mercredi 30 novembre 2016

arrêtée

Une enfant de 11 ans arrêtée... au volant d'une Clio L'histoire est incroyable: L'enfant "était carrément sur une voie de circulation ! Pas sur un chemin ni sur un parking !", s'étrangle un policier dans le Parisien. Au volant, un visage (très) juvénile... Il n'en revient toujours pas: mardi 22 novembre, vers 14 heures, dans la rue du Château à Mouroux (Seine-et-Marne), sa patrouille de police croise une Renault Clio. Au volant, ils repèrent un "visage juvénile"... Ils font demi-tour et interceptent le véhicule. Ils ne s'étaient pas trompés: la conductrice n’est âgée que de 11 ans! Son beau-père, un homme de nationalité moldave âgé de 36 ans, qui demeure dans la commune de Mouroux, était à côté d'elle, sur le siège passager. Tandis que la fillette se chargeait d'accélérer, freiner ou d'embrayer, l’adulte... passait les vitesses. Il est pourtant bien en possession d'un de conduire permis en règle - quoique moldave - ce qui lui aurait permis de circuler sur les routes françaises. Le beau-père jugé le 22 mars Ce qui n'est évidemment pas le cas de la gamine, qui ne fera pas l'objet de poursuites, n'étant pas pénalement responsable, du fait de son jeune âge. Mais le beau-père sera jugé le 22 mars pour "complicité de défaut de permis". Il a déjà dû d’ores et déjà s’acquitter d’une amende de 200 €.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2016/11/30/une-enfant-de-11-ans-arretee-au-volant-d-une-clio
====================
(période critique septennale des 35 ans)

assises

Assises du Bas-Rhin : la nounou accusée de la mort d'un enfant de 6 mois passe aux aveux La nourrice qui comparait depuis ce lundi devant la cour d'assises du Bas-Rhin a reconnu les faits pour la première fois ce mardi matin. Elle est accusée d'avoir provoqué la mort d'un bébé de 6 mois en 2014, à Reitwiller. Elle a demandé pardon aux parents de la petite Nahla. La nourrice qui comparait depuis ce lundi devant la cour d'assises du Bas-Rhin a reconnu les faits pour la première fois ce mardi matin. Elle est accusée d'avoir provoqué la mort d'un bébé de 6 mois en 2014, à Reitwiller. "Je ne pouvais plus contrôler ce que je faisais. Nahla pleurait. Tout s'est enchainé. C'est la colère, la violence. Tout s'est manifesté. J'avais la haine. Pardon" dit-elle. Elle raconte les faits : "La petite a basculé. J'ai voulu la rattraper par le pyjama. Je me suis fait mal au genou. J'ai eu une montée de folie. J'ai dit merde, j'en ai marre et je l'ai plaquée au sol". Elle a raconté ensuite que Nahla était inanimée. Elle l'a secouée et l'a tapée au visage en lui disant "Nahla réveille toi". La présidente lui a demandé si c'était des gestes de secours ou de violence. "De la violence" chuchote Ines Honfin avant d'ajouter "j'étais à bout ce matin là. Je n'ai pas pu me contrôler". "Je n'ai pas pensé à l'enfant" Questionnée sur les multiples versions qu'elle a données aux enquêteurs, l'accusée lâche : "C'est égoïste. J'ai pensé qu'à moi, à tout ce que je perdais. Je n'ai pas pensé à l'enfant". Juste avant que la présidente ne suspende l’audience, Ines Honfin s'est adressée aux parents de l'enfant : "Je vous demande sincèrement pardon. Pardon pour tout le mal que je vous ai fait. Je n'aurais jamais dû garder d'enfant". Elle encourt 30 ans de réclusion criminelle. Le verdict sera rendu jeudi. Source : France Bleu Alsace le 29 novembre 2016
http://www.lenouveaudetective.com/alsace-reitwiller-nounou-bebe-lavabo/
=================
(drame le lendemain matin du jour critique émotionnel E22 et intellectuel i26)

3 février 2014  (21/03/1982)
Sa 1
Di 2 E(22) I(26)
Lu 3
Ma 4 P(6)
Me 5 P(7)

diaboliques

Les "amants diaboliques" arrêtés en Italie Un médecin anesthésiste soupçonné du meurtre de plusieurs patients en fin de vie et sa maîtresse, une infirmière, qu'il aurait aidée à tuer son mari en lui administrant des médicaments contre-indiqués, ont été arrêtés mardi près de Milan, rapportent les médias italiens. Leonardo Cazzaniga, 60 ans, est soupçonné d'avoir tué au moins quatre de ses patients de l'hôpital de Saronno (Lombardie) en 2012 et 2013, des personnes âgées dont il voulait abréger les souffrances via une surdose de médicaments, selon les premiers éléments de l'enquête.
Soupçons de meurtre Il est aussi soupçonné d'avoir aidé sa maîtresse, une infirmière de 40 ans qui exerçait dans le même hôpital, à tuer son mari 45 ans en lui faisant croire qu'il était diabétique. Selon les enquêteurs, les deux amants ont administré au mari, sur une longue période, un cocktail de produits "totalement incompatibles" avec son réel état de santé, jusqu'à provoquer son décès en juin 2013. Inculpations Arrêtés mardi matin après deux ans d'enquête, ils ont tous deux été inculpés d'homicide volontaire. Les enquêteurs s'intéressant aussi à plusieurs autres personnes, dont plusieurs médecins, qui ont tardé à réagir quand le personnel de l'hôpital a signalé des faits suspects. "Protocole" Selon les enquêteurs, le docteur Cazzaniga avait établi un "protocole" personnel destiné aux malades en fin de vie, à base de doses excessives et rapprochées d'antalgiques et d'anesthésiants. Source : Belga le 29 novembre 2016
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=25&t=442&sid=7ac818afae5b14f8f77ed53dde7d3e8d
==================
(2012 est la période critique septennale des 56 ans du médecin)

accident

Un agriculteur de 34 ans décède à Courcy écrasé par un arbre Un jeune agriculteur de 34 ans est décédé ce mardi 29 novembre 2016 à Courcy. Alors qu'il coupait un arbre, le tronc s'est abattu sur lui. L'accident s'est produit vers 16 h 15 dans une exploitation agricole de Courcy, ce mardi novembre 2016. (...)
http://www.ouest-france.fr/normandie/coutances-50200/un-agriculteur-de-34-ans-decede-courcy-ecrase-par-un-arbre-4644665
====================

accident

Le planchiste qui est mort à Whistler a suffoqué La police a confirmé que le planchiste de 27 ans qui est mort dans la montagne Blackcomb, en Colombie-Britannique, samedi, a suffoqué après être tombé tête la première dans de la poudreuse profonde. Le sergent Rob Knapton de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Whistler a indiqué mardi qu’une chute de neige importante dans les jours précédents a contribué à la tragédie. « Il y avait beaucoup de neige instable : de la neige poudreuse qui contient beaucoup d’air », a-t-il souligné. Des skieurs ont trouvé l’homme, qui était de Slovaquie, mais habitait à Whistler, inconscient dans la zone pour experts Arthur's Choice. Il faisait de la planche à neige avec sa petite amie, mais n’était pas avec elle au moment de sa chute. Les efforts pour le réanimer à l’aide d’un défibrillateur sont restés infructueux. M. Knapton n’a pas précisé si la victime a percuté un obstacle ou s’il s’est cogné la tête lors de l’accident.
https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/le-planchiste-qui-est-mort-%C3%A0-whistler-a-suffoqu%C3%A9/ar-AAkVFhO
==================

suicide

Un commerçant se suicide dans son établissement de Reims Ce mardi, vers 12h30, le gérant de la Cave aux Fromages s’est donné la mort par arme à feu dans son établissement. Il n’était pas seul au moment de passer à l’acte d’après nos informations. La police et les pompiers sont sur place pour les besoins de l’enquête.  L’homme s’est donné la mort par arme à feu dans son bureau. (...)
http://france3-regions.francetvinfo.fr/champagne-ardenne/commercant-se-suicide-son-etablissement-reims-1143751.html
http://www.lunion.fr/847194/article/2016-11-29/suicide-du-fromager-de-la-place-du-forum
=============
(suicide à l'arrivée d'un épisode triple critique fort dont les jours critique physique P18/P19 - épisode équivalent à un jour critique émotionnel et le jour critique émotionnel E1- année P1)
sous réserve bonne donnée :
29 novembre 2016 (30/01/1970)
Di 27
Lu 28
Ma 29
Me 30 P(18) 
Je 1 P(19
Ve 2 E(1)

décès

"Hawaii 5-0" : un des acteurs de la série est décédé à 49 ans  L'acteur Keo Woolford, qui incarnait l'agent James Chang dans «Hawaii 5-0», est décédé lundi. Il avait 49 ans. «Hawaii 5-0» a perdu l'un de ses agents. L'acteur Keo Woolford est décédé lundi à Hawaï, a annoncé sa porte-parole, citée par le «Hollywood Reporter». L'acteur de 49 ans n'a pas survécu à l'accident vasculaire cérébral dont il a été victime vendredi. (...)
http://www.parismatch.com/Culture/Medias/Hawaii-5-0-un-des-acteurs-de-la-serie-est-decede-a-49-ans-1131119
=============
(*1967 date de naissance précise pas connue pour l'instant, qui permettrait de regarder les rythmes courts vendredi)

bébé secoué

Bébé secoué: le cauchemar d'un couple de parents Vanessa Franchetti et Emmanuel Mur espèrent toujours le retour de leur enfant placé depuis le 3 juin.
Après des convulsions chez sa nourrice et une suspicion de bébé secoué, leur enfant de deux mois a été placé par «principe de précaution». Depuis six mois, Vanessa et Emmanuel se battent pour «sortir de cet enfer». «Terrassés», «anéantis», «horrible tourbillon de malheur»... Le coup de massue est intervenu vendredi dernier au tribunal d’Angoulême pour Vanessa Franchetti et Emmanuel Mur. Leur bébé de neuf mois est de nouveau placé et cette fois jusqu’au 31 mai 2017. A cette date, cela fera un an que la crise convulsive de leur bébé a transformé leur vie en cauchemar. Elle a pourtant eu lieu chez la nounou (lire ci-dessous). «Le syndrome du bébé secoué ne peut pas encore être écarté», indique le délibéré du tribunal. Six mois après le malaise de L., la justice s’abrite toujours derrière le principe de précaution, tant que «l’enquête pénale est en cours»... Ses parents pensaient pourtant voir le bout du tunnel et «passer Noël» en famille dans leur maison des Métairies, près de Jarnac. Les dernières décisions allaient dans ce sens: mi-octobre, le bambin revenait même chez ses parents du mercredi au dimanche en présence de la mère de Vanessa. Un assouplissement du placement lié aux rapports positifs des services sociaux qui expliquent par exemple que «L. évolue dans un environnement sécure et serein avec ses parents et sa grand-mère». Vendredi, les juges ont enclenché la marche arrière: «Les motifs du malaise [le 23 mai, ndlr] sont toujours inexpliqués.(...) Dans le but de protéger L., la demande de mainlevée de placement présentée par ses parents ne peut être satisfaite», écrit le juge des enfants, Laurent Favrette. L’enquête n’avance pas Celui-ci refuse même de poursuivre le dispositif aménagé avec la grand-mère. L’enquête pénale, elle, est au point mort, en attendant les résultats de la contre-expertise réalisée le 4 novembre. Les parents ont été entendus comme témoins quatre jours après le malaise. Depuis, rien de nouveau. «On nous enterre vivants en prenant notre bébé», s’insurge Vanessa Franchetti, 30 ans, qui a décidé de consacrer tout son temps à faire revenir son enfant chez elle. Son compagnon de 36 ans est dans le même cas depuis que son entreprise lui a demandé de signer une rupture conventionnelle. Le couple est aujourd’hui incollable sur les symptômes du bébé secoué, connaît tous les arcanes et les sigles de l’aide sociale à l’enfance. A épluché une demi-douzaine de jurisprudences de cas similaires mais favorables aux parents. Il est aussi «en contact avec une trentaine de familles dans le même cas», a créé un blog et mis en ligne une pétition qui rassemble 380 signatures (1). «La justice nous catalogue comme des bourreaux d’enfants. On ne sait plus comment sortir de cet enfer». Vanessa était en pleurs hier soir. Elle venait d’apprendre qu’elle ne pourrait pas voir son fils à Noël, même en présence d’un tiers à Angoulême. «On n’en peut plus, ils vont nous faire craquer», lance-t-elle, désemparée. Ce matin, le couple sera de nouveau à l’Aide sociale à l’enfance pour parler des horaires de visite. «On va passer tout près du centre, mais on n’a pas le droit de lui faire un bisou.»

 Le malaise a lieu chez la nounou Le cauchemar repasse en boucle, depuis ce 23 mai. «Nous l’avions déposé chez sa nounou à 8h15. A 15h, elle nous appelait, paniquée. Notre bébé faisait une crise.» Quelques jours plus tard, le couperet tombe en même temps que le jargon médical: un «hématome sous-dural bilatéral» a été relevé par le médecin «indiquant un tableau “bébé secoué”». Le 3 juin, L. est placé à l’Aide sociale à l’enfance de Charente, «faute de certitude sur l’origine de l’hématome». Les convulsions sont pourtant arrivées sept heures après avoir déposé l’enfant. Or, d’après la Haute autorité de la santé dans son rapport de mai 2011, «dans la grande majorité des cas, sinon dans tous les cas, le secouement entraîne immédiatement des symptômes». Vanessa Franchetti connaît cet extrait par cœur: «Nous l’avons déposé sept heures avant sa crise. Je ne veux accuser personne mais s’il y a un risque de bébé secoué, pourquoi la nounou ne subit-elle pas le même principe de précaution que nous et peut-elle continuer à garder des enfants ?» Une incompréhension de plus dans ce douloureux dossier.
(1) https://notrefilsnotrebataille.wordpress.com
http://www.charentelibre.fr/2016/11/29/bebe-secoue-le-cauchemar-d-un-couple-de-parents,3071010.php
==================

Jagadish Chandra Bose

Jagadish Chandra Bose, le physicien qui a inventé la radio honoré par Google Quand un géant de l'internet rend hommage à l'invention de son aînée la radio, ça donne un doodle. Mercredi 30 novembre, Google célèbre sur sa page la naissance du physicien Jagadish Chandra Bose qui a permis de mettre en évidence les premières ondes.
 Sans lui, il est possible que les douces voix de Fabienne Sintes sur France Info, de Thomas Sotto sur Europe 1 ou encore d'Yves Calvi sur RTL ne nous auraient jamais réveillé de bon matin. Né dans une région de l'actuel Bangladesh, Jagadish Chandra Bose est considéré comme l'un des pionniers en matière de télécommunication. 158 ans après sa naissance, le 30 novembre 1858 (mort en 1937), Google lui rend hommage à travers un doodle. Il y est représenté avec son invention, le crescographe, qui permet d'observer le rythme de croissance des plantes. Il faut dire que les exploits de ce physicien et botaniste sont de taille. En novembre 1894, il parvient à faire sonner une cloche puis à faire exploser de la poudre à l'aide d'ondes électromagnétiques, prouvant ainsi leur existence.
La démonstration d'une "théorie merveilleuse" A l'époque, le Daily Chronicle of England présente ce succès comme la "démonstration des applications pratiques de cette nouvelle théorie merveilleuse". Et plutôt que d'y voir un intérêt commercial, l'homme va préférer partager son expérience avec le monde scientifique. C'est pour cette raison que l'invention de la radio a été attribuée à son contemporain Guglielmo Marconi en 1896, date de la première émission télégraphique audio. Dix années années plus tard, l'inventeur canadien Reginald Fessenden réussissait à diffuser une voix et de la musique... Une expérience sensationnelle qui résonne encore et toujours dans l'oreille de nombreux auditeurs.
http://www.lci.fr/sciences/un-doodle-pour-rendre-hommage-au-pionnier-de-la-radio-jagadish-chandra-bose-2015093.html
=====================
comme je disais hier, les oeuvres à succès - les découvertes, aussi - sont fréquemment des oeuvres septennales... et après celui consacré à Louisa May Alcott  un autre doodle de Google est aujourd'hui destiné à un découvreur septennal : c'est en période critique septennale des 35 ans que Bose fit son expérience de la cloche et d'explosion...
un autre doodle sera peut-être un jour pour Marconi, 1896 étant la période critique septennale des 21 ans... :-)

drame

Ermittlungen wegen Familiendrama in Krefeld Das Landgericht Krefeld befasst sich am 14. Dezember mit einem Familiendrama, bei dem eine Mutter ihre drei schlafenden Kinder aus dem Fenster geworfen haben soll. Das Drama ereignete sich vor knapp fünf Monaten. Die Kinder hatten den Fall aus etwa acht Metern Höhe schwer verletzt überlebt. Ein Radfahrer hatte die schreienden und weinenden Kinder, zwei Jungen und ein Mädchen, entdeckt. Nach Ansicht der Krefelder Staatsanwaltschaft war die 34-Jährige Mutter bei der Tat wegen einer schweren psychischen Erkrankung schuldunfähig. Sie wurde nach der Tat in einer geschlossenen Psychiatrie untergebracht worden.
http://www1.wdr.de/nachrichten/rheinland/ermittlungen-familiendrama-krefeld-100.html
================
une femme de 34 ans doit être jugée en décembre  pour avoir jeté ses trois enfants par la fenêtre du second étage au mois de juin dernier : entre-temps admise en psychiatrie, elle sera probablement déclarée irresponsable au moment des faits. les enfants de six, quatre et trois ans ont survécu malgré leurs graves blessures.
(période critique septennale des 35 ans)

drame familial

Un homme de 22 ans tue ses parents à Ottawa Des accusations de meurtre au premier degré ont été déposées contre Cameron Rogers à la suite de la mort de l'ancien journaliste du Ottawa Citizen Dave Rogers et de sa femme Merrill Gleddie. Les fils des deux victimes a brièvement comparu au palais de justice de Montréal un peu plus tôt ce matin et sera transporté à Ottawa. L'homme de 22 ans a avoué avoir commis les meurtres de ses parents lors de son interrogatoire à la police de Montréal.
http://www.fm1069.ca/regional/nouvelles/drame-familial-a-ottawa-809732.html
====================
Ottawa police major crime detectives continue to investigate the double homicide of former Citizen reporter Dave Rogers, 69, and his wife, Merrill Gleddie Rogers, 63. Their son and alleged killer Cameron Rogers, 22, has been charged with two counts of first-degree murder.
http://ottawacitizen.com/news/local-news/police-investigate-double-homicide-near-meadowlands-drive
=================
(rythmes courts à voir le jour du drame : les trois personnes en période critique septennales...)(21-63-70 ans)

mardi 29 novembre 2016

retrouvé mort

Grünen-Politiker tot am Rheinufer aufgefunden Der Mannheimer Grünen-Politiker Wolfgang Raufelder ist tot. Er wurde am Rheinufer leblos aufgefunden. Angehörige, Weggefährten und politische Freunde reagierten entsetzt. Es war ein grausiger Fund, den ein Spaziergänger am Morgen im badischen Brühl, unweit von Mannheim, machen musste. Am Rheinufer lag ein noch brennender lebloser Körper. Rasch herbeigerufene Helfer konnten nur noch den Tod feststellen. Wie sich später herausstellte, handelte sich um den Mannheimer Politiker Wolfgang Raufelder. Jedenfalls hat die Polizei daran keinen Zweifel, wenngleich sie in einer Mitteilung darauf hinweist, dass das Ergebnis einer DNA-Analyse noch aussteht. Der 59-Jährige gehörte der Fraktion von Bündnis 90/Die Grünen im Landtag von Baden-Württemberg an. Die persönlichen Seiten des gebürtigen Mannheimers im Internet-Auftritt des Stuttgarter Landtags wurden inzwischen gesperrt. Wie die "Bild"-Zeitung berichtet, fand sich unweit des Fundorts der Leiche auch Raufelders Wagen. Trotz der ungewöhnlichen Umstände des Todes schließt die Polizei aufgrund ihrer Ermittlungen und nach einer Obduktion der Leiche in der Heidelberger Rechtsmedizin ein Fremdverschulden aus. Die Indizien deuten bisher auf einen Suizid. "Wir sind alle sehr traurig" Wolfgang Raufelder hinterlässt eine Ehefrau, einen Sohn und eine Tochter. (...)
http://www.stern.de/politik/deutschland/wolfgang-raufelder--gruenen-politiker-tot-am-rheinufer-aufgefunden-7215322.html
==================
l'homme politique Wolfgang Raufelder, âgé de 59 ans, issu des Verts a été retrouvé brûlé sur les bords du Rhin près de Mannheim il s'agit apparemment d'un suicide.
sa situation indique effectivement la veille de son jour critique émotionnel E15 et le lendemain du parfois sévère  "down" P18/P19 (équivalent d'un jour critique émotionnel) (année i26?) :

28 novembre 2016 (16/07/1957)
 Je 24 I(1)
Ve 25
Sa 26 P(18)
Di 27 P(19)
Lu 28
Ma 29 E(15)
Me 30

retrouvée morte

Vermisste Polizeischülerin beging offenbar Suizid Bei der im Sachsenwald bei Hamburg gefundenen Frauenleiche handelt es sich offenbar um die vermisste Polizeischülerin. Den Ermittlern zufolge soll sich die 22-Jährige selbst umgebracht haben. Die seit Tagen vermisste Hamburger Polizeischülerin hat sich nach Erkenntnissen der Ermittler das Leben genommen. „Wir gehen von Suizid aus“, sagte Polizeisprecher Andreas Schöpflin am Dienstag nach dem Fund einer Frauenleiche im Sachsenwald bei Aumühle östlich von Hamburg. Die Tote sollte zur offiziellen Klärung der Identität ins Institut für Rechtsmedizin gebracht werden. Bei der 22-Jährigen sei auch die Dienstwaffe gefunden worden. Die Polizeischülerin war am Mittwoch vergangener Woche nicht zum Dienst erschienen und am Donnerstag vermisst gemeldet worden. Bereits von Freitag bis Sonntag hatten Hundertschaften mit Hunden den Sachsenwald abgesucht. (...)
http://www.faz.net/aktuell/gesellschaft/kriminalitaet/vermisste-polizeischuelerin-aus-hamburg-beging-offenbar-suizid-14550923.html
==================
une jeune stagiaire de la police, âgée de 22 ans était recherchée depuis jeudi dernier. elle n'avait pas repris son travail mercredi et avait emporté son arme qu'elle était pourtant censée laisser sous clé sur son lieu de travail. on a retrouvé aujourd'hui la jeune femme décédée dans une forêt près de Hambourg, où elle s'est apparemment suicidée avec son arme de service.
(rythmes courts à voir)

viol

Côte-d'Or : un enseignant mis en examen pour viol sur une fillette de 4 ans Suite aux accusations portées à son encontre, l'enseignant a été interpellé par les gendarmes de la brigade locale et leurs collègues de la brigade des recherches de Dijon (Côte-d'Or).Genlis, commune de Côte-d'Or de 5 000 habitants, est sous le choc. Un professeur des écoles de 42 ans de l'école maternelle communale La Chênaie a été mis en examen pour «viol et agressions sexuelles» sur une fillette de 4 ans, a annoncé, mardi, le parquet de Dijon. L'homme, marié et père de famille, a été écroué, selon le parquet, et suspendu à titre conservatoire de l'Éducation nationale, précise de son côté le rectorat de l'Académie de Dijon, confirmant une information du quotidien Le Bien Public. L'homme nierait les faits Les faits remonteraient au 16 novembre dernier. Ce jour-là, le professeur exerçant depuis 2007, mais remplaçant dans cette école, aurait commis des attouchements sur l'une de ses petites élèves. C'est la fillette de 4 ans qui a ensuite révélé à sa famille les agissements dont elle aurait été victime, ce qui a permis aux gendarmes de la brigade locale et ceux de la brigade des recherches de Dijon d'interpeller l'homme rapidement. Placé en garde à vue, ce dernier aurait nié les faits qui lui sont reprochés, explique le quotidien bourguignon. Il n'avait aucun antécédent judiciaire. Le personnel de l'établissement scolaire et les familles des enfants ont été informés dès le 18 novembre par le procureur de la République et l'inspectrice d'académie de Côte-d'Or. Le jour-même, une cellule médico-psychologique a été mise en place au sein de l'établissement. L'enquête a été confiée à un juge d’instruction du tribunal de grande instance de Dijon. leparisien.fr 0 RÉACTION Me connecter
http://www.leparisien.fr/faits-divers/cote-d-or-un-enseignant-mis-en-examen-pour-viol-sur-une-fillette-de-4-ans-29-11-2016-6390822.php
=================
attention aux pulsions de la période critique septennale...

Louisa May Alcott

Louisa May Alcott, la mère des 4 filles du docteur March !  Née un 29 novembre il y a 184 ans, l'auteur des "Quatre Filles du docteur March" est distinguée par Google, qui lui consacre aujourd'hui un doodle. Les romanciers sont comme les artistes de variétés : l'identité de certains d'entre eux est oubliée au profit de « tubes » ou de « best-sellers » passés dans l'inconscient populaire. Ainsi en est-il de Louisa May Alcott, peu connue en France au contraire du livre qu'elle publia aux États-Unis en 1868 et qui fut traduit chez nous 12 ans plus tard. Les Quatre Filles du docteur March (Little Women) – bientôt suivi de trois suites : Les filles du docteur March se marient (1869), Le Rêve de Jo March (1871) et Jo et sa tribu (1886) – est un tableau de la vie américaine dans la seconde moitié du XIXe siècle.(...)
Née le 29 novembre 1832 en Pennsylvanie,(...)
http://www.lepoint.fr/culture/louisa-may-alcott-la-mere-des-4-filles-du-docteur-march-29-11-2016-2086430_3.php
=================
les oeuvres à succès sont fréquemment des oeuvres septennales, probablement parce qu'il s'agit de périodes particulièrement sensibles, inventives et imaginatives... "Little Women" a été publié en 1868 et il s'agit donc d'une oeuvre de la période critique septennale des 35 ans de Louisa May Alcott...

drame familial

Sohn sticht Vater mit Messer nieder  Im Wohngebiet Heidebrink in Lüchtringen ist bei einem Familiendrama in einem Bungalow ein Vater von seinem Sohn niedergestochen worden. Ein 34-jähriger Lüchtringer hat in der Nacht zum Montag bei einem Familienstreit seinen 69-jährigen Vater mit einem Messer niedergestochen. Der Senior schwebt nicht in Lebensgefahr. Hinweise auf das Tatmotiv gibt es noch nicht. (...) Der 34-Jährige hatte sich im Haus verschanzt und konnte erst von SEK-Kräften im Gebäude überwältigt werden. Die Polizei schildert den blutigen Kampf so: Der Sohn habe den Vater nach einer heftigen Auseinandersetzung angegriffen und mit einem Messer schwer verletzt. Die Mutter (62) wurde bei dem Streit vom Sohn mitten ins Gesicht geschlagen und dabei verletzt. Sie schaffte es jedoch, sich von dem Wüterich zu befreien und aus dem Haus auf die Straße zu fliehen und Hilfe zu rufen. Der bewaffnete Lüchtringer verbarrikadierte sich im Wohnhaus.(...)
http://www.westfalen-blatt.de/OWL/Lokales/Kreis-Hoexter/Hoexter/2615506-Familiendrama-in-Einfamilienhaus-in-Luechtringen-34-Jaehriger-in-Haft-69-Jaehriger-schwer-verletzt-im-Krankenhaus-Sohn-sticht-Vater-mit-Messer-nieder
===============
à la suite d'une violente dispute un homme de 34 ans a gravement poignardé son père âgé de 69 ans mais ses jours ne sont pas en danger. la mère, âgée de 62 ans a également été blessée lors des violences : elle a cependant réussi à s'enfuir dans la rue et appeler les secours.
le fils a été arrêté après s'être un moment barricadé dans la maison...
(les trois personnes en période critique septennale !)

drame

Mutter und Kind sterben nach heimlicher Geburt  Nur wenige Stunden nach ihrem neugeborenen Baby ist am Montag auch eine 19 Jahre junge Mutter nach einer wohl unerwarteten Geburt in ihrem Elternhaus in Berlin gestorben. Ein Sprecher der Staatsanwaltschaft bestätigte am Montag, dass die Mutter und das am Sonntagnachmittag zu Hause geborene Kind nicht mehr leben. . Die Hintergründe des Notfalls am Sonntag in Buckow im Süden des Bezirks Neukölln sind nach wie vor unklar. Die Babyleiche soll am Montag obduziert werden. Allerdings ist unklar, inwiefern danach weiter ermittelt wird, da auch die junge Mutter an den Folgen der missglückten Geburt gestorben ist. Berichten der Boulevard-Zeitungen "Bild" und "B.Z." zufolge soll das Baby auf einer Toilette des Einfamilienhauses zur Welt gekommen sein. Die Eltern und der Freund der Frau sollen demnach ebenfalls im Haus gewesen sein, allerdings nichts von der Schwangerschaft gewusst haben. Sanitäter und Notärzte aus drei Rettungswagen waren am Sonntag mehrere Stunden im Einsatz und versuchten letztlich vergeblich, das Neugeborene am Leben zu halten. Unter ihnen war auch ein spezielles Team für die Behandlung von Säuglingen. Sie hatten einen tragbaren Brutkasten dabei, der bei einem Transport ins Krankenhaus eingesetzt worden wäre. Sie kümmerten sich auch um die Frau, die in Lebensgefahr schwebte und in ein Krankenhaus gebracht wurde, wo sie später starb.
http://www.rbb-online.de/panorama/beitrag/2016/11/familiendrama-berlin-buckow-neukoelln.html
================
une jeune femme a accouché clandestinement dans la salle de bain de la maison : son bébé est décédé ensuite, mais la jeune femme âgée de 19 ans est également morte probablement des suites de l'accouchement. une enquête est en  cours car apparemment personne ne la savait enceinte.

muet

Salah Abdeslam refuse toujours de répondre au juge  Le logisticien des attentats du 13 novembre a été extrait de sa prison pour un interrogatoire chez le juge antiterroriste. Le seul membre encore en vie des commandos djihadistes des attentats du 13 novembre 2015, Salah Abdeslam, convoqué ce mardi 29 novembre chez un juge antiterroriste, a refusé de répondre aux questions. Il n'a pas sollicité l'assistance d'un avocat, d'après une source judiciaire. Salah Abdeslam, 27 ans, avait été extrait de sa cellule de Fleury-Mérogis au petit matin, sous surveillance maximale. Depuis son transfert de Belgique vers la France le 27 avril, le suspect-clé des attentats de Paris et de Saint-Denis, qui ont fait 130 morts, garde le silence. Mi-octobre, ses avocats, le Français Frank Berton et le Belge Sven Mary, avaient renoncé à le défendre, ayant "la conviction qu'il ne s'exprimera pas." Selon eux, les conditions de détention de leur ancien client, placé à l'isolement et sous vidéosurveillance 24h/24, expliquent son silence face aux juges.
Des zones d'ombre entourent encore son rôle exact le soir des attaques. Après avoir convoyé en voiture les trois kamikazes du Stade de France, il s'est garé dans le XVIIIe arrondissement de Paris, semble avoir erré durant la nuit, avant d'être exfiltré par deux amis venus le chercher depuis la Belgique. Il a abandonné une ceinture explosive, laissant penser qu'il devait lui aussi mener une attaque suicide pendant que ses complices semaient la mort sur des terrasses de café ou au Bataclan. Il avait été arrêté le 18 mars dans la commune bruxelloise de Molenbeek après quatre mois de cavale. Proche du Belge Abdelhamid Abaaoud, coordinateur présumé des attaques, Abdeslam a aussi été un logisticien du 13 novembre, louant des véhicules et des planques en région parisienne, achetant des déclencheurs à distance et un composant du TATP. Il a eu enfin "un rôle central" dans la constitution des commandos, d'après les enquêteurs, ayant convoyé à travers l'Europe, dix djihadistes venus des zones de combat irako-syrienne et pour la plupart soupçonnés d'être impliqués dans les tueries de Paris et de Bruxelles du 22 mars, selon une note des services de renseignement hongrois et des éléments de l'enquête des juges français.
http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terroristes-a-paris/20161129.OBS1887/salah-abdeslam-refuse-toujours-de-repondre-au-juge.html
==============================
né le 15 septembre 1989, le jour critique émotionnel de Salah Abdeslam est le vendredi... (il se trouve actuellement dans sa période critique septennale des 28 ans) probablement par coïncidence il se trouve dans son jour critique émotionnel E8 le jour de l'attentat vendredi 13 novembre 2015... ce qui pourrait cependant expliquer des hésitations voire errements car il s'agit d'un "jour de conscience"... un jour propice aux interrogatoires est d'ailleurs aussi, pour la même raison, le jour critique émotionnel...

retrouvé mort

Un homme retrouvé mort par balle dans sa voiture Un homme s'est donné la mort d'un coup de fusil à Saint-Mards-de-Fresne. Il a été retrouvé dimanche 27 dimanche au matin. Signalé disparu, un habitant de Saint-Mards-de-Fresne a été retrouvé mort dans sa voiture à peine 24 heures plus tard. -  L’homme en question, un cinquantenaire résidant dans cette même commune, s’est manifestement donné la mort d’un coup de fusil. La découverte macabre ne semble laisser aucun doute sur l’origine du décès. Le capitaine Tangi Madec, commandant de la compagnie de gendarmerie de Bernay, confirme qu’il n’y a pas eu « d’obstacle médico-légal », ce qui écarte l’hypothèse d’un homicide ; il s’agit bien d’un suicide par arme à feu (un fusil).
http://www.leveilnormand.fr/2016/11/28/un-homme-retrouve-mort-par-balle-dans-sa-voiture/
=====================

alcoolisée

Vienne : sans permis, alcoolisée, elle grille plusieurs feux rouges Tôt dimanche matin, une jeune femme a été interceptée dans les rues de Vienne après avoir grillé plusieurs feux rouges. Vers 7 heures du matin, une patrouille de police surprend une Citroën qui passe au rouge, place Saint-Louis. Le temps que les fonctionnaires se portent à sa hauteur, la Citroën a grillé d’autres feux. Contrôlée, la conductrice, âgée de 20 ans et domiciliée à Vaulx-en-Velin, s’avère ne pas être titulaire du permis de conduire. Mieux, elle conduit sous l’emprise de l’alcool avec taux équivalent à 1,66 gramme. Entendue, elle a été remise en liberté. Elle en sera quitte pour s’acquitter d’une amende de 300 euros.
http://www.ledauphine.com/faits-divers/2016/11/28/deux-blesses-dans-un-accident
=================

drame familial

Deux morts, un blessé grave : le bilan est lourd d'une altercation survenue entre trois frères, cet après-midi rue de Belvoye à Damparis.  Un drame familial s’est déroulé cet après-midi dans le village de Damparis, à l’intérieur d’une habitation située rue de Belvoye, peu avant 15h30. L’altercation a impliquée trois frères de la famille S. Le bilan provisoire fait état de deux morts et un blessé grave, transféré par hélicoptère au CHU Dijon. Au cours d’une dispute, l’auteur des coups de feu, un homme âgé de 58 ans, aurait tiré sur ses frères à l’aide d’un fusil de chasse avant de retourner l’arme contre lui. Il est décédé suite à des blessures. Présente sur les lieux du drame, la mère des trois hommes, très âgée, a été choquée et admise à l’hôpital de Dole. L’une des victimes a eu le temps d’appeler sa fille afin qu’elle prévienne les pompiers. Un peu plus tard, les membres de la famille, arrivée sur les lieux, n’ont pas pu pénétrer dans la maison et ne savent pas ce qui s’est réellement passé. Ils ont été pris en charge par une cellule psychologique en mairie. Pompiers, gendarmes, le déploiement de secours a été conséquent, le dispositif s’étant déployée à l’heure de la sortie de l’école. La substitut du procureur de la République s’est rendue sur place, ainsi que les hommes de la brigade d’identification criminelle de la gendarmerie. Alors que les investigations se poursuivent, l’enquête a été confiée à la Section de recherches criminelles de la compagnie de Besançon.
http://www.voixdujura.fr/drame-familial-a-damparis-deux-morts-un-blesse-grave_22857/
=================

lundi 28 novembre 2016

drame

Saint-Brieuc : elle se suicide et s'accuse du meurtre de son compagnon Il est 5h30 ce lundi lorsque les secours sont alertés par des passants de la découverte du corps d'une femme d'une trentaine d'année au pied du viaduc du Gouët, le pont qui enjambe le Légué à Saint-Brieuc. Les policiers soupçonnant un suicide, se rendent sur le pont et découvre à proximité une voiture dans laquelle ils trouvent un billet sur lequel la femme explique avoir tué son compagnon. Sur le mot figure une adresse à Hillion où le meurtre aurait eu lieu. Les pompiers et policiers se rendent alors à l'adresse indiquée et découvrent dans un pavillon le corps d'un homme d'une quarantaine d'années. "La victime présente de nombreuses blessures à la tête qui pourraient être à l'origine de la mort", selon le parquet de Saint-Brieuc. Pour Alain Le Coz, procureur adjoint de la République, la thèse du drame familial semble privilégiée. Une autopsie du corps de l'homme sera pratiquée ce lundi après-midi pour déterminer les circonstances précises de la mort. faits divers municipales à Saint-Brieuc politique
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/saint-brieuc-elle-se-suicide-s-accuse-du-meurtre-son-compagnon-1142569.html
================
(âges plus précis non indiqués)

décès

Seine-Saint-Denis: un cadavre dénudé découvert après une fête Le corps dénudé d'un homme de 35 ans a été découvert ce dimanche, dans la cour d'un immeuble à Gagny, en Seine-Saint-Denis. Selon des sources policières, son décès serait dû à une hypothermie. Le cadavre dénudé d'un homme de 35 ans a été découvert dimanche matin dans la cour d'un immeuble à Gagny, en Seine-Saint-Denis, où avait lieu une fête, a-t-on appris ce lundi de sources concordantes. Selon les premiers éléments, il a été "mis à la porte nu" d'un logement, a indiqué une source proche de l'enquête. Une fête avait lieu dans l'immeuble au pied duquel le corps a été retrouvé, à 6h15 ce dimanche, a précisé une source policière. Son décès pourrait être dû à une hypothermie, ont indiqué ces sources. Une autopsie devait être pratiquée lundi. Le commissariat local a été chargé de l'enquête.
http://www.bfmtv.com/societe/seine-saint-denis-un-cadavre-denude-decouvert-apres-une-fete-1064432.html
===============

drame

Lunel : il tue son voisin puis est interpellé à côté du corps de son père Un habitant de Lunel a tué son voisin de 70 ans ce dimanche 27 novembre dans un lotissement du nord de Lunel. Retranché armé dans son habitation, il a été interpellé par les gendarmes en début de matinée. Dans la maison, les forces de l'ordre ont également retrouvé le corps de son père.  Les faits se sont déroulés dimanche dans un quartier calme et résidentiel de la commune, au domicile du père du forcené. Le père de l'interpellé mort d'une crise cardiaque ? Une vaste opération de gendarmerie a rapidement été diligentée. C'est le Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (Psig) de Lunel qui s'est rendu sur place, accompagné du procureur de la République Christophe Barret. L'individu armé, âgé d'une cinquantaine d'années, a finalement été délogé et interpellé ce lundi 28 novembre vers 8 h par les gendarmes. A 9 h 30 ce lundi, les services de l'identification criminelle étaient sur place. En effet, une deuxième victime a été découverte dans l'habitation. Le père du forcené, un nonagénaire, a été retrouvé mort. Il aurait fait une crise cardiaque dans la nuit.
http://www.midilibre.fr/2016/11/28/lunel-les-gendarmes-delogent-un-homme-arme-retranche-chez-lui,1431608.php
======================
(âge précis non indiqué : les périodes critiques de la cinquantaine sont celles des 49 et 56 ans)

drame

Mort tragique d’un garçonnet de 3 ans : ses parents soupçonnés Un petit garçon de 3 ans est mort samedi à Reims. Sa mère et le compagnon de celle-ci sont soupçonnés d’avoir maltraité l’enfant. Le petit garçon a succombé à ses blessures, il avait seulement trois ans. Samedi, les sapeurs-pompiers sont intervenus chez un couple vivant dans le quartier des Châtillons, à Reims. Appelés en urgence, ils ont trouvé l’enfant dans un état critique, des traces de coups sur le corps. Après lui avoir prodigué les premiers soins, les secours ont transporté le garçonnet à l’hôpital américain, indique «L’Union». Il est mort peu de temps après, trop faible pour survivre à ses blessures.  La mère et le compagnon en garde à vue La mère et le compagnon de celle-ci ont été placés en garde à vue et auditionnés afin de comprendre comment et pourquoi un tel drame a pu se produire. Une enquête pour homicide volontaire aggravé commis sur mineur de moins de quinze ans a été ouverte, a indiqué le procureur.(...)
http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Mort-tragique-d-un-garconnet-de-3-ans-ses-parents-soupconnes-1128365
===============
"En milieu d’après-midi samedi, la mère du petit garçon, âgée de 19 ans, a été placée en garde à vue, rejointe quelques heures plus tard par son compagnon âgé  de 24 ans, qui n’est pas le père biologique de l’enfant". 
http://www.lci.fr/faits-divers/reims-l-enfant-de-3-ans-decede-samedi-etait-frappe-depuis-plusieurs-semaines-2014858.html

fusillade

Suspect in fatal shooting killed in shootout with deputies  An official in Baton Rouge, Louisiana, says a man who fatally shot a woman and ran over two bystanders with his car before crashing into an ambulance has died following a shootout with sheriff's deputies. Maj. Bryan White, chief of detectives for the East Baton Rouge Parish Sheriff's Department, tells The Advocate (http://bit.ly/2fCHYjg ) that the 48-year-old man fired at deputies Sunday night when they demanded he show his hands. They shot the man, who fled into a wooded area near Interstate 10. He was captured and died en route to the hospital. White says that earlier Sunday evening the man fatally shot the woman and threw her out of a car. He shot and injured another person and ran over two bystanders — including a 17-year-old emergency medical trainee.
http://www.whio.com/news/national/suspect-fatal-shooting-killed-shootout-with-deputies/v78bbPdcN3Q36p3X4nmVeL/
================
un homme âgé de 48 ans a été tué par la police. il aurait tué une femme d'un coup de feu et blessé deux personnes en les renversant avec sa voiture pour finir la course dans une ambulance. 
(période critique septennale des 49 ans)

violences

Pau : une jeune femme en garde à vue pour tentative de meurtre sur son compagnon La victime est son compagnon qu'elle a blessé de quatre coups de couteau Son pronostic vital n'est plus engagé, mais un Palois gravement blessé, samedi soir, par sa compagne qui s'était armée d'un couteau, restait hospitalisé ce dimanche soir, à Pau. On est passé tout près du drame, samedi vers 23 heures, au domicile d'un couple de marginaux, à la suite d'un différend conjugal sur fond d'alcool. Le ton est monté des deux côtés et la jeune femme a fini par porter quatre coups de couteau à son compagnon, atteint notamment au bras et au visage. C'est après avoir perdu beaucoup de sang qu'il a été admis aux urgences de l'hôpital de Pau. Fort heureusement, les voisins ont donné l'alerte à temps. La dame, âgée de 28 ans, connue pour son comportement violent, a été placée en garde à vue pour tentative de meurtre au commissariat de Pau. Elle présentait une alcoolémie de 2 grammes par litre de sang lors de son interpellation. La garde à vue a été prolongée. Les enquêteurs doivent mener des investigations supplémentaires. Une expertise psychiatrique pourrait être ordonnée.
http://www.sudouest.fr/2016/11/27/pau-une-jeune-femme-en-garde-a-vue-pour-tentative-de-meurtre-sur-son-compagnon-2582302-4344.php
==============================

dimanche 27 novembre 2016

presque

Ed Sheeran a failli être aveuglé par la princesse britannique Beatrice: elle lui a tranché le visage avec une épée Le chanteur britannique Ed Sheeran a passé son vendredi soir avec sa copine Cherry Seaborn à une fête donnée par le prince britannique Andrew au Royal Lodge de Windsor. Tout se passait pour le mieux... jusqu'à ce que la princesse Beatrice lui tranche la joue avec une épée. Il n'aurait jamais imaginé qu'il finirait la soirée à l'hôpital avec des points de suture. Pour rigoler, James Blunt, qui faisait aussi partie des invités, a lancé à Beatrice qu'il avait toujours rêvé de devenir Sir James. Elle l'a pris très au sérieux et l'a proclamé "chevalier" en plein milieu du salon. Et elle a été jusqu'au bout dans les coutumes, elle l'a même frappé sur l'épaule avec une épée. Sauf qu'en relevant la lame, elle a accroché la joue d'Ed Sheeran qui était juste derrière elle. Il a échappé belle... Selon le Sun, "la lame lui a coupé le visage et est passée à seulement quelques centimètres de son œil droit". Les invités qui ont assisté à la scène ont eu vraiment peur. Ils ont dit que cela "aurait pu être pire, il aurait pu devenir complètement aveugle". Du coup, il a été transporté en urgence vers l'hôpital le plus proche et a dû être recousu. Beatrice est toujours très choquée mais Ed Sheeran, en bon gentleman, ne lui en veut pas. Il lui a dit que c'était "juste un accident". Et d'ailleurs, ce n'était pas si grave puisqu'il a pu donner sans problème un concert à Londres le lendemain soir. Ouf, il s'en sort sain et sauf!
http://fr.newsmonkey.be/article/14197
=========
je suis allé voir la situation de la princesse, par curiosité... et coïncidence ou peut-être pas... elle se trouve actuellement dans sa période critique septennale des 28 ans mais surtout vendredi soir entrait dans son jour critique intellectuel i9 ... :-)

25 novembre 2016 (8/08/1988)
Me 23
Je 24
Ve 25
Sa 26 I(9)
Di 27 P(12)
Lu 28 E(8)
Ma 29
Me 30


(i9 est un jour critique du cerveau, jour de possible forte désinhibition)

drame

Evreux : une femme et sa mère abattues, le père à l’hôpital, le gendre en garde à vue. Un homme de 46 ans est en garde à vue depuis ce dimanche matin au commissariat d’Évreux. Il est soupçonné d’être l’auteur des coups de feu qui ont tué sa compagne de 40 ans et la mère de cette dernière, âgée de 66 ans, et blessé gravement son père, âgé d’une soixantaine d’années. Les deux femmes ont été tuées dans le hall du rez-de-chaussée sur lequel donne l’appartement des parents, dans l’immeuble Flandre, rue Christophe Colomb à Évreux. Le père a été transporté au centre hospitalier d’Évreux, gravement blessé. Les faits se seraient déroulés aux alentours de 9 heures ce matin. Le suspect a ensuite lui-même prévenu la police, qui l’a interpellé. L’enquête a été ouverte pour assassinats et tentative d’assassinat. Selon des informations recueillies sur place, le couple était marié depuis de nombreuses années et avait trois enfants, âgés d’une vingtaine d’années.
http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/evreux--une-femme-et-sa-mere-abattues-le-pere-a-l-hopital-le-gendre-en-garde-a-vue-NB7542816#.WDrdaLnQIbA
===============

drame

Gendarme tué: le conducteur n'avait pas de permis Les enquêteurs privilégient la thèse d’un «acte délibéré».  Un gendarme a été tué samedi soir entre les communes d’Ussat et Tarascon-sur-Ariège (Ariège) par un automobiliste qui l’a renversé lors d’un contrôle routier, a indiqué dimanche la procureure de la République Lisa Bergereau. Les faits se sont produits vers 23h15. Une patrouille de deux gendarmes rentrait d’intervention quand, constatant le comportement suspect d’un véhicule, a tenté de l’intercepter. Les deux gendarmes, un major de 55 ans et un gendarme de 48 ans, ont alors suivi le véhicule, lequel a fait demi-tour, se retrouvant face à la voiture des gendarmes.
Le major, passager est sorti mais le «véhicule a délibérément foncé sur les gendarmes, a percuté le major qui est tombé à terre», a déclaré le général Bernard Clouzot, commandant de la région.Le major grièvement blessé a été héliporté à l’hôpital Purpan à Toulouse où il est décédé à 5 heures. Marié et père de deux enfants La victime avait 55 ans: il s'agit du major Christian Rusig. Il était marié et père de deux enfants âgés de 23 et 25 ans. Le suspect est très défavorablement connu de la justice pour viol sur mineur, incendies, cambriolages, rebellions... Cet homme de 31 ans, qui n’a pas de permis de conduire, a été placé en garde à vue à la brigade de Pamiers où il est entendu avec sa compagne, passagère du véhicule. Les enquêteurs privilégient la thèse privilégiée d’un «acte délibéré».
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2016/11/27/ariege-un-gendarme-tue-par-lors-d-un-controle-routier
==================

samedi 26 novembre 2016

gâchis

Un employé de Renault fait un malaise mortel lors d'un entretien disciplinaire Le père de famille de 44 ans est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'hôpital. Un salarié du Technocentre de Renault à Guyancourt, dans les Yvelines, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi après avoir eu un malaise lors d'un entretien disciplinaire avec la direction du site. Le salarié, âgé de 44 ans, était marié et père de famille. Il est décédé à l'hôpital Mignot au Chesnay, près de Versailles, où il avait été transporté. Un employé anxieux L'entretien devait porter sur "une éventuelle sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'au licenciement", a indiqué la CFDT. Le motif de cette sanction éventuelle n'a pas été divulgué dans l'immédiat. L'"entretien préalable n'avait pas pu être mené à son terme compte tenu de l'émotion et de l'anxiété ressenties, entraînant un malaise de notre collègue et provoquant son évacuation aux urgences", a précisé la CFDT dans un communiqué. LA CFDT demande à Renault "d"assumer" "Notre collègue considérait cette procédure comme totalement infondée, profondément injuste et vivait extrêmement mal cette période. La lumière devra être faite sur cet immense gâchis humain et l'entreprise devra assumer ses responsabilités", a souligné le syndicat. "C'est avec une grand tristesse que nous avons appris le décès de ce salarié", a indiqué une porte-parole de Renault. La direction "s'associe à la peine de sa famille, de ses collègues et de ses proches." L'entreprise a par ailleurs proposé "son aide à la famille" et "un soutien psychologique à son équipe".
http://www.bienpublic.com/faits-divers/2016/11/25/un-employe-de-renault-fait-un-malaise-mortel-lors-d-un-entretien-disciplinaire
==================
deux choses peuvent être regardées dans ce drame : la situation des rythmes courts de la personne pour voir l'éventuel déclencheur du malaise, fréquemment un jour critique physique... mais aussi voir si le "motif de la sanction éventuelle" ne se situe pas dans la période critique septennale des 42 ans dans laquelle la personne vient de passer... le passage dans cette période sensible peut en effet donner lieu à des réactions excessives, exacerbées... par la "dépression septennale"...

viol

Savoie. Une adolescente violée en allant au lycée Un homme d'une vingtaine d'années a été arrêté jeudi matin à Chambéry et déféré au parquet vendredi soir après le viol d'une adolescente de 15 ans, rapportent nos confrères du Dauphiné Libéré. Les faits se sont déroulés en début de semaine, à Bissy, à la limite de Chambéry et de Cognin. Vers 8 heures, la jeune fille a été violée dans la rue alors qu'elle se rendait au lycée. Son agresseur avait réussi à prendre la fuite mais l'adolescente avait pu donner une description détaillée de l'homme aux policiers.
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2016/11/26/une-adolescente-violee-en-allant-au-lycee
===================

retrouvé mort

Un squelette découvert dans une tente en pleine forêt Des membres de l'Office national des forêts ont découvert des ossements humains, jeudi, dans la forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne) lors d'une battue aux sangliers. Ils ne s'attendaient pas à une telle découverte lors d'une battue aux sangliers. Jeudi, des membres de l'Office national des forêts (ONF) ont trouvé un squelette dans une tente installée au cœur du domaine de Fontainebleau (Seine-et-Marne). D'après Le Parisien, les ossements humains pourraient appartenir à un sans-domicile fixe, toxicomane, qui "vivait reclus dans ce secteur du bois depuis plusieurs années". Des papiers appartenant à l'homme de 57 ans se trouvaient près du squelette Le décès pourrait remonter à plusieurs mois. Une autopsie doit être pratiquer pour confirmer l'identité de la victime et déterminer les causes de la mort.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2016/11/26/un-squelette-decouvert-dans-une-tente-en-pleine-foret
=================
(période critique septennale des 56 ans)

drame

Floride Un souper d’Action de grâce tourne au drame  Après une dispute avec sa mère, un homme de 34 ans a attaqué ses deux parents avec un couteau à steak en plein préparatifs du souper d’Action de grâce jeudi soir à Port Orange, en Floride. (...) Le père de l’agresseur, âgé de 76 ans, a été atteint trois fois au thorax et sa mère, âgée de 72 ans, a été poignardé une seule fois. Les deux ont été transportés d’urgence à l’hôpital, où ils se trouvent toujours. «En ce moment, je suis sous le choc. Mes pensées vont à eux, et à eux seulement», a déclaré en entrevue à CNN une voisine, Ann Steele, qui devait se rendre au souper. Les parents ont indiqué aux enquêteurs que leur fils avait des problèmes de santé mentale. (...)
http://www.tvanouvelles.ca/2016/11/24/un-souper-daction-de-grace-tourne-au-bain-de-sang
=================
(période critique septennale des 35 ans, et périodes critiques communes et/ou successives des 77 ans)

décès

Fidel Castro est mort à l'âge de 90 ans
né le 13 août 1926 à Birán et mort le 25 novembre 2016
=============
les décès naturels ont très souvent lieu en épisode critique de nos rythmes et cycles : ils sont en quelque sorte nos "portes d'entrée" - puisqu'ils démarrent à la naissance... et... nos portes de sortie"...
(épisode triple critique avec le fort "down" physique P18/P19 et le jour critique émotionnel E22, en période critique septennale des 91 ans)

25 novembre 2016 (13/08/1926)
Sa 19
Di 20
Lu 21
Ma 22
Me 23 I(9)
Je 24 P(18)
Ve 25 P(19) E(22)
Sa 26
Di 27
Lu 28

meurtre

Meurtre d’une femme dans une maison de retraite : un suspect arrêté L’homme de 47 ans, père de deux enfants, a travaillé « il y a longtemps » dans l’établissement pour anciens missionnaires, dans l’Hérault, selon des sources proches du dossier. « A ce stade, il n’y a pas d’information particulière sur le motif de ce crime », a annoncé Christophe Barret, le procureur de la République de Montpellier. Un homme de 47 ans a été arrêté vendredi 25 novembre au soir au bout d’une vingtaine d’heures de recherche. Il est soupçonné d’avoir fait irruption jeudi soir, armé, dans une maison de retraite des Chênes-Verts, à Montferrier-sur-Lez (Hérault), et d’y avoir tué une employée de 54 ans. L’homme a été arrêté vers 18 heures à Saint-Mathieu-de-Tréviers, où il réside, à une quinzaine de kilomètres de la maison de retraite, ont déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) deux sources proches du dossier. L’arrestation s’est déroulée « sans incident », et l’homme devait être placé en garde à vue dans la foulée, a précisé à l’AFP Christophe Barret, procureur de la République de Montpellier. Le suspect, père de deux enfants, a notamment servi dans les troupes parachutistes mais n’était pas militaire de carrière ; il a travaillé « il y a longtemps » dans la maison de retraite des Chênes-Verts, selon l’une des sources. Sans emploi, il vivait de petits travaux, notamment en réparant des vélos. Ses motivations restent toujours inconnues.(...)
http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/11/25/les-gendarmes-a-la-recherche-d-un-homme-arme-dans-une-maison-de-retraites-de-l-herault_5037599_1653578.html
================
(année P1 - rythmes courts à voir)

retrouvé mort

Le photographe britannique David Hamilton retrouvé mort à son domicile  Accusé de viol, notamment par l'ancienne présentatrice de TF1 Flavie Flament, l'homme de 83 ans, qui clamait son innocence, aurait tenté de se suicider, ce vendredi soir, à son domicile parisien. Le photographe et réalisateur britannique David Hamilton, âgé de 83 ans, a été retrouvé mort ce vendredi soir à son domicile parisien, selon des sources policières, confirmant une information d'Europe 1. Les pompiers ont été appelés peu après 20h30 pour une intervention à son domicile dans le sud de Paris et ont trouvé «une personne en arrêt cardio-respiratoire», a précisé une source des services de secours. Son décès a été constaté vers 21h30 et des médicaments ont été découverts à proximité du corps, a indiqué une source proche du dossier.
Dans son livre intitulé La Consolation, publié aux éditions J.C Lattès, Flavie Flament, 42 ans, dénonce le viol qu'elle a subi par un photographe «mondialement connu» quand elle avait 13 ans. Elle ne dit pas son nom. Mais très vite, celui-ci a circulé. Sur le site de L'Obs, l'ancienne présentatrice vedette de TF1 a fini par l'accuser publiquement. «L'homme qui m'a violée lorsque j'avais 13 ans est bien David Hamilton», affirme-t-elle. Deux autres femmes ont par la suite affirmé avoir subi le même sort. Alice et Lucie (les prénoms ont été changés) racontent comment elles ont été approchées par ce dernier: (...)L'Obs révèle enfin qu'une quatrième femme aurait été victime de faits similaires en 1967, vingt ans avant les faits décrits par Alice et Lucie. Cette fois les viols se déroulent non pas au Cap d'Agde mais à Ramatuelle, dans la maison du photographe. La jeune fille a alors 14 ans. Là encore, le délai de prescription est dépassé.(...)
http://www.lefigaro.fr/culture/2016/11/25/03004-20161125ARTFIG00379-le-photographe-britannique-david-hamilton-retrouve-mort-a-son-domicile.php
================
Naissance : 15 avril 1933
Date de décès : 25 novembre 2016
les "éléments suicide" (1) y sont, hélas : période critique septennale des 84 ans, à l'entrée dans le jour critique émotionnel E22 (natif du samedi) et jour critique intellectuel i17  à cinq mois de l'anniversaire... (un épisode "down" fort mercredi/jeudi avec P18/P19)
(la "révélation" de Flavie Flament est de sa période critique septennale des 42 ans...) 
(les faits couvriraient une période qui s’étend de 1967 à 2007, 1967 - apparemment "démarrage" - étant la période critique septennale des 35 ans de Hamilton)

25 novembre 2016 (15/04/1933)
Me 23 P(18)
Je 24 P(19)
Ve 25
Sa 26 E(22) I(17)
Di 27
Lu 28
Ma 29 P(1)

(1)  http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/p/prudence-en-cas-denvies-suicidaires-il.html



Pendant plus de vingt ans, vous avez vécu avec ce secret, jusqu'à l'oublier totalement...
"C'est ce qu'on appelle l'amnésie traumatique. Une action magique du cerveau pour effacer ce qui met en péril la vie psychique. Et puis le souvenir remonte, vingt ou trente ans plus tard. Le mien a refait surface en 2009, à la mort de mon grand-père que j'adorais. Il s'est manifesté par flashs, provoquant le même effroi; jusqu'à vous faire sentir les mêmes odeurs. Les souvenirs ne sont pas polis par le temps..."

http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Flavie-Flament-sur-David-Hamilton-Son-suicide-est-un-aveu-1131125
========
action magique, aussi, de la période critique septennale : 2009 est la période critique des 35 ans, puis celle des 42 ans pour "La Consolation"... 

vendredi 25 novembre 2016

drame

Une jeune femme tuée par son mari devant une crèche dans l'Aisne  Les faits se sont déroulés à Hirson, non loin de Lille. Alors qu'elle déposait un de ses enfants à la crèche, son mari lui a asséné six coups de couteau. Une jeune femme de 29 ans a été tuée vendredi de plusieurs coups de couteau par son mari dont elle est séparée à Hirson (Aisne), devant la crèche où elle déposait un de ses enfants, a-t-on appris auprès du parquet de Laon. Les faits se sont produits dans la matinée, lorsque le père de trois de ses cinq enfants a empêché la femme de fermer la porte de sa voiture, lui portant "six coups de couteau, au cou, au torse et aux cuisses", a rapporté le parquet . La victime a pu sortir de la voiture, "mais elle est morte en se dirigeant vers la crèche", a ajouté cette même source, confirmant une information du Courrier Picard. Père de 12 enfants Le suspect, âgé de 51 ans, père de 12 enfants, a été interpellé par les gendarmes vendredi en début d'après-midi à Landouzy-la-Ville (Aisne) et a été placé en garde à vue à Vervin (Aisnes). L'homme est déjà "connu des services de police et de la justice, car il a déjà été condamné pour des violences sur ses précédentes compagnes". Une enquête a été ouverte pour "assassinat sur conjoint". Source : Sud Ouest le 25 novembre 2016
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=32&t=413&sid=848b00f55eca497e5faac396c87bed27
================

violences conjugales

Violences conjugales : deux ans de prison ferme pour l'ex-compagne de Maxime Gaget
Accusée d'avoir humilié et torturé son ex-compagnon pendant quinze mois, Zakia Medkour a écopé en appel de cinq ans de prison dont trois avec sursis. Maxime Gaget, la victime, s'est dit «soulagé» à l'annonce du verdict. (...)Ce vendredi, son ex-compagne, Zakia Medkour, 45 ans, a été condamnée en appel à Paris à deux ans de prison ferme et trois ans avec sursis pour l'avoir battu violemment pendant quinze mois. (...) Un calvaire de quinze mois Maxime Gaget et Zakia Medkour se sont rencontrés en 2007 via un forum de discussion. À l'époque, le jeune homme alors âgé de 27 ans décide de quitter son foyer familial d'Angoulême pour s'installer chez sa nouvelle compagne, qui vit avec ses deux enfants, à Paris. Les premiers coups sont portés le soir d'un réveillon au cours duquel Zakia Medkour va frapper son compagnon et lui arracher sa chemise. Débute alors une longue descente aux enfers. Pendant quinze mois, Maxime Gaget est humilié et torturé. Il dormira dans un placard, sera privé de douche et de toilettes, et deviendra une sorte «d'esclave domestique».(...)
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/11/25/01016-20161125ARTFIG00215-violences-conjugales-deux-ans-de-prison-ferme-pour-l-ex-compagne-de-maxime-gaget.php
===============
les violences conjugales sont généralement des violences liées à nos rythmes et cycles psychiques : ici aussi la victime est autour de 2007 en période critique septennale des 28 ans alors que l'auteure des violences est dans sa période critique septennale des 35 ans... situation probablement aggravée par cette compatibilité des périodes critiques communes...
rythmes courts à voir pour le jour critique émotionnel de chacun...

drame

Au lycée, la star du foot a assassiné la pompom girl Emma avait 16 ans, elle a été tuée chez elle. Un adolescent du Tennessee a été arrêté mercredi pour l’assassinat de son ex-petite amie, pompom girl tuée par balles. Emma et William représentaient le couple parfait. Celui que l’on voit dans les films et qui fait rêver les adolescentes. Elle, pompom girl en terminale, toujours souriante, coquette, jeune fille au grand cœur qui rêvait devenir infirmière. Lui, footballeur vedette en première année à l’Université de Maryville, diplômé du lycée de Central High en 2016, amoureux fou de sa belle. Amoureux… au point de commettre l’irréparable. Lundi, l’adolescente de 16 ans a été découverte morte chez elle, tuée par balles alors qu’elle dormait dans son lit. Les coups de feu auraient été tirés depuis l’extérieur, indique le «News Sentinel».
 Mercredi, William Riley Gaul, âgé de 18 ans, a été arrêté et mis en examen pour assassinat. D’après la tante de la victime, elle avait rompu avec son petit ami il y a quelques semaines. Ce dernier aurait tellement mal vécu la séparation qu’il aurait décidé de se venger. (...)
http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Au-lycee-la-star-du-foot-a-assassine-la-pompom-girl-1126172
=================

suicide

Le conducteur du train n’a pas pu éviter le choc. Un homme de 22 ans est décédé ce jeudi après s’être jeté sous une rame du RER A en gare de Torcy. Il est environ 11 heures lorsque le train qui circule en direction de Paris entre en gare. A son approche, le jeune se jette au dernier sous les roues. Il est aussitôt hissé sur les quais où des passants tentent de lui porter les premiers secours. Le jeune Parisien (XVIe) mais qui vivait chez une amie dans une commune des environs de Torcy succombera à ses blessures une demi-heure plus tard. Suite à ce drame le trafic du RER A a été interrompu pendant une heure dans les deux sens de circulation.
http://www.leparisien.fr/torcy-77200/torcy-un-homme-de-22-ans-decede-apres-s-etre-jete-sous-une-rame-du-rer-a-24-11-2016-6371355.php
===========================
(période critique septennale des 21 ans)

thématique

À Reims, 14 maris violents jugés en une seule audience Cette audience thématique spéciale est organisée à l'occasion de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes. Quatorze plaignantes étaient entendues par le tribunal correctionnel de Reims vendredi au cours d'une audience thématique dédiée pour la Journée internationale contre les violences faites aux femmes. Le prévenu, 43 ans, serre la barre de ses mains, qu'il a fortes parce qu'il « fait de la couverture », et martèle : « Je n'ai jamais été violent envers les femmes. » La sienne, à la suite de leur séparation difficile, a dû obtenir sept jours d'interruption totale de travail (ITT) après une altercation dans la rue. « Elle m'a poussé à bout », se justifie l'homme, doudoune bleue sur le dos. Minimisant les faits, il reconnaît tout de même une addiction à l'alcool, avant de glisser que « madame aussi a un problème avec l'alcool ». Avant lui, un homme de 50 ans s'était défendu d'avoir violenté son ancienne compagne, qualifiée de « colérique » et « parano », affirmant l'avoir simplement « repoussée ». Cette audience montre « la banalité de comportements déviants et la souffrance qu'elle peut engendrer », relève la représentante du ministère public, Doriane Trombi. (...)En tout, ce sont 14 dossiers qui sont jugés vendredi par le tribunal. Sans « dogmatisme », pour dégager « une vérité judiciaire », avait déclaré en introduction Pascal Préaubert, le président du tribunal. Quatre peines allant d'un à quatre mois de prison avec sursis avaient été prononcées à la mi-journée. Chaque année, environ 150 condamnations pour « violences » envers une femme sont prononcées par le tribunal correctionnel de Reims.
http://www.lepoint.fr/justice/a-reims-14-maris-violents-juges-en-une-seule-audience-25-11-2016-2085745_2386.php
=============
ce n'est probablement pas un hasard si les deux cas cités sont des "septennaux" (périodes critiques septennales des 42 et 49 ans) et il serait intéressant de regarder les 12 autres cas... : les violences ont en effet tendance à survenir lors de nos épisodes critiques, souvent jour critique émotionnel (il est hebdomadaire) ou encore sur une période de perturbations plus longue qu'est la période critique septennale...

drame

Nu, il noie sa fillette dans les fonds baptismaux de l’église  Gerardo Ordaz (42 ans) s’est présenté dimanche matin à 8h30 en hurlant « Au secours ». Ce père de famille entièrement nu tenait dans des bras sa petite fille Maria âgée de 4 ans. L’enfant, habillée, ruisselait d’eau. Un garçon, 9 ans, les accompagnait. Il était habillé en partie. Selon l’enquête, le père s’est rendu à la police directement après être sorti de l’église St John à Healdsburg (Californie). Il semble avoir noyé sa fillette dans les fonds baptismaux de l’édifice religieuse. Transférée d’urgence à l’hôpital, Maria y est décédée. Source :KTVU le 23 novembre 2016 Haut
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=33&t=400&sid=17e9ecfdb5db090706029e1a9ee3d525
=============

braqueur

L'ancien chanteur punk toulousain se livre 28 ans après le braquage de la Brink's Gilles Bertin, 55 ans, l'un des 14 braqueurs du dépôt de la Brink's de Toulouse, braquage survenu le 27 avril 1988, vient de se livrer à la police après 28 ans de cavale en Espagne et Au Portugal.(...) Le seul à passer entre les mailles du filet est Gilles Bertin, le chanteur et bassiste du groupe toulousain punk Camera Silens, formation qui a eu son heure de gloire. Il s’est réfugié en Espagne, puis au Portugal où il vit sous de fausses identités. (...)
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=32&t=408&sid=17e9ecfdb5db090706029e1a9ee3d525
===============
repentance septennale (pcs des 56 ans) pour un braquage septennal (pcs des 28 ans)

jeudi 24 novembre 2016

drame

Villard-de-Lans : il tente de se suicider à la disqueuse après avoir essayé de tuer sa femme Un drame conjugal s'est déroulé ce jeudi en fin de matinée dans une maison occupée par un couple de septuagénaires sur la commune de Villard-de-Lans. pour une raison encore ignorée, l’homme de 79 ans a violemment frappé son épouse à la tête de 78 ans avec un maillet. L’homme s’est ensuite rendu dans son atelier où il a tenté de mettre fin à ses jours en s’égorgeant avec une disqueuse. Entre-temps, sa femme, bien qu’ayant perdu beaucoup de sang, elle a eu la force d’appeler les secours. Très gravement blessés, l’épouse et son mari ont été pris en charge par les sapeurs-pompiers et une équipe du Samu avant d’être transportés par l’hélicoptère de la Sécurité civile à l’hôpital Michallon de Grenoble-La Tronche. Leur pronostic vital est toujours engagé. L’enquête a été confiée aux gendarmes de la compagnie de Grenoble.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2016/11/24/il-tente-de-tuer-sa-femme-puis-s-egorge-a-la-disqueuse
=====================
(l'épouse sort de sa période critique septennale des 77 ans - rythmes courts à voir pour les deux personnes)

drame familial

Stafford dad who ran away 18 months ago found dead with wife, children  – A family of four was discovered dead Thursday morning in the Windsor Forest subdivision, in what Stafford Sheriff’s Office described as a murder-suicide that stemmed from a domestic incident. The deceased were identified as the Buckley family; 35-year-old Lance C. Buckley and his 30-year-old wife Amy. Their children were also found dead; a 5-year-old girl named Claire and an 17-month old girl named Abigail. Lance Buckley contacted 911 to report three murders and a suicide on Wilderness Court and hung up the phone after he identified himself, according to Public Information Officer M.C. Morris Moncure. Patrol units were dispatched immediately and dispatchers repeatedly called the residence. When deputies arrived, they entered and located four bodies in the lower level of the home.  Property records indicate that the home is owned by Lance's father, and neighbors said the homeowners have lived there 20 years. They also said the couple's son, his wife and their two children lived at the home.(...)
http://wtvr.com/2016/11/18/lance-buckley-family-found-dead-in-murder-suicide-1/
====================
apparemment un drame familial de la période critique septennale des 35 ans du père, qui, la veille de son jour critique émotionnel, trois semaines après son anniversaire, a tué son épouse et ses deux petites filles, puis s'est suicidé après avoir appelé la police.

17 novembre 2016 (23/10/1981)
Ma 15
Me 16
Je 17
Ve 18 E(15)
Sa 19 P(1)
Di 20 I(9)
Lu 21
Ma 22
Me 23
Je 24

l'homme avait déjà disparu quelques jours l'an passé :
He went missing on May 5, 2015
(c'est un jour critique physique P12 à six mois de son anniversaire) 


Amy Buckley was born on March 13, 1986
la situation de l'épouse est également à voir puisqu'il semblerait qu'il puisse y avoir eu un différend et effectivement pour elle c'est jour critique physique P7 et surtout jour critique émotionnel E8 le jour du drame. les deux époux ont donc des jours critiques émotionnels successifs - jeudi-vendredi et le drame a eu lieu jeudi. 
la disparition quelques jours de l'époux, le 5 mai 2015 correspond au sortir d'un épisode critique fort de l'épouse (i17/P18/P19)

suicide

Suicide en gare de Poissy et agression à Saint-Lazare : le trafic des trains fortement perturbé entre Paris et Le Havre  A l'origine de ces difficultés, le suicide d'une femme qui s'est jetée sous le train n° 3109 en gare de Poissy (Yvelines), peu après 13 heures. L'exploitation par les policiers des images enregistrées par les caméras de vidéo surveillance de la gare a permis d'établir la thèse du suicide. La victime était âgée de 49 ans. (...)
http://www.infonormandie.com/Suicide-en-gare-de-Poissy-et-agression-a-Saint-Lazare-le-trafic-des-trains-fortement-perturbe-entre-Paris-et-Le-Havre_a14922.html
======================================

drame

Une patiente de 78 ans meurt de manière suspecte au CHU de Nantes La patiente décédée était hospitalisée depuis plusieurs semaines au CHU de Nantes Une femme de 78 ans est morte mardi dans sa chambre au CHU de Nantes. Dans la nuit de lundi à mardi sa voisine de chambre l'avait agressée physiquement. La mort est jugée suspecte, le parquet ouvre une enquête. On ne sait pas, pour le moment, si les violences sont la cause du décès de la patiente. Il est à peu près 21 heures ce lundi, quand une patiente de 78 ans, hospitalisée dans le service gastro-hépato-entérologie depuis plusieurs semaines, crie à l'aide. Elle est en train de se faire agresser par sa voisine de chambre. Selon le directeur général adjoint du CHU, Hubert Jaspard, les aides soignants interviennent immédiatement pour séparer les deux personnes. Puis ils inscrivent ce "contact" dans le dossier de la personne agressée. Mais le lendemain, la vieille dame meurt dans sa chambre. Le décès est donc directement qualifié de suspect par l'hôpital. Le parquet ouvre une enquête Le parquet est prévenu, une enquête est ouverte et une autopsie doit être réalisée. Elle devra déterminer quelles ont été les violences exactes et surtout si ce sont celles-ci qui ont causé la mort de la patiente. L'hôpital précise qu'on ne connait pas pour l'heure, les raisons de l’agression. L'auteure des violences avait déjà été suivie dans l'hôpital et n'était pas connue comme une personne dangereuse.
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-patiente-de-78-ans-meurt-de-maniere-suspecte-au-chu-de-nantes-1479923896
==================
(période critique septennale des 77 ans pour la victime - âge de l'autre patiente non précisé)

meurtre

Pascal Nawrocki, 29 ans, abattu par l'ex de sa nouvelle copine Les faits se sont déroulés samedi soir à Solre-le-Château, dans le Nord. Aux environs de 22H00, Pascal Nawrocki, 29 ans, dînait avec sa nouvelle compagne, avec qui il est depuis 2 mois, lorsqu'il a été intrigué par un bruit provenant de dehors. Il est alors sorti du gîte et a été abattu au fusil de chasse. Alerté par le bruit du coup de feu, Laura est sortie à son tour et a découvert son compagnon au sol. Elle a alors prévenu son frère qui s'est rendu sur lieux et qui croisera en chemin un véhicule qui ressemble à celui de Thomas Jouniaux, l'ex-compagnon de sa soeur. Placé en garde à vue dimanche, Thomas Jouniaux niera d'abord avoir tué Pascal Nawrocki et expliquera aux gendarmes qu'il regardait l'émission "Danse avec les Stars" sur TF1 en compagnie de son père, de sa mère, de sa soeur et de son beau-frère. Mais le beau-frère et la soeur ont expliqué que le suspect et son père n'étaient pas restés toute la soirée. Entendu une nouvelle fois par les gendarmes, il a finalement avoué avoir tué Pascal Nawrocki. C'est son père qui l'a déposé devant le domicile de son rival. Le papa a alors expliqué aux enquêteurs qu'il était pratiquement sûr, en le déposant, qu'il allait tuer la victime. Thomas Jouniaux a été mis en examen pour assassinat et son père pour complicité. Source :La Voix du Nord le 22 novembre 2016
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=32&t=403&sid=70ad4f5b57d0c457ff6741c14341cfb6
==================

comme souvent, la situation de l'intéressé correspond tout à fait :
(jour critique émotionnel E1 - c'est le plus fort des quatre jour critiques de ce rythme - et entrée dans le jour critique intellectuel i9 - celui que j'appelle le "jour des tueurs" en raison de la forte désinhibition  qu'il produit)... la situation du père complice serait aussi à voir.

19/20 novembre 2016 (11/08/1984)
Lu 14
Ma 15
Me 16
Je 17
Ve 18 P(12)
Sa 19 E(1)
Di 20 I(9)
Lu 21
Ma 22
Me 23

dérapage

Insultes islamophobes : à Tremblay-en-France, on veut comprendre "pourquoi le restaurateur a dérapé" Fin août, le chef d’un restaurant gastronomique de cette ville de Seine-Saint-Denis a refusé de servir deux clientes voilées. La scène a été filmée. Il est jugé cet après-midi devant le tribunal de Bobigny pour "discrimination à caractère religieux".(...)
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/insultes-islamophobes-a-tremblay-en-france-on-veut-comprendre-pourquoi-le-restaurateur-a-derape_1935477.html
060960
=================
(période critique septennale des 56 ans et proximité anniversaire - jour neutre)

dépression

La dépression mal de vivre ou mal du siècle?
Augmentation. Au cours des dix dernières années, la part de la population éprouvant des sentiments d’abattement, de désespoir, d’anxiété ou de dépression a passé de 12,2 à 18,1%. 
(...)
http://www.hebdo.ch/hebdo/cadrages/detail/la-d%C3%A9pression-mal-de-vivre-ou-mal-du-si%C3%A8cle
 ("tomber sept fois, se relever huit", livre cité en fin de l'article... est un livre consacré à ... une dépression septennale des 63 ans...)
=========== 
mal de vivre ou mal du siècle ?
un  peu des deux... mais encore... l'humain moderne, plus "conscient", plus "intellectuel", plus libre car libéré des tâches vivrières qui jusque récemment l'accaparaient et ne lui laissaient pas trop le temps de réfléchir...
un mode de vie moderne dans lequel il faut apprendre à gérer à la fois la solitude et la promiscuité...
cet humain moderne se retrouve avec des tas de questionnements sur des sujets existenciels...

mais aussi et surtout des rythmes et cycles naturels du vivant...
http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/p/depression.html

drame

Familiendrama in Bergen Hat ein Mann die Mutter seiner Kinder erstochen? Zwischen einem 53-Jährigen und einer 41-Jährigen ist es am Mittwochmorgen zu einem Streit gekommen, der für die Frau schließlich tödlich endete. In Bergen hat ein Mann eine Frau erstochen, mit der er drei Kinder hat. Demnach war es zwischen einem 53-jährigen Mann syrischer Herkunft und einer 41-jährigen Frau, ebenfalls syrischer Herkunft, in dem Haus zu einem Streit gekommen. Der Mann habe infolgedessen mehrfach mit einem Messer auf die Frau eingestochen. Eine Zeugin hatte den Vorfall vor dem Hauseingang des Mehrfamilienhauses beobachtