mardi 31 mai 2011

tentative

Une salariée de Perrier tente de se suicider sur son lieu de travail

27/05/2011,
Une ouvrière de production de Perrier a tenté de mettre fin à ses jours, aujourd’hui, en prenant son service, vers 5 h du matin.
Alors qu’elle s’apprêtait à se jeter dans le vide depuis une passerelle, elle en a été empêchée à la dernière seconde par des camarades qui lui ont sauvé la vie. Elle a été transportée dans un état de choc à l’hôpital.
La nouvelle a provoqué une émotion extrême et le personnel a cessé le travail tout aujourd’hui.
Les organisations syndicales, qui réclament traditionnellement une amélioration des conditions de travail et dénoncent l’existence d’un haut niveau de stress sur le site, du fait des objectifs de performances et de productivité en vigueur, ont décidé d’attendre lundi avant de faire la moindre déclaration.
http://www.midilibre.fr/2011/05/27/dma-tentative-de-suicide-dans-l-usine-perrier,325788.php

==================

violent

http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=10572&hl=
Enlèvement dans un stationnement: le procès de Jean-Yves Migneault débute

Au cours de la même journée, Jean-Yves Migneault a menacé de tuer deux femmes avec une fausse arme à feu si elles n'obéissaient pas à ses désirs, selon la preuve de la poursuite.
Il s'en est d'abord pris à son ex-conjointe, puis à une parfaite inconnue, que l'homme de 56 ans est soupçonné d'avoir enlevée au hasard dans le stationnement d'un IGA de Montréal puis agressée sexuellement dans un bois des Laurentides.
Jean-Yves Migneault a agi «tel un prédateur qui se cherche une proie», a résumé la procureure de la Couronne, Me Rachelle Pitre, à l'ouverture du procès de Migneault devant la juge de la Cour du Québec Lori Weitzman, hier, au palais de justice de Montréal.
L'accusé a passé une vingtaine d'années derrière les barreaux pour des crimes violents, notamment des agressions sexuelles armées contre trois femmes dans les années 90. Aujourd'hui, il fait face à une douzaine de chefs d'accusation d'enlèvement, de séquestration, d'utilisation d'une fausse arme à feu et d'agression sexuelle.

Rupture difficile
Le 11 avril 2010, après avoir une relation houleuse de quelques mois, sa conjointe de l'époque a décidé d'officialiser leur rupture. Un mois plus tôt, Migneault, «jaloux», s'était mis à la harceler, selon le témoignage de la victime, qu'on ne peut nommer. Il garait son camion devant chez elle et y passait la nuit. Il lui a aussi fait croire qu'il souffrait d'un cancer du foie et qu'il n'en avait plus pour longtemps.
Un jour, Migneault s'est présenté devant chez elle, dans le quartier Rosemont, avec une fausse arme à feu dissimulée sous son manteau. «Tu montes (au troisième étage, où elle vivait) ou je te tire», lui aurait-il dit. La victime a décidé de lui résister. «Tue-moi», lui a-t-elle répondu. Au même moment, une voiture a passé près d'eux, ce qui a déstabilisé l'accusé. Migneault s'est enfui, et la victime a appelé des secours.
Plus tard ce jour-là, vers 20h30, Migneault s'est mis à errer dans le stationnement d'un IGA du quartier Villeray, à environ 2 km du domicile de sa première victime. Il s'est caché derrière une colonne de brique à l'entrée du commerce, sa fausse arme à la main. Alors qu'une femme rapportait son chariot à l'entrée après avoir déposé ses achats dans le coffre de sa voiture, il a braqué son arme sur elle et l'a forcée à monter dans la voiture. Il a pris le volant et, après s'être arrêté dans un dépanneur pour que sa victime lui achète des cigarettes, il s'est rendu dans un bois des Laurentides où il a agressé sexuellement la femme de 46 ans, toujours selon le résumé de la preuve de la poursuite. Il l'a ensuite ramenée à Montréal. Migneault a été arrêté plus tard ce soir-là dans un sauna.
.......................

=================

apparemment une personne qui fonctionne selon son cycle septennal : j'ai trouvé dans d'autres articles (1) qu'il aurait commis des agressions en 1977, 1980, 1991, puis à présent 2010... (mais c'est sous réserve de vérification)
si l'on met en parallèle ses périodes critiques septennale çà correspond parfaitement :

56 ans aujourd'hui c'est une naissance en 1955 ce qui nous donne les périodes critiques septennales suivantes : 

1955
1976 (21 ans)
1983 (28 ans)
1990 (35 ans)
1997 (42 ans)
2004 (49 ans)
2011 (56 ans)

autre élément intéressant :
il est précisé que " Les faits reprochés se sont tous produits dimanche. "
ce qui voudrait dire que Migneault est né un dimanche, (à vérifier) devenu son jour critique émotionnel...
il serait alors un "acteur du jour critique émotionnel"... ce qui est fréquent, le jour critique émotionnel étant jour de pulsions...
(1)
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/201004/14/01-4270397-jean-yves-migneault-previsible-dans-son-imprevisibilite.php

drame conjugal

Drame conjugal à Moirans pour « la dispute de trop »
L'ex-épouse mise en examen pour homicide volontaire
Le divorce, prononcé « il y a quelques mois seulement », selon le parquet, n'avait, semble-t-il, pas réussi à éloigner définitivement ce couple de quinquagénaires qui avait entrepris de vivre de nouveau sous le même toit. Plus grave, la séparation temporaire n'avait manifestement pas non plus mis un terme aux « violences conjugales très fréquentes » qui avaient déjà fait vaciller cette union par le passé.
Crise conjugale
Harry R., 56 ans, a été retrouvé mort dimanche matin à son domicile de Moirans, abattu par deux coups de feu tirés à l'aide de « sa propre carabine de chasse », a expliqué Christophe Vivet, vice-procureur du parquet de Grenoble. Touché à la poitrine, l'homme est décédé sur le coup. Placée en garde à vue, son ex-épouse de 52 ans, qui avait auparavant contacté la gendarmerie pour l'alerter du drame et confesser son crime, a réitéré ses aveux devant les enquêteurs dimanche soir, puis hier devant le juge d'instruction. Elle a été mise en examen pour « homicide volontaire aggravé » et placée en détention provisoire. « Elle n'a pas été entendue immédiatement après les faits, survenus dans un contexte familial difficile, car elle était passablement choquée, précise le magistrat. Mais il n'y a désormais plus de doutes. » Que s'est-il passé de particulier ce dimanche ? « Il n'y a pas eu plus d'insultes que d'habitude. L'ex-compagne a ponctué de cette manière une décennie de crise conjugale, a conclu Christophe Vivet. C'était la dispute de trop. »
http://www.20minutes.fr/article/733476/drame-conjugal-moirans-la-dispute-trop

===============

lundi 30 mai 2011

coup de folie

Le forcené avait terrorisé ses voisins
Victime d'un coup de folie, un retraité a menacé samedi soir plusieurs voisins dans un quartier de Digne. Armé d'une hache et d'une carabine, il a agressé trois personnes, dont un homme qu'il a forcé à s'allonger sur le trottoir en plaçant le canon de son arme, chargée, sur sa nuque. Il s'est ensuite retranché chez lui où un policier a réussi à le raisonner. Sa garde à vue a été prolongée en attendant une expertise psychiatrique.
http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/le-forcene-avait-terrorise-ses-voisins

================

accident

Sean Kingston entre la vie et la mort : victime d'un accident de jet ski
Suite à un accident de jet ski, le chanteur américain Sean Kingston se retrouve aujourd'hui entre la vie et la mort. Aucun communiqué officiel concernant l'état de santé de Sean qui vient d'être admis en service de traumatologie.
Sean Kingston a été victime d’un accident de jet ski sur la côte Est américaine ce dimanche 29 mai. C'est sur les plages de Miami que le jet-ski du chanteur a violemment heurté un mur, l'entraînant lui et sa passagère dans une chute grave.

===============

c'était un jour critique physique P12, ce dimanche, pour le chanteur...

accident

Une fillette tuée par un véhicule de la gendarmerie
Une fillette du groupe d'enfants fauché lundi après-midi par une camionnette de la gendarmerie à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), dans l'agglomération tourangelle, est décédée, a déclaré le procureur de la République, Philippe Varin, qui s'est rendu sur place. Elle a succombé à ses blessures en fin de journée, selon la préfecture.
Sept enfants ont été grièvement blessés, et huit autres plus légèrement, selon Philippe Varin. Ils ont été évacués vers plusieurs hôpitaux de la région. Le plan Orsec de gestion des catastrophes a été déclenché : quatre équipes médicalisées et douze ambulances se sont rendues sur les lieux.
Une plaque d'huile ?
Une camionnette banalisée de la gendarmerie a fauché lundi après-midi un groupe d'une vingtaine d'enfants âgés de 6 à 11 ans. L'accident est survenu en début d'après-midi au rond-point de la Gitonnière à Joué-lès-Tours, une commune située au sud de Tours. Pour une raison encore indéterminée, le conducteur d'une camionnette banalisée de la gendarmerie a dérapé et renversé un groupe de vingt-cinq personnes, dont vingt-trois enfants d'une école primaire du quartier, selon un porte-parole de la préfecture.
Selon les premiers éléments de l'enquête, la camionnette des gendarmes aurait glissé sur une plaque d'huile, une hypothèse non confirmée officiellement, a souligné le porte-parole. Les enfants sortaient de leur école et se dirigeaient vers le stade de rugby de la ville, ...................
...............
http://www.lepoint.fr/societe/une-fillette-tuee-par-un-vehicule-de-la-gendarmerie-30-05-2011-1336664_23.php
=================

«Mauvaise maîtrise du véhicule»

«C'est un accident de la circulation qui, semble-t-il, est dû à une mauvaise maîtrise du véhicule», a affirmé le procureur de la République en se basant sur les premières déclarations du gendarme qui conduisait le véhicule, et qui se trouvait seul à bord. Le conducteur a heurté un poteau indicateur avant de faucher les enfants. Il a été placé en garde à vue. Son test d'alcoolémie s'est révélé négatif. D'après les premiers éléments de l'enquête, la camionnette aurait peut-être glissé sur une plaque d'huile.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/05/30/01016-20110530ARTFIG00565-un-vehicule-de-gendarmerie-fauche-un-groupe-d-enfants.php

==================

situation du conducteur ?

édit 31/05 :
Les causes de l'accident restent encore floues . Selon les premiers éléments de l'enquête, aucune trace d'alcool ou de drogue n'a été détectée dans le sang du gendarme, un père de famille de 34 ans, qui devrait être mis en examen mardi.  « Il est sous le choc » a assuré le procureur de la République. C'est l'arrière du véhicule qui aurait heurté le trottoir, explique lefigaro.fr, ce qui aurait provoqué la perte de contrôle. Quant à sa vitesse, elle n'était pas excessive puisqu'il roulait à 40 km/h
http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/joue-tours-gueant-presente-excuses-gendarmerie-106298.html


c'est là l'une des données que je cherchais... je sais bien qu'il peut s'agir d'une coïncidence mais je m'attendais presque à trouver une personne "septennale"... et c'est bien le cas... (ici entrée dans la période critique des 35 ans)
(les accidents sont plus fréquents en période critique, et cela donne souvent des accidents "inexpliqués, du fait de notre "état particulier" à ce moment-là...)
reste à voir la situation cyclique des cycles courts ou il ne m'étonnerait pas que l'on trouve un jour critique pysique ou émotionnel.


bizarrement je n'ai vu nulle part s'il s'agissait d'une camionnette vide ou chargée, lourdement chargée ou non : certaines fourgonnettes, si elles sont vides ou peu chargées, ne tiennent pas bien la route et se mettent à sauter comme une balle s'il arrive un obstacle... (j'en ai conduit de longues années)

dimanche 29 mai 2011

Sergueï Bagapch

http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/05/29/le-president-abkhaze-meurt-a-moscou_1529033_3214.html
Mort du président abkhaze
Sergueï Bagapch, le président de la région séparatiste pro-russe d'Abkhazie, est mort dimanche à Moscou à l'hôpital des suites d'une opération au poumon.
M. Bagapch, 62 ans, était au pouvoir depuis début 2005. Ancien dirigeant d'une compagnie énergétique qui avait pris part à la guerre abkhazo-géorgienne en 1992-1993, il avait été réélu en décembre 2009.
"DÉFENSEUR DE L'ALLIANCE AVEC LA RUSSIE"
"C'est complètement inattendu, très soudain", a commenté à la télévision d'Etat russe un porte-parole du parlement abkhaze, Nugzar Achuba tandis que des responsables abkhazes assuraient que "la situation restait calme". Alexander Ankvab, vice-président, 58 ans, assurera l'intérim avant de nouvelles élections prévues en principe selon la Constitution locale dans trois mois.
"M. Bagapch était un ardent défenseur de l'amitié et de l'alliance avec la Russie", a réagi dans un communiqué le président russe Dmitri Medvedev, en ajoutant qu'"il avait travaillé sans relâche au renforcement des liens profonds entre les deux pays".
Une source dans l'administration abkhaze à Soukhoumi a précisé que M. Bagapch avait subi une opération chirurgicale à Moscou le 21 mai et était mort à la suite de complications.
PAS DE RÉACTION GÉORGIENNE
Il n'y a pas eu dans l'immédiat de réaction officielle de la part de la Géorgie, dont le président pro-occidental Mikheïl Saakachvili est confronté à des manifestations de rue quasi-quotidiennes menées par l'opposition pro-russe.
L'Abkhazie, qui forme une étroite bande de terre dans le Caucase bordée par la mer Noire, est l'enjeu d'un grave conflit entre la Russie et la Géorgie. Elle occupe un peu plus de 12 % du territoire géorgien et compte quelque 250 000 habitants.
Après l'éclatement de l'Union soviétique, les séparatistes d'Abkhazie avaient déclenché une guerre, qui a fait des milliers de morts et environ 250 000 réfugiés, principalement géorgiens. La Russie a reconnu en août 2008 l'indépendance de l'Abkhazie – ainsi que de l'Ossétie du Sud – après une guerre éclair avec la Géorgie.

=====================

c'est un décès (septennal) à 62 ans et trois mois.
situation :

mai 2011 (4/03/1949)
Je 19
Ve 20 E(15)
Sa 21
Di 22 P(1)
Lu 23
Ma 24
Me 25
Je 26
Ve 27 P(6) E(22) I(26)
Sa 28 P(7)
Di 29
Lu 30
Ma 31

une opération le 21 mai n'est pas du tout optimale ici, c'est la veille de P1 le jour critique physique le plus "dur"...
décès en jour neutre le lendemain du jour critique physique P7.

suicide

http://www.rue89.com/cabinet-de-lecture/2011/05/29/chambaz-l-allemagne-le-foot-et-le-suicide-du-gardien-allemand-205799
Chambaz, l'Allemagne, le foot et le suicide du gardien allemand
Le 11 novembre 2009, l'annonce du suicide de Robert Enke, alors qu'il allait être le gardien de but de la Nationalmannschaft pour le Mondial 2010 avait ému toute l'Allemagne, et tous les passionnés de football. Une tragédie à laquelle « Plonger », de Bernard Chambaz, donne sa dimension politique, poétique et individuelle.
« Nous sommes tous sous le choc, les mots nous manquent », avait dit Oliver Bierhoff, manageur de l'équipe nationale.
Quelque part, « Plonger » trouve les mots qui font comprendre comment cet homme de 32 ans, devenu fraichement le gardien de l'équipe nationale après avoir été longtemps la doublure de Jens Lehman, a préféré se jeter sous un train.
Bernard Chambaz a compris que cet homme n'avait pas supporté la mort de sa fille en 2006, alors qu'il avait construit sa vie et sa carrière autour d'elle.
....................
------------------
Wikipédia :
" qu'Enke souffrait de forte dépression depuis 2004"

====================
 
Robert Enke s'est suicidé le jour ... du suicide : à l'entrée dans son jour critique émotionnel E8 (vers 18 heures) et durant son année critique intellectuelle i 1 qu'est la 33ème année de vie. (importante première année d'un nouveau cycle de 33 ans)
2004 est l'entrée dans la période critique septennale des 28 ans (dépression septennale)
 
novembre 2009 (24/08/1977)
Sa 7
Di 8 P(12) I(17)
Lu 9
Ma 10
Me 11 E(8)
Je 12
Ve 13

drame familial septennal

http://www.blick.ch/news/schweiz/toedliches-familiendrama-in-einsiedeln-113436
Tödliches Familiendrama in Einsiedeln
 Bei einem Familiendrama in Einsiedeln hat ein 56-jähriger Mazedonier am späten Samstagabend seine 48-jährige Frau und seine 24-jährige Tochter erschossen.
Der Täter befindet sich in Haft.
Gemäss Polizeiangaben vom Sonntag erlitt die 24-Jährige durch die Schüsse tödliche Verletzungen. Die Frau des Täters wurde mit lebensgefährlichen Verletzungen in eine Spezialklinik geflogen, wo sie noch in der Nacht auf Sonntag ihren Verletzungen erlag.
Der Tathergang und die Motive des Familienvaters werden von der kantonalen Staatsanwaltschaft und der Kantonspolizei Schwyz untersucht.

===============

cet homme de 56 ans a tué samedi soir, par arme à feu, son épouse de 48 ans et sa fille de 24 ans : l'individu a été arrêté.
compatibilité à risque... dans ce cas... les deux époux se trouvent leur vie durant ensemble dans leur période critique... cela peut bien se passer, la plupart du temps, parfois çà ne se passe pas sans problèmes mais on arrive à assumer, à s'arranger ; c'est dans des situations de tension crescendo et extrêmes que peut arriver un drame.
une prévention nécessiterait que les gens soient informés de "l'effet période critique septennale" et "jour critique émotionnel" (effet pulsions/désinhibition) afin qu'ils y prêtent attention et sachent - à l'avance - à quel moment et pourquoi - ils peuvent être en situation à risque...
situation cyclique individuelle des trois personnes impliquées ? (la fille se trouve aussi en période critique du cycle sextennal) le jour critique émotionnel est souvent également présent : il a la même propriété de déclencheur que la période critique septennale. (durant ou en dehors de celle-ci)

meurtre

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Boulogne_sur_Mer/actualite/Secteur_Boulogne_sur_Mer/2011/05/28/article_meurtre-le-suspect-ecroue.shtml
Meurtre : le suspect écroué

L'homme qui avait été interpellé après le meurtre de Valérie Murcha à Boulogne, dans la nuit de mardi à mercredi, a été écroué jeudi soir à la maison d'arrêt de Longuenesse, comme le demandait le procureur de la République (notre précédente édition). Une information judiciaire pour « homicide volontaire » a également été ouverte par le parquet.
Johann Lacroix, un Boulonnais de 34 ans, avait été placé en garde à vue au commissariat central mercredi vers 2 heures du matin. Même s'il reste, à cette heure, présumé innocent, il aurait reconnu lors de ses auditions avoir porté plusieurs coups de couteau à la victime, selon le parquet.
Valérie Murcha avait été retrouvée inanimée vers 1 h 30 dans son appartement de la rue Jules-Baudelocque. Elle aurait reçu, d'après l'autopsie, près de 25 coups de couteau au niveau du cou et du thorax. Des voisins avaient donné l'alerte.

===============

là aussi probablement meurtre septennal... (toujours sous réserve, comme dit, de la présomption d'innocence...)
certains types de meurtres sont fréquemment "septennaux" du fait de l'effet de pulsions/désinhibition présent en période critique septennale, durant cette période, mais surtout en raison d'un pic à l'entrée dans cette période...
le jour critique émotionnel - parfois critique physique - autre "élément pulsions" - reste aussi toujours à déterminer.

meurtre

Meurtre de Marie-Élyse Tremblay: le décès causé par asphyxie par strangulation

(Roxton Pond) La Roxtonaise Marie-Élyse Tremblay, qui a été assassinée en février, serait décédée d'asphyxie par strangulation, selon le rapport d'enquête du coroner Jacques Robinson récemment rendu public.
Rappelons que la jeune femme âgée de 25 ans a été découverte inanimée le 28 février dans un logement de la route 139 à Roxton Pond qu'elle partageait avec son conjoint, Simon Charbonneau.
Le décès de la victime a été constaté à l'hôpital de Granby. Dans le rapport du coroner, on rapporte que la cause probable de sa mort est l'asphyxie par compression des structures du cou par strangulation manuelle. Le coroner conclut à un homicide.
......................
Deux jours après la découverte du corps de la victime, le conjoint de cette dernière, Simon Charbonneau, a été formellement accusé de meurtre au second degré. Il avait été arrêté à sa sortie d'un motel d'Iberville. Il demeure détenu pour la suite des procédures. Il sera de retour devant le tribunal le 13 juin.

