53.80.26 ou à faire le 17. Source : L'Union le 29 juin 2013
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=17894&hl=

=====================

disparition inquiétante... oui... car arrivée le jour critique émotionnel : hier c'était E1 le plus fort de nos jours critiques - double critique avec P7) et au moment précis de l'entrée dans la période critique septennale des 21 ans...
espérons qu'on les retrouvera très vite...

juin 2013 (11/12/1992)
Ve 21 E(22)
Sa 22 P(1)
Di 23 I(9)
Lu 24
Ma 25
Me 26
Je 27 P(6)
Ve 28 P(7) E(1)
Sa 29
Di 30

mortelle panique

À 12 ans, il se suicide après avoir tué son petit frère
Un enfant de 12 ans s’est suicidé avec une arme à feu après avoir tué son petit frère avec le même pistolet. C’est un drame qui s’est produit dans l’Ohio aux États-Unis.
Un enfant de 12 ans (Austin) était avec son petit frère âgé de 9 ans (Blake) au domicile de ses grands-parents. Les deux demi-frères auraient découvert un pistolet appartenant à leur grand-père. Les circonstances du drame sont encore connues, mais selon Sud Info, Austin aurait tué par accident son petit frère.
Il retourne l’arme contre lui
Il regardait la télévision lorsqu’il a été abattu d’une balle tirée par Austin. Ce dernier aurait ensuite retourné l’arme contre lui et se serait suicidé. Les parents des deux garçons n’étaient pas au domicile puisqu’ils s’étaient absentés. Étaient-ils seuls ou avec leurs grands-parents ? Le journal ne donne pas davantage d’informations. Les enquêteurs n’ont pas relevé de traces de lutte chez les grands-parents. Les parents auraient également appelé une heure avant le drame les deux enfants et rien ne laissait paraître qu’un tel drame allait se produire.
http://www.24matins.fr/a-12-ans-il-se-suicide-apres-avoir-tue-son-petit-frere-51415

==================

suicide des jeunes

Le suicide chez les jeunes est « contagieux »
Lorsqu’un jeune se suicide, ses compagnons de classe courent davantage de risques de songer à mettre fin à leurs jours et de passer à l’acte.
Fait troublant, ce phénomène touche même les jeunes qui ne connaissaient pas personnellement le disparu! Ce risque est particulièrement élevé chez les adolescents âgés de 12 et 13 ans. Dans ce groupe d’âge, la fréquence des pensées suicidaires est cinq fois supérieure à ce qu’elle est chez des jeunes n’ayant pas vécu ce traumatisme. De plus, cet effet de « contagion » peut se poursuivre plus de deux ans après le triste événement.
Ces données alarmantes, tirées d’une étude publiée dans le Canadian Medical Association Journal, font ressortir l’importance d’offrir un support psychologique prolongé aux jeunes exposés au suicide d’un camarade de classe.
http://www.laction.com/Communaut%C3%A9/2013-06-28/article-3273362/Le-suicide-chez-les-jeunes-est-contagieux/1

=====================

cela pourrait correspondre au fait que ces jeunes entrent ou se trouvent ensemble dans l'une des périodes critiques septennales les plus importantes de la vie, celle des 14 ans de l'adolescence... (années de vie 13/14/15 après le 12ème anniversaire) il serait intéressant de savoir si les "pensées suicidaires" surviennent surtout le jour critique émotionnel ou à l'arrivée de celui-ci, ce qui est probable.
(le jour critique émotionnel est toujours le jour de la semaine où nous sommes nés, cela étant lié à un cycle à pulsations hebdomadaires - il est notre jour de possibles gros coups de blues/colère)

électrocutée

92: elle meurt électrocutée sur un train
Une femme de 27 ans est morte électrocutée la nuit dernière alors qu'elle se trouvait sur le toit d'un train immobilisé en gare de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine).
D'après les premiers éléments de l'enquête, la femme a ouvert la fenêtre, s'est agrippée au rebord de celle-ci pour monter sur le toit, ont expliqué ces sources. Il ne s'agirait pas d'un suicide, selon Transilien qui chapeaute le réseau des trains de banlieue en Ile-de-France. La scène s'est déroulée aux alentours d'1h30 alors que le dernier train de banlieue de la journée reliant Paris à Ermont-Eaubonne (Val-d'Oise) était bloqué à quai, ses portes ne s'ouvrant pas. Selon Transilien, le conducteur a fait une annonce pour expliquer le problème à la quarantaine de passagers qui n'auraient pas manifesté de signes d'impatience. Puis il a appliqué les consignes de dépannage pour tenter d'ouvrir les portes. L'enquête devra permettre de déterminer les circonstances précises du drame.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/06/29/97001-20130629FILWWW00334-elle-meurt-electrocutee-sur-un-train.php

============

perpétuité

Meurtre d'Agnès : Matthieu, 19 ans, est condamné à perpétuité
Réclusion criminelle à perpétuité : le verdict est d'une exceptionnelle duretée pour un mineur. C'est pourtant celle que la cour d'assises des mineurs de Haute-Loire a retenu vendredi soir à l'encontre de Matthieu, 19 ans, pour le viol et l'assassinat en 2011 d'Agnès, 13 ans, ainsi que pour le viol d'une autre jeune fille de 16 ans un an plus tôt. (...)
 Erreur d'expertise
Ce drame avait suscité un profond émoi en France et déclenché une vive polémique sur l'évaluation de la dangerosité et le suivi judiciaire des délinquants sexuels. En effet, l'enquête avait montré que, malgré sa jeunesse, le jeune homme avait déjà effectué quatre mois de détention provisoire pour le viol d'une autre jeune fille, une amie d'enfance, le 1er août 2010 dans le Gard. Une affaire aux troublantes similitudes avec le calvaire subi par la jeune Agnès. Durant tout le procès, la personnalité de l'accusé a été au centre des débats. Qui est Matthieu ? Est-ce le garçon jugé non dangereux par un psychiatre montpelliérain après le viol, sous la menace d'un couteau, d'une amie alors âgée de 16 ans ? Sur la foi notamment de cette expertise, après quatre mois de détention provisoire, il avait été jugé apte à devenir interne au collège-lycée Cévenol au Chambon-sur-Lignon, où il a rencontré Agnès. Ou est-ce un adolescent bien plus inquiétant qui a su s'engouffrer dans toutes les failles du suivi judiciaire, psychiatrique et psychologique dont il faisait l'objet, mises en évidence lors du procès? Sur ce point, Mme Vermeulin avait appelé à se "fonder essentiellement sur l'avis des experts", décrivant un être aux "traits pervers très actifs et effrayants" et soulignant sa "volonté d'emprise destructrice sur ses victimes". "Justice est rendue" (.....)
http://lci.tf1.fr/france/justice/reclusion-criminelle-a-perpetuite-pour-matthieu-l-assassin-8069597.html

=======================

les avocats de Matthieu ont fait appel et il y aura donc un autre procès.

retrouvé mort

L'ancien lanceur des majeures Justin Miller est retrouvé mort
Le corps de Justin Miller, un lanceur qui a porté les couleurs de quatre équipes dans les majeures au cours d'une carrière de sept saisons, a été retrouvé sans vie. Il était âgé de 35 ans. Le décès de Miller a été confirmé vendredi par son agent, Matt Sosnick. Le corps de Miller a été retrouvé mercredi soir, mais la cause du décès n'a pas été annoncée par le bureau du shérif du comté de Pinellas. Miller a joué pour les Blue Jays de Toronto, les Marlins de la Floride, les Giants de San Francisco et les Dodgers de Los Angeles entre 2002 et 2010. En 216 sorties, il a compilé une fiche de 24-14. Originaire de la Californie, il habitait Palm Harbor depuis 2002.
http://www.lapresse.ca/sports/baseball/201306/29/01-4666178-lancien-lanceur-des-majeures-justin-miller-est-retrouve-mort.php

===========

(retrouvé mort son jour critique physique P1)

drame passionnel

Elle poignarde à mort son mari dans leur villa de Saint-Raphaël
Qu'a-t-il pu arriver pour que l'épouse en arrive à un tel geste. C'est aux enquêteurs de le démontrer.
Un drame passionnel s’est joué dans un pavillon du quartier résidentiel de Valescure. L’épouse de la victime a été écrouée. Une information pour homicide volontaire a été ouverte Les Hauts de Valescure. Un quartier résidentiel de très haut standing qui surplombe Saint-Raphaël. Un havre de tranquillité qu'ont choisi nombre de familles pour ce critère. Rien donc, qui en apparence, ne laisse envisager un drame en devenir. C'est vite oublier que le crime n'a pas de frontières, ni de classe sociale. Et c'est dans une de ces luxueuses villas que s'est noué un meurtre, le week-end dernier. Sans que l'on ne connaisse encore les circonstances exactes, une femme âgée d'une soixantaine d'années a poignardé à mort son mari du même âge, en pleine nuit, dans leur résidence de l'avenue des Nelligas.

=================

méningite

L’assassin de Yann Piat est mort Lucien Ferri, l’homme qui a tiré sur la députée du Var le 25 février 1994, est décédé d’une méningite foudroyante, dans un hôpital de Toulouse. Il venait de retrouver sa liberté, après 16 ans et demi de détention. Lucien Ferri, 41 ans, est décédé d’une méningite foudroyante dans un hôpital de Toulouse, alors qu'il était en liberté conditionnelle. La nouvelle de sa mort, qui remonte au 18 février dernier, est restée discrète. Des policiers varois avouent qu’ils n’en savent pas grand-chose. Le Toulonnais de naissance aura passé 16 ans et demi derrière les barreaux, après avoir été reconnu coupable du meurtre de Yann Piat et condamné à la perpétuité en juin 1998 par la cour d’assises du Var. Source : Nice Matin le 25 juin 2013
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=7215&hl=

==================
curieuse méningite à l'entrée en période critique des 42 ans...
j'ai regardé plus ancien, et sauf erreur le cerveau de l'assassinat de Yann Piat se trouvait apparemment dans sa période critique septennale des 49 ans au moment des faits... :

Le commanditaire du meurtre de la députée Yann Piat est mort
En prison pour avoir fait abattre la députée du Var, Gérard Finale est décédé (...) Dans la nuit de mercredi à jeudi, cette page a été - presque - définitivement tournée avec la mort de Gérard Finale, après une opération du coeur à Toulouse. Il purgeait une peine à perpétuité à la centrale de Lannemezan pour avoir commandité, le meurtre de la députée UDF Yann Piat, à Hyères, le 25 février 1994. (...) Gérard Finale était le leader, lunettes noires et moustaches, de la bande du "Macama", un bar de Hyères. Après le meurtre, le 17 mars 1993, de Jean-Louis Fargette, le populaire truand qui régnait sur le Var, il s'était mis en tête de lui succéder. Ou du moins de prendre sa part du gâteau dans un département où intérêts du milieu politique et du milieu tout court étaient souvent croisés. (...)
Le patron du Macama s'appelle Gérard Finale. Il a 49 ans, En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/informations/l-equipee-sauvage-des-fils-de-fargette_598452.html#Z0Ewkd0fzOgXeqiJ.99


drame conjugal

Drame conjugal au Val de l'Aurence : le mari tué avait l'interdiction d'approcher sa femme
Le drame s’est déroulé alors que les trois enfants du couple se trouvaient dans l’appartement, rue Marcel-Madoumier. Le mari faisait l’objet d’une interdiction par la justice de s’approcher de sa femme pour des faits de violence.
Il est une heure du matin, dans la nuit de mercredi à jeudi quand les policiers sont appelés par cette épouse totalement affolée, sous le choc. Elle affirme au téléphone avoir ouvert le feu sur son mari. (...) À leur arrivée, les policiers disent avoir entendu un coup de feu qui retentit dans l’appartement. Les enfants témoins des faits Les policiers pénètrent à l’intérieur de ce logement, situé au 5e étage. Ils découvrent allongé dans le salon, le corps d’Ismail L., natif d’Algérie et âgé de 30 ans. Transportée par les secours au CHU de Limoges, la victime décède finalement aux alentours de 3 h 30.
L’auteur présumée est interpellée et conduite au commissariat pour y être interrogée dans le cadre d’une garde à vue. Mais d’autres témoins sont susceptibles d’avoir assisté au meurtre : les enfants du couple, de 5, 12 et 13 ans. Sous le choc, ils sont confiés à la famille. (...) Fatiha L. a assuré que son mari s’était présenté au domicile conjugal avec un fusil à canon scié et une bouteille de vodka, qu’une dispute violente aurait alors éclaté. (.....)
http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2013/02/18/drame-conjugal-au-val-de-l-aurence-le-mari-tue-avait-l-interdiction-d-approcher-sa-femme-1606904.html

=================

forcené

Un homme d’environ 35 ans a pénétré avec une hache dans l’hôtel de police de Rennes, vers 13 h 30, ce vendredi. L’homme a été maîtrisé par les policiers de la brigade anticriminalité. Un fonctionnaire a été blessé légèrement. « Il hurlait » Il était 13 h 30, ce vendredi. Un homme a surgi dans le hall d’accueil du commissariat central de Rennes, boulevard de la Tour d’Auvergne, à Rennes. Des plaignants médusés l’ont vu entrer. Selon un policier, « il hurlait. Il a dû avoir affaire à la justice et il n’était pas content. » Quelques petites coupures Des fonctionnaires de la brigade anticriminalité sont intervenus pour le maîtriser. « Ils lui ont sauté dessus », poursuit ce policier. Lors de cette empoignade, un des fonctionnaires a été blessé. « Il s’en tire avec quelques petites coupures aux mains », assure le policier. Le forcené, âgé d’environ 35 ans, a été placé en garde à vue.
http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Rennes.-Un-forcene-penetre-avec-une-hache-au-commissariat_40823-2207173_actu.Htm

===============

vendredi 28 juin 2013

meurtre

Le meurtre d'une jeune femme enregistré par accident sur le répondeur d'une de ses amies
Danielle Thomas, 27 ans, a été assassinée il y a presque un an jour pour jour par son petit ami Jason Bohn, 34 ans, un brillant avocat de New York.
Alors que son procès va commencer (le 29 juillet), CBS News York rapporte qu'un nouvel élément vient s'ajouter au dossier, et pas des moindres : un enregistrement de la mort de la jeune femme. Son portable qui se trouvait dans sa poche au moment des faits aurait accidentellement composé le numéro de l'une de ses amies et aurait alors laissé un message qui fait froid dans le dos.
Selon CBS 2, qui a écouté les cassettes, on y entend Jason Bohn étrangler Danielle alors qu'il lui demande pourquoi elle a appelé un certain numéro. "Pourquoi as-tu appelé le numéro 504 (indicatif d'un numéro en dehors de New York)", lui demande-t-il une vingtaine de fois. "Je ne sais plus", lui répond Danielle avant d'ajouter plusieurs fois "Jason, je t'aime". "Danielle, je vais te laisser te relever pour répondre, tu as 5 secondes ou tu meurs. Pourquoi tu as appelé ce numéro ? Tu es stupide… Tu crois que je vais m'arrêter ?". Des phrases sordides qui a mené la cour à penser que Jason Bohn avait pris du plaisir lors du meurtre et à l'accuser de meurtre au premier degré, soit avec préméditation. Jason encourt la prison à vie mais son avocat Todd Greenberg espère faire jouer la carte de l'enfance malheureuse (Jason a subi des abus lorsqu'il était petit) pour limiter cette peine à 25 ans d'emprisonnement "seulement"." Un article de Judith Samana pour GRAZIA du 28 juin 2013.
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=42017

======================

possédée

Une femme poignarde sa mère possédée par le diable
Alertés par un témoin, les policiers ont découvert à 21h45 Jennifer Alvarado (25 ans), nue et couverte de sang. La jeune femme qui présentait des blessures mineures a été hospitalisée. Sa mère Barbara Herrera (56 ans) était dans un état critique, gisant sur le sol dans son sang. Selon l’enquête de la police d’El Paso (Texas), la jeune femme a attaqué de manière frénétique sa mère avec un couteau. Jennifer Alvarado pensait qu’elle était possédée par le diable. Elle aurait absorbé de la cocaïne." Un article de Yannick Hallet. Source : SUDPRESSE.BE (27 juin 2013)
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=42016

===============

tentative d'assassinat

Mandat d'arrêt confirmé après une tentative d'assassinat à Tournai
La chambre du conseil de Tournai a confirmé vendredi le mandat d'arrêt à charge de Benoît Verhaeghe, inculpé mardi dernier de tentative d'assassinat. L'individu restera un mois de plus derrière les barreaux de la prison de Tournai.
Ce Tournaisien, âgé de 28 ans, est poursuivi pour avoir porté une dizaine de coups de couteau à Laurent Deconinck, son rival amoureux. Cet habitant de Kain, également âgé de 28 ans, est toujours hospitalisé à Tournai au service des soins intensifs.
La victime a reçu une dizaine de coups de couteau dans le bras, le dos et des parties vitales. Les faits se sont déroulés lundi dernier, vers 7h20 du matin, au carrefour des rues du Saulchoir et des Ecoles à Kain, dans l'entité de Tournai. Lundi matin, Benoît Verhaeghe s'est rendu au domicile de Laurent Deconinck, rue de la Résistance à Kain. Sous la menace d'une arme de poing, qui serait factice selon l'inculpé, Laurent Deconinck a accepté que Benoît Verhaeghe monte dans sa voiture pour discuter. Irrité par certains propos de son rival, Benoît Verhaeghe a sorti un couteau et lui porté plusieurs coups. Dans le courant de la matinée, l'homme s'est rendu à la police. Lui-même blessé, hospitalisé et opéré, Benoît Verhaeghe n'a pu être entendu que mardi en fin d'après-midi par Mme Cowet, juge d'instruction de Tournai. Ce n'est pas la première fois que Benoît Verhaeghe voulait en découdre avec son rival. Les jours qui ont précédé cette tentative d'assassinat, le violent s'était déjà rendu armé d'un pistolet chez Laurent Deconinck qui était absent. Ni le couteau, ni l'arme de poing n'ont été retrouvés par les enquêteurs. Source : Belga le 28 juin 2013
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=17887&hl=

===================

suicide ou accident

Cesson. Corps retrouvé dans la Vilaine : un suicide ou un accident 
Le corps d’un homme a été trouvé dans la Vilaine au niveau de la base nautique de Cesson-Sévigné, en fin d’après-midi, jeudi. La gendarmerie a ouvert une enquête. L’homme a été identifié. Il s’agit d’un habitant de Cesson-Sévigné âgé de 48 ans. Les enquêteurs excluent l’hypothèse criminelle. « Il s’agit soit d’un suicide, soit d’une chute accidentelle », assure un enquêteur.
http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Cesson.-Corps-retrouve-dans-la-Vilaine-un-suicide-ou-un-accident_40771-2207272-pere-bre_filDMA.Htm

=================

drame familial

Toulx-Sainte-Croix, petite commune d’habitude paisible a vécu une véritable tragédie mercredi. Joseph, 76 ans, aurait tué la compagne de son fils, Marie-Thérèse, 48 ans, avec son fusil de chasse. Il a immédiatement reconnu les faits. Cela s’est passé en début d’après-midi, Marie-Thérèse «attelait la benne au tracteur afin d’aller chercher de l’herbe pour les lapins quand mon mari a tiré», raconte Nicole, l’épouse de Joseph, qui, hier encore ne semblait pas se rendre compte des faits. Elle était dans la grange, Joseph aurait pris son fusil de chasse et à 6-7 mètres de sa belle-fille, aurait tiré. Elle a été touchée à l’épaule droite, s’est effondrée et s’est vidée de son sang. Il aurait appelé les gendarmes de Boussac mais pour eux, c’étaient «des appels fantasques», indique le procureur de la République Olivier Quérard. Vers 17 heures, c’est l’infirmière qui venait voir Joseph, diabétique, qui a découvert la scène. Les gendarmes sont intervenus. Joseph a directement été placé en garde à vue. Un drame qui couvait Joseph et Nicole habitent depuis toujours au Pradeau. Leurs fils a rencontré Marie-Thérèse il y a dix ans. Elle est venue s’installer avec lui à quelques hectomètres de la ferme familiale et ont eu un petit garçon, aujourd’hui âgé de 7 ans et placé dans une famille d’accueil depuis l’an dernier. Le fils avait vendu le cheptel de ses parents, 35 vaches, et loué les terres. Elle aurait bien aimé les vendre. Les tensions entre les deux couples étaient palpables. «Il y avait des dissensions, des disputes apparentes mais comme dans toutes les familles», concède le maire, Gérard De La Biche gérant la situation comme il le peut. «ça s’engueulait», constate Bernard, le plus proche voisin qui, avec le bruit de son tracteur, n’a rien entendu du drame. Mais jusqu’à en arriver là? Peu sont surpris. «On ne peut pas savoir la réaction des gens, confesse-t-il. Elle était ce qu’elle était». «Elle en faisait de trop, elle buvait, elle volait, elle venait commander... Il en avait marre. Il y a longtemps que je m’y attendais», avoue Nicole. «ça ne m’a pas surpris, cette belle-fille, il ne voulait pas la voir. Elle voulait tout gérer. Avec le fils, ils buvaient un peu. Ils s’occupaient peu des bêtes. Le père en avait ras-le-bol de tout ça», poursuit une voisine. «ça s’inscrit dans un conflit familial au long cours, Il y avait certaines rancœurs de l’auteur vis-à-vis de la victime», précise le procureur de la République. Lors de sa garde à vue, Joseph a été examiné par des médecins et un psychiatre. Vu son état dépressif, le juge des libertés et de la détention a d’ailleurs décidé hier en milieu d’après-midi de mettre fin à sa garde à vue et de le placer en centre hospitalier spécialisé. L’enquête, elle, continue. L’autopsie de la victime devrait avoir lieu ce matin. On se dirigerait vers un homicide volontaire. V.J.
http://www.l-echo.info/article/1372370400/Drame-familial-le-p-re-aurait-tu-sa-belle-fille/11887

=================

aussi un drame familial septennal : les deux personnes entraient dans leurs périodes critiques respectives...
l'enfant est un enfant septennal.

exécution

Le Texas exécute son 500e condamné à mort en trois décennies
Le Texas a exécuté mercredi soir son 500e condamné à mort, une femme noire de 52 ans, depuis le rétablissement de la peine capitale en 1976 aux Etats-Unis, a-t-on appris auprès des autorités pénitentiaires. 
Maurie Levin. Kimberly McCarthy, qui a passé 14 ans dans le couloir de la mort du Texas, a été déclarée morte par injection létale à 18H37 (23H37 GMT) à "Walls Unit", la prison du centre de Huntsville, a déclaré un porte-parole du ministère de la Justice texan.
Dans cette jolie petite ville du nord de Houston, le temps s'est arrêté mercredi soir pour cette ancienne droguée condamnée à mort pour le meurtre sauvage d'une vieille dame en 1997 lors d'un cambriolage dans le comté de Dallas. (...)
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=16273&hl=

=======================

  • Date of Birth - 5/11/1961
  • Date of Offense - 7/21/1997
situation le jour du drame, le 21 juillet 1997 (jour critique physique P19) :
juillet 1997 (11/05/1961)
Je 17 E(1) I(17)
Ve 18
Sa 19
Di 20 P(18)
Lu 21 P(19)
Ma 22
Me 23
Je 24 E(8)

meurtre

Une star de la NFL arrêtée pour meurtre
Journée noire pour Aaron Hernandez et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre (NFL). L'athlète de 23 ans est accusé du meurtre de l'un de ses amis, Odin Lloyd. Ce dernier a été tué par balle la semaine passée. Le joueur de football américain plaide non coupable. Toujours est-il qu'il a quitté son domicile menottes aux poignets et escorté par des policiers.
Son club a d'ores et déjà décidé de se séparer de ses services.
Cette nouvelle a secoué le monde sportif américain. Aaron Hernandez, joueur des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, a-t-il tué son ami Odin Lloyd? Le corps de ce dernier, qui fréquentait la soeur de la star de la NFL, a été retrouvé sans vie, une balle dans la tête, dans un parc industriel d'Attleborough le 17 juin. Une ville située à 65 km au sud de Boston et à 2 km seulement de la résidence d'Aaron Hernandez. Il a été aperçu avec la victime quelques heures avant le meurtre. Menottes aux poignets Après avoir obtenu un mandat de perquisition, les autorités policières de l'Etat du Massachusetts, accompagnées par des chiens renifleurs, avaient fouillé au peigne fin le domicile d'Aaron Hernandez. (...)
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=17879&hl=

===============

la situation cyclique ne plaide pas en sa faveur, puisque Hernandez se trouvait, le 17 juin, dans son jour critique émotionnel E1, le plus fort de nos jours critiques...

juin 2013 (6/11/1989)
Me 12 P(18)
Je 13 P(19)
Ve 14 I(9)
Sa 15
Di 16
Lu 17 E(1)
Ma 18 P(1)
Me 19
Je 20
Ve 21
Sa 22 I(17)

perché

Perché au sommet d'un château d'eau  Le forcené est descendu de la structure
Après plus d'une douzaine d'heures perché au sommet de l'ancien château d'eau de Louiseville en Mauricie, l'homme de 43 ans est finalement descendu de la structure mercredi soir, a fait savoir la Sûreté du Québec. À sa descente, il a été pris en charge par les ambulanciers. En début de soirée, l'escouade tactique de la SQ a fourni un téléphone à l'homme pour améliorer les négociations.
Les policiers ont été en contact permanent avec lui depuis 9h30 ce matin. Toutefois, sans le téléphone, les policiers avaient parfois de la difficulté à bien communiquer. Son ancienne conjointe ainsi que ses enfants se sont présentés en bas du réservoir pour tenter de le raisonner, sans succès. L'individu d'une quarantaine d'années a déployé une immense banderole où l'on pouvait lire en lettres majuscules: «Je veux que justice soit faite». Il y expliquait également qu'il défend les pères de famille privés de leurs enfants. Le père de l'homme, Janvier Gélinas, a expliqué à TVA Nouvelles que son fils «était déprimé depuis quelque temps et (qu'il) voulait ravoir la garde de ses enfants». Il reprocherait également à une juge de l'avoir forcé à prendre un avocat dont il ne voulait pas les services.
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2013/06/20130626-140335.html

=====================

drame conjugal

Frau angezündet, Ehemann auf der Flucht
Nur durch einen Sprung in den Pool konnte sie sich retten
Eine Frau liegt mit schweren Brandverletzungen auf einer Trage, umringt von Rettungskräften und Polizisten. In der Luft kreist ein Hubschrauber. Er sucht nach Friedhelm R. (50), dem Ehemann der lebensgefährlich Verletzten. Familiendrama in Blankenfelde-Mahlow (Teltow-Fläming). Nach BILD-Informationen wurde Dana R. (36) bei lebendigem Leibe angezündet. Warum, ist noch unklar. Die zweifache Mutter konnte sich nur durch einen Sprung in den Pool der Nachbarn retten. 90 Prozent ihrer Haut sind verbrannt. Ihr Sohn Kevin (7) hielt sich nach BILD-Informationen während der Tat im Haus auf, wurde Augenzeuge. Laut Polizei konnte die Mutter das Kind noch aus dem brennenden Haus retten. Ein Ermittler: „Er ist völlig verstört, kann nichts sagen.“ Der Vater des Opfers wohnt im Nebenhaus. Er soll die Tat gegen 14.10 Uhr mitbekommen und die Polizei informiert haben. Der Ehemann soll etwa zur gleichen Zeit in einem blauen Opel Astra weggefahren sein. Fahnder der Kripo suchen nach ihm. Friedhelm R. ist mit einem Kennzeichen aus Bad Sulza (Thüringen) unterwegs. Das Paar soll erst im Dezember 2012 geheiratet haben und im Februar nach Mahlow gezogen sein. Eine Polizeisprecherin bestätigte, dass ein Hubschrauber im Einsatz war. Über die Ursachen des Feuers wollte sie jedoch keine Angaben machen. Nur so viel: Die Polizei ermittle wegen des Verdachts der Brandstiftung. Aber: Auch die Mordkommission war am Tatort. Dana R. kam ins Unfallkrankenhaus Berlin. Ihr Sohn wurde von Verwandten aufgenommen.
http://www.bild.de/regional/berlin/familiendrama/in-blankenfelde-mahlow-frau-angezuendet-31005428.bild.html

===================

cet homme de 50 ans a aspergé son épouse (36 ans) d'essence puis y a mis le feu : elle n'a pu être sauvée - très grièvement brûlée - que parce qu'elle a pu sauter dans la piscine attenante... la maison a pris feu également.
les deux personnes (à compatibilité septennale) venaient de se marier en décembre 2012. un garçon de 7 ans présent au moment du drame a été sévèrement choqué. 

Gloomy Sunday

La musique peut conduire au suicide ou à l'orgasme
La musique rend-elle heureux ? C’est la question que le blog Thinkovery a posée au neurologue spécialiste de la musique, Pierre Lamarquis.
La musique stimule la zone de plaisir et de récompense de notre cerveau. Ecouter de la musique nous donne envie de vivre "parce qu’on sécréte des substances comme la dopamine (désir), la sérotonine (antidépresseur), l’endorphine (qui produit des frissons) et l’adrénaline (énergie)", explique le neurologue Pierre Lamarquis sur Thinkovery. Toutes ces substances ont donc un effet euphorisant. "
Avec la musique, on peut susciter tous les sentiments humains. Ça va du suicide, jusqu’à l’orgasme", ajoute le neurologue. L’orgasme musical pourrait être atteint en écoutant le castra Farinelli. Il aurait provoqué des sécrétions chimiques chez ses auditeurs, ce qui les auraient fait tomber dans les pommes ou leur auraient provoqué un orgasme musical. À l’inverse, il y a des musiques qui conduisent au suicide. Il s’agit par exemple de "Gloomy Sunday" (sombre dimanche), une musique sortie pendant les années 30, une période de dépression. "Quand cette chanson a commencé à être diffusée à la radio, il y a eu des épidémies de suicide".
http://www.levif.be/info/actualite/sciences/la-musique-peut-conduire-au-suicide-ou-a-l-orgasme/article-4000338015105.htm

=================

Gloomy Sunday est sorti pendant les années 30, une période de dépression... son auteur Rezső Seress (3 novembre 1899 - 11 janvier 1968) est cependant un natif du vendredi (je pensais trouver un dimanche :-) 
la musique a par contre été composée au moment de l'entrée dans sa période critique septennale des 35 ans, en 1933, et donc possible épisode de dépression, pour lui.

(wikipédia français donne une date de naissance 1889 qui ne semble pas juste) et l'article de presse de l'époque parle de 69 ans alors qu'il avait en réalité 68 ans... 
https://sites.google.com/site/vmarcenne/Home/imgs/nyt_14.01.68_pg84_suicide_Gloomy_Sunday.gif


Seress aurait sauté par la fenêtre pour se suicider un dimanche... mais n'était pas mort... il s'est tué le jeudi suivant avec un cable électrique. là c'est à l'arrivée de son jour critique émotionnel.
(pas trouvé la date de naissance de Ladislas Javor qui aurait écrit les paroles)

il convient toutefois de se méfier des erreurs et 1889 donne un natif du dimanche et un décès à l'âge de 78 ans... (Rudi Spitzer est un pseudo)

Died:

  (age 78) in Budapest, Hungary

jeudi 27 juin 2013

hormones

Burnout et dépression: une hormone révélatrice
En mesurant le niveau de cortisol, il est maintenant plus facile de confirmer une dépression ou un burnout.
Il est maintenant plus facile de confirmer un état de détresse psychologique, un burnout ou une dépression en mesurant le niveau d'une hormone contenue dans la salive- le cortisol - qui est reconnue comme un indicateur du stress. C'est ce qu'ont fait des chercheurs de l'Université Laval, de l'Université de Montréal et de l'Université Concordia qui viennent de compléter une enquête qui a duré quatre ans auprès de 2200 travailleurs de 63 entreprises de différents secteurs au Québec. Quinze échantillons de salive ont été prélevés sur chacun des 401 employés retenus.
«Ça vient corroborer par un indicateur biologique les questionnaires utilisés en psychiatrie pour évaluer les problèmes de dépression, d'épuisement professionnel en milieu de travail. C'est la première fois au Canada», indique le professeur et épidémiologiste Pierre Durand, de l'École des relations industrielles à l'Université de Montréal.
L'étude montre qu'un employé sur quatre a eu récemment un épisode de détresse psychologique, que 12 % des employés interrogés ont subi un épuisement émotionnel une fois ou plus par semaine et que 11 % ont indiqué avoir été inefficaces au travail en raison d'un problème de santé mentale. Les employés les plus lourdement affectés par des troubles mentaux sont ceux qui sont au début ou au sommet de leur vie active.
http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/sante/201306/24/01-4664462-burnout-et-depression-une-hormone-revelatrice.php

==============

piste intéressante : on pourrait vérifier s'il y a un lien avec les jours et périodes critiques cycliques des personnes en question... je pense en effet que les épisodes critiques de nos cycles psychiques sont fonction d'une horloge interne hormonale...
or cette horloge semble produire des pulsations hebdomadaires (notre jour critique émotionnel, d'intensité et de ressenti différent selon les personnes, leur état et leur situation, mais effet hebdomadaire) ainsi que des pulsations septennales induisant des états et des changements de plus longue durée chacune de nos années septennales...

accident

Une jeune motarde perd le contrôle de son engin et s’encastre dans un véhicule
L’accident s’est produit hier, un peu avant 19 heures, le long de la D901, à hauteur de Laval -Saint-Roman. Une motarde originaire de Paris âgée de 28 ans a, pour des raisons indéterminées, perdu le contrôle de son engin alors qu’elle circulait dans le sens Pont-Saint-Esprit/Barjac. La moto a traversé la voie avant de s’encastrer dans une voiture qui arrivait en sens inverse. La victime a été transportée au centre hospitalier de Bagnols-sur-Cèze. La gravité de ses blessures n’a pas été communiquée.
http://www.objectifgard.com/2013/06/27/faits-divers-une-jeune-motarde-perd-le-controle-de-son-engin-et-sencastre-dans-un-vehicule/

====================

humiliant

Des capuchons de stylo dans le nez : l'humiliante punition d'un élève de CM1
Un enfant de CM1 inscrit dans une école de Marolles-en-Brie dans le Val de Marne a subi une punition particulièrement humiliante devant tous les élèves d'une classe. Ses parents, indignés, n'ont cependant pas porté plainte.
La maman du petit Lucas ne s'en remet toujours pas. Lundi dernier, son fils a fait l'objet d'une punition particulièrement humiliante donnée par une institutrice de son école de Marolles-en-Brie (Val-de-Marne). L'affaire est révélée ce jeudi matin par RTL et Le Parisien (abonnés).
Décrit comme une "forte tête", l'élève qui jouait avec un capuchon de stylo, aurait été contraint par une enseignante de monter sur une chaise devant tous les autres élèves. Là, l'institutrice lui a ordonné de mettre un capuchon de stylo dans chacune de ses narines. L'institutrice immortalise la scène avec son portable Selon les deux médias, elle aurait même sorti son téléphone portable pour immortaliser la scène et menacé l'enfant d'envoyer la photo à ses parents. "On sait que ce n'est pas un enfant de chœur, il faut parfois le punir mais ça ne justifie pas une telle humiliation", s'indigne la maman de Lucas, cité par Le Parisien. La famille n'a pas porté plainte mais l'incident a fait des vagues jusqu'au maire de la commune, consterné lui aussi. L'institutrice a été convoquée par sa hiérarchie.
http://lci.tf1.fr/france/societe/des-capuchons-de-stylo-dans-le-nez-l-humiliante-punition-d-un-eleve-8064014.html

=========================

ce n'est pas sûr, mais la situation cyclique des deux personnes donnerait peut-être une utile explication...
(jour critique émotionnel = jour d'hyperactivité chez un enfant / jour critique émotionnel, période critique septennale = épisodes de tensions et de colère chez un adulte... le savoir aide à gérer différemment)

drame

Trois Britanniques retrouvés morts près de Malaga: un drame familial ?
Trois Britanniques, un homme et deux femmes, ont été retrouvés morts mercredi, tués par balles dans une maison de Mijas, près de Malaga, dans le sud de l'Espagne, a annoncé la Garde civile qui privilégie l'hypothèse d'un drame familial. "Trois personnes ont été retrouvées mortes par balles dans un logement de Mijas. Ce sont des Britanniques", a déclaré un porte-parole de la Garde civile. "Nous envisageons comme première hypothèse qu'il s'agisse d'une famille dont le mari aurait tué sa femme et sa fille, puis se serait suicidé", a ajouté ce porte-parole, ajoutant que ce scénario ne pourrait être confirmé qu'une fois l'enquête achevée.
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1658980/2013/06/26/Trois-Britanniques-retrouves-morts-pres-de-Malaga-un-drame-familial.dhtml

===============

édit :
Costa del Sol murder: father left confession note
The Briton believed to have shot dead his wife and handicapped daughter before turning the gun on himself left a written confession apologising, it has been claimed.
Police found the note by the murder weapon beside Philip Wood's body in the family's rented Costa del Sol villa, respected local newspaper Diario Sur said. Wood, 56, is thought to have killed invalid Irish-born wife Sheila, 54, and their daughter Sophie, 27, before shooting himself with the same gun on a lounge sofa.
http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/spain/10145317/Costa-del-Sol-murder-father-left-confession-note.html

================

il semble bien s'agir d'un drame septennal, le père se trouvant dans sa période critique septennale des 56 ans. sa fille entre apparemment dans sa période critique des 28 ans.

défaite

Federer: "Je suis passé à côté" Federer a quitté Wimbledon par la petite porte.
Une heure après sa défaite surprise contre Sergiy Stakhovsky ce mercredi dès le deuxième tour à Wimbledon, Roger Federer s’est présenté en conférence de presse.
Le Suisse, déçu de quitter le tournoi, ne veut pas parler de fin de règne et assure qu’il a encore des objectifs dans les années à venir. (...)
 "Je pense quand même que je suis passé à côté. Je sais que je peux mieux jouer. Je suis donc déçu de ma performance. Mais c’était compliqué avec Stakhovsky, qui a rendu les choses difficiles. Il a très bien joué. Il faut lui rendre tout le crédit de la victoire. (.....)
http://www.sports.fr/tennis/wimbledon/articles/federer-une-defaite-qui-fait-mal-656182/?sitemap

===================

pour une raison que je ne m'explique, les cycles de Federer ont l'air décalés au jour suivant et il perd généralement le lendemain de son jour critique physique. c'est apparemment le cas aussi ici :

juin (8/08/1981)
Sa 22 E(22) I(26)
Di 23
Lu 24 P(6)
Ma 25 P(7)
Me 26
Je 27
Ve 28
Sa 29 E(1)

curieusement son adversaire Sergiy Stakhovsky était aussi en jour critique physique - du même épisode P6/P7 - mais il se trouvait dans son jour P6 donc la première partie de cet épisode critique physique, le tout dans un épisode triplement critique... - et à l'entrée dans sa période critique septennale des 28 ans, il a donc bien du mérite d'avoir gagné... :

juin 2013 (6/01/1986)
Ve 21 P(1)
Sa 22
Di 23
Lu 24 E(8)
Ma 25 I(1)
Me 26 P(6)
Je 27 P(7)
Ve 28

message

Le message accablant de l'ex-femme de Cantat
http://www.leparisien.fr/faits-divers/audio-bertrand-est-fou-le-message-accablant-de-l-ex-femme-de-cantat-26-06-2013-2931427.php

==============

ce message datant apparemment du 3 juillet 2009 a été enregistré le jour critique intellectuel i26 de Kristina Rady. elle y parle de ce qui est arrivé hier, donc la veille : il s'agit du jour critique émotionnel E8 de Bertrand Cantat dans le "down" critique physique P18/P19.


Juillet 2009 (5/03/1964)
Me 1 P(18)
Je 2 P(19) E(8)
Ve 3
Sa 4

le jour critique émotionnel est très fréquemment, s'il y a lieu, le jour des différends voire des violences conjugales : il est notre jour de colère, parfois de rage. certaines personnes peuvent être de mauvaise humeur voire à tendance violente, de façon hebdomadaire leur jour critique émotionnel (il est hebdomadaire, toujours le jour de la semaine où on est né)... une fois que le mécanisme est connu et compris on arrive à gérer tout différemment...

pour Cantat on peut voir aussi 
http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/2010/01/suicide_10.html

accident

Un drame s’est produit au Grand-Duché de Luxembourg, entre Mamer et Kehlen, mardi après-midi. Un Belge de 27 ans, originaire de Messancy, y a perdu la vie.
Selon nos confrères de « L’Essentiel », une voiture et une camionnette se sont heurtées de plein fouet, vers 16h30. Selon le quotidien luxembourgeois, le conducteur d’une voiture belge aurait tenté de dépasser un camion. Au moment où il s'apprêtait à faire sa manœuvre, il a voulu vérifier une dernière fois que la voie était libre. Le conducteur d’une camionnette qui arrivait en face n'a rien pu faire pour l'éviter. Le choc a été très violent. Le conducteur belge, Cédric C (27 ans), originaire de Messancy, a été tué sur le coup. Les deux occupants de la camionnette ont été blessés.

================

bébé secoué

Un jeune couple vient d’être placé en garde à vue au commissariat de Limoges par les enquêteurs de la Sûreté départementale pour une affaire dite de « bébé secoué ». Ce sont les parents eux-mêmes qui ont conduit leur fils à l’hôpital. Le corps médical, soupçonnant des mauvais traitements sur le garçonnet de 3 mois a effectué rapidement un signalement au parquet de Limoges. « Les examens cliniques et radiographiques ont mis en évidence le syndrome du bébé secoué. Plusieurs hématomes ont été constatés par les médecins », note une personne proche de l’enquête. Les conséquences corporelles semblent très lourdes, au point qu’une ITT de plus de cinq mois a dû être délivrée.
Toujours selon la même source, « les jeunes parents seraient totalement effondrés par les accusations que l’on porte à leur encontre ». Des explications « ambiguës » du jeune couple Le couple a donné des explications « ambiguës » avançant que le bébé pouvait s’être cogné contre le siège enfant lors d’une promenade en voiture. Des explications qui ne suffisent pas cependant à expliquer les traumatismes constatés par les médecins. Une information judiciaire a donc été ouverte hier pour violences volontaires sur mineur commise par ascendants. Il faut cependant rester prudent. Dans d’autres affaires de ce type, la maladie des os de verre a pu être mise en évidence au cours des investigations. « Pour l’instant, les examens n’ont pas permis d’accréditer cette hypothèse ». Les parents de l’enfant, âgés de 29 et 27 ans sont totalement inconnus de la justice et des services de police. Leur fils est, aujourd’hui encore hospitalisé.
http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/2013/06/27/bebe-secoue-deux-parents-places-en-garde-a-vue-1603879.html

==================

mercredi 26 juin 2013

suicide

Suicide d'un jeune de 13 ans à Nandrin: "Le phénomène de phobie scolaire se répand"
A Nandrin, un adolescent de 13 ans n’a pas supporté son échec scolaire. Le garçon s’est pendu dans son jardin. Son corps sans vie a été découvert mardi vers 20h par un de ses camarades de classe. Selon une pédopsychiatre, ce phénomène de phobie scolaire se répand de plus en plus.
(...) William est rentré l'après-midi chez lui et a envoyé un message sur le téléphone portable de sa mère. Ensuite, il s'est donné la mort par pendaison au fond du jardin, dans la propriété familiale. C'est un copain de classe qui a fait la macabre découverte en début de soirée.
http://www.rtl.be/info/belgique/faitsdivers/1013224/nandrin-un-adolescent-de-13-ans-se-suicide-apres-avoir-echoue-aux-examens

=========================
 05/03/1999; 25/06/2013 - (jour critique physique P6/P7 - période critique septennale des 14 ans)

panne fatale

Un pilote ukrainien trouve la mort dans le désert
Le pilote de rallye ukrainien Vadym Nesterchuk a trouvé la mort dans le désert d'Abu Dhabi, aux Émirats Arabes Unis. C'est ce qu'ont annoncé des officiels ukrainiens ce mardi. Vadym Nesterchuk est mort de déshydratation après que son véhicule soit tombé en panne lors d'un entraînement dans le cadre du rallye de la Route de la Soie 2013, dont il devait prendre le départ en juillet. L'Ukrainien, âgé de 42 ans, a voulu rejoindre à pied le village le plus proche. Une équipe de secours l'a retrouvé inanimé. Selon l'ambassade ukrainienne aux Émirats Arabes Unis, il est décédé de déshydratation. La police a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de son décès, a annoncé le ministre ukrainien des Affaires étrangères. Nesterchuk, leader de l'équipe Sixt Ukraine, a déjà pris part à des rallyes majeurs, notamment le Dakar en 2010 (abandon), 2011 (35ème) et 2012 (37ème).
http://www.rtbf.be/sport/moteurs/dakar/detail_un-pilote-ukrainien-trouve-la-mort-dans-le-desert?id=8026693
11011970
========================

retrouvé mort

Un homme a été retrouvé mort, cet après-midi, en haut d'un pylône électrique situé au 1241 de la rue Fontcouverte, à Montpellier. Les policiers et les pompiers sont en train de s'affairer à descendre le corps vraisemblablement électrocuté. Une enquête a été ouverte pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame pour le moins insolite...
http://www.mediaterranee.com/2522013-montpellier-un-homme-retrouve-mort-en-haut-dun-pylone-electrique.html#.Ucrm3DvWO-Y

==================

explosion

Un homme retrouvé mort à la suite d'une explosion
La Sûreté du Québec (SQ) était toujours incapable, mardi, de dévoiler l'identité de la personne qui a péri dans l'incendie d'une maison unifamiliale, la veille, à Plessisville. Le corps d'un homme avait été découvert dans les décombres. Il pourrait s'agir d'André Boulanger, un homme qui manque à l'appel depuis. L'incident est survenu vers 21 h 30, lorsque la résidence de l'Avenue Vallée dans laquelle l'individu se trouvait a été complètement ravagée par les flammes à la suite d'une explosion.
Une porte-parole de la SQ, Aurélie Guindon, a indiqué que les autorités n'écartent pas la thèse d'un geste volontaire dans ce dossier. Une autopsie devra être pratiquée sur le corps de l'homme découvert dans les décombres afin de confirmer son identité. Une quinzaine de résidences et quelques véhicules auraient été endommagés lors de la déflagration.
http://www.lapresse.ca/la-tribune/faits-divers/201306/25/01-4664620-un-homme-retrouve-mort-a-la-suite-dune-explosion.php

=========================

perdu d'avance

Simon: "Ma nuque encore..." Gilles Simon encore trahi par son physique.
Eliminé ce mardi par Feliciano Lopez (6-2, 6-4, 7-6) au premier tour à Wimbledon, Gilles Simon a expliqué cette défaite par le réveil de sa douleur récurrente à la nuque. Le Français, pas forcément abattu, a joué un match qu’il considérait comme perdu d’avance.
http://www.sports.fr/tennis/wimbledon/articles/wimbledon-simon-parle-d-une-paire-de-boules-monumentales-655645/?sitemap

===============

jour critique physique P12, ce mardi, pour Gilles Simon... (et pleine période critique septennale des 28 ans)

champignons

Sous champis, il s'arrache le zizi
Un homme âgé de 41 ans et originaire de l'Etat américain de l'Ohio s'est mutilé les parties génitales alors qu'il était apparemment sous l'influence de champignons hallucinogènes, a indiqué la police. Les faits se sont produits la semaine dernière à Ypsilanti, dans l'Etat du Michigan, mais n'ont été évoqués que ce mardi par les médias.
La police s'est rendue à l'école d'Ypsilanti dans la nuit de mardi passé, vers une heure du matin, suite à une alarme anti-cambriolage. A l'extérieur de l'établissement, les policiers ont trouvé un homme nu, à genoux, avec du sang partout sur les jambes. La victime était désorientée et poussait des hurlements. Une communication constructive n'a pas pu être établie immédiatement. L'individu avait cassé une vitre de l'école, mais rien n'a été volé. "Il s'est mutilé les parties génitales à mains nues", a témoigné le sergent Fox, ajoutant que des parties du corps de l'homme ont été transférées avec lui au St. Joseph Mercy Hospital. Le quadragénaire, dont les jours ont été en danger, a finalement survécu et son état est stable. Il était toujours hospitalisé lundi.
L'homme a expliqué aux enquêteurs qu'il avait ramassé des champignons hallucinogènes plus tôt dans la journée, alors qu'il était en ville pour rendre visite à des amis dans un quartier à proximité de l'école. Les résultats des analyses toxicologiques n'ont pas encore été communiqués. La victime n'aurait ni antécédents de consommation abusive de drogue ni antécédents de troubles mentaux Source : 7 sur 7 le 25 juin 2013
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=16587&st=120&hl=

===========

serial sniper

Le serial sniper des autoroutes allemandes arrêté à la frontière belge
 " Le mystère du "Autobahn sniper" est-il résolu ? La police a mis la main sur un homme soupçonné d'avoir terrorisé les automobilistes depuis cinq ans. L'individu a été arrêté non loin de la frontière belge, rapportent les médias allemands. Au terme d'une opération de plusieurs mois qui a nécessité l'installation d'équipements de détection de plaque de voiture à travers le pays, l'utilisation de camions leurres et une récompense de 100.000 euros, la police criminelle fédérale allemande a annoncé lundi avoir mis la main sur celui que l'on surnomme l'"Autobahn Sniper". L'individu, âgé de 57 ans, est un chauffeur poids lourds qui a été arrêté ce week-end dans la région de Eifel, au sud de Cologne, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière belge. Selon les sources policières, il aurait admis être l'auteur des attaques et disposerait d'un impressionnant arsenal de fusils d'assaut. Depuis 2008, l'individu sillonnait les autoroutes du sud-ouest de l'Allemagne et tirait sur des voitures croisées au hasard. D'après la police, les véhicules neufs transportés sur des plateaux constituaient ses cibles privilégiées. Sept cents balles Mais ce "jeu" a toutefois provoqué de nombreux accidents et a failli coûter la vie à une automobiliste gravement touchée au cou par une balle de calibre 22 à l'automne 2012.
C'est alors que la police décidait de mettre en place une vaste opération visant à arrêter le mystérieux sniper. Car la difficulté était de le localiser, les chauffeurs des plateaux ne se rendant compte des impacts de balles que lors du déchargement. Au total, quelques sept cents balles ont été retrouvées. Un dispositif d'enregistrement de plaques d'immatriculation a permis aux autorités de compiler des millions de références et de reconstituer les déplacements effectués par les véhicules touchés par balles. Ces données ont conduit à l'arrestation d'un homme qui a immédiatement avoué. Les automobilistes allemands peuvent souffler." Source : 7 SUR 7.BE (26 juin 2013)
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=41996

====================

questions

Y a-t-il eu une bavure policière à Renens? 
Suite à l’intervention du DARD, des questions restent en suspens. Eclairage avec un négociateur français. Par Anne-Florence Pasquier.
Samedi, dans un appartement de Renens (VD), un père a séquestré son fils d’à peine un an. Au terme de plusieurs heures de négociation par téléphone, le DARD (Détachement action rapide et dissuasion) «est entré de force dans l’appartement. Au même moment, le père a poignardé son bébé», relatait le communiqué de presse de la police cantonale vaudoise, qui, pour l’instant, ne souhaite pas donner davantage de détails ou d’arguments au sujet de son intervention. Face à ce drame, de nombreuses questions se posent.
L’intervention policière a-t-elle provoqué l’issue fatale? (...) Pourquoi cette intervention? (...) Existait-il une autre solution? (...) Le temps de négociation était-il suffisant? (...)
Les policiers connaissaient-ils le profil dangereux du père? Le père, un Congolais de 29 ans, était connu des services de police, il battait la mère de l’enfant et avait commis un vol avec violence en 2004 à Bienne. Les agents vaudois savaient le jour même du drame qu’au matin, alors que le père avait rendez-vous à la gare de Neuchâtel avec son ex-compagne et son fils, «il portait sur lui le couteau qui a servi à tuer son bébé, a confirmé le procureur Bertrand Bühler, c’était donc un homme résolu et déterminé à passer à l’acte».
Quels sont les critères pour décider d’une telle intervention? «Comme le veut la pratique, si la négociation ne donne aucun résultat, une intervention forcée est envisagée», précisait le porte-parole Jean-Christophe Sauterel, le lendemain du drame. «Le penchant suicidaire avéré est un critère pour ce type d’intervention, complète l’ex-commandant et négociateur français. L’individu cherche à se faire tuer par la police, il n’a pas le courage de se donner la mort lui-même. L’état psychotique est aussi un critère, lorsque la personne est sous l’effet de drogues.» La suite de l’enquête devra déterminer «ce qui a poussé le père à ce terrible comportement», explique le procureur, mettant hors de cause l’intervention policière.
http://www.lematin.ch/faits-divers/Y-atil-eu-une-bavure-policiere-a-Renens/story/21935183

======================

le shéma cyclique de ce drame ressemble un peu à celui qui vient d'arriver dans la Drôme où un père de 43 ans est suspecté d'avoir tué son épouse âgée de 29 ans, puis ses trois enfants...
les deux personnes sortent de l'une de leurs périodes critiques septennales (28 et 42 ans). 
il est donc possible que cette période ait donné lieu à des problèmes dans le couple, puis à la séparation et ensuite à une accumulation de tensions et rancune. 
le jour critique émotionnel (ou son équivalent - à vérifier dans les deux cas) peut alors donner lieu à "disjonction", sachant qu'une dépression et des pulsions septennales vont pouvoir rendre les personnes suicidaires...
(dans le cas ci-dessus les violences de 2004 semblent correspondre à l'entrée dans la période critique septennale précédente de l'intéressé, celle des 21 ans - donc en quelque sorte récidive septennale des violences - jour des violences à vérifier)
cela semble également être le cas lors du drame de la Drôme, l'intéressé ayant été tenu de s'éloigner de son épouse en raison de violences en 2006 sa période critique septennale précédente, celle des 35 ans. donc là aussi récidive septennale : c'est pour cela que je pense que l'observation et la prise en compte des épisodes critiques de nos cycles pourrait parfois éviter des drames... le risque de récidive n'est en effet pas négligeable lorsque surviennent les épisodes de pulsions suivants.
pour les cycles courts : en cas de jour critique émotionnel ou équivalent, le risque de dérapage est très élevé : il semblerait qu'il vaille parfois mieux tenter de parlementer jusqu'au lendemain, afin que le jour critique soit passé. mais tout cela reste à étudier... et on ne sait pas s'il y avait jour à risque dans le cas présent...

mardi 25 juin 2013

dépression et sclérose en plaques

Traitement médicamenteux de la dépression dans la sclérose en plaques De nombreux patients atteints de sclérose en plaques (SEP) souffrent de dépression.
http://cochrane.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=4722&%20=&Itemid=5379

===================

l'article ne donne pas plus de détails... j'avais en effet noté un possible lien entre dépression septennale et SEP... il serait donc intéresant de savoir quel âge avaient les personnes consultées... et surtout à quel âge a démarré leur maladie ainsi que leur dépression...

pas possible

Nadal : «Ce n'était pas possible»
Très fermé et pas décidé à s'étendre sur l'état de son genou gauche, Rafael Nadal a tenu à féliciter Steve Darcis. Pour le reste, le mystère reste entier. Un petit tour et puis s'en va pour Nadal à Londres.
«Rafael Nadal, qu'est-ce qui a mal tourné pour vous aujourd'hui ? C'est le sport, ce sont des choses qui arrivent. Parfois on joue bien et on gagne, d'autres fois on joue moins bien alors que l'adversaire joue bien et on perd. C'est tout. Je n'ai qu'à féliciter Darcis. Il a bien joué, fait les bons choix.
http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Nadal-ce-n-etait-pas-possible/381190

========================

voici la situation de Nadal hier le 24 juin 2013 : c'est son jour critique intellectuel i17 qui lui a apparemment valu sa défaite... à l'arrivée d'un épisode triplement critique fort, en fin d'après-midi...
(Darcis est en jour neutre)

juin 2013 (3/06/1986)
Je 20
Ve 21
Sa 22
Di 23
Lu 24 I(17)
Ma 25 P(18) E(1)
Me 26 P(19)
Je 27
Ve 28
Sa 29



"Y a-t-il des points de comparaison à faire avec votre défaite face à Rosol l'an dernier en terme de condition physique ?"

en 2012, face à Rosol, Nadal se trouvait dans son jour critique physique P1 le plus fort de ce cycle... (Rosol est en jour neutre)

28/06/2012  (3/06/1986)
Sa 23
Di 24
Lu 25
Ma 26 E(1) I(17)
Me 27
Je 28 P(1)
Ve 29
Sa 30


Antoni Gaudi

c'est le google doodle d'aujourd'hui :
Antoni Gaudi (En catalan Antoni Gaudí i Cornet), né le 25 juin 1852 à Reus ou Riudoms et mort le 10 juin 1926 à Barcelone, est un architecte catalan de nationalité espagnole et principal représentant de l'Art nouveau catalan (modernisme catalan). ...
Le petit Gaudí était de nature maladive, sujet dès l'enfance aux rhumatismes, ce qui lui conférait un caractère un peu renfermé et réservé. Peut-être pour cette raison, adulte, il devient végétarien et adepte des théories hygiénistes du docteur Kneipp.
En raison de ces croyances – et pour des motifs religieux –, il se livrait à l'occasion à des jeûnes sévères, au point qu'à plusieurs reprises, il mit sa vie en danger comme en 1894, où il tomba gravement malade à cause d'un jeûne prolongé. ...
Le 7 juin 1926, Gaudí se rendait à l'église de Saint-Philippe Néri, où il allait chaque jour pour prier et rencontrer son confesseur mestre Agustí Mas i Folch, mais en passant par la Gran Via de les Corts Catalanes, entre les rues Girona et Bailén, il fut renversé par un tramway, qui le laissa sans connaissance. Pris pour un mendiant, parce qu'il n'avait pas de papiers, à cause de son aspect négligé, de ses vêtements vieux et usés, il ne fut pas secouru immédiatement, jusqu'à ce qu'un garde civil arrête un taxi, qui le conduisit à l'Hôpital de la Santa Creu. Le lendemain, le chapelain de la Sagrada Família le reconnut, maître Gil Parés, mais il était déjà trop tard pour faire quoi que ce soit pour lui. Il mourut le 10 juin 1926, à soixante-treize ans, à l'apogée de sa carrière

================

le jeûne prolongé de 1894 est probablement lié à la période critique septennale des 42 ans.
j'ai regardé le jour de son accident qui a conduit à son décès trois jours plus tard : c'est un jour neutre, quoi que situé dans un épisode triplement critique et à l'approche de son anniversaire.

juin 1926 (25/06/1852)
Ma 1
Me 2
Je 3
Ve 4 E(15)
Sa 5 P(6)
Di 6 P(7)
Lu 7
Ma 8 I(17)
Me 9
Je 10
Ve 11 P(12) E(22)

drame

Les trois enfants de la mère tuée restent introuvables
L’inquiétude grandit à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme) après le meurtre d’une jeune femme de 29 ans et la disparition de ses trois enfants âgés de 2, 8 et 9 ans. La victime d’origine marocaine a été tuée de plusieurs coups de couteau. L’agression semble avoir été très violente. Son corps a été retrouvé entre 16h et 17h dans la maison de sa mère, où elle vivait depuis qu’elle était en instance de séparation. Son mari âgé de 43 ans est recherché comme témoin. 
Depuis le drame, l’homme et les trois enfants restent introuvables malgré un vaste dispositif de recherche mis en place par la gendarmerie, avec l’appui d’un hélicoptère. L’homme est-il avec les enfants ? « C’est une piste parmi d’autres » explique une source proche de l’enquête. Lundi soir, les barrages ont été levés mais les recherches se poursuivaient, notamment autour des hôtels, des parkings, des gares et des péages d’autoroute. Une cinquantaine de gendarmes ont été mobilisés autour de Saint-Paul-Trois-Châteaux et les unités de la France entière ont été alertées. L’autopsie du corps de la victime aura lieu mardi matin à Grenoble. L’enquête a été confiée aux gendarmes de la section de recherches de Grenoble et du groupement de la Drôme. L’arme du crime aurait peut-être été retrouvée, mais les gendarmes doivent vérifier s’il s’agit bien du couteau ayant servi au meurtre. Source : Le Dauphiné le 25 juin 2013
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=17856&hl=

=================

(compatibilité septennale chez ce couple ayant ses périodes critiques ensemble : il s'agit probablement d'un drame de la période critique septennale)
édit :
"Une mère et ses trois enfants assassinés  — Les trois enfants d'une femme assassinée lundi 24 juin ont été retrouvés morts mardi matin à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme). Leur père est toujours recherché."
http://www.lematin.ch/faits-divers/enfants-femme-tuee-retrouves-morts/story/10565121

=================

édit 26/06 :
"'homme et sa femme étaient en instance de divorce, séparés depuis fin 2012. Elle ne supportait plus son mari "au fort caractère", selon le procureur. En 2006, il avait été tenu de s'éloigner de son épouse après la plainte déposée par celle-ci avant que tous deux reprennent leur vie conjugale."
http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/drame-familial-dans-la-drome-appel-a-temoin-pour-retrouver-le-8060454.html

=======

il semble donc s'agir d'une récidive septennale, 2006 étant la période critique septennale précédente, celle des 35 ans. 

dangereux

Une fillette de 5 ans se tue avec une arme à feu
Une fillette âgée de cinq ans s'est tuée dimanche matin à La Nouvelle-Orléans alors qu'elle se trouvait seule chez elle, rapporte la chaîne locale wwwltv. Elle se serait tirée accidentellement une balle dans la tête avec un calibre 38 alors que sa mère l'avait laissée seule pour faire les courses. Selon des membres de la famille, l'arme se trouvait sur l'étagère du dessus dans une armoire. La maman de la fillette, L S, 28 ans, va être inculpée pour meurtre au second degré. La jeune mère avait déjà été arrêtée par la police à trois reprises depuis 2005, notamment pour vol et prostitution." Source : 7 SUR 7.BE (25 juin 2013)
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=41991

===============

borderline

L'homme qui avait tiré à blanc lors du Grand Journal condamné à 18 mois ferme
Le tribunal correctionnel de Grasse jugeait ce lundi l'homme de 43 ans soupçonné d'être l'auteur de coups de feu près du plateau du "Grand journal" de Canal + pendant le Festival de Cannes. Il l'a condamné à 18 mois de prison ferme. Prison ferme pour celui qui avait tiré des balles à blanc lors du Grand journal le 17 mai.
Le tribunal de Grasse jugeait cet homme de 43 ans ce lundi et l'a condamné à 18 mois ferme alors que le ministère public demandait 18 mois dont six avec sursis. "Nous n'avons pas affaire à un gentil illuminé, il a utilisé la terreur et la violence pour imposer ses idées politiques, ce qui est la définition même d'un acte de terrorisme", a dit la procureure Gwenaëlle Ledoigt. En outre, "il pensait à son geste depuis plusieurs mois" et l'a minutieusement "préparé", a-t-elle souligné. "S'il n'y a pas eu de blessés, c'est seulement une question de chance".
L'auteur des faits dit avoir voulu "faire passer un message" à caractère mi-politique, mi-ésotérique. Devant le tribunal, il a parlé, pêle-mêle "politiciens (qui) nous mentent", la "mafia en col blanc", de l'OMS et des ONG. Il a également expliqué qu'il avait eu des "visions", comme de la lumière "qui entre en lui". L'expertise psychiatrique a révélé qu'il était "responsable de ses actes" mais avec une personnalité "borderline".
http://www.franceinfo.fr/justice/l-homme-qui-avait-tire-a-blanc-lors-du-grand-journal-condamne-a-18-mois-ferm-1039337-2013-06-24

================

et aussi sous l'effet de sa période critique septennale des 42 ans ?

lundi 24 juin 2013

fou-furieux

Verviers: la victime du fou-furieux est en état de mort cérébrale
Une violente bagarre a éclaté, dimanche peu après 22h, à la sortie d’un restaurant à Ensival. L’ambulance de Verviers est arrivée sur les lieux, mais les ambulanciers ont été à leur tour agressés par un ou plusieurs forcenés. Les ambulanciers agressés sont en incapacité pour plusieurs jours
Quand les policiers sont arrivés, un fou furieux était maintenu, mais ce violent personnage s’en est pris aux policiers avant d’être finalement maîtrisé. Après une nuit en cellule, il ne se souvient de rien.
Sa victime, qui ne portait pas ses documents d’identité et qui est complètement défigurée et n’a donc pu être identifiée, est entre la vie et la mort.
On ne sait quelle mouche a piqué un Verviétois de 32 ans à la sortie d’un resto, rue des Chapeliers à Ensival. Alors qu’il était accompagné d’un copain, il s’en est pris à un passant, puis à son copain qui tentait de s’interposer, puis aux ambulanciers intervenant pour la victime blessée… Quand les policiers sont arrivés, le fou furieux les a véritablement chargés avant d’être finalement maîtrisé. Il a terminé la nuit dans une cellule où il a continué à s’exciter.
Lundi matin, enfin calmé, il ne se souvenait de rien. Sa victime a été emmenée à l’hôpital de la Citadelle dans un état grave, ses jours sont en danger. La victime ne portant pas ses documents d’identité et étant complètement défigurée par les coups, n’a pas encore été identifiée. Il a fallu faire appel à une seconde ambulance pour transporter les ambulanciers agressés qui sont en incapacité pour plusieurs jours. Source Sud Presse le 24 juin 2013
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=17850&hl=

=================

drame

Sérignan : un homme octogénaire tire sur sa femme et se suicide
Un homme aurait tué sa femme d'un ou de deux coups de fusil ce matin chemin de l'oranger à Sérignan. Il a ensuite retourné l'arme contre lui, et est décédé.
Ce matin, vers 7 h 30 une fillette s'est réfugiée chez ses voisins en criant que son grand père venait de tuer sa grand mère. Un second coup de feu a ensuite été entendu : le mari s'est suicidé, en retournant l'arme contre lui. Les secours sont sur place chemin de l'Oranger à Sérignan ainsi que les gendarmes. Le procureur se rend sur les lieux du drame mais pour l'heure rien ne filtre ordre a été donné de ne livrer aucune information.
http://www.midilibre.fr/2013/06/23/serignan-une-personne-agee-aurait-ete-tuee-d-un-coup-de-fusil,721231.php

=================

suicide

Un suicide à la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy
Un détenu de la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy, dans les Yvelines, a été retrouvé pendu dans sa cellule dimanche matin, a-t-on appris de sources concordantes. Le corps du détenu a été découvert à 07H00, a précisé une source policière, ajoutant que la police judiciaire de Versailles était chargée de l'enquête. Le parquet a confirmé ce suicide par pendaison. Le détenu était a priori seul dans sa cellule, selon une source syndicale.
http://www.europe1.fr/Faits-divers/Un-suicide-a-la-maison-d-arret-de-Bois-d-Arcy-1561465/

=======================

agression

L'étrange agression de Samy Naceri à Paris
L'acteur a été blessé dans la nuit de samedi à dimanche au cours d'une rixe dans le VIIIe arrondissement de la capitale. Son récit des faits est assez incohérent.
 Samy Naceri est davantage connu pour ses apparitions dans la rubrique faits divers que dans des films notables. Dans la nuit de samedi à dimanche, le héros de Taxi a été «impliqué dans une rixe» au cours de laquelle il a «fracassé une vitre de voiture», a indiqué une source policière, sans donner plus de précisions sur les faits. Blessé, il a été «soigné à l'hôpital Lariboisière», à en croire cette même source.
Selon Le Parisien , Samy Naceri a été découvert par les pompiers vers 5h20, non loin des Champs-Elysées. «Ivre», il présentait «plusieurs plaies», dont «des dents cassées», indique le quotidien, précisant que des «individus, vraisemblablement ses agresseurs, ont tenté d'empêcher l'intervention (des pompiers) en s'agrippant à l'acteur». Pour le protéger, les policiers appelés en renfort sont obligés de faire usage de leurs bombes lacrymogènes.
«Je n'étais pas ivre» Samy Naceri a tenu à livrer sa version des faits dimanche sur RTL . L'acteur affirme qu'il n'était pas ivre durant l'agression et a en sa possession «des papiers qui en attestent», fournis par l'hôpital. Dans un récit assez incohérent, il raconte: «Les mecs étaient en bas, à trente. Ils étaient en train de vendre de la cocaïne comme les Pakistanais vendent des fleurs à tout le monde et c'est ce qu'ils ont fait avec moi et je suis tombé dans le piège. J'ai été vers eux parce que cela m'a énervé, parce que je crache sur la drogue et après ils ont continué, ils m'ont suivi jusqu'en haut. Ils ont été jusqu'à leur fins et ils sont repartis tranquilles.» (...)
http://www.lefigaro.fr/culture/2013/06/24/03004-20130624ARTFIG00316-l-etrange-agression-de-samy-naceri-a-paris.php

=============

natif du dimanche c'est là son jour hebdomadaire de "sensibilité particulière" et dimanche était son jour critique émotionnel le plus fort avec E1. il approche aussi de son anniversaire. (2/07/1961)

funambule

Un funambule traverse le Grand Canyon sans filet
Un an après avoir franchi les chutes du Niagara, le funambule américain Nik Wallenda a de nouveau réalisé un exploit en devenant le premier homme à traverser le Grand Canyon, à 450 mètres de hauteur, sans filet ni harnais de sécurité.
Pendant près de 23 minutes, le casse-cou de 34 ans a dû lutter contre des vents plus puissants que prévu pour gagner l'autre côté, au-dessus de la rivière Little Colorado, dans l'Arizona. "Vous n'imaginez pas à quel point mes bras sont douloureux", a-t-il déclaré, alors qu'il serrait dans ses bras sa femme et ses enfants après la traversée. Grâce à des caméras qui permettaient aux internautes de sélectionner la vue depuis sa poitrine ou ses pieds, l'événement était retransmis à la télévision et sur internet avec un décalage de plusieurs secondes de façon à pouvoir interrompre la diffusion en cas de catastrophe.
Le casse-cou de 34 ans marche sur des fils depuis qu'il a deux ans, une tradition familiale depuis sept générations. Son grand-père en est mort à 73 ans, en 1978, après une chute à Porto Rico. Un de ses aïeuls a aussi été tué après avoir rebondi sur un filet de sécurité, dans le vide - un accident qui montre, selon Wallenda, que la sécurité réside d'abord dans l'entraînement et la préparation. Après le Grand Canyon, Nik Wallenda entend continuer jusqu'à 50 ans: "les Pyramides d'Egypte, la Tour Eiffel. Il y a plein d'endroits à travers le monde où je voudrais marcher". Source : Belga le 24 juin 2013 VIDEO http://www.7sur7.be/7s7/fr/1504/Insolite/a...ans-filet.dhtml

==================

le 23 juin 2013, date de l'exploit, Wallenda se trouvait dans un jour critique physique P12. il se trouve aussi au moment de l'entrée dans sa période critique septennale des 35 ans... (né du 24/01/1979)
l'exemple est intéressant car il signifie que l'on arrive, à forte de concentration et d'attention, à contrer la criticité de nos états... je me suis en effet demandé comment faisaient par exemple tous les acteurs et artistes qui doivent se produire sans faillir, y compris leurs jours et périodes critiques...


son grand-père (natif du même moment du calendrier) se trouvait en jour neutre, le jour de son accident. (accident cependant attribué à un cablage défectueux, semble-t-il)
Karl Wallenda (January 21, 1905 – March 22, 1978) was the founder of The Flying Wallendas, an internationally known daredevil circus act remembered for performing death-defying stunts, often without a safety net.

dispute

Il poignarde son père puis se tranche les mains
A l’arrivée des secours, Gregory Dunn (59 ans) gisait, le corps couvert de sang, dans l’allée du garage. Son fils Jason (27 ans) se tenait à ses côtés, les mains tranchées aux poignets. Une dispute a éclaté au sein de la famille à Redding (Californie). Jason s’est muni d’une paire de ciseaux et a frappé à plusieurs reprises son père. Puis, il s’est rendu dans le garage et s’y est tranché les mains à l’aide d’une scie circulaire. Père et fils ont été hospitalisés. Source : Sud Presse le 23 juin 2013
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=17842&hl=

==================

frappant

Aston Kutcher, un Steve Jobs plus beau que nature.
Même s'il ne revêt pas «l'uniforme jobsien» (col roulé noir, jean, basket) dans cette bande-annonce, la ressemblance entre Ashton Kutcher et Steve Jobs jeune est frappante. 
http://www.lefigaro.fr/cinema/2013/06/24/03002-20130624ARTFIG00306-aston-kutcher-un-steve-jobs-plus-beau-que-nature.php 

=========================

apparemment bon choix : je me demande parfois comment ils se font...
Ashton Kutscher est du 7 février (1978) alors que Steve Jobs est du 24 février (1955) et ils sont donc nés au même moment, ce qui explique qu'ils se ressemblent...
ce n'est pas systématique mais la "fabrication des humains" semble répondre à des règles mathématiques (faisant aussi partie des rythmes et cycles) que l'on explique pas encore... c'est ainsi que les sosies sont souvent nés au même moment du calendrier... mais aussi - comme j'ai remarqué cette autre possibilité - à cinq mois l'un de l'autre... 
http://semblances.blogspot.fr/search?q=jobs+kutcher


critique

Afrique du Sud : Nelson Mandela toujours dans un état critique
http://www.leparisien.fr/international/afrique-du-sud-nelson-mandela-est-dans-un-etat-critique-23-06-2013-2922167.php

==============

la situation permet souvent d'observer les fluctuations de l'état d'une personne :

juin 2013 (18/07/.1918)
Lu 17
Ma 18
Me 19
Je 20 E(8)
Ve 21 P(12)
Sa 22
Di 23
Lu 24 I(26)
Ma 25
Me 26
Je 27 P(18) E(15)
Ve 28 P(19)
Sa 29
Di 30

"L'ancien président Nelson Mandela, hospitalisé depuis dix-sept jours pour une infection pulmonaire, est dans un état «critique» depuis le début du week-end."
le début du WE pourrait correspondre au jour critique physique P12 de vendredi. le prochain épisode critique est un épisode fort avec P18/P19 dès mercredi après-midi.