jeudi 30 avril 2015

suicide

Harcèlement: une ado se suicide
Apparue dans une vidéo provocante qui faisait le tour de son quartier, une adolescente de 15 ans a mis fin à ses jours avant-hier soir en se jetant par la fenêtre de son appartement situé à Stains (Seine-Saint-Denis), selon une source policière. Selon BFMTV.com, ses parents et frères et soeurs étaient présents au moment des faits. Selon la source, l'adolescente "avait des problèmes car elle s'était exhibée devant une caméra ou avait été filmée à son insu" dans une position provocante. La vidéo, postée sur les réseaux sociaux, "avait été vue par de très nombreuses personnes de son quartier et de son entourage". En outre, elle aurait été "victime de pressions ou chantages devenus insupportables" depuis la diffusion de la vidéo, a précisé cette source, mettant en garde les adolescents "qui ne sentent pas les dangers des réseaux sociaux". Son corps a été transporté à l'Institut médico-légal de Paris. Une enquête a été confiée à la Sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/04/30/97001-20150430FILWWW00129-harcelementreseaux-sociaux-une-ado-se-suicide.php

===============
édit 2/05 :
"Avant son suicide, Aïcha n'était pas victime de harcèlement sur internet
 Aucune image ou vidéo lascive de la jeune fille n'a en réalité été diffusée sur les réseaux sociaux, affirme l'enquête. La vindicte populaire contre elle et son supposé petit ami continue pourtant. "(...)
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/05/02/01016-20150502ARTFIG00090-avant-son-suicide-aicha-n-etait-pas-victime-de-harcelement-sur-internet.php

============

mort

Mort de Lil' Chris : Le chanteur de 24 ans s'est pendu...
 Le mois dernier, les médias britanniques signalaient la mort du jeune Lil' Chris, chanteur révélé par l'émission Rock School. Agé de seulement 24 ans, Christopher Hardman, de son vrai nom, avait été retrouvé mort à son domicile de Lowestoft, en Angleterre. Ses tendances dépressives laissaient présager du pire. Et vraisemblablement, son désarroi émotionnel est bien à l'origine de son décès puisque le magazine People est en mesure d'affirmer que celui-ci résulte d'une pendaison. (...)
"Chris a souffert de problèmes mentaux et de dépression ces dernières années, pouvait-on lire dans un communiqué transmis à la BBC. Il était dévoué et souhaitait aider les autres à trouver un moyen plus efficace de dépasser cette maladie. Il avait déclaré publiquement vouloir trouver un nouveau remède." Les membres de sa famille faisaient là référence à des tweets du jeune homme. "J'espère qu'un jour, on pourra inventer un remède contre la dépression sans que cela nous coûte la vie, écrivait-il il y a plusieurs mois. La dépression, ça craint vraiment. Apprendre à la détecter peut sauver des vies et vous aider. Prenez le temps de la comprendre, pour le bien de tous." (...)
http://www.purepeople.com/article/mort-de-lil-chris-le-chanteur-de-24-ans-s-est-pendu_a158894/1

==================

Lil'Chris est passé par deux épisodes successifs qui ont pu lui poser problème... la période critique septennale des 21 ans puis l'année critique physique P1 autour de 23/24 ans, dans laquelle il se trouve, à cinq mois de son anniversaire.
il s'est suicidé son jour critique physique P6, le lendemain de son jour critique émotionnel E15 dans un épisode triplement critique. (le jour critique émotionnel - ou le jour à côté - est très souvent présent et en cause en cas de suicide au point que je l'ai appelé le "jour du suicide").

Christopher James Hardman (26 August 1990 – 23 March 2015)
mars 2015 (26/08/1990)(24 ans et 7 mois)
Me 18 P(1)
Je 19
Ve 20
Sa 21
Di 22 E(15)
Lu 23 P(6)
Ma 24 P(7) I(1)
Me 25

mercredi 29 avril 2015

suicide

Un policier marseillais, en détention provisoire à la prison de Luynes à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), pour violences conjugales aggravées, a été retrouvé pendu à un câble dans sa cellule lundi. Le parquet d'Aix-en-Provence confirme ce mercredi l'information parue dans le journal La Provence. Le policier était en cellule dans le quartier des arrivants. «Une autopsie a été réalisée et une enquête immédiatement mise en œuvre», assure la procureure de la République d'Aix-en-Provence Dominique Moyal. A Aix, une information judiciaire de recherche des causes de la mort est systématiquement ouverte pour tout décès en détention. Âgé de 52 ans, affecté à la division Nord, le policier était l'auteur présumé de lourdes violences sur son ancienne compagne qui, selon La Provence, n'a «dû son salut qu'à l'intervention d'un voisin». Une information judiciaire avait été ouverte jeudi pour violences aggravées par un juge d'instruction et le policier placé en détention provisoire. Signalé «fragile», il faisait l'objet d'une surveillance particulière et était suivi sur les plans psychologique et social. «Il a laissé un certain nombre d'écrits», a précisé Dominique Moyal.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/aix-le-policier-incarcere-pour-violences-retrouve-pendu-dans-sa-cellule-29-04-2015-4734015.php

================

disparition

Saint-Nazaire Une adolescente nazairienne a disparu depuis plus de 4 jours Le parquet de Saint-Nazaire a ouvert une procédure de disparition inquiétante pour retrouver Paola Petinga-Vagos, une adolescente de 15 ans qui a disparu depuis samedi de son domicile de l'allée des Jacinthes, entre le quartier de la Trébale et la Bouletterie, à Saint-Nazaire. Les enquêteurs privilégient à ce stade de l’enquête la thèse de la fugue de cette jeune fille née le 29 août 1999, à Marseille (Bouches-du-Rhône). Sa famille et les amis de Paola sont sans nouvelles depuis samedi, à 4 h. Des recherches ont été effectuées dans le secteur immédiat de son lieu d'habitation et du côté du secteur côtier. De corpulence normale, l’adolescente de type caucasien a les cheveux bruns mi-longs et mesure 1,60 m. Elle était vêtue lors de sa disparition d'un leggings noir et d’un pull court rouge à manches longues. Elle n’a pas pris son téléphone ni de pièce d’identité. Toutes les personnes susceptibles d’apporter un témoignage ou des éléments utiles sont invitées à contacter la Brigade de Protection de la Famille, en charge de l'enquête au commissariat : 02 51 76 17 00.
http://www.presseocean.fr/actualite/saint-nazaire-une-adolescente-nazairienne-a-disparu-depuis-plus-de-4-jours-28-04-2015-1575

====================

la date de naissance permet de voir la situation de la jeune fille au moment de sa disparition : lendemain du jour critique intellectuel i9 et veille du jour critique émotionnel E8 (native du dimanche) (les fugues ont effectivement tendance à avoir lieu autour du jour critique émotionnel, mais i9 peut également être perturbant...)
espérons qu'elle reparaîtra rapidement... 
(édit 30/04 : la jeune fille aurait contacté la police http://www.ouest-france.fr/paola-pris-contact-avec-la-police-3366662)


25/04/2015 (29/08/1999)(15 ans et 8 mois)
Me 22 P(12)
Je 23
Ve 24 I(9)
Sa 25
Di 26 E(8)
Lu 27
Ma 28 P(18)

drame

Un homme est suspecté d'avoir tué quatre personnes dans un drame familial au Portugal. Les faits se sont produits ce mardi dans un café d'Estela, près de Povoa do Varzim, dans le Nord du pays. Selon la gendarmerie, les quatre victimes ont été tuées par balles. «Les quatre victimes appartenaient à la famille de l'auteur présumé du quadruple homicide, qui a été arrêté à Valença», à la frontière avec l'Espagne, a indiqué un porte-parole de la gendarmerie, Antonio Ferreira. Le suspect, un homme âgé de 40 à 50 ans, est soupçonné d'avoir tué avec un pistolet son ex-femme, du même âge, ainsi que son beau-fils de 23 ans et ses beaux-parents âgés de 70 ans, propriétaires du café. «Il avait pris la fuite vers le nord du Portugal, sans doute pour rejoindre l'Espagne», avant d'être arrêté par les gendarmes à l'entrée du pont international du Minho, a ajouté le porte-parole. Selon la presse portugaise, l'homme aurait mal supporté la séparation de son couple, intervenue il y a environ deux ans.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/portugal-quatre-morts-par-balles-dans-un-drame-familial-28-04-2015-4731271.php

=================

L'affaire Brierre

Parution aux éditions de La Bisquine de "L'affaire Brierre - Un crime insensé à la Belle-Epoque" d'Alain Denizet (avec une préface d'Alain Corbin). " Dans la nuit du 21 au 22 avril 1901 se déroule un quintuple infanticide à Corancez pour lequel le père assassin, Edouard Brierre, est condamné à la peine capitale, avant que celle-ci ne soit commuée en réclusion criminelle à perpétuité. Ce quintuple assassinat, quatre filles et un garçon, âgés de 4 à 15 ans, est une affaire criminelle qui connaît un immense retentissement en France.
Edouard Brierre est un fermier sans histoire, établi près de Chartres et qui élève seul ses six enfants depuis qu’il est veuf en 1897. Vers trois heures du matin dans la nuit du 22 avril 1901, les hurlements du fermier réveillent ses voisins les plus proches. Brierre gît sur le sol de la cuisine et il a quelques blessures superficielles, à l’exception d’une plaie à quelques centimètres du cœur. Toutes les petites victimes ont eu le crâne défoncé. Seule une des sœurs, plus âgée, qui travaille à Paris, a pu survivre au massacre. Lors des interrogatoires, Brierre affirme avoir été attaqué par deux inconnus : « J’avais à peine dépassé les grandes portes qu’un individu se jeta sur moi et me porta des coups d’un instrument tranchant. Un autre individu, que je n’ai pas vu, m’a frappé la tête. J’ai perdu connaissance et je ne me rappelle plus rien. Plus tard, je me suis traîné comme j’ai pu sur la route où j’ai crié : “ Au secours?! ” ». Tout au long du procès qui se déroule du 16 au 21 décembre 1901, Brierre clame son innocence. Mais le ministère public et les gendarmes ne le croient pas : « C’est pour vous remarier que vous avez tué ». Sa future épouse aurait déclaré qu’il avait trop d’enfants. Le mobile est faible, mais il ne faut qu’une heure et vingt minutes aux jurés pour le condamner à la peine de mort. Sa peine est commuée le 28 janvier 1902 par le président Emile Loubet. Edouard Brierre meurt le 28 mars 1910, à Saint-Laurent-du-Maroni, au bagne de Cayenne, emporté par la fièvre, sans que l’on sache s’il était innocent ou coupable de ce crime atroce." (...)
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=45143

=========================

la situation cyclique de l'intéressé correspond effectivement au scénario d'un drame septennal (période critique septennale des 42 ans et jour critique intellectuel i9, le "jour des coups de folie" et pour cela "jour des tueurs"...)