============

sauf erreur l'intéressé aurait 28 ans et il s'agirait donc ici aussi d'un meurtre septennal.

meurtre

Meurtre de Croix-Rouge: le mari avoue son crime

Mohammed Moulaï Hacène est sorti de son mutisme pour avouer le meurtre de son épouse.
REIMS (Marne). Rebondissement dans l'enquête sur le meurtre sauvage de Lahouaria Moulaï dont le corps avait été incendié sur un parking de Croix-Rouge, en décembre dernier. Le mari, jusqu'alors enfermé dans un mutisme complet, a fini par avouer le crime.
Mohamed Moulaï Hacène, 34 ans, a finalement opéré une volte-face dans l'enquête sur le meurtre de son épouse pour lequel il est mis en examen et incarcéré depuis le 3 décembre dernier.
.....................
http://www.lunion.presse.fr/article/marne/meurtre-de-croix-rouge-le-mari-avoue-son-crime

================

meurtre septennal ?

samedi 28 mai 2011

drame septennal

La Bédoule : il tue sa femme et son chien avant de se suicider
L'octogénaire était condamné par une tumeur au cerveau, sa femme souffrait de la maladie d'Alzheimer.
Le quartier résidentiel de Roquefort-La Bédoule a été le théâtre d'un drame familial, hier matin. Derrière le portail de La Rose des vents, villa de l'avenue Pasteur, le maire, les gendarmes, pompiers, légiste et substitut du procureur s'activent pour achever les constatations d'usage avant l'arrivée des pompes funèbres vers midi. Deux corps sans vie vont rejoindre la morgue pour autopsie. Il s'agit de Paul et Noëlle Souchon, un couple d'octogénaires bien connu dans ce quartier pavillonnaire. Ce sont d'ailleurs les voisins, prévenus par la fille de l'homme de 84 ans qui ont découvert les cadavres de leurs amis.
......................
Pour le substitut du procureur, les faits semblent pourtant établis. "C'est lui qui aurait tiré sur son épouse avant de mettre fin à ses jours. Maintenant, il est impossible de dire si sa femme était consentante." La vieille dame, atteinte de la maladie d'Alzheimer, aurait-elle participé à un suicide collectif ? Personne pour l'instant ne peut confirmer cette thèse. C'est plutôt, ici aussi comme pour l'affaire de Roquevaire, mercredi dernier, la piste du drame familial qui serait privilégiée.
http://www.laprovence.com/article/a-la-une/la-bedoule-il-tue-sa-femme-et-son-chien-avant-de-se-suicider

================

pas trouvé l'âge de l'épouse... mais l'homme est en pleine période critique septennale.
jour critique physique ou émotionnel ?

suicide

Un sergent-chef se tue avec son arme
Le militaire a mis fin à ses jours dans ce bâtiment de la caserne de Bière.
Un jeune Vaudois s’est donné la mort à la caserne de Bière (VD), hier matin. Il venait d’apprendre qu’il ne serait pas promu.
http://www.lematin.ch/actu/suisse/sergent-chef-tue-arme-411587

=================

suicide septennal

http://www.ladepeche.fr/article/2011/05/28/1092977-double-assassinat-l-accuse-retrouve-mort.html
Double assassinat : l'accusé retrouvé mort
affaire senges
Éric Constantin-Toye, 49 ans, tueur présumé de ses deux ex-patrons, Benoît et Alain Senges, abattus en octobre 2009, à Toulouse, s'est pendu, hier, à la prison de Seysses.
L'affaire Senges, du nom de ces deux patrons d'entreprise sous-traitant de la société de transports UPS, à Toulouse et abattus de sang-froid en octobre 2009, vient de prendre un tour inattendu.
Hier, vers 9 heures, Éric Constantin-Toye, assassin présumé du fils et du père Senges, Benoît et Alain, âgés respectivement de 30 et 57 ans, a été retrouvé mort dans sa cellule de la maison d'arrêt de Seysses. Le détenu, 49 ans, incarcéré depuis le 1er novembre 2009, a mis fin à ses jours par pendaison, à l'aide d'un lacet, dans sa cabine de douche.
...............
Le 30 octobre 2009, sur la plateforme de transports de colis de l'opérateur américain UPS, zone de Fondeyre, à Toulouse, l'ancien salarié de la société Senges, Éric Constantin-Toye qui venait à peine d'annoncer son départ de la boîte, sort son fusil de chasse et tire à plusieurs reprises sur Benoît Sengès puis sur son père, Alain, les deux patrons de la société familiale basée à Villeneuve-Tolosane. Un coup de folie mis sur le compte « d'une trop forte pression subie au travail », indiquent ses avocats Mes Catala et Martin. Des explications qu'ont toujours récusées la famille Senges et les salariés de l'entreprise.

----------------

« Je suis à bout ! Je suis exténué. Personne n'est au courant… Ils vont voir comment je m'appelle… » Ces quelques mots écrits par Éric Constantin-Toye, le matin du drame dans sa maison du Tarn-et-Garonne, laissaient déjà présager du pire. Voulait-il retourner l'arme contre lui devant ses patrons ou avait-il déjà dans l'idée de les tuer tous les deux ? Devant les policiers, en fin de garde à vue, il avait indiqué qu'il avait prémédité son geste. Selon les experts psychiatres chargés de l'examiner, l'accusé nourrissait des tendances suicidaires. « C'était un homme atteint par des problèmes psychiatriques sérieux. Il s'est construit une camisole mentale, impossible pour lui de s'en détacher », déclare l'un de ses avocats, Me Catala. Et d'ajouter : « Il a développé une maladie mentale. Sa vie devenait insupportable. » Pour Me Martin, « Il a réalisé l'horreur de son geste et face à ce drame, rongé par les remords, il s'est supprimé. Il n'est pas impossible que la reconstitution judiciaire, le 2 avril, a joué un le rôle de détonateur. » Le parquet a ouvert une enquête après la mort par pendaison d'Éric Constantin-Toye dont le geste fou, ce vendredi 30 octobre 2009, restera à jamais un mystère.

===============

j'avais trouvé une date de naissance pour Eric Constantin-Toye (1) (sans toutefois être tout à fait sûr de son exactitude, mais il semblerait, puisque situation du crime et du suicide sont quasiment identiques... et à première vue correspondent aux "jours pulsions" de ses cycles psychiques et émotionnels = chaque fois veille de jour critique émotionnel - resterait à voir s'il peut y avoir décalage à vendredi de son jour critique émotionnel, ce qui arrive parfois en cas de naissance près de minuit)

octobre 2009 (naissance trouvée 13/10/1962)
Lu 26
Ma 27 P(1)
Me 28
Je 29
Ve 30
Sa 31 E(22) I(26)

meurtres à 47 ans (année critique physique et psychique P1) proximité anniversaire et veille de jour critique émotionnel E22 et critique intellectuel i26.


mai 2011 (13/10/1962)
Ma 24
Me 25 P(1)
Je 26
Ve 27
Sa 28 E(8)
Di 29
Lu 30

c'est un suicide au moment de l'entrée dans la période critique septennale des 49 ans, à 48 ans et 7 mois, la veille du jour critique émotionnel E8. (l'article dit 49 ans, ce qui ne serait pas juste si je m'en tiens à la date de naissance que j'ai trouvée)
(le moment de l'entrée dans une période critique septennale peut donner lieu à un important pic de dépression... qui s'additionne ici à la survenance d'un jour critique émotionnel).


(1) http://fr.netlog.com/ericconstantintoye

Jeff Conaway

Wikipédia :
Jeffrey Charles William Michael Conaway (October 5, 1950 – May 27, 2011), known as Jeff Conaway, was an American actor, best known for his roles in the movie Grease and the U.S. television series Taxi and Babylon 5. He directed the 1992 film Bikini Summer II.
...........
Death
On May 11, 2011, Conaway was found unconscious from what was initially described as an overdose of what was believed to be pain medication, and was taken to Encino Tarzana Medical Center in Encino, California, where he was listed as being in critical condition and in a coma. After the initial reports, Dr. Drew Pinsky, who had treated Conaway for substance abuse, said the actor was suffering not from a drug overdose but rather from "pneumonia with sepsis", for which he was placed into an induced coma. Though his pneumonia was not directly caused by drugs, his use of them hampered his ability to recognize how ill he was, and precluded him from seeking treatment for pneumonia until it was too late.

On May 26, 2011, Conaway's family took him off life support after doctors decided there was nothing they could do to revive him. Conaway died the following morning at the age of 60. Pinsky attributed his death to his addiction, stating, "What happens is, like with most opiate addicts, eventually they take a little too much...and they aspirate, so what's in their mouth gets into their lungs...That's what happened with Jeff."
..
==========

on peut mettre en parallèle sa situation du mois de mai et voir les dates du 11 mai (prise de médicaments et coma - overdose selon certains - et c'est effectivement veille de jour critique émotionnel E15) et du 27 mai (décès) :

mai 2011 (5/10/1950)
Di 8
Lu 9 P(6)
Ma 10 P(7)
Me 11
Je 12 E(15)
Ve 13 I(26)
Sa 14
Di 15 P(12)
Lu 16
Ma 17
Me 18
Je 19 E(22)
Ve 20
Sa 21 P(18) I(1)
Di 22 P(19)
Lu 23
Ma 24
Me 25
Je 26 E(1)
Ve 27 P(1)
Sa 28
Di 29 I(9)
Lu 30

meurtre

http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-16-ans-pour-le-meurtre-de-son-colocataire_dep-1813091_actu.Htm
16 ans pour le meurtre de son colocataire

La cour d'assises a prononcé une peine de 16 ans de réclusion pour un meurtre et une agression au couteau commis à Nantes, en septembre 2009.
..........................
Face à cette peine terrible pour un homme de 51 ans, la défense va plaider « l'espoir ». Celui d'un changement. Celui de pouvoir sortir un jour de prison. Il demande solennellement aux jurés de « ne pas obérer la perspective d'une réinsertion ».
La cour d'assises de Loire-Atlantique a condamné Alain Badyka à 16 ans de réclusion criminelle. Et n'a pas prononcé de période de sûreté. Elle l'a acquitté pour l'une des deux agressions au couteau dont il était accusé.

===============

si l'on fait les comptes, c'est ici également, comme fréquemment, un meurtre lié entre autre à la situation en période critique septennale des 49 ans...

alerter, comprendre et prévenir

un petit rappel des mécanismes que j'essaie d'expliquer...

l'observation des rythmes et cycles permet de comprendre et prévenir certains de nos états et comportements :

- sur du plus long terme, prudence et attention lorsque l'on constate un "changement d'état" (mélancolie, tristesse, démotivation, diminution de l'énergie et de la forme physique, déprime et plus grave) à l'arrivée d'un anniversaire septennal (1) : c'est le moment de l'entrée dans une "période critique septennale". cette période est fréquemment présente lors d'événements dramatiques.

- au jour le jour : prudence et attention à nos réactions notre "jour critique émotionnel" (c'est toujours le jour de la semaine où nous sommes nés (2), ce jour là nous pouvons être de mauvaise humeur, déprimés, très irritables. dans les cas extrêmes le "jour critique émotionnel" (ou les jours autour) est fréquemment présent lors de suicides ou dérapages et "disjonctions".

- au jour le jour encore : prudence et attention durant notre "jour critique physique" (3) c'est le jour des accidents car nous sommes moins "performants" et plus fatigués ce jour-là. mais c'est aussi un jour "pulsions" qu'il faut surveiller, surtout le premier jour du cycle qui est P1.






(1) ce sont nos années de la table de sept ou l'arrivée de celles-ci : 6/7 ans, 13/14 ans, 20/21 ans, 27/28 ans, 34/35 ans, 41/42 ans, 48/49 ans, 55/56 ans, 62/63 ans,69/70 ans, 76/77 ans, 83/84 ans...

(2) ni numérologie, ni astrologie mais cycle psychique et émotionnel à pulsation chaque septième jour à partir du jour de notre naissance.

(3) le jour critique physique est à pulsations chaque sixième jour : il faut un ordinateur pour situer les jours critiques de ce cycle. (http://biorythm.online.fr/w/    : les jours en "P" (P1 - P6/P7 - P12 - P18/P19)

accident

http://www.estrepublicain.fr/fr/fil-info/info/5159456-Drame-sur-l-A31-une-jeune-femme-de-27-ans-sous-un-camion
Drame ce matin sur l'A31: une jeune femme de 27 ans passe sous un camion

Ce matin peu après 8 h, une jeune femme de 27 ans est passée sous un camion à Thionville, à hauteur du viaduc de Beauregard. Les secours sont arrivés rapidement sur place. La jeune femme est sérieusement blessée, notamment aux jambes. Ellle a été héliportée. Ses jours sont en danger. La circulation a été très perturbée sur l'A31. A partir de 8 h 20, le Crir enregistrait des bouchons dans les deux sens et sur plusieurs kilomètres.
A cette heure, il est difficile de dire s'il s'agit d'un accident ou si la jeune femme a tenté de se suicider.

====================

vendredi 27 mai 2011

infanticides en Allemagne

Kriminalität in Deutschland

Zahl der Kindstötungen steigt alarmierend an
Jeden zweiten Tag wird in Deutschland ein Kind umgebracht: Die Zahl der Fälle ist 2010 um gut zwanzig Prozent gestiegen, die der Misshandlungen nahm um sieben Prozent zu. Hilfsorganisationen fordern nun einen neuen Anlauf für ein Kinderschutzgesetz.
.......................
http://www.spiegel.de/panorama/justiz/0,1518,765321,00.html

==============

l'Allemagne s'alerte : un enfant y est tué chaque deuxième jour : c'est une augmentation de vingt pour cent par rapport à 2009...

incendie

Cholet : une femme décède dans un incendie

Un violent incendie s’est déclenché en fin d’après-midi, ce jeudi, dans une maison d’un quartier résidentiel, au nord de Cholet. Le corps calciné d’une femme a été retrouvé à l’intérieur par les pompiers. Il pourrait s’agir de l’occupante, une femme de 55 ans habitant seule. Une enquête a été ouverte pour identifier la victime et déterminer l’origine du sinistre.
.......................
http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Cholet-une-femme-decede-dans-un-incendie_40771-1811169-pere-pdl_filDMA.Htm

====================

suicide septennal

Un bébé dont la mère s'est suicidée retrouvé congelé
MORLANWELZ - Mama Saidane était signalée disparue depuis deux jours. Elle a été retrouvée suicidée par arme à feu. La police a également retrouvé dans le congélateur de son domicile le cadavre du bébé qu’elle portait au moment de sa disparition.
Le cadavre de son bébé a été retrouvé dans le congélateur d’une habitante de Morlanwelz, ce jeudi. Mama Saidane (34 ans) était signalée disparue depuis deux jours. Un avis de recherche avait d’ailleurs été lancé pour retrouver cette femme enceinte et arrivée au terme de sa grossesse. Son corps a malheureusement été retrouvé ce jeudi, à Forchies-la-Marche où Mama Saidane s’est suicidée par arme à feu.
Les enquêteurs ont toutefois constaté qu’elle ne portait plus son enfant. En fouillant son domicile, le corps du nourrisson a été retrouvé dans le congélateur. On ignore pour l’instant si l’enfant est décédé des suites de complications lors de l’accouchement ou d’une cause extérieure.
Une autopsie sera réalisée par le médecin légiste. Le Parquet de Charleroi donnera une conférence de presse cet après-midi vers 14 heures.
Source : L'Avenir
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=10531&hl=

===================

édit :
"L'enquête a également permis, selon le parquet, de mettre la main sur des courriers laissés par la jeune femme, où elle fait part de son profond désarroi et d'une forme de dépression sans évoquer pourtant des tentations suicidaires. La jeune femme était déjà mère d'un enfant de cinq ans."


===================

serial creveur

Dans la Marne, le "serial creveur" signe ses forfaits "Jack the Ripper"
" Depuis février 2010, le creveur de pneus qui sévit dans le Rethélois a empoisonné la vie de dizaines d'automobilistes au bord de la crise de nerf. Cet insaisissable maniaque prend un malin plaisir à narguer les gendarmes et le maire en laissant d'inquiétants messages signés « Jack The Ripper ».
.........................
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=36610

========================

retrouvé mort

Un homme retrouvé mort en caleçon à Aubenas
Une autopsie doit être pratiquée ce jeudi sur homme de 42 ans, retrouvé mort mercredi matin près d’un jardin public d’Aubenas (Ardèche).
Le décès de ce père de deux enfants est entouré de mystère: L’homme a été retrouvé vêtu d’un simple caleçon, allongé sur une plaque d’égoût, à côté d’un parc très fréquenté. Les riverains n’ont pourtant rien entendu ni remarqué d’anormal, avant qu’une passante ne donne l’alerte de bon matin.
Selon les premières conclusions du médecin légiste, le quadragénaire est mort par asphyxie. Aucune plaie n’a été relevée sur le corps, ni marque de strangulation. L’autopsie devrait aider à déterminer si le décès est naturel, accidentel ou s’il s’agit d’un homicide.
http://www.20minutes.fr/ledirect/731022/homme-retrouve-mort-calecon-aubenas

=====================

infanticide

La mère de Rachid vers l’internement

En septembre, elle a tué son fils de 4 ans : les experts concluent à l’irresponsabilité
BRAINE-L’ALLEUD Lina Haji, la mère du petit Rachid, “était au moment des faits et est actuellement dans un état grave de déséquilibre mental la rendant incapable du contrôle de ses actions” . Selon nos infos, c’est la conclusion partagée par les trois experts réunis en collège désigné par le parquet de Nivelles pour évaluer la responsabilité pénale de la mère de l’enfant. Mme Lina Haji, 36 ans, de Braine-l’Alleud, est inculpée d’infanticide pour avoir, le 15 septembre 2010, tué son fils Rachid, âgé de 4 ans et demi.
....................
http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/355168/la-mere-de-rachid-vers-l-internement.html

=============

période critique septennale des 35 ans ?

jeudi 26 mai 2011

risque

Mise en garde sur les risques liés à la consommation de Burnermax 3000

La Direction générale de la Santé (DGS) émet, mercredi 25 mai, une mise en garde sur les risques associés à la consommation d'un complément alimentaire à visée amaigrissante dénommé Burnermax 3000. Commercialisé sur Internet, le produit pourrait être à l'origine d'un accident coronarien chez un homme âgé de 27 ans sans antécédent cardiaque.
..........
http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/mise-en-garde-sur-les-risques-lies-a-la-consommation-de-burnermax-3000-25-05-2011-1468017.php
================

interruption

http://info.france2.fr/europe/interruption-de-l-audition-de-ratko-mladic-68936546.html
Interruption de l'audition de Ratko Mladic

L'audition de Ratko Mladic devant le juge pour les crimes de guerre a été interrompue en raison de son état de santé
.............
===============

on peut regarder sa situation, par curiosité et effectivement ce n'est pas du bluff (jour doublement critique P1 et E22 - jour critique physique et émotionnel, suivi d'un jour critique intellectuel i 1) :

mai 2011 (12/03/1942)
Sa 21
Di 22
Lu 23
Ma 24
Me 25
Je 26 P(1) E(22)
Ve 27 I(1)
Sa 28
Di 29
Lu 30
Ma 31

sinon on peut noter que Ratko Mladic entre dans sa période critique septennale des 70 ans aux alentours du mois d'octobre prochain.


édit 27/05 :
"L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie arrêté ce jeudi semble "dans une condition psychologique et physique difficile".
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/serbie-mladic-trop-affaibli-pour-comparaitre_997061.html

et pourtant ils ne connaissent pas le jour critique émotionnel et le jour critique physique... :-)



retrouvé pendu...

http://news.google.fr/news/story?pz=1&cf=all&cf=all&ncl=d0EbeCRZQ-LHgLMIBvK23RntLsqnM
Enfant retrouvé pendu à Arles: le pronostic vital est engagé (hôpital)
Le pronostic vital de l'enfant de onze ans, retrouvé pendu jeudi matin par le col de son tee-shirt à un porte-manteau dans un couloir de son école à Arles, est "engagé", a-t-on appris auprès de l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM).
Le garçonnet, qui se trouvait à la mi-journée "toujours en réanimation et dans un coma profond", avait été transporté par hélicoptère à l'hôpital marseillais de la Timone, a-t-on précisé de même source, qui a évoqué un "état très grave".
Ce sont les enseignants de l'école André-Benoît-Anne-Franck, située dans le quartier Trinquetaille, sur les bords du Rhône à Arles, qui ont prévenu le Samu.
Suivant les conseils téléphoniques des secours, les enseignants ont réussi à faire un massage cardiaque pendant dix minutes, avant que les médecins du Samu ne prennent le relais, a-t-on appris auprès de l'AP-HM.
Selon le parquet de Tarascon, l'enquête "part sur une thèse accidentelle", mais "il existe des éléments troublants", pouvant laisser penser à un suicide.
L'enquête a été confiée au commissariat de police d'Arles.

======================

édit 27/05 :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/05/27/97001-20110527FILWWW00600-l-enfant-pendu-dans-un-etat-aussi-grave.php
L'enfant pendu dans un état aussi grave

L'enquête se poursuit à Arles pour tenter de comprendre comment un élève de CM2 de 11 ans, toujours dans un état critique, a pu la veille se pendre par le col de son tee-shirt à un porte-manteau de son école.
L'enfant est "dans un état stationnaire, mais toujours aussi grave. Le diagnostic vital reste fortement engagé", selon l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM).
Le garçon se trouve en réanimation, dans un coma profond, à l'hôpital de la Timone à Marseille, où il avait été transporté par hélicoptère jeudi matin.
Les enseignants de l'école André-Benoît-Anne-Franck, qui accueille environ 300 élèves dans le quartier Trinquetaille, sur les bords du Rhône à Arles, avaient donné l'alerte à 09H50 après avoir découvert l'enfant en arrêt cardiaque, pendu à un porte-manteau.
L'élève, "un peu turbulent", avait été "exclu de son cours par son institutrice. Il s'est retrouvé seul dans le couloir, à deux mètres de l'entrée de la salle de classe", a relaté le procureur de la République à Tarascon, Christian Pasta.
Selon une fillette entendue par les enquêteurs, la maîtresse lui aurait dit d'aller "faire le manteau". Des propos non confirmés par l'institutrice qui, en état de choc, a été auditionnée "de manière très succincte", a précisé M. Pasta, tout en appelant à "faire attention à ce genre de choses". "Cela peut être une expression comme +va faire le piquet+", a-t-il dit.
"En l'état, nous travaillons sur deux hypothèses: celle de l'accident et celle de la gestuelle suicidaire, puisque nous avons d'emblée exclu l'intervention d'un tiers dans la réalisation de ce drame. La question fondamentale, c'est comment a-t-il pu se retrouver dans cette position?", a demandé le procureur.
"Il faut entendre évidemment les enseignants, il faut entendre le personnel d'encadrement, il faut entendre certains de ses petits camarades, il faut voir sur le plan familial quel était le comportement de cet enfant. Nous en sommes au début de l'enquête. Ce type de procédure ne se traite pas en 48 heures", a-t-il dit.
L'enfant avait été reçu par le directeur de l'école il y a une semaine car ce dernier sentait qu'il n'allait pas bien, selon Jeannette Bougrab, secrétaire d'Etat à la Jeunesse, présente jeudi à Arles à l'occasion d'une journée consacrée au service civique.
Le ministre de l'Education Luc Chatel, également venu sur les lieux, a annoncé l'ouverture d'une enquête administrative. "Nous verrons les circonstances exactes. Mais le garçon a été exclu de sa classe comme cela arrive à des milliers d'autres élèves tous les jours", a-t-il dit. Selon Jean-Louis Tourvieille, inspecteur de l'Education nationale à Arles, "l'enfant peut être isolé si nécessaire, mais la règle de base, c'est que, quelle que soit la situation, il doit être en sécurité". "Est-ce que la règle a été respectée? C'est l'objet de l'enquête", a-t-il déclaré à l'AFP, tout en ajoutant que l'enseignante était "quelqu'un de très investi et reconnu".
.........................
================

vu sous l'aspect "rythmes et cycles humains" on peut vérifier diverses choses... pour l'essentiel le jour critique émotionnel (si natif du jeudi ici, le drame étant arrivé un jeudi matin) car c'est le jour où un enfant peut être turbulent, hyperactif, plus que d'habitude, et le jour aussi il peut prendre - par provocation ou colère - une remarque "à la lettre", s'il se fait punir... mais ce peut être une réaction par jeu, qui finit en accident, aussi... (jour critique physique peut-être)
au niveau de l'enseignant aussi : on risque d'avoir des réactions différentes son jour critique émotionnel ou physique, ou encore si l'on se trouve en période critique...
édit : l'enseignante aurait 40 ans. on peut encore vérifier son jour critique émotionnel, puisque semble-t-il l'élève avait demandé à rentrer en classe au bout d'une demie-heure mais que cela lui avait été refusé...

Elizabeth Smart kidnapping

http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=36593
Prison à vie pour le kidnappeur d'Elizabeth Smart qu'il avait sequestrée 9 mois

" L'homme qui avait enlevé et séquestré pendant neuf mois en 2002 la jeune Elizabeth Smart, alors âgée de 14 ans, à Salt Lake City, suscitant une vive émotion dans le pays, a été condamné mercredi à la prison à perpétuité.
David Mitchell était accusé d'avoir, avec l'aide de sa femme, enlevé la jeune fille dans sa chambre en 2002, et de l'avoir séquestrée pendant neuf mois.
Son épouse, qui avait plaidé coupable, avait été condamnée en 2009 à 15 ans de prison. Le jugement de David Mitchell avait été plusieurs fois reporté le temps de déterminer si son état mental le rendait apte à être jugé.
"Les miracles peuvent se produire. Et ils arrivent aujourd'hui encore: c'est un immense miracle pour moi de me tenir face à vous aujourd'hui", a déclaré Elizabeth Smart face aux journalistes peu après le jugement.
Le procureur a salué la condamnation à 57 ans de prison prononcée par les jurés du tribunal de Salt Lake City: "L'accusé ne peut pas être relâché dans la société. Une condamnation à vie était la décision juste et raisonnable à prendre", a-t-il déclaré.
L'affaire avait choqué les Etats-Unis et avait eu un fort retentissement médiatique, à l'instar de l'affaire de Jaycee Lee Dugard, découverte en août 2010 après 18 ans de séquestration en Californie."

============

Wikipédia :
The Elizabeth Smart kidnapping occurred on June 5, 2002, when 14-year-old American girl Elizabeth Smart was abducted from her Salt Lake City, Utah, bedroom. Smart was found alive nine months later on March 12, 2003, in Sandy, Utah, about 18 miles from her home, in the company of Brian David Mitchell and Wanda Ileen Barzee, who were indicted for her kidnapping,
..........................
Brian David Mitchell, (born October 18, 1953) and his wife Wanda Ileen Barzee were indicted by a Utah grand jury. Mitchell's trial on these charges was initially postponed following a court ruling that he was not mentally competent to stand trial.
...........................


==================

situation de Brian David Mitchell au moment de l'enlèvement... :

Juin 2002 (18/10/1953)
Sa 1
Di 2 E(8)
Lu 3
Ma 4 P(6)
Me 5 P(7) I(9)
Je 6
Ve 7


enlèvement le jour doublement critique physique P7 (paire P6/P7) et intellectuel i9 de l'auteur, mais surtout à 48 ans et 7 mois : moment de l'entrée dans la période critique septennale des 49 ans.



la situation de Wanda Eileen Barzee, l'épouse du précédent,
est aussi fort intéressante :

juin 2002 (6/11/1945)
Sa 1
Di 2
Lu 3
Ma 4 E(1)
Me 5 P(12)
Je 6 I(9)
Ve 7

avec un jour critique émotionnel E1 (surtout) le 4 puis P12 jour critique physique le 5 (l'enlèvement a eu lieu dans la nuit du 4 au 5) elle pourrait bien être un maillon fort de l'histoire... d'autant plus qu'elle se trouvait en pleine période critique septennale des 56 ans... (56 ans et 8 mois)
compatibilité septennale en tous cas pour les deux personnes...
possible accord sur les personnalités peut-être aussi, puisque tous deux natifs du même moment.

meurtre

Meurtre de Luxeuil: suspect affable mais inquiétant
L’homme de 30 ans arrêté mardi à son domicile de Luxeuil devrait être déféré aujourd’hui devant un juge d’instruction................
Si l’homme de 30 ans interpellé mardi matin dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Christelle Mathieu, bénéficie de la présomption d’innocence, il sera néanmoins présenté aujourd’hui devant un juge d’instruction du pôle bisontin selon toute vraisemblance.
Mardi, alors que le quartier était bloqué par les services de gendarmerie, l’enquête sur ce triste fait divers qui date de février 2009 était relancée. Avec perquisition au domicile du suspect comme un désossage en règle et dans la cour de l’immeuble, d’une citadine grise qu’il possédait.
.........................
Dans la rue, personne n’a jamais vu le suspect en compagnie de la victime, Christine Mathieu. Cette jeune femme de 20 ans qui n’avait plus donné signe de vie après avoir quitté son poste de réceptionniste dans un hôtel de la cité des termes, le 8 février 2009 à 8 h. Elle avait été retrouvée cinq jours plus tard dans les bois de Villers-lès-Luxeuil, la tête partiellement ensevelie dans la terre. Asphyxiée.
http://www.estrepublicain.fr/fr/grand-est/franche-comte/info/5151897-Meurtre-de-Luxeuil-suspect-affable-mais-inquietant

============

si 30 ans aujourd'hui, la période critique septennale des 28 ans n'est probablement pas loin en 2009...

meurtre

Boulogne-sur-Mer : un homme de 35 ans interpellé après le meurtre d'une femme cette nuit
mercredi 25.05.2011,
Un homme de 35 ans a été placé en garde à vue dans les locaux du commissariat central de Boulogne-sur-Mer, suite au meurtre d'une Boulonnaise de 47 ans dans la nuit de mardi à mercredi. Selon le parquet de Boulogne, il a été interpellé « dans la rue, quelques minutes après les faits ». Il s'agirait d'une connaissance proche de la victime.
.........................
http://www.lavoixdunord.fr/actualite/L_info_en_continu/Region/2011/05/25/article_boulogne-sur-mer-un-homme-de-35-ans-inte.shtml

mercredi 25 mai 2011

suicide septennal

Nancy/prison: suicide d'un détenu
Un détenu âgé de 27 ans s'est suicidé aujourd'hui au centre de détention de Nancy-Maxéville en se pendant avec sa ceinture dans sa cellule du quartier disciplinaire, selon une source syndicale pénitentiaire.
L'homme était passé devant la commission disciplinaire dans la matinée, après une bagarre avec un autre détenu, a indiqué la déléguée régionale de Force ouvrière pénitentiaire, Fadila Doutchi, confirmant une information du site internet du quotidien L'Est Républicain.
Le détenu, qui niait les faits reprochés, avait écopé de dix jours de quartier disciplinaire. Il a été retrouvé pendu à 13h45, deux heures après son arrivée dans la cellule.
La victime était en détention provisoire depuis janvier 2010 dans le cadre d'une instruction criminelle, a précisé la syndicaliste.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/05/24/97001-20110524FILWWW00620-nancyprison-suicide-d-un-detenu.php
==============

suicide septennal

Valras-Plage Fabrice Wullens, le directeur du casino, a été retrouvé mort à son domicile
Abasourdi. Sous le choc. Le personnel du casino de Valras ne parvient pas à comprendre la nouvelle tombée dans la nuit. Leur directeur, Fabrice Wullens a été retrouvé mort à son domicile, lundi vers 23 h.
Ce jeune chef d’établissement de 35 ans aurait mis fin à ses jours à la suite d’un grave différend familial. Il laisse, en dehors de toute sa famille et ses enfants, un personnel totalement désemparé.
"C’était un homme dynamique. À fond dans son travail. Toujours sur le pont et à notre écoute, assurent certains membres du personnel du casino. Nous sommes sous le choc car nous n’avons rien vu venir. Rien ne laissait présager un tel geste. Jamais nous n’aurions imaginé vivre un tel événement."
.............................
http://www.midilibre.fr/2011/05/24/fabrice-wullens-le-directeur-du-casino-a-ete-retrouve-mort-a-son-domicile,324162.php
===============

aïe les dégats de la période critique septennale : vivement que l'on prenne en compte ces épisodes à risque que l'on connaît pourtant à l'avance : les suicides septennaux sont souvent des suicides "que personne n'a vu venir" car ils sont alors le fait d'impulsions particulières liées à la situation en période critique, souvent en jour critique émotionnel (à vérifier ici) ou jour critique physique.

viols

Viols présumés sur mineurs: un animateur devant le juge à Evry
" Un animateur de 29 ans de l'Essonne est soupçonné d'agressions sexuelles et viols sur des mineurs dont il avait la charge et qui avaient été placés par la justice parce que victimes de maltraitance, a-t-on appris mardi de sources concordantes.
Le parquet d'Evry a ouvert une information judiciaire pour agressions sexuelles et viols sur mineurs de 15 ans par personne ayant autorité.
L'homme devait être présenté en fin de journée à un juge d'instruction, qui devrait le mettre en examen, selon une source judiciaire. L'animateur qui a reconnu les faits.
Les victimes présumées sont des enfants qui avaient été placés dans le Village d'Enfants de Villabé (Essonne) par la justice parce qu'ils étaient victimes de maltraitance ou de négligences graves.
Cet animateur a été dénoncé par l'une de ses victimes présumées, un jeune garçon âgé de douze ans. Inconnu des services de police, il est soupçonné d'avoir agressé sexuellement et violé cinq enfants de dix à quatorze ans, entre les mois de mars et mai 2011.
Originaire de Le Mée-sur-Seine (Seine-et-Marne), il a été interpellé lundi matin, a indiqué une source proche du dossier.
Les jeunes victimes présumées sont cinq garçons âgés de dix à quatorze ans, qui ne sont pas frères entre eux, a précisé le Parquet d'Evry.
Une autre source proche de l'enquête a ajouté que l'animateur travaillait depuis moins de deux ans au sein de la Fondation.
Dans un communiqué diffusé mardi soir, la Fondation Mouvement pour les Villages d'Enfants, qui se dit "choquée" et "stupéfiée par la gravité des faits reprochés", indique qu'elle se portera partie civile."
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=36570

meurtre

Il avoue son meurtre mais accuse le Prozac
WINNIPEG – Un adolescent accusé d’avoir poignardé à mort son ami âgé de 15 ans en 2009, au Manitoba, a reconnu sa culpabilité, justifiant son acte par un traitement au Prozac, qu’il suivait à l’époque.
L’accusé, aujourd’hui âgé de 18 ans, avait plaidé coupable en octobre dernier.
......................
Le jeune homme a expliqué qu’il prenait du Prozac sur prescription depuis trois mois au moment des faits. Or certaines études publiées sur le Prozac font état de troubles du comportement et d’une exacerbation des émotions.
Selon le rapport judiciaire, ses parents s’étaient d’ailleurs plaints de la détérioration de l’état de leur fils depuis qu’il prenait ce médicament. Le médecin avait pourtant prescrit une plus forte dose par la suite.
À sa demande, l’adolescent avait été sevré dans un centre de jeunesse du Manitoba, où il avait été placé après le drame, a expliqué le psychiatre Keith Hildahl, selon qui le garçon ne lui avait jamais expliqué les raisons de son geste. «Il disait qu’il se sentait mal, mais ça ne paraissait pas dans son comportement», a-t-il raconté. À l’automne dernier, l’accusé avait avoué avait poignardé son ami parce que ce dernier avait endommagé le parquet dans la maison de ses parents, à West St. Paul, dans la région de Winnipeg, en son absence. Ils se sont disputés et un peu plus tard, dans le garage du domicile, le jeune homme s’est emparé d’un couteau et a poignardé son copain, devant un autre garçon, qui avait témoigné au procès. Il avait notamment parlé du regard bizarre de son ami quand il lui a demandé de ne pas faire de bêtises et de reposer le couteau.
http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2011/05/20110524-225442.html
 
=============================
 
à vérifier : jour critique émotionnel ou physique ? (il peut se produire ce jour-là un mécanisme de pulsions/désinhibition du jour critique ; cela peut "faciliter" un passage à l'acte.)
c'est un effet "d'exacerbation des émotions" produit par la survenance d'un jour critique : s'il y a un effet identique provenant du Prozac, le risque est bien entendu qu'il viennent se cumuler...)

infanticide et suicide

Elle tue sa fillette avant de se suicider
Les corps d’une quadragénaire et de sa fille de 5 ans ont été découverts hier dans leur appartement de Clichy. Un drame familial terrible sur fond de séparation du couple.
http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/elle-tue-sa-fillette-avant-de-se-suicider-25-05-2011-1465517.php
Selon la lettre d’explication laissée en évidence dans le logement, Catherine ne supportait pas sa séparation d’avec son compagnon, père de la petite. Plus que la rupture, c’est la récente mise en place d’une garde alternée qu’elle ne pouvait admettre, toujours d’après la lettre d’adieu.
Hier soir, les enquêteurs de la police judiciaire des Hauts-de-Seine, chargés de retracer précisément les circonstances de ce drame, étaient toujours sur place. La thèse de l’infanticide suivi d’un suicide fait peu de doute, mais il s’agit néanmoins d’écarter définitivement toute autre piste.
Le drame aurait eu lieu durant le week-end. Lundi, la direction de l’école où est scolarisée la fillette a appelé le père de l’enfant, établi de l’autre côté de la porte de Clichy, à Paris. Sans explication, la petite était absente à l’école. Sans nouvelles lui non plus, il a appelé la mère de Catherine, qui vit en Bretagne. Ne pouvant évidemment joindre sa fille, celle-ci a téléphoné au commissariat local. Hier soir, le père était entendu par la PJ. Employée de banque, la mère désespérée semblait mener une vie sans histoires.

=================

la mère aurait 40 ans d'après d'autres sources.

mardi 24 mai 2011

décès

http://www.purepeople.com/article/le-createur-des-musiques-de-gladiator-et-shrek-est-mort-a-43-ans_a80428/1
Kenneth "Kaz" Smith est mort le 3 mai dernier à Los Angeles après s'être battu pendant une année contre un cancer du cerveau. Il n'avait que 43 ans et n'était autre que l'un des directeurs musicaux de l'entreprise DreamWorks SKG entre 1999 et 2008. Il avait collaboré avec Hans Zimmer entre autres à la bande originale de films célèbres et oscarisés, tels que Gladiator, Shrek et American Beauty.
Cet artiste apparaissait également au générique de Madagascar, Kung-Fu Panda et Nos voisins, les hommes. Par ailleurs, il officiait en tant que directeur de la création pour la télévision et avec sa propre entreprise, High Volume, il travaillait en freelance en tant que superviseur musical sur des projets indépendants.
Ce mélomane avait également servi durant la Guerre du Golfe dans l'Air Force. Un homme a l'activité débordante qui laisse dans le deuil ses parents, ses beaux-parents, et ses nombreux frères, soeurs, demi-frères et demi-soeurs... Sa famille a conseillé aux éventuels contributeurs voulant faire un geste de se tourner vers des associations qui combattent le cancer - et plus spécifiquement le cancer du cerveau - sur le sol américain.

=====================

drame conjugal

Dienstag, 24. Mai 2011
Duisburg: Mann ersticht Ehefrau und gesteht Mord in Kneipe:
In Duisburg hat sich ein Familiendrama ereignet. Nach 54 Jahren Ehe gerieten Mehmet Y. und seine Frau Hatice immer öfter in Streit. Es ging um die geringe Rente der beiden und wer wie viel Geld für sich beanspruchen konnte. Plötzlich greift der 71-jährige zum Messer und ersticht seine Ehefrau.
Danach ging er seelenruhig in die gegenüberliegende Kneipe, wie er es so oft getan hatte. Er setzt sich in der Duisburger Traditionskneipe an die Theke und erzählt den anderen Gästen plötzlich das Unfassbare: "Ich habe gerade meine Frau erstochen!" Die Anwesenden sind geschockt und können es gar nicht recht glauben. Sie rufen die Polizei und tatsächlich: Hatice, 73 Jahre alt, liegt blutüberströmt in der Badewanne in der Wohnung des Ehepaares.
Mehmet Y. lässt sich daraufhin widerstandslos festnehmen. Die Nachbarn nach eventuellen Auffälligkeiten gefragt, sagen diese, sie hätten nie etwas bemerkt. Von Streitereien hätten sie nie etwas mitbekommen. Mehmet Y. sitzt nun wegen Totschlags in Untersuchungshaft.
http://roadrunnerswelt.blogspot.com/2011/05/duisburg-mann-ersticht-ehefrau-und.html

============

cet homme de 71 ans a tué d'un coup de couteau son épouse de 73 ans à la suite d'un différend au sujet de l'argent du ménage, apparemment... tout cela après 54 ans de vie commune...

condamné

http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=3654&st=45&hl=
L'ex-avocat de victimes de Marc Dutroux condamné
L'ex-avocat de victimes de Marc Dutroux a été reconnu coupable de la détention de 7.455 images à caractère pédopornographique
C'est l'histoire d'un avocat belge, aussi charismatique qu'énigmatique. Lundi, Me Victor Hissel, 55 ans, a été condamné par la cour d'appel de Liège à dix mois de prison avec sursis. La justice lui reproche d'avoir consulté et détenu, entre 2005 et 2008, 7.455 images à caractère pédopornographique. Des faits qui contrastent avec les discours virulents contre la pédophilie que le ténor tenait lorsqu'il assurait la défense des parents de Julie Lejeune et de Mélissa Russo, deux victimes de Marc Dutroux.
.........................
Lors de la perquisition de son cabinet, le 14 février 2008, les enquêteurs saisissent « du matériel vidéo et photo pédopornographique ». Dans son ordinateur, ils retrouvent la trace de deux e-mails dans lesquels Victor Hissel demande à un correspondant « d'autres vidéos de Nadia », une petite fille abusée. Lors de son audition, l'avocat reconnaît avoir consulté des « prévues » – des images qui incitent l'internaute à payer pour en voir d'autres – à des fins professionnelles, mais nie la matérialité de l'infraction. Puis, concédant en avoir ressenti une certaine « satisfaction sexuelle », le ténor liégeois est inculpé pour détention d'images et vidéos à caractère pédopornographique.
« Je jure que mon combat était sincère »
Deux mois plus tard, Victor Hissel survit à une tentative de parricide. Le 9 avril, après une dispute, son fils Romain, 20 ans, le poignarde à huit reprises. Devant les policiers, il se confie : « Selon mes souvenirs, alors que j'étais âgé d'environ 7 ans, j'ai découvert, dissimulé au fond du tiroir principal du bureau de mon père, une revue pédopornographique. A cause de lui, j'ai bousillé ma vie. » Le tribunal correctionnel de Liège acquitte Romain en mars dernier, estimant qu'aux moments des faits, le jeune homme était « en état de grave déséquilibre mental ». En octobre dernier, alors qu'il passe à son tour sur les bancs du tribunal, Victor Hissel exprime pour la première fois depuis le début de l'affaire des regrets vis-à-vis « de ceux qui me faisaient confiance ». Et faisant allusion aux meurtres de Julie et de Mélissa, il lance : « Toutes ces horreurs ont brisé ma vie. On ne sort pas indemne d'une telle épreuve. Mais je jure que mon combat était sincère. »
Source : France Soir

=================

tentations septennales ? né en 1956 c'était période critique septennale des 49 ans en 2005...
tiens, il entre, actuellement, dans sa période critique des 56 ans...

expulsion

Une expulsion d'appartement tourne au drame: policier tué
EMMENTAL (BE)
Un agent de la police cantonale bernoise de 39 ans a été tué mardi par un habitant de Schafhausen, dans l’Emmental (BE), qu’il avait l’ordre de déloger de son domicile. Son collègue a été blessé au bras. L’auteur de cet homicide a pu être interpellé.
Un policier bernois de 39 ans a été tué par balle mardi matin lors d’une expulsion à Schafhausen im Emmental (BE). Un de ses collègues a été blessé à la partie supérieure de son bras. Le meurtrier, un homme de 35 ans, a été arrêté, a annoncé la police cantonale bernoise.
Deux policiers, accompagnés de fonctionnaires, devaient expulser un homme de son logement au petit matin. Le locataire n’a pas ouvert la porte et lorsque les policiers ont tenté d’entrer, il a ouvert le feu. Un agent a été grièvement blessé au ventre et devait décéder sur les lieux du drame malgré les tentatives de réanimation. Son collègue a été touché au bras mais a pu demander des renforts par radio.
La deuxième patrouille arrivée sur les lieux devait trouver le meurtrier devant le bâtiment. Il a été arrêté et placé en détention. La police cantonale bernoise s’est déclarée "particulièrement touchée par le décès d’un de ses collaborateurs et a exprimé ses sincères condoléances à l’égard des proches des deux policiers".
Source : ATS
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=10498&hl=
=================

bébé secoué

http://www.sudouest.fr/2011/05/24/la-nounou-avait-craque-407072-1531.php
La nounou avait craqué

Une assistante maternelle est poursuivie pour avoir secoué un jeune enfant.
Le jeune Timotei, trois ans, conserve des séquelles neurologiques et visuelles graves de ce qu'il a subi ce 27 mars 2009, à Andilly, dans le nord du département, lorsque son assistante maternelle l'a extirpé de sa poussette après des pleurs et l'a secoué « quelques secondes » pour le faire taire. La victime souffre de ce qu'on appelle le syndrome du bébé secoué.
« Une bouffée d'agressivité incontrôlable. » C'est l'avis de l'expert psychologue pour expliquer le geste de cette nourrice. L'intéressée, qui a reconnu les faits, comparaît depuis hier devant la cour d'assises de Saintes où elle est poursuivie pour violences volontaires ayant entraîné, chez l'enfant, une infirmité permanente, commises sur mineur de 15 ans.

Placée sous contrôle judiciaire après le drame, celle qui était alors assistante maternelle depuis plus de trois ans s'est présentée hier matin libre dans le boxe des accusés. Suspendue de son activité de garde d'enfant, elle a retrouvé un emploi dans une maison de retraite où elle s'occupe de tâches ménagères. Depuis hier, la cour tente donc de comprendre pourquoi et comment cette femme de 39 ans, considérée par ses collègues comme « une bonne nounou », a craqué.
............................
Les plaidoiries aujourd'hui
Toujours est-il que rien, apparemment, ne laissait présager de ce qui allait se passer, aux alentours de midi, ce jour de mars. Même si certains parents se sont interrogés sur des petites marques retrouvées sur leur enfant ou sur « l'irritabilité » de la nounou quelques jours avant. Alors pourquoi ? Le procès, émotionnellement lourd, doit y répondre.
L'accusée, effondrée par ce qui s'est passé, a visiblement elle-même du mal à y répondre. « Je m'en veux. J'aurais dû m'arrêter avant. J'avais un sérieux problème mais je ne m'en rendais pas compte. Il criait, je n'en pouvais plus. Je m'excuse », murmure t-elle entre deux sanglots. L'atmosphère est pesante. Les parents de Timotei sont au premier rang.
« Fatiguée. » Voilà l'adjectif qui est revenu le plus souvent pour qualifier l'état physique et psychique de l'assistante maternelle ce jour-là. Elle qui souffrait de douleurs au ventre depuis plusieurs semaines dormait mal et avait perdu deux kilos. Le lendemain du drame, elle devait passer un examen et craignait d'avoir « un cancer ». Ce qui ne fut pas le cas.
Inquiétude, manque de sommeil, difficultés à faire face, sans doute un cocktail qui a été déterminant pour le passage à l'acte. Place aujourd'hui aux plaidoiries et au verdict.

================

nous devrions apprendre à nous servir des outils très simples que nous avons à notre disposition pour prévenir ce genre de drame :
- bébé peut être insupportable un jour critique physique : la plupart des bébés sont secoués ce jour-là parce qu'ils ont tendance à pleurer et sembler "insupportables". or le jour critique physique est connu à l'avance il suffit de le vérifier pour comprendre pourquoi bébé pleure aujourd'hui... et rester ainsi maître de soi.
- une nounou ou un parent ou gardien peut exceptionnellement craquer parce que bébé pleure son jour critique physique, mais il peut aussi se trouver lui-même en situation critique :
- en période critique septennale
- mais surtout en jour critique émotionnel (jour de possible hypersensibilité, irritabilité et colère) ou jour critique physique (idem + fatigue inhabituelle).
or là également périodes et jours critiques sont connus à l'avance : on peut les vérifier de sorte que l'on comprend et on est prévenu à l'avance. cela permet de rester serein et de se maîtriser.

ne connaissant pas les dates de naissance de la nounou et du bébé je n'ai pu le vérifier dans ce cas particulier, mais il s'agit d'une règle généralement applicable : on peut s'en assurer en vérifiant tous les cas arrivés de bébés secoués.

édit :
http://www.sudouest.fr/2011/05/25/un-an-de-prison-ferme-pour-la-nourrice-408304-1224.php

atterrée...

Drame amoureux entre policiers: la Sûreté du Québec «atterrée»
La Sûreté du Québec (SQ) s'est dite «atterrée» dimanche par l'apparent drame passionnel qui laissé un de ses employés sans vie et qui en a blessé une autre, samedi soir à Brossard.
Les premières pensées de l'organisation «vont à l'employée blessée, à la famille de cette dernière ainsi qu'à celle de l'autre membre impliqué, a écrit la SQ dans un bref communiqué. Notre employée, ses collègues ainsi que les deux familles concernées seront appuyés par des professionnels de notre service de santé et sécurité au travail.»
Le Service de police de Longueuil a confirmé dimanche que les deux personnes impliquées - des ex-conjoints - étaient des policiers à la SQ.
Le drame est survenu vers 22h30 dans le condo appartenant à la femme alors que les deux policiers n'étaient pas en service. La police de Longueuil a reçu l'appel d'un voisin déclarant avoir entendu des coups de feu en provenance d'un immeuble situé au 9035 de la rue Le Corbusier, près du Quartier Dix30.
À leur arrivée, les policiers ont découvert le corps inanimé d'un homme de 45 ans, atteint au haut du corps par un projectile. Son décès a été constaté peu de temps après.
Son ex-conjointe, âgée de 28 ans, se trouvait également à l'intérieur du condominium. La femme, qui a reçu un projectile dans la cuisse, a été transportée à l'hôpital. Sa vie n'est pas en danger.
Selon les enquêteurs, l'homme aurait retourné son arme contre lui. La police de Longueuil ignore cependant si le policier impliqué a visé son ex-conjointe ou si cette dernière a été atteinte par une balle perdue.
«On se demande s'il a tenté de l'atteindre volontairement ou non», a indiqué dimanche matin l'agent Martin Simard, porte-parole du Service de police de Longueuil.
Selon des informations non confirmées par les autorités, l'homme n'aurait pas accepté la fin de sa relation avec la policière.
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/201105/23/01-4401956-drame-amoureux-entre-policiers-la-surete-du-quebec-atterree.php

=============

il est dit que l'ex-conjointe a 28 ans mais j'ai trouvé ailleurs qu'elle aurait plutôt 33 ans, donc pas de période critique septennale. il resterait à vérifier les jours critiques émotionnels réciproques car ils sont souvent "jours de disjonction"...

récidive septennale

Des voleurs plaident coupable pour la mort d'un boulanger

http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/des-voleurs-plaident-coupable-pour-la-mort-d-un-boulanger-23-05-2011-1334041_240.php
NANCY, Meurthe-et-Moselle (Reuters) - Deux hommes jugés pour avoir agressé et tué le boulanger de Crépey, un village de Meurthe-et-Moselle, le 9 mai 2008, ont plaidé coupable lundi devant la cour d'assises de Meurthe-et-Moselle.
Poursuivis pour vol accompagné de violences ayant entraîné la mort, ils sont passibles de la réclusion à perpétuité.
"Je suis coupable", a déclaré d'une voix faible Sébastien Bagnon, 30 ans, invité à prendre la parole à l'ouverture du procès. "Je suis coupable aussi", a enchaîné Abed-Salam Touati, 38 ans.
Les deux hommes avaient surpris Gérard Thomassin à la fermeture de sa boulangerie-épicerie, l'avaient violemment frappé, puis l'avaient abandonné ligoté et bâillonné.
La conjugaison d'un mouchoir enfoncé dans sa gorge et des saignements de nez avait provoqué la mort par asphyxie de ce célibataire de 60 ans, un homme décrit comme gentil et serviable par les habitants de cette commune de 350 habitants.
Les cambrioleurs étaient repartis avec le contenu de la caisse et pour environ 4.000 euros de cigarettes.
Pour Crépey, "c'est double peine", rappelle-t-on aujourd'hui à la mairie. Avec la mort du boulanger, le commerce a fermé. C'était le dernier du village.
Originaire de la localité, Sébastien Bagnon apparaît comme l'instigateur du cambriolage et l'élément moteur du tandem.
Ayant participé en 2002 à une première agression contre le boulanger, il avait été rapidement suspecté. Il avait été condamné pour cela à trois ans de prison, dont un avec sursis, et avait manifesté publiquement sa volonté de se venger.
C'est lui qui aurait proposé "un coup facile" à Abed-Salam Touati, le mari de la soeur de sa compagne et mère de ses deux enfants qui l'a depuis quitté.
Cet ancien "beau-frère", inséré socialement et professionnellement en dépit de sa dépendance à l'héroïne, a été décrit à la barre par Carole Ravolini, une psychologue, comme "anxieux, introverti, inhibé" et susceptible d'être "influencé".
Les deux hommes avaient, le jour des faits, acheté des gants en caoutchouc, du ruban adhésif et du whisky pour se donner du courage. Ils s'étaient munis de cagoules artisanales pour déguiser leur visage.
L'ex-compagne de Sébastien Bagnon, qui est jugée pour complicité dans l'organisation du cambriolage, risque avec eux la réclusion à perpétuité. Elle a laissé entendre qu'elle reconnaissait également les faits. Deux de leurs proches, jugés pour recel, risquent cinq ans de prison.
Le verdict est attendu jeudi ou vendredi.

==================

les "éléments moteurs" que sont les périodes critiques septennales semblent également présents ici...  psychiques, subtiles mais efficaces, ils apparaîssent dans les données de ce drame pour ce qui est du suspecté principal instigateur :
2002 période critique septennale des 21 ans
2008 période critique septennale des 28 ans

enlèvement et agression d'une enfant

http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=10460&hl=
Blanquefort (33) : l'agresseur présumé écroué
Le suspect, un homme de 47 ans de Lesparre, a été déféré au parquet ce matin. Il vient d'être mis en examen et placé en détention provisoire
L'homme qui a enlevé une fillette de 10 ans, mardi dernier, à Blanquefort et a abusé d'elle, a été interpellé samedi matin à Lesparre, dans le Médoc. Cet homme de 47 ans, ouvrier viticole, père de famille, a été déféré ce matin au parquet de Bordeaux qui a pris des réquisitions de mandat de dépôt à son encontre.
...................
Les analyses ADN ont également permis de confondre l'auteur présumé déjà condamné a treize reprises, notamment pour des faits de vols mais jamais pour des agressions à caractère sexuel
Source : Sud Ouest

===================

47 année P1 ?

lundi 23 mai 2011

récidiviste septennal

http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2011/05/20110523-041100.html
Procès de Claude Larouche
Le moment de vérité
Près de deux ans après le décès de Natasha Cournoyer qui avait soulevé les passions et l'indignation, l'homme accusé du meurtre, Claude Larouche, subira un procès couru et marqué par l'émotion à compter du milieu de la semaine à Montréal.
D'un côté, une jeune femme belle et sans histoire, dont personne n'aurait cru qu'elle connaîtrait un tel destin en se trouvant au mauvais endroit, au mauvais moment.
De l'autre, un homme accusé d'avoir commis l'un des crimes les plus médiatisés des dernières années à Montréal.
......................
Vers 20 h, le 1er octobre 2009, des caméras de surveillance ont filmé la femme de 37 ans quittant son lieu de travail à Laval et s'enfonçant dans l'obscurité vers sa voiture dans le stationnement.
...................................
Un mois, presque jour pour jour après la découverte du corps de Natasha Cournoyer, après une enquête d'une rare intensité, les policiers ont arrêté un certain Claude Larouche, alors âgé de 48 ans, semant la consternation parmi ses voisins de la paisible rue Prieur du quartier Ahuntsic, dans le nord de la métropole.
....................................
L'accusé
Nom: Claude Larouche
Date de naissance :
31 juillet 1961

================

au moyen de la date de naissance - que je viens de découvrir - nous pouvons voir la situation précise de l'intéressé au moment de son crime, mais aussi d'autres actes passés... (sous réserve que les données que j'ai trouvées soient justes) et à nouveau elle est fort parlante dans les trois cas que j'avais notés :

septembre 2009 (31/07/1961)
Lu 28 E(8)
Ma 29
Me 30
Octobre 2009
Je 1
Ve 2 P(1)
Sa 3
Di 4 I(9)
Lu 5 E(15)

il s'agit d'un jour critique physique P1 "jour pulsions", à l'arrivée de la période critique septennale des 49 ans (48 ans et 2 mois)

et plus ancien :
tentative d'enlèvement d'une fillette le vendredi 10 octobre 2003 (tôt le matin semble-t-il)
 
octobre 2003 (31/07/1961)
Ma 7
Me 8
Je 9 P(1)
Ve 10 I(1)
Sa 11
Di 12

là aussi nous trouvons le même jour critique physique P1 suivi du jour critique intellectuel E1 : épisode doublement critique par conséquent, et à 42 ans et 3 mois période critique septennale.
(la période critique précédente, donc...)


 
 condamnation pour agression sexuelle commise à Jonquière au début des années 90 sur une jeune fille de 19 ans :
(pas trouvé de date)
 
plus loin, là il ne s'agit pas d'aggression sexuelle :
Larouche a été accusé d'une introduction par effraction commise dans un garage de la rue Fleury, le 25 janvier 2002
on peut là aussi regarder sa situation :
 
janvier 2002 (31/07/1961
Me 23
Je 24
Ve 25
Sa 26 P(1)
Di 27
Lu 28 E(8)
Ma 29 I(9)

et nous retrouvons le même jour de pulsions (jour critique physique P1)
(40 ans et 6 mois)
l'intéressé semble être un récidiviste septennal et un "acteur" de son cycle physique, en particulier du premier jour du cycle (P1) celui-ci étant le jour critique physique le plus "important" des quatre jours critiques du cycle.
 


trouvé aussi (mais je n'ai pas d'autres précisions : on pourrait vérifier la situation cyclique avec des dates précises)
"en 1993, au palais de justice de Chicoutimi, il avait été condamné à une peine de 12 mois de prison pour une agression sexuelle commise en mai 1991. Il avait été acquitté d'une autre agression sexuelle en 1992.

édit 30/06/2003 :
Le meurtrier de Natasha Cournoyer a tenté de tuer une autre femme
Claude Larouche, le meurtrier de Natasha Cournoyer, a admis vendredi matin en Cour supérieure, qu'il avait tenté de tuer une autre femme, en octobre 2009. Le 11 octobre 2009,

octobre 2009 (31/07/1961)Ve 9
Sa 10
Di 11
Lu 12  E(22) I(17)
Ma 13 P(12)
Me 14
Je 15

drame conjugal

Albaron (13) : drame de la jalousie.
Un homme de 75 ans tue son épouse de 74 ans parcequ'elle souhaitait le quitter. Il s'est ensuite suicidé.
C'est le fils qui a découvert les corps : celui de sa mère et celui de son beau-père. Les époux Coulet étaient des commerçants connus dans le village. Lucien Coulet n'aurait pas supporté que sa femme, Elisabeth veuille le quitter. Il lui aurait tiré dessus avant de retourner l'arme contre lui. La gendarmerie d'Arles est chargée de l'enquête.
http://provence-alpes.france3.fr/info/albaron-13--drame-de-la-jalousie-68881245.html
==============

drame conjugal

Drame à Brossard

Drame amoureux entre deux policiers?
BROSSARD – L'homme de 45 ans et la femme de 28 ans impliqués dans un drame survenu samedi soir dans le quartier Dix30, rue Corbusier, à Brossard seraient tous les deux des policiers de la Sûreté du Québec. Ils auraient vécu en couple par le passé.
.....................
http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2011/05/20110522-102520.html

==================

samedi 21 mai 2011

Camping

La fin du monde était prévue pour 18 heures.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110521.OBS3672/la-fin-du-monde-etait-prevue-pour-18-heures.html

===========

Wikipédia :
Harold Egbert Camping (born July 19, 1921) is a Christian radio broadcaster and president of Family Radio, a California-based religious broadcasting network that spans more than 150 outlets in the United States as well as a website.
........................
In 1970, Camping published The Biblical Calendar of History (later greatly expanded in Adam When?), in which he dated the Creation of the world to the year 11,013 BC and the Flood to 4990 BC. This was in contrast to Bishop James Ussher's famous chronology, which placed creation at 4004 BC and the Flood at 2348 BC. Camping argued that Ussher's dates "agree neither with the Biblical nor the secular evidence" and thus Ussher's methodology was flawed.
.................
In 1992, Camping published a book titled 1994?, in which he proclaimed that Christ's return might be on September 6, 1994

...................
===================

les publications successives, entre autre des annonces de la fin du monde, par Harold Camping semblent être le fruit de l'inspiration de certaines de ses périodes critiques septennales. c'est souvent le cas, la période critique étant entre autre une "période d'hyperactivité du cerveau"...
elle est à l'origine de nombreux "éveils" et vocations de célébrités et gourous...
(ici : 1970 et période critique septennale des 49 ans et 1992 période critique septennale des 70 ans)