Louis-Édouard Brierrené le 26 novembre 1859

22 avril 1901 (26/11/1859)(41 ans et 5 mois)
Me 17 P(7)
Je 18
Ve 19
Sa 20 E(1)
Di 21
Lu 22 P(12) I(9)
Ma 23
Me 24
Je 25
Ve 26

drame

Haute-Saône : il tire sur sa compagne et se suicide
Un homme de 57 ans a tenté de tuer sa compagne avec un fusil de chasse, lundi soir 27 avril 2015 en Haute-Saône, avant de se retrancher à son domicile, puis de retourner l'arme contre lui pour se donner la mort.
 Il est 21h45, lundi soir, lorsque le quinquagénaire vise et tire sur sa compagne devant le domicile de la mère de la victime, au lieu dit Les Graviers, près de Thiéffrans dans le canton de Rioz. Blessée à l'épaule, la femme de 45 ans réussit à grimper dans sa voiture et à prendre la fuite chez une amie, d’où elle prévient la gendarmerie. Le tireur se retranche chez lui à Thiéffrans avec son arme. Les gendarmes déploient un dispositif de sécurité autour du domicile de l'homme, qui est finalement retrouvé sans vie dans son logement, vers 6 heures du matin mardi 28 avril 2015. Sa compagne a été transportée et opérée au CHRU Jean Minjoz de Besançon. Ses jours ne seraient pas en danger. D'après les premiers éléments de l'enquête de gendarmerie, il pourrait s'agir d'un drame passionnel sur fond de séparation.
http://www.macommune.info/article/haute-saone-il-tire-sur-sa-compagne-et-se-suicide-122301

=================
(période critique septennale des 56 ans)

mardi 28 avril 2015

suicidaire

Une femme suicidaire sauvée par un joggeur
Une sexagénaire a été sauvée, ce matin à Bourgoin-Jallieu, alors qu’elle tentait de mettre fin à ses jours en mettant le feu à sa voiture. L’alerte a été donnée vers 8h30, par un joggeur intrigué par une voiture qui commençait à brûler, dans le fossé, chemin des Bâties sur les hauteurs de Bourgoin-Jallieu. En s’approchant du véhicule, il a vu une femme gisant dans l’habitacle. Le temps que les secours parviennent sur place, le joggeur est parvenu à extirper l’automobiliste. Prise en charge par les sapeurs-pompiers et une équipe du Smur, la victime, âgée de 65 ans, a été transportée à l’hôpital. Son pronostic vital serait engagé. L’hypothèse du suicide est privilégiée par les policiers. La victime aurait tenté de mettre fin à ses jours en ingurgitant des cachets. Des allumettes ont également été découvertes dans l’habitacle.
http://www.ledauphine.com/isere-nord/2015/04/28/une-femme-suicidaire-sauvee-par-un-joggeur

==========================

Dunkelfeld

En Allemagne, le projet «Dunkelfeld» fait le pari de la prévention Cette initiative pionnière entend responsabiliser les pédophiles pour qu’ils «ne deviennent pas des criminels». Plus de 4 000 personnes ont cherché de l’aide depuis 2005.
«Aimez-vous les enfants plus que vous ne l’aimeriez ?» à ceux qui répondent à cette question par l’affirmative, le projet Dunkelfeld («Zone d’ombre») de prévention de la pédophilie propose une assistance thérapeutique anonyme et gratuite, dans l’espoir de prévenir les passages à l’acte – qu’il s’agisse de crime sexuel ou de consommation d’images pédopornographiques. L’initiative pionnière a été lancée en 2005 par une équipe de la Charité, le grand hôpital universitaire de Berlin.
 De sa longue expérience auprès des pédophiles, le professeur Klaus Beier, directeur de l’Institut de sexologie de la Charité et fondateur du projet, a conclu que leur penchant sexuel n’évoluait pas. «Au moins 1 % des hommes ont une attirance sexuelle pour le corps des enfants, estime-t-il. Ils n’y peuvent rien.»
Il s’agit de les responsabiliser. La thérapie s’étale sur un an, à raison de deux à trois heures par semaine. Les séances de travail, qui se déroulent en général par groupes de cinq à huit patients, sont articulées autour de thèmes précis : les fantasmes, l’autorégulation sexuelle, la distorsion cognitive (phénomène consistant à attribuer à l’autre des intentions qu’il n’a pas), l’empathie pour la victime. Le groupe est amené à développer des stratégies face à des situations à risque.
 La démarche est basée sur la confiance entre soignants et patients, rendue possible par le secret médical – levé en France en cas de maltraitance à l’enfant – et sur le volontariat. «Pour apprendre à vivre avec ce désordre, le pédophile doit en avoir conscience et l’identifier comme un problème», dit Jens Wagner, chargé de communication du projet.
 Les responsables de Dunkelfeld en appellent à un changement sociétal. La stigmatisation des pédophiles conduit à l’isolement, qui augmente les risques de passage à l’acte, souligne Jens Wagner, qui renvoie à une définition : «La pédophilie, c’est l’attrait exclusif ou prédominant pour les corps impubères. Le terme qualifie l’inclination sexuelle d’un individu, pas son comportement. Moins le penchant sera tabou, mieux on pourra prévenir le passage à l’acte.» Selon Klaus Beier, «pas plus de 40 % des hommes qui commettent un crime sexuel sur un enfant sont pédophiles».
 Les patients sont encouragés à informer leurs proches. Pour ceux qui travaillent au contact des plus petits, une réorientation professionnelle peut être une étape importante du processus de responsabilisation. Depuis 2005, plus de 4 000 personnes ont cherché de l’aide dans l’un des dix points d’accueil que compte aujourd’hui le réseau Dunkelfeld en Allemagne et plusieurs centaines y ont entamé une thérapie.
 «Avant, je ne pouvais pas croire qu’il était possible de mener une vie normale et heureuse avec cette préférence sexuelle, confie Manuel, un jeune informaticien. Depuis ma thérapie, j’ai compris que c’était possible. Je ne me déteste plus pour ce penchant, parce que je sais que je n’y peux rien. Mais il est associé à une grande responsabilité : ne faire de mal à personne. Ce devoir m’accompagne dans la vie.» L’homme reste en contact avec l’équipe de soignants, dans le cadre du suivi sur le long terme que propose Dunkelfeld.
http://www.la-croix.com/Ethique/Sciences-Ethique/Sciences/En-Allemagne-le-projet-Dunkelfeld-fait-le-pari-de-la-prevention-2015-04-28-1307086

====================

drame

Muette et paralysée, elle n'a rien pu faire. Paulette, une pensionnaire d'un home de Paliseul, en province de Luxembourg, a vécu une fin de vie des plus horribles. La vieille dame résidait à la séniorie de Carlsbourg depuis 3 ans. L'aide-soignante l'installe dans un bain Jeudi soir, une aide-soignante l’a installée dans un bain. Pendant que l'eau coulait, elle est partie s'occuper d'un autre pensionnaire. Paulette a alors été livrée à elle-même dans une eau de plus en plus chaude. Impossible de crier et de bouger Mais à cause d'un accident vasculaire cérébral, elle est hémiplégique et quasiment muette.
Lorsque l'aide-soignante est revenue, la pensionnaire était dans un état grave. Elle a été transférée d'urgence au CHU de Liège, en hélicoptère, mais elle est décédée quelques heures plus tard des suites de ses brûlures. (...)L'aide-soignante en cause a été licenciée. Une enquête devra déterminer les circonstances exactes du drame. "C’est une erreur individuelle, d’ailleurs l’aide-soignante l’a reconnu, elle ne sait pas trop expliquer pourquoi elle a fait cette grosse bêtise, mais bon, c’était fait malheureusement, et on ne sait plus revenir en arrière. La seule mesure qui pour nous était la plus logique, c’était le licenciement immédiat. On ne peut pas admettre une telle faute, ce n’était jamais arrivé et nous espérons bien que ça n’arrivera jamais plus. Pour le restant de l’équipe, comme je l’ai dit, il y aura un suivi psychologique par rapport au décès de madame Godfriaux, qui touche tout le monde", a expliqué Virginie Legrand, la directrice de la séniorerie, au micro de Benjamin Samyn pour RTL TVI.
http://www.rtl.be/info/regions/luxembourg/la-pensionnaire-d-un-home-decede-d-une-mort-atroce-muette-et-paralysee-paulette-a-ete-oubliee-dans-un-bain-bouillant-719282.aspx

=========================

drame

Tué pour une photo, l’agresseur devant la cour d’assises
Les assises de l’Hérault vont se pencher ce mardi sur un drame qui avait endeuillé la feria de Béziers, il y a 3 ans. Morgan Blouet, 31 ans devra expliquer l’acharnement dont il a fait preuve contre Julien Portale, 33 ans mort sous ses coups. Le 11 août 2012, Julien Portale père d’une petite fille de 6 ans rentre de soirée avec des amis lorsqu’il remarque une belle moto garée dans la rue. Avec sa compagne, il décide de se faire photographier devant la moto. Julien mime le geste de vouloir la démarrer, mais le propriétaire de l'engin, un videur de boîte de nuit de 28 ans est à proximité et n’apprécie pas le geste. Une bagarre éclate, il commence par frapper la compagne de Julien puis s’en prend au père de famille. Il lui porte un coup de poing violent au visage qui fait chuter sa victime. Alors que Julien est à terre, le motard aurait alors continué à lui asséner des coups de pieds dans la tête, avec ses chaussures de sécurité. La victime meurt d'un traumatisme crânien (...)
http://www.bfmtv.com/societe/tue-pour-une-photo-l-agresseur-devant-la-cour-d-assises-881389.html

=================

drame

L'ancien maire de Magné (Deux-Sèvres), une commune du marais poitevin, s'est suicidé mardi matin en se couchant en travers d'une voie ferrée et le corps sans vie de son épouse a ensuite été retrouvé au domicile conjugal. Patrick Morin, couché sur les voies SNCF, a été tué sur le coup au passage d'un train express régional (TER) reliant La Rochelle à Poitiers. Dans son véhicule, garé à proximité, les secours ont retrouvé une lettre expliquant qu'il entendait ainsi mettre fin à ses jours et qu'il fallait se rendre à son domicile. Gendarmes et pompiers s'y sont rendus où ils ont découvert le corps sans vie de son épouse. Patrick Morin avait été maire de Magné de 2008 à 2011. Sa femme et lui étaient âgés d'une soixantaine d'années. Son épouse tuée à l'arme blanche Laurence Lepez, la vice-procureure de Niort indique que Patrick Morin a "vraisemblablement tué son épouse à l'arme blanche". Elle ajoute que pour l'instant, les motivations qui ont poussé l'ancien maire de Magné à commettre cet homicide et à se suicider ensuite ne sont pas encore connues. Une autopsie sera pratiquée demain mercredi. L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de Niort et à la gendarmerie de Frontenay-Rohan-Rohan.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/poitou-charentes/2015/04/28/deux-sevres-l-ancien-maire-de-magne-se-suicide-le-corps-de-son-epouse-retrouve-leur-domicile-714115.html

===================
(les deux personnes seraient âgées de 59 ans, d'où compatibilité des périodes critiques, la dernière étant celle des 56 ans - à voir aussi cycles courts)

arrêté

On en sait plus sur le profil de l'homme suspecté d'avoir enlevé la petite Berenyss. Une information judiciaire va être ouverte pour enlèvement, séquestration et agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans, a annoncé le procureur de la République de Briey (Meurthe-et-Moselle), Yves Le Clair, lors d'une conférence de presse. Le procureur annonce l'arrestation d'un suspect de l'enlèvement de Berenyss (FRANCE 3) "En effet, le comportement du mis en cause peut recevoir cette dernière qualification, car son comportement a été impudique", a précisé le procureur, sans vouloir en dire davantage. "Le suspect est dans le déni complet. Il a été placé en garde à vue à son domicile, puisqu'il est tenu d'assister à la perquisition", a également précisé le magistrat. Déjà visé par une plainte pour agressions sexuelles Interpellé mardi 28 avril à Montzéville (Meuse), l'homme, né en 1967, a été condamné à quatre reprises notamment pour des faits de violence. Il est également visé par une plainte, déposée par un membre de sa famille, pour des faits d'agressions sexuelles. Le procureur a évoqué trois victimes présumées, dont deux nièces du suspect. C'est un prélèvement ADN, réalisé après cette plainte, qui a permis de le confondre. Berenyss, la fillette de 7 ans portée disparue en Meurthe-et-Moselle, avait été retrouvée vivante dans la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 avril, dans les Ardennes. Quelques heures auparavant, une "Alerte enlèvement" avait été déclenchée.
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/enlevements/enlevement-de-berenyss-un-homme-a-ete-interpelle-dans-la-meuse_888907.html

==================
(période critique septennale des 49 ans ?)

drame familial

Familiendrama: Sohn verletzt Lebensgefährten der Mutter mit Messer
Er wollte offenbar seine Mutter verteidigen: Ein 17-jähriger Junge verletzte am Sonntag gegen 23.30 Uhr den Lebensgefährten seiner Mutter mit einem Messer. Nach bisherigen Erkenntnissen hatte der 37-jährige Mann seine 36-jährige Partnerin zuvor mit der Faust geschlagen, sie zu Boden geschubst und getreten. Der Sohn der Frau, der sich zu diesem Zeitpunkt ebenfalls in deren Wohnung in der Charlottenstraße in Köpenick befand, griff zu einem Messer und verletzte den 37-Jährigen. Der floh daraufhin aus der Wohnung. Die Frau lehnte ärztliche Behandlung ab Die alarmierte Polizei griff den Mann in Tatortnähe auf. Seine Wunde konnte ambulant behandelt werden. Ein Alkoholtest bei dem 37-Jährigen ergab 1,5 Promille. Die Frau erlitt mehrere Hämatome im Gesicht. Sie lehnte eine ärztliche Behandlung ab. Jetzt ermittelt die Polizei gegen den Sohn und den Lebensgefährten wegen gefährlicher Körperverletzung.
http://www.tagesspiegel.de/berlin/polizei-justiz/berlin-koepenick-familiendrama-sohn-verletzt-lebensgefaehrten-der-mutter-mit-messer/11696330.html

=============

un fils âgé de 17 ans aurait blessé le compagnon de sa mère à coup de couteau. ce dernier, alcoolisé, s'en était pris à la femme à coups de poings et de pieds, de sorte que le jeune homme a pris la défense de sa mère.

Aurora

James Holmes accusé d'avoir méticuleusement planifié la tuerie d'Aurora
 Le tueur présumé du cinéma d'Aurora, James Holmes, avait méticuleusement préparé le massacre qui a coûté la vie à 12 personnes en 2012, selon l'accusation, qui a donné des détails poignants sur la scène du crime. (...)
Citant un carnet de notes de Holmes, George Brauchler a lu un passage où l'accusé décrivait "sa longue haine de l'humanité" et affirme qu'il décrivait aussi "de façon détaillée comment attaquer un cinéma". M. Brauchler cite aussi Holmes ayant écrit: "J'ai décidé de dédier ma vie à tuer des gens". "Je ne suis pas suicidaire mais je pense à tuer des gens", aurait également déclaré l'accusé à un psychologue en mars, quatre mois avant le massacre. 'Pas un monstre' Selon des témoins, James Holmes a lancé le 20 juillet 2012 un fumigène dans la salle de cinéma avant d'ouvrir le feu, tirant au hasard avec un fusil d'assaut AR-15, un pistolet calibre .40 et un fusil de chasse. Lors d'audiences préliminaires, les procureurs ont déclaré que Holmes avait assez de munitions pour tuer tous les spectateurs de cette salle de cinéma bondée. Après le procureur, les avocats de la défense ont mis en avant un historique de schizophrénie dans la famille de l'accusé. "Traitez M. Holmes avec dignité, comme une personne souffrant de schizophrénie", a enjoint le principal avocat, Daniel King. Les parents de l'accusé, Robert et Arlene Holmes, ont écrit en décembre une lettre au quotidien Denver Post affirmant que leur fils, étudiant en neuroscience à l'Université du Colorado avant la tuerie, n'était "pas un monstre" mais "un être humain atteint de graves troubles mentaux". S'il est jugé non coupable, il sera enfermé dans un hôpital psychiatrique de l'Etat du Colorado." Source : AFP (28 avril 2015
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=45140

========================

James Eagan Holmes (born December 13, 1987) is an American individual known for his carrying out of the 2012 Aurora shooting that killed 12 people at aCentury movie theater in Aurora, Colorado, on July 20, 2012 (Wikipédia)

20 juillet 2012 (13/12/1987)
Me 18 I(9)
Je 19
Ve 20
Sa 21 P(18)
Di 22 P(19) E(1)
Lu 23
Ma 24
Me 25
Je 26 I(17)

pas d'élément "direct" le soir-même (du 19 au 20) sauf que c'est le lendemain du jour critique intellectuel i9 (que j'appelle entretemps le jour des tueurs car trouvé fréquemment) et que c'est aussi... à cinq mois de l'anniversaire, autre curieux "élément pulsions" fréquemment noté.
l'opération ayant été préparée depuis un moment, il faut probablement voir aussi l'année critique P1 des 23/24 ans...

wiki deutsch dit entre autres que d'après ses avocats, Holmes bénéficiait de soins psychiatriques au moment du drame. il aurait aussi posté quelques jours avant, un colis à l'adresse de la psychiatre de l'Université du Colorado, colis contenant l'annonce détaillée du projet d'attaque, mais qui n'aurait cependant pas été ouvert de suite. la psychiatre aurait aussi mis en garde six semaines avant le drame quant à l'état suspect de l'intéressé.
"Nach Angaben seiner Anwälte war Holmes bei einer Psychiaterin an seiner Universität in Behandlung. Die auf Schizophrenie spezialisierte Professorin war auch die Adressatin eines Pakets, das Holmes mehrere Tage vor der Tat an die Poststelle der Universität Colorado geschickt hatte. Laut dem Fernsehnetzwerk Fox unter Berufung auf Ermittlerkreise enthalte das Paket Notizen mit einer detaillierten Ankündigung der Tat. Laut Medienberichten soll die Psychiaterin sechs Wochen vor der Tat die Universität vor Holmes gewarnt haben, weil dessen Geisteszustand auffällig gewesen sei"

(édit : à voir aussi si une heure de naissance tardive (21h04 selon Astrothème) aurait pu faire décaler les cycles au jour suivant de sorte que i9 serait le 19, jour du drame)

acte désespéré

Le corps d’un homme de 41 ans a été retrouvé, ce dimanche en fin d’après-midi, sur une plage d’Erquy. Très tôt ce dimanche matin, l’alerte de la disparition de cet homme a été signalée aux gendarmes de Pléneuf-Val-André, sa voiture ayant été retrouvée abandonnée sur un parking, à Erquy. Des éléments personnels, notamment son portable, étaient à l’intérieur du véhicule. La SNSM d’Erquy, les gendarmes de Pléneuf, de la brigade nautique de Lézardrieux et une équipe cynophile ont participé, ce dimanche matin, aux recherches. L’hélicoptère Dragon 50 de la Sécurité civile était aussi mobilisé. Il s’agirait d’un acte désespéré.
http://www.ouest-france.fr/fait-divers-erquy-le-corps-dun-homme-retrouve-sur-une-plage-3360346

=================
(période critique septennale des 42 ans)

tentative de meurtre

Un Liégeois de 27 ans a été interpellé dimanche alors qu'il était recherché pour une tentative de meurtre commise le 15 avril dernier sur sa mère, a-t-on appris auprès du parquet de Liège, qui a mis le dossier à l'instruction avec demande de mise sous mandat d'arrêt. Le Liégeois avait eu une altercation avec sa mère en date du 15 avril dernier. Au cours de celle-ci, il avait saisi un couteau et l'avait planté à deux reprises dans le cou de sa mère, âgée de 62 ans, qui souffrait de blessures superficielles. La victime, dont les jours n'étaient pas en danger, avait néanmoins perdu beaucoup de sang. La sexagénaire avait déjà déposé plainte en janvier pour des coups. Elle avait cependant rapidement retiré sa plainte estimant que son fils serait capable de contenir sa violence s'il prenait ses médicaments. L'intéressé faisait par ailleurs l'objet d'un signalement afin qu'une nouvelle mise en observation soit opérée en vue de déterminer son état de santé actuel.
http://www.rtl.be/info/regions/liege/un-liegeois-de-27-ans-interpelle-pour-tentative-de-meurtre-sur-sa-mere-elle-avait-deja-depose-plainte-pour-des-coups-719179.aspx

=====================
(compatibilité des périodes critiques - 28 et 63 ans)

sanctions

Meurtre d'Agnès : la famille réclame des sanctions contre une juge
L'adolescente de 13 ans a été violée et tuée en 2011 au Chambon-sur-Lignon par un jeune homme condamné pour viol, puis remis en liberté. La famille d'Agnès considère que le contrôle judiciaire sur Matthieu, condamné pour viol, a été négligé après sa scolarisation au collège Cévenol.
Le père, la mère ainsi que les grands-parents paternels de la jeune Agnès ont ainsi dénoncé, dans un courrier envoyé "il y a trois semaines" au Conseil de la magistrature (CSM), dévoilé par Le Figaro et que l'AFP a pu consulter, la "légèreté" de la juge d'instruction, "dont les conséquences ont été dramatiques". Le 18 novembre 2011, le corps carbonisé d'Agnès Marin, 13 ans, élève de troisième au collège-lycée Cévenol, établissement privé du Chambon-sur-Lignon, avait été retrouvé dans une forêt aux alentours sur les indications de Matthieu, son meurtrier. Outre des violences sexuelles, l'autopsie avait révélé 17 coups de couteau. Matthieu, âgé alors de 17 ans, avait intégré ce collège, qui a depuis fermé ses portes, dans le cadre d'un contrôle judiciaire strict après quatre mois de détention provisoire pour le viol, un an avant, d'une autre jeune fille dans le Gard. Un contrôle "totalement négligé" Citant plusieurs extraits du réquisitoire de l'avocat général lors du premier procès de juin 2013, la famille d'Agnès Marin estime que "ce contrôle judiciaire, du ressort de la Protection judiciaire de la jeunesse sous le contrôle du juge, a été totalement négligé une fois Matthieu Moulinas scolarisé au Cévenol", soulignant que l'internat était "mixte", un choix, selon eux, "éminemment contestable et pourtant validé par le magistrat instructeur". Dans leur lettre, les parents estiment que la juge qui a instruit la première affaire de viol "a fait preuve de manquements dans l'exercice de son métier de juge d'instruction". "Nous demandons au Conseil supérieur de la magistrature d'examiner ce dossier et de prononcer à son encontre une sanction disciplinaire", concluent-ils. Les parents de Matthieu, 20 ans, condamné une nouvelle fois (en appel) à la perpétuité en octobre 2014 pour le viol et l'assassinat d'Agnès Marin en 2011 en Haute-Loire, avaient renoncé avec leur fils à un pourvoi en cassation. Rejugé en appel, à huis clos, devant la cour d'assises des mineurs de Riom (Puy-de-Dôme), pour le meurtre atroce d'Agnès Marin, Matthieu avait été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, peine rarissime pour le mineur qu'il était au moment des faits. Les jurés avaient ainsi confirmé le verdict prononcé en première instance par la cour d'assises du Puy-en-Velay, tout en l'assortissant d'un suivi socio-judiciaire avec injonction de soins.
http://www.lepoint.fr/justice/meurtre-d-agnes-la-famille-reclame-des-sanctions-contre-une-juge-27-04-2015-1924579_2386.php

==============================
(probable drame du jour critique émotionnelhttp://rythmescycleshumains.blogspot.fr/2013/06/senti-venir.html )

drame familial

Drame de Saint-Erblon. Une mort violente et un suicide Saint-Erblon
Un couple a été retrouvé mort, samedi, à Saint-Erblon, au sud de Rennes. Les autopsies des deux corps ont eu lieu ce lundi. L'hypothèse du drame familial est confirmée. Samedi, un homme de 71 ans a été retrouvé pendu sous un pont, à deux kilomètres de sa maison, à Saint-Erblon, au sud de Rennes. Les gendarmes se sont rendus à son domicile. C'est là qu'ils ont découvert le corps sans vie de son épouse, âgée de 73 ans. Les autopsies des deux corps ont eu lieu ce lundi. « Il apparait que l’homme est bien décédé du fait de la pendaison, alors que le décès de la femme résulte de coups qui lui ont été portés sur la tête avec une arme, sans doute la serpe retrouvée à côté du lit », a précisé le procureur de la République de Rennes Thierry Pocquet du Haut-Jussé. Le rapport complet d'autopsie sera transmis dans les prochains jours au magistrat et aux enquêteurs. L’homme aurait porté ces coups mortels avant de se suicider.(...)
http://www.ouest-france.fr/drame-de-saint-erblon-une-mort-violente-et-un-suicide-3362863

======================
(apparemment drame de la période critique septennale des 70 ans)

malaise

Mertens entre la vie et la mort après une crise cardiaque en plein match.
Le défenseur belge de Lokeren a fait un malaise cardiaque lors d'une rencontre espoirs face à Genk. Ses jours sont en danger. Le football belge retient son souffle. Le défenseur de Lokeren, Gregory Mertens, a été victime d'un malaise cardiaque lors d'une rencontre espoirs disputée lundi soir sur la pelouse de Lokeren. Le joueur de 24 ans s'est écroulé, seul, après 23 minutes de jeu. "Je ne savais pas ce qui s’était passé, a expliqué le Genkois Pieter Gerkens à la Dernière Heure. Je pensais qu’il s’était pris un coup de coude. Mais j’ai vite compris qu’il avait perdu la conscience." Les staffs médicaux des deux clubs ont uni leurs efforts pour tenter de réanimer le joueur à l'aide d'un défibrillateur. Le SMUR est ensuite arrivé sur place et Mertens a été conduit à l'hôpîtal de Genk, où il a été plongé dans un coma artificiel. La rencontre, évidemment, n'est pas allée jusqu'à son terme (...)
http://www.sports.fr/football/etranger/articles/mertens-entre-la-vie-et-la-mort-apres-une-crise-cardiaque-en-plein-match-1220198/

===================

les incidents cardiaques ont tendance à arriver nos jours critiques physiques : cela semble aussi être le cas ici, Mertens se trouvant dimanche/lundi en épisode critique physique P18/P19 notre "down" physique le plus important avec le jour P1 premier jour de notre cycle de l'énergie physique.

28 avril 2015 (2/02/1991)
Ma 21 I(1)
Me 22
Je 23
Ve 24
Sa 25 E(1)
Di 26 P(18)
Lu 27 P(19)
Ma 28
Me 29 I(9)

lundi 27 avril 2015

coup de génie

Son coup de génie sauve une personne du suicide
Pour secourir une jeune femme qui voulait sauter du 10e étage, un pompier a réalisé une prise imparable, digne des plus grands ninjas.
 Un pompier de Fortaleza (nord-est) est devenu un véritable héros sur YouTube après son sauvetage épique d'une personne qui voulait se suicider. La vidéo montre une femme d'environ 34 ans, assise au bord d'une fenêtre du 10e étage d'un immeuble, prête à sauter, explique le «Daily Mirror». Pendant qu'un homme, sur la droite de l'image, tente de raisonner la malheureuse, un pompier descend discrètement en rappel depuis l'étage du dessus. Au moment d'arriver à la hauteur de la jeune femme, le héros d'un jour se sert de ses deux pieds pour frapper la trentenaire au niveau de la poitrine et la propulser ainsi à l'intérieur. Le coup de maître du pompier est acclamé par les témoins rassemblés en bas de l'immeuble. La trentenaire a été prise en charge par une équipe médicale.
http://www.20min.ch/ro/news/faits_divers/story/Son-coup-de-g-nie-sauve-une-personne-du-suicide-17134420

==================

envie de pompiers

Toulouse. Envie de suicide et de pompiers...
Un travesti s'est présenté ce matin vers 5h30 au commissariat central de Toulouse pour se constituer prisonnier. Cet habitant du quartier des Minimes a expliqué qu'il avait demandé de l'aide aux pompiers parce qu'il voulait se suicider... Les pompiers ne se sont pas précipités au grand désarroi de l'intéressé qui a avoué aux policiers que plus que le suicide, ce qui le tentait c'était une partie fine avec les soldats du feu ! Après un rappel à la loi cet homme âgé de 40 ans est rentré chez lui avec pour consigne d'oublier son fantasme.
http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/27/2094832-toulouse-envie-de-suicide-et-de-pompiers.html

=========================

il serait intéressant de savoir quel est le jour critique à l'origine de ce type de comportement... :-)

drame

Paris. Deux policiers fauchés par un chauffard ivre
Ivre au volant d'une voiture volée, un chauffard a blessé deux policiers dans le XXe arrondissement de Paris au cours de la nuit de dimanche à lundi. Un homme d'une quarantaine d'années, qui conduisait ivre une voiture volée, a blessé dans la nuit de dimanche à lundi deux policiers qui procédaient à un contrôle routier dans le XXe arrondissement de Paris, a-t-on appris lundi de source policière. Interpellé avec un taux d'alcoolémie de 1,27 mg par litre expiré et en possession d'une arme avec des cartouches à gaz, le chauffard a été placé en garde à vue. « L'un des deux policiers, grièvement blessé à la tête, est actuellement en soins intensifs et l'autre souffre de multiples contusions », a précisé une source policière. Vers 00H15, boulevard Mortier, « une fourgonnette a foncé volontairement sur une voiture de police, projetant à terre deux policiers qui procédaient au contrôle d'un scooter », a précisé une source policière. « Le chauffard, lourdement connu des services de police, a été maîtrisé par les deux policiers et leur a expliqué avoir voulu se suicider », a-t-elle ajouté. L'enquête a été confiée au 2e district de la police judiciaire parisienne.
http://www.ouest-france.fr/paris-deux-policiers-fauches-par-un-chauffard-ivre-3362835

=======================

drame familial

Drama im Fürther Stadtteil Ronhof: Ein 49-Jähriger Mann hat zunächst am Samstagnachmittag seine Frau bei einem Streit mit einem Messer schwer verletzt. Am Sonntagvormittag nahm er sich dann das Leben, indem er sich aus dem fünften Stock eines Wohnhauses an der Flurstraße stürzte.
 Wie die Polizei mitteilte, geriet das Ehepaar am Samstag gegen 17 Uhr in einen Streit. Dabei stach der betrunkene 49-Jährige mit einem Küchenmesser auf seine Frau ein, verständigte aber umgehend den Rettungsdienst. Kurz darauf nahm die Polizei den Mann in seiner Wohnung fest. Notarzt und Rettungsdienst versorgten die schwerverletzte 46-Jährige zunächst vor Ort. Die Berufsfeuerwehr Fürth transportierte die Frau mit Hilfe einer Drehleiter aus der Wohnung. Anschließend brachte sie der Rettungsdienst in eine Klinik. 
Der Kriminaldauerdienst Mittelfranken und das Fachkommissariat der Fürther Kripo sicherten Spuren am Tatort. Bei seiner Vernehmung räumte der Ehemann die Tat ein. Nach Rücksprache mit der Staatsanwaltschaft Nürnberg-Fürth kam er am Sonntagmorgen jedoch wieder auf freien Fuß. Am Sonntagvormittag gegen 10.45 Uhr, gegenüber in der Kirche Sankt Christophorus lief gerade ein Gottesdienst, stürzte sich der Mann von einem Balkon des mehrgeschossigen Hauses auf die Straße. Anwohner alarmierten die Polizei und den Rettungsdienst. Ein Notarzt konnte aber nur noch den Tod des 49-Jährigen feststellen. Bleibt die Frage, warum der Mann nach dem Angriff auf seine Frau überhaupt wieder auf freien Fuß gekommen ist.(...)
http://www.nordbayern.de/region/fuerth/familiendrama-in-furth-mann-totet-sich-nach-messerattacke-1.4343410

===========================

un homme âgé de 49 ans a mortellement poignardé son épouse samedi vers 17h. il a ensuite alerté les secours qui n'ont cependant pas pu réanimer la femme de 46 ans. l'homme a été arrêté puis remis en liberté après qu'il eut avoué les faits.
il s'est alors tué en se jetant du cinquième étage d'un immeuble, le lendemain dimanche dans la matinée..

forcené

Nice : Le forcené vient d'être interpellé par les hommes du RAID Un homme était retranché chez lui, boulevard Pape Jean XXIII quartier Saint-Roch à Nice depuis ce lundi matin. Il avait tiré au fusil de chasse vers 7h dans la rue. Deux personnes ont été blessées par des éclats de verre, il n'y a pas d'otage. Il s'agirait d'un différend familial. (...)
http://france3-regions.francetvinfo.fr/cote-d-azur/2015/04/27/nice-un-homme-retranche-chez-lui-quartier-saint-roch-tire-dans-la-rue-712903.html

=================
(l'homme serait âgé de 43 ans = période critique septennale des 42 ans ?)


"Le forcené de Nice, qui a mis le quartier Saint-Roch en émoi lundi matin avant d'être maîtrisé par le Raid, va être interné. Une mesure d'hospitalisation sous contrainte a en effet été prise à son encontre après une deuxième expertise psychiatrique. La procédure judiciaire est donc suspendue mais cet homme de 43 ans n'est pas à l'abri de poursuites ultérieures. Cela dépendra de son état de santé mental."
http://www.varmatin.com/faits-divers/le-forcene-de-nice-va-etre-interne.2130389.html

retrouvé mort

Free-party à Berrien. Un homme retrouvé mort dans un véhicule
Ce dimanche matin, un homme de 27 ans, originaire de Morlaix, a été retrouvé mort dans une camionnette. Il participait à une free-party sur la commune de Berrien. Dimanche matin, un homme de 27 ans est décédé lors d’une free-party qui se tenait depuis samedi soir sur la commune de Berrien près du lieu-dit Trédudon-le-Moine. Originaire de Morlaix, le jeune homme a été retrouvé dans une camionnette. Malgré l’intervention des pompiers, il n’a pu être réanimé.
 Mort accidentelle Selon les premières constatations, il serait mort durant son sommeil. Si l’accident est avancé, les circonstances exactes du décès devront être clarifiées après une autopsie. Celle-ci sera réalisée ce lundi dans le cadre de l’enquête ouverte par la gendarmerie de Carhaix. Selon les organisateurs, un peu moins de 500 personnes ont participé à cette soirée.
http://www.ouest-france.fr/free-party-berrien-un-homme-retrouve-mort-dans-un-vehicule-3360295

=====================

double infanticide

Les aveux glaçants d'une mère infanticide: "J'ai tué mes deux enfants et je n'ai aucun regret"
Les confidences glaçantes d'une mère qui a tué ses deux adolescents l'année passée. Le drame s'est joué en Floride. Julie Schenecker a tué son fils de 13 ans et sa fille de 16 ans en mai dernier. Cette mère de 54 ans a tiré sur son fils alors qu'il nouait ses lacets dans la voiture familiale et s'est ensuite rendue dans la chambre de sa fille. Calyx avait le visage tourné vers ses cahiers. Sa mère l'a abattue alors qu'elle révisait pour l'école. Dans une interview accordée à ABC, Julie Schenecker assure que son acte n'était pas prémédité. Elle dit avoir eu l'idée de tuer ses enfants en appuyant sur la gâchette. Elle ne regrette pas son geste. "Je les ai sauvés", dit-elle. Elle explique que son fils était victime d'abus sexuels (elle refuse de nommer son supposé agresseur) et que sa fille souffrait d'une maladie mentale. "J'ai été violée quand j'étais vierge et toute ma vie a été un gâchis", tente-t-elle de se justifier. Dans son journal cependant, Julie écrit: "Je me suis entraînée sur Beau. J'ai accidentellement tiré sur la vitre puis je l'ai tué. Une balle dans la tête, une autre dans la bouche parce qu'il devenait tellement grande gueule comme Calyx. J'ai tiré dans la bouche des deux grandes gueules après leur avoir tiré dans la tête." Julie Schnecker a été condamnée à la perpétuité sans libération conditionnelle. Son mari a demandé le divorce après le drame. En vingt ans de mariage, il n'a jamais cru qu'elle ferait du mal à leurs enfants." Un article de Deborah Laurent pour 7 SUR 7.BE du 28 avril 2015.
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=45138

====================

http://en.wikipedia.org/wiki/Schenecker_double_homicide
d'après cette page Wikipédia le drame n'a pas eu lieu en mai dernier, mais le 27 janvier 2011...
"The Schenecker double homicide occurred on January 27, 2011; Calyx and Beau Schenecker were found dead by police at their home in Tampa, Florida. Their mother, Julie Powers Schenecker, was arrested on suspicion of their murder after an alleged confession.(...)
Julie Powers Schenecker, (born January 13, 1961 (...)

la date de naissance nous permet de voir la situation le jour du drame (1) et de trouver trois éléments ayant permis le drame, voire probablement éléments déclencheurs :

27 janvier 2011 (13/01/1961)
Lu 24 P(12)
Ma 25 I(26)
Me 26
Je 27
Ve 28 E(22)
Sa 29
Di 30 P(18)

il s'agit de la veille du jour critique émotionnel E22, à deux semaines de l'anniversaire et au sortir de la période critique septennale des 49 ans... 
en fait un drame de la période critique septennale des 49 ans, les problèmes ayant démarré déjà en 2010...



(1) afin qu'un drame de ce type puisse arriver, certains éléments cycliques psychiques sont nécessaires, qui "poussent et désinhibent" et on les trouvera presque toujours en regardant la situation cyclique généralement de l'auteur, parfois de la victime. (http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/p/analyser_25.html )

dimanche 26 avril 2015

araignée

Une mère a voulu faire croire aux policiers qu'une araignée avait attaqué son enfant de 17 mois, qui a en réalité succombé à ses coups violents. Le petit frère de 3 ans a été retrouvé la jambe cassée.
C'est une sordide affaire qui éclabousse la petite ville de Festus dans le Missouri. La semaine dernière, la police a été appelée en urgence par une jeune mère de 21 ans paniquée : sa fille de 17 mois gît au sol inconsciente. L'arrivée rapide des secours n'y fera rien : la petite Layla est déjà morte. Rapidement, la jeune femme livre des explications ubuesques. Son enfant a été piquée par une araignée. Mais les blessures de la fillette ne correspondent pas : elle présente de graves lésions au visage et de nombreuses ecchymoses sur le corps. L'autopsie révélera que l'enfant a été frappée à mort. Un petit garçon également abusé "Ce bébé était aussi marqué que s'il avait été victime d'un accident de voiture. J'ai été policier près de 32 ans mais c'est la pire affaire d'abus d'enfants de ma carrière", a déclaré le commissaire en charge de l'enquête dans les médias locaux. Car le frère de Layla a par ailleurs été retrouvé dans la maison avec la jambe cassée. Selon les premiers de l'enquête, le garçonnet de 3 ans pourrait avoir également été abusé sexuellement. La mère et son compagnon ont été mis en examen pour des faits d'agressions sexuelles et de violences sur mineur ayant entraîné la mort
http://www.metronews.fr/info/le-fait-divers-du-jour-elle-bat-sa-fille-a-mort-et-pretend-qu-une-araignee-l-a-piquee/modz!7I1S6kOjKkLKo/

===================

bébé secoué

Nièvre : décès d'un bébé secoué, les parents mis en examen
Un couple a été mis en examen après le décès de leur bébé âgé de quatre mois qui aurait été victime du syndrome du bébé secoué, a-t-on appris samedi de source proche de l'enquête. L'homme a été placé sous mandat de dépôt. Les faits remontent au 14 avril. Le Smur (service médical d'urgence) a été appelé au domicile du couple, à Neuvy-sur-Loire (Nièvre), à la suite d'un malaise de l'enfant qui a été alors hospitalisé à Nevers.
 Son état se dégradant, la petite fille a été transférée à Dijon, où elle est finalement décédée lundi dernier. L'autopsie a révélé que l'enfant avait subi un traumatisme crânien qui serait lié à une ou plusieurs secousses, a indiqué la même source. Placé en garde à vue mercredi, le couple, qui a deux autres enfants, a démenti que le bébé ait été secoué. Le père a reconnu l'avoir juste fait sauter sur ses genoux au moment du biberon. Présenté devant un juge d'instruction à Bourges, l'homme, âgé de 45 ans, a été mis en examen pour «violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner par ascendant sur mineur de moins de 15 ans» et placé sous mandat de dépôt à la maison d'arrêt de Nevers. Agée de 35 ans, la femme a également été mise en examen pour le même motif mais laissée en liberté sous contrôle judiciaire.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/nievre-deces-d-un-bebe-secoue-les-parents-mis-en-examen-25-04-2015-4723977.php

=======================

patriarche

Volkswagen - Ferdinand Piëch : le pas de trop du patriarche
Il avait repris le groupe en 1993 pour en faire un fleuron mondial. Il quitte aujourd'hui piteusement le conseil de surveillance. Récit d'un gâchis. La nouvelle a fait sensation en Allemagne : Ferdinand Piëch démissionne du conseil de surveillance de Volkswagen après avoir été désavoué.
C'est un peu l'histoire de l'arroseur arrosé : Ferdinand Piëch souhaitait le départ de Martin Winterkorn, PDG de Volkswagen, et c'est lui-même qui, deux semaines plus tard, décide de son propre chef de quitter son fauteuil au sein du conseil de surveillance du plus grand groupe automobile allemand. La démission de Ferdinand Piëch et de sa femme Ursula, elle-même membre du conseil de surveillance, entre en vigueur sur-le-champ. Le départ spectaculaire de Ferdinand Piëch fait l'effet d'un séisme en Allemagne. Une fin humiliante pour une des figures les plus emblématiques de la réussite allemande d'après-guerre. Durant cinquante ans, Ferdinand Piëch, 78 ans, accompagna et modela les succès économiques de son pays. Surnommé le "patriarche", il est non seulement le patron le mieux payé d'Allemagne, mais aussi l'héritier d'une prestigieuse lignée de pionniers dans le domaine de la construction automobile. Un homme dont - jusqu'à aujourd'hui - la voix comptait. Il y a quelques semaines encore, personne n'aurait d'ailleurs jamais imaginé qu'il puisse ainsi prendre la porte. (...) Le patriarche a surestimé son pouvoir au sein du groupe et n'a plus qu'une seule option : partir. (...)Les spéculations et interprétations psychologiques vont bon train. (...)Cinquante ans d'une carrière modèle qui s'achèvent par une humiliation publique.
http://www.lepoint.fr/economie/volkswagen-ferdinand-piech-le-pas-de-trop-du-patriarche-26-04-2015-1924315_28.php

Démission avec effet immédiat Sa démission avec effet immédiat de toutes ses fonctions au sein de Volkswagen, et notamment de la présidence du conseil de surveillance qu'il dirigeait depuis 2002, a été annoncée samedi par deux communiqués distincts.
Ferdinand Piëch est imité par son épouse Ursula Piëch. L'arrivée au conseil de surveillance en 2012 de cette ancienne baby-sitter de la famille avait créé des remous. Mais sur cette question comme sur tant d'autres, le patriarche avait réussi à imposer sa volonté. http://www.challenges.fr/entreprise/20150426.CHA5295/sortie-de-route-pour-le-patriarche-de-volkswagen.html

 ==================

rajoutons-en un peu aux spéculations et interprétations psychologiques : Ferdinand Piëch a repris le groupe en période critique septennale des 56 ans pour en faire un fleuron mondial... pour une fin apparement humiliante à l'issue de la période critique septennale des 77 ans, juste après son 78ème anniversaire...
samedi est le jour critique émotionnel du patriarche... ainsi que de son épouse Ursula... elle même arrivée au conseil de surveillance avec sa période critique septennale des 56 ans... 
(compatibilité du jour critique émotionnel avec son époux - périodes et jours critiques sont des périodes qui nous "poussent à l'action")
(17/04/1937 et 19/05/1956)

retrouvée morte

Femme retrouvée morte dans un canal en Seine-Saint-Denis: son mari écroué
Le mari d'une femme dont le corps ligoté et en position foetale avait été retrouvé en début de semaine dans un sac remonté à la surface d'un canal en Seine-Saint-Denis a été mis en examen et écroué, a-t-on appris samedi de source judiciaire. Déféré devant un juge du tribunal de Pontoise (Val-d'Oise) vendredi soir, cet homme, interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille, "a été mis en examen pour homicide aggravé et placé en détention provisoire", a déclaré à l'AFP cette source. L'interpellation de cet homme, âgé d'environ 30 ans, avait fait suite à l'ouverture d'une enquête concernant la disparition inquiétante de sa femme, avec qui il vivait dans le Val-d'Oise. Selon la source, la découverte récente d'une femme dans un canal en Seine-Saint-Denis avait permis de "faire le rapprochement". Placé en garde à vue dans les locaux de la Section de recherches de Versailles, en charge de l'enquête, "il a reconnu l'avoir tuée en l'étranglant puis mise à l'endroit où elle a été retrouvée", a dit cette source. (...)
http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/25/2093918-femme-retrouvee-morte-canal-seine-saint-denis-mari-ecroue.html

=========================

drame

Près de Rennes. Un couple de septuagénaires retrouvé mort à Saint-Erblon
Le corps d’un septuagénaire a été retrouvé pendu sous un pont, hier après-midi. Celui de sa compagne était dans la maison. La rue du Champ-Mulon est l’axe principal qui traverse le bourg de Saint-Erblon (Ille-et-Vilaine), commune de 2 600 habitants située au sud de Rennes. Une rue pavillonnaire, plutôt paisible, qui fait face au terrain de foot et au cimetière. Dans la nuit de vendredi à samedi, une voisine s’est étonnée que la lumière soit allumée jusqu’à une heure très tardive, au 21 bis. Et, surtout, que le portail de la maison reste ouvert toute la nuit, alors qu’il est systématiquement fermé d’habitude. Le drame s’est-il joué à ce moment-là ? L’enquête des gendarmes, présents sur place cet après-midi avec les techniciens de l’identification criminelle, le déterminera. Comme elle devra éclaircir les causes de la mort de la femme, âgée de 71 ans, dont le corps sans vie a été retrouvé à l’intérieur de la maison. Elle est décrite par une voisine comme une personne fragile. L’homme de 75 ans a, lui, été découvert, samedi vers 16 h, pendu sous un pont qui surplombe la rivière Seiche.
http://www.ouest-france.fr/pres-de-rennes-un-couple-de-septuagenaires-retrouve-mort-saint-erblon-3358298

====================
(trouvé aussi que le mari aurait 71 ans et l'épouse 73 : alors drame de la période critique septennale des 70 ans)

samedi 25 avril 2015

suicide

Une relation lesbienne contrariée peut-être à l’origine du suicide de l’actrice indienne Disha Ganguly
L'actrice de 23 ans n'aurait pas supporté la pression de la société et de ses parents qui la poussaient à épouser un autre acteur.
Disha Ganguly, 23 ans, s’est donné la mort le 9 avril. Depuis, la police essaie de comprendre ce qui a motivé son geste. Connue pour son rôle dans la série Tumi Asbe Bole, diffusée quotidiennement à la télévision indienne, la jeune actrice n’aurait pas supporté la pression de la société, et en particulier de ses parents, qui attendaient d’elle qu’elle épouse un autre acteur, Vivaan Bibasayan Ghosh. Amis depuis quelques années, Disha et Vivaan auraient décidé de s’engager dans une relation amoureuse environ un mois avant le décès de la jeune femme. Le couple avait prévu de se marier prochainement, a-t-il expliqué à The Times of India. C’est lui qui a retrouvé la jeune femme, pendue dans son appartement de Calcutta. Mais Disha Ganguly était, semble-t-il, amoureuse d’une autre actrice, qu’elle avait rencontrée sur le tournage de la série. Cette dernière a tenté de se jeter sous un train après avoir appris la mort de Disha, mais elle a été rattrapée par des passants. «Il y a quelques mois, cette amie actrice de Ganguly a commencé à vivre avec elle, a expliqué la police au site indien DNA. La mère de Ganguly est rapidement arrivée de Nairobi (où vivent ses parents) et s’est opposée à cette relation. Sa mère a même fait partir son amie de l’appartement.» Quelques heures avant de mettre fin à ses jours, Disha Ganguly a transféré 50000 roupies (environ 730 euros) depuis son compte personnel vers un compte joint qu’elle partageait avec son amie.
 http://yagg.com/2015/04/24/une-relation-lesbienne-contrariee-peut-etre-a-lorigine-du-suicide-de-lactrice-indienne-disha-ganguly/
=================

Disha, who was 22, had many plans for her birthday in June
http://timesofindia.indiatimes.com/entertainment/bengali/movies/news/Disha-Ganguly-Suicide-case-Were-planning-to-marry-soon-says-boyfriend/articleshow/46889503.cms
(pas trouvé de donnée de naissance précise, pour l'instant, pour voir la situation le jour du suicide)

==================


pédophiles

"Beaucoup de pédophiles sont des enfants qui n’ont pas voulu grandir"
Latifa Bennari, fondatrice de l'association L'Ange Bleu, publie un livre riche en témoignages intitulé "Pédophiles, ex-auteurs et victimes". L'occasion de répondre, pour metronews, à quelques questions que tout le monde se pose. (...)
http://www.metronews.fr/info/nous-ne-devrions-pas-laisser-les-pedophiles-livres-a-eux-memes/modx!FKqxzFo6nKn8E/

================

bénévole

Déjà condamné, un prof de roller incarcéré pour pédophilie près de Nantes
Le jeune homme de 28 ans, qui était bénévole dans un club de Loroux-Bottereau depuis trois ans, avait l'interdiction d'entrer en contact avec des enfants. Le président de la section dénonce le manque de moyens "pour se prémunir de ce genre d'individus". C'est le courage d'une de ses victimes qui a permis son interpellation.
"Tant mieux qu'un enfant ait pu parler parce que sinon je pense que ça continuerait toujours", lâche sur TF1 François Breteau, le président du club de roller de Loroux-Bottereau, près de Nantes, dont l'un de ses animateurs a été arrêté et écroué pour pédophilie. A la suite de la plainte de l'un des 30 participants de la section freestyle, une dizaine d'autres garçons, entre 8 et 15 ans, ont confié avoir été victimes d'abus sexuels et de viols pour certains de la part du jeune homme de 28 ans.
 "Ça ne s'est jamais passé pendant les cours. On n'a pas pu déceler, ni nous ni les parents n'avons vu venir le coup", explique François Breteau. Bénévole dans le club depuis trois ans, le suspect partageait ses activités auprès des enfants sur les réseaux sociaux. Or il avait déjà été condamné pour des faits similaires il y a cinq ans à Saint-Nazaire. Une condamnation à laquelle s'était ajoutée l'interdiction d'exercer auprès de mineurs. Il faisait normalement l'objet d'un contrôle socio-judiciaire. Le président du club "regrette qu'il ait très peu de moyens mis en œuvre pour nous, responsables d'associations, pour se prémunir de ce genre d'individus". Idem du côté des parents qui réclament "un contrôle plus renforcé à ce niveau-là, sur justement des personnes qui côtoient des enfants".
http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/deja-condamne-un-prof-de-roller-incarcere-pour-pedophilie-pres-8599912.html

==================

drame

Saulny : un fils schizophrène poignarde sa mère de 80 ans et prend la fuite Les gendarmes procèdent à des mesures de police scientifique à l'intérieur de la maison familiale. Signalé en fuite, Patrick est repéré à Metz où deux équipages de la section d'intervention de la police messine le coincent à un carrefour et l'interpellent. Patrick, 43 ans, vivait de nouveau dans la maison familiale de Saulny et avait fêté l’anniversaire de la victime le 14 mars dernier. Ce vendredi matin il a utilisé un couteau contre elle qui n’a pas survécu à la gravité de ses blessures. (...) Patrick, hors de tout contrôle, prend un couteau à lame céramique et frappe sa mère à la gorge et sur le haut du thorax. Son père, 78 ans, parvient à le séparer de la victime. « Il a mis un coup-de-poing dans la figure de son fils », (...)
Le parquet de Metz a saisi la section et la brigade de recherche de la gendarmerie qui, avec leurs collègues de la brigade d’Amanvillers, vont reprendre tous les détails et la chronologie des faits et expliquer pourquoi Patrick, diagnostiqué schizophrène et hospitalisé plusieurs fois en établissement psychiatrique, a subitement changé de comportement. Les réponses ne viendront pas de lui. Pas tout de suite. (...)
http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2015/04/24/saulny-un-fils-schizophrene-poignarde-sa-mere-de-80-ans-et-prend-la-fuite

======================
(période critique septennale des 42 ans - jour critique intellectuel ou émotionnel ?)

dérive

Attentats déjoués. La dérive d’une Brestoise, ex-compagne de Ghlam
Son ancien compagnon est soupçonné d’avoir préparé des attentats contre des églises en région parisienne. La garde à vue de la jeune femme a pris fin vendredi.
Sa famille est particulièrement touchée par les événements. « Était-elle manipulée ? En tout cas, en notre présence, c’était quelqu’un de tout à fait normal. Elle disait même qu’elle était prête à enlever son voile pour trouver du travail ». Morgane a 25 ans. Cette Brestoise d’origine, mère de deux enfants, est installée près de Saint-Dizier, en Haute-Marne. Mercredi, elle est interpellée et passe près de deux jours en garde à vue avant d’être relâchée. Elle a été la compagne, il y a quelques semaines, de Sid Ahmed Ghlam, qui avait planifié l’attaque d’églises catholiques dans la région parisienne. Convertie à 22 ans Un membre de sa famille avoue être tombé des nues quand il a appris la nouvelle, mercredi soir. « Au début de sa relation, elle m’avait dit être avec quelqu’un de très bien, de très posé ». Le glissement de la jeune femme vers l’islam radical ne date pourtant pas d’hier. C’est à Brest que tout commence. Élevée dans une famille catholique, elle a effectué sa scolarité dans les collèges et lycées de la ville. Elle est aussi titulaire d’un BEP dans la restauration, obtenu à Vannes, et a une expérience de vendeuse à Quimper. À Brest, elle se convertit brusquement à l’Islam, sur les conseils d’une amie. Sa famille pointe de mauvaises fréquentations dans une période de faiblesse. Elle est âgée de 22 ans. Elle est « perdue ». Rapidement, elle se radicalise et vient à porter le niqab. (...)
http://www.ouest-france.fr/attentats-dejoues-la-derive-dune-brestoise-ex-compagne-de-ghlam-3356044

==================
(période critique septennale des 21 ans)

coupable

Isabelle Garcia Calero condamnée à 15 ans de prison pour le meurtre d'Olivier Gérard
Isabelle Garcia Calero, 30 ans, reconnue vendredi coupable du meurtre d'Olivier Gérard le 14 janvier 2013 à Namur, a été condamnée à 15 ans de réclusion à la cour d'assises de Namur. (...)
http://www.dhnet.be/actu/faits/isabelle-garcia-calero-condamnee-a-15-ans-de-prison-pour-le-meurtre-d-olivier-gerard-553a69963570fde9b2e341e1
http://www.lavenir.net/cnt/DMF20150423_00637781
======================
(période critique septennale des 28 ans)

vendredi 24 avril 2015

nounou

Ath : la nounou violente a secoué deux bébés
 Le tribunal correctionnel de Tournai a analysé, jeudi, un dossier particulièrement pénible. En mai 2004, un enfant gardé par une puéricultrice a souffert du syndrome du bébé secoué. Avec des séquelles dramatiques : il est handicapé à vie. Quatre mois plus tôt, un autre bébé avait souffert du même symptôme... Leur gardienne est poursuivie mais elle pourrait bénéficier de la prescription des faits.
« Si la gardienne avait été suspendue, la tragédie n’aurait pas existé», selon l’avocat Que s’est-il passé le 6 mai 2004 chez cette nounou chargée de garder un petit garçon dans la région d’Ath? C’est la question que se posent depuis presque onze ans les parents du gamin qui, chaque jour, en regardant leur fils aîné, se souviennent de cette triste journée où ils ont failli perdre leur premier enfant. Quand le père, un Rwandais qui a échappé à un terrible génocide, a récupéré son fils vers 17h20, l’enfant avait l’air de respirer difficilement et ses yeux étaient révulsés. « Il est fatigué, il a besoin de dormir », a répondu la gardienne au père inquiet. Trois quarts d’heure plus tard, l’état de l’enfant s’était empiré. Vu l’aggravation de l’état neurologique du bambin, l’hôpital d’Ath a choisi de le transférer à l’hôpital Reine Fabiola. Le diagnostic des médecins est tombé le lendemain : le bébé souffrait du syndrome du bébé secoué et son pronostic vital était engagé. Le jour-même, l’asbl La Babillarde, qui emploie la gardienne, était informée des faits et décidait de suspendre la nounou qui avait expliqué que son neveu de 19 mois avait secoué le maxi-cosi du bébé pour le bercer, ce qui semble «impossible», selon les experts médicaux.
 Pas la première fois Une enquête interne mettra en évidence un antécédent. Quelques mois plus tôt, un enfant avait souffert du même syndrome, comme l’avait signalé un rapport médical du 12 janvier 2004 de l’hôpital Erasme. (...)
http://www.sudinfo.be/1270573/article/2015-04-23/ath-la-nounou-violente-a-secoue-deux-bebes

=================
(situations cycliques et liens à voir éventuellement entre les deux bébés et la nounou...)

suicide

Sawyer Sweeten, de la série "Tout le monde aime Raymond" s'est suicidé
 Un drame familial. Sawyer Sweeten, jeune acteur de 19 ans, connu pour avoir tourné dans la série télévisée américaine Tout le monde aime Raymond, s'est suicidé, d'une balle dans la tête, ce jeudi 23 avril alors qu'il rendait visite à sa famille au Texas. "Nous sommes effondrés" "Ce matin, un drame familial terrible s'est produit", a annoncé Madylin, la sœur de l'acteur, dans un communiqué. "Nous sommes effondrés (...) notre frère, fils, et ami bien-aimé, Sawyer Sweeten, s'est donné la mort quelques semaines avant son vingtième anniversaire", a-t-elle ajouté. Madylin jouait également dans la série multi-récompensée aux Emmy Awards, tout comme le jumeau de Sawyer, Sullivan. Tous deux avaient débuté dans la série à l'âge de 16 mois. Sawyer Sweeten a interprété Geoffrey Barone entre 1996 et 2005.
http://www.metronews.fr/people/sawyer-sweeten-de-la-serie-tout-le-monde-aime-raymond-s-est-suicide/modx!M7UEo4C7Q3Of/

======================

23 avril 2015 (12/05/1995)
Sa 18
Di 19
Lu 20
Ma 21
Me 22 P(18) I(26)
Je 23 P(19)
Ve 24 E(8)
Sa 25
Di 26
Lu 27

c'est un suicide le jour critique physique P19 (quasi-équivalent du jour critique émotionnel),  la veille du jour critique émotionnel E8dans un épisode triplement critique, à l'approche de l'anniversaire.
(toujours même situation cyclique, ensemble, avec son frère Sullivan, puisque jumeaux) 
(nous retrouvons comme probablement le plus souvent, le jour critique émotionnel - le jour même ou le jour à côté : je l'ai appelé le "jour du suicide" à cause de cela)

drame

Un gamin retrouvé sans vie dans un sac de couchage Un enfant de 6 ans a été retrouvé mort dans sa chambre jeudi matin à Tavannes. La police cantonale bernoise penche pour un accident.
 Jeudi, la police cantonale bernoise a été avisée peu après 08h00 qu'un enfant avait été retrouvé sans vie dans une chambre d'une institution pédagogique à Tavannes. Selon les éléments recueillis par les enquêteurs, le garçon âgé de 6 ans qui se trouvait seul dans la chambre à ce moment-là, s'est empêtré dans son sac de couchage. La police privilégie la thèse de l'accident. Des investigations sont toujours en cours afin de déterminer les circonstances exactes du drame.
http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/24106567

====================

jeudi 23 avril 2015

forcené

Forcené de Chantepie. Trois ans de prison dont deux ferme
Le forcené de Chantepie a été condamné à trois ans de prison, dont deux ferme, jeudi à Rennes.
 Le GIPN était intervenu, le 10 mars dernier, pour le maîtriser alors qu'il s'était retranché dans un appartement. Le 10 mars 2015, à 17 h 40, la police intervient à Chantepie, près de Rennes. Une jeune femme n’ose pas regagner son appartement, situé au deuxième étage d’un immeuble de la rue André-Bonnin. Trois heures de siège Son ex-compagnon, particulièrement agité, s’y est retranché. La veille, elle était parvenue à s’enfuir après avoir, dans un premier temps, été séquestrée par cet homme de 34 ans qui, maintenant, menace de faire sauter le bâtiment avec une bouteille de gaz. Le GIPN (groupe d’intervention de la police nationale) est appelé à la rescousse. Les habitants de l’immeuble sont évacués, le quartier est bouclé. À 20 h 30, décision est prise de donner l’assaut.
Le forcené se rend sans difficulté.  Déception amoureuse L'homme de 34 ans a comparu, ce jeudi soir, devant le tribunal correctionnel de Rennes. Au moment de son interpellation, son écran d’ordinateur était figé sur un site djihadiste… Mais si l’homme a perdu pied, la déception amoureuse semble en être la cause principale. Le prévenu a été condamné à trois ans de prison, dont deux ferme, avec en plus trois ans de mise à l’épreuve. Il est, en outre, maintenu en détention compte tenu de son « extrême dangerosité »
http://www.ouest-france.fr/forcene-de-chantepie-trois-ans-de-prison-dont-deux-ferme-3353699

" «Je n’étais pas moi-même ce jour-là. Je m’excuse», a-t-il lancé lors de l’audience. L’expert qui l’a entendu a néanmoins conclu que l’homme «n’était pas un malade mental et était conscient de ce qu’il faisait».
http://www.20minutes.fr/rennes/1594279-20150423-rennes-deux-ans-prison-ferme-forcene-chantepie
======================
(période critique septennale des 35 ans - jour critique émotionnel ou intellectuel ?)

suicide

Suicide au CHU de Dijon : une faute pénale ?
Une jeune femme de 34 ans, alors opérée pour une tentative de suicide, avait sauté depuis la fenêtre de sa chambre d’hôpital en mars 2008. Le CHU de Dijon a été relaxé en première instance.
 En mars 2008, une jeune pharmacienne de 34 ans, Céline, est admise aux urgences du CHU de Dijon, après une tentative de suicide particulièrement violente : elle s’est enfoncé un couteau dans le thorax. Immédiatement prise en charge, elle est opérée aux urgences, avant d’être transférée au service de chirurgie viscérale, à l’étage de l’ancien hôpital général. On lui a posé un drain, elle est sous perfusion et l’effet de la morphine ne s’est pas encore totalement dissipé lorsque la brancardière l’installe dans son lit aux barreaux relevés, dans une chambre où deux autres patients sont hospitalisés. L’infirmière prend connaissance, dans le même temps, du dossier médical de Céline. Elle entre dans la chambre pour s’occuper du drain, trouve la fenêtre ouverte. La jeune femme s’est défenestrée. Elle meurt deux jours plus tard.
 Ce drame humain pose la question de la responsabilité du CHU. Car les parents de Céline, qui était fille unique, veulent comprendre, « sans haine » précise leur avocat, le bâtonnier Portalis. (...)
 http://www.bienpublic.com/actualite/2015/04/22/suicide-au-chu-de-dijon-une-faute-penale

====================
(période critique septennale des 35 ans - jour critique émotionnel ?)

garderie

Un pédophile encore en contact avec des enfants?
Même si ses conditions de libération l'interdisent, un pédophile continuerait de résider dans la maison où sa conjointe exploite une garderie en milieu familial lorsque des enfants s'y trouvent. Mardi, P V, 65 ans, a plaidé coupable à l'accusation de s'être livré en 2012, à des attouchements sexuels sur une fillette qui fréquentait la garderie qu'il exploitait alors avec son épouse, à L'Ancienne-Lorette. Dès juillet 2012, ses conditions de libération lui interdisaient de se trouver dans un lieu fréquenté par des personnes âgées de moins de 16 ans. P V a le droit de se trouver chez lui, mais pas lorsque des enfants de la garderie s'y trouvent. (...)
http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2015/04/20150422-165819.html

===================
(période critique septennale des 63 ans ?)

cadeaux

Deux ans de prison pour un pédophile aidant les démunis
Un pédophile qui œuvrait dans un organisme aidant les gens défavorisés vient d’écoper de deux ans de pénitencier pour des contacts sexuels sur un ado dans le besoin. (...)
«Depuis les événements, j’ai été obligée d’envoyer mon fils vivre chez ses grands-parents. Il a des troubles de comportement et des problèmes de drogue. Il n’allait presque plus à l’école, se mutilait et a essayé de se suicider», a relaté celle qu’on ne peut identifier pour préserver l’anonymat de son fils. L’adolescent de 14 ans a fait la rencontre de R D en février 2014 alors qu’il allait chercher de la nourriture dans un organisme communautaire de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, dans les Laurentides.
 Cadeaux et sorties «M. D le gâtait beaucoup, matériellement et en activités», a raconté la procureure de la Couronne, Me Julie Lefebvre-Côté. L’accusé de 44 ans se serait aussi rendu à plusieurs reprises chez le garçon. Il y aurait même dormi une fois. Pas moins d’une vingtaine de séances d’attouchements auraient eu lieu durant une période d’un mois, soit près d’une fois par jour. Mais les visites fréquentes de Dupras ont fini par mettre la puce à l’oreille de la mère de l’ado et l’homme a été accusé en mai dernier.(...)
http://www.journaldemontreal.com/2015/04/22/deux-ans-de-prison-pour-un-pedophile-aidant-les-demunis

=========================
(période critique septennale des 42 ans ?)

instit

Jean-Marie, instituteur depuis 30 ans à Courcelles, filmait ses élèves en petite tenue et diffusait les images sur Internet
C’est une affaire particulièrement grave qui secoue la commune de Courcelles. Jean-Marie G., instituteur de 55 ans à l’école fondamentale libre de Trazegnies, a été arrêté pour détention et diffusion d’images pédopornographiques sur Internet. C’est une dénonciation provenant d’une association anti-pédophilie aux États-Unis qui a mené à son arrestation. L’affaire est sordide. C’est grâce à une dénonciation à la Belgique émanant du NCMEC (National Center For Missing Children and Exploited Children), un organisme basé aux États-Unis qui traque et dénonce les faits de pédopornographie sur le net que des internautes belges se sont retrouvés dans le collimateur de la justice. L’enquête a permis de remonter jusque Trazegnies et d’identifier Jean-Marie G., instituteur depuis plus de 30 ans que personne n’aurait pu soupçonner. L’homme est en aveux. Il reconnaît avoir filmé et diffusé des images sur Internet à destination d’autres pédophiles. Arrêté dans le courant du mois de mars, il a toutefois été libéré sous conditions et notamment celle de ne plus côtoyer des mineurs." Un article d'A.D. Source : SUDPRESSE.BE (23 avril 2015)
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=45126

========================
(période critique septennale des 56 ans ?)

drame

Une mère bat son enfant à mort puis accuse une araignée de l'avoir piqué
Taylor Lynn Fast (21 ans) a appelé la police car sa petite Layla (17 mois) était inconsciente. En fait, la fillette était déjà morte et sa maman ne s’en était pas rendu compte. Son corps présentait différentes blessures au niveau du visage et du cou, ainsi que des ecchymoses un peu partout. Selon sa maman, elle avait été mordue la veille par une araignée. La police de Festus (Missouri) n’a pas cru cette version des faits. Les blessures ressemblent à celles causées par un accident tant elles sont graves. Selon le corps médical, la petite fille était morte depuis plusieurs heures lorsque sa mère a téléphoné." (...)
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=45127

=====================

drame

Familiendrama in Essen Warf die Mutter ihr Baby aus dem Fenster?
Drama in einem Essener Mehrfamilienhaus: Ein sechs Monate altes Mädchen stirbt nach dem Sturz aus einem Fenster. Die Polizei ermittelt und landet schnell bei der Mutter, die ebenfalls schwer verletzt auf dem Asphalt gefunden wurde. Hat sie ihr Kind aus dem Fenster geworfen?
Gegen 13 Uhr alarmieren die Nachbarn den Rettungsdienst. Sie melden über den Notruf, dass vor dem Eingang eines Mehrfamilienhauses in Essen eine Frau und ein Baby liegen - vermutlich schwer verletzt. Die Polizei eilt sofort zum Tatort und steht schnell vor der Frage: Warf die Mutter ihr Baby aus dem Fenster und sprang hinterher? Oder stürzten sie zusammen aus dem Fenster? Zeitlicher Abstand Zeugen werden befragt. Nach ersten Erkenntnissen der Polizei am Mittwochnachmittag warf die Mutter das Kind aus dem Fenster. Es stirbt später im Krankenhaus. Die 40-Jährige habe ein Flurfenster zwischen der ersten und der zweiten Etage des Mehrfamilienhauses geöffnet. Dann stürzten mit einem zeitlichen Abstand erst das Mädchen und dann die Mutter aus fünf Metern Höhe auf die Straße. "Offenbar stürzte das kleine Mädchen deutlich vor der Mutter auf den asphaltierten Eingangsbereich", teilt die Polizei am Mittwochnachmittag mit. "Wir gehen von einem Tötungsdelikt und einem anschließendem Suizidversuch aus", sagt ein Polizeisprecher. (...)
http://www.ruhrnachrichten.de/nachrichten/vermischtes/aktuelles_berichte/Fuenf-Meter-in-die-Tiefe-Mutter-stuerzt-mit-Saeugling-aus-dem-Fenster;art29854,2689499

================

il semblerait qu'une mère âgée de 40 ans ait jeté sa fillette de six mois par la fenêtre, puis ait sauté elle-même quelques instants après. le bébé est décédé des suites de sa chute d'environ 5m sur l'asphalte, alors que la mère est gravement blessée à l'hôpital après ce qui semble être une tentative de suicide.

drame

Une nonagénaire handicapée mordue par un chien décède
Une femme de 91 ans, handicapée physiquement, décédée chez elle après être tombée de son fauteuil roulant, présentait des traces de morsures qui ont provoqué son décès.
La mort de cette habitante d’Escautpont remonte au 12 avril. Elle a été découverte par sa petite-fille le même jour en fin de soirée. L’enquête a montré qu’elle avait essayé de se lever de son fauteuil roulant, mais avait «manifestement chuté», a expliqué le procureur François Pérain dans un communiqué. «Le ou les chiens présents dans l’habitation» l’ont alors mordue, «provoquant une hémorragie à l’origine du décès», a-t-il poursuivi, précisant que l’autopsie n’avait pas pu déterminer si la nonagénaire était consciente au moment de la morsure. Un examen complémentaire a été demandé. Deux chiens, appartenant à des membres de la famille de la victime, se trouvaient avec elle: un bull terrier et un labrador. Ils ont été saisis et remis à un refuge. Une expertise vétérinaire doit permettre de statuer sur leur sort et de déterminer lequel est à l’origine des morsures. «L’enquête s’oriente vers une éventuelle responsabilité pénale des propriétaires des chiens pour homicide involontaire», a indiqué M. Pérain.
http://www.bienpublic.com/faits-divers/2015/04/22/une-nonagenaire-handicapee-mordue-par-un-chien-decede

=======================

cela demande à être étudié mais je pense que les animaux, nos chiens en particulier, peuvent ressentir et traduire nos épisodes critiques comme des épisodes d'agressivité... et cela peut donner lieu à des accidents...
(période critique septennale des 91 ans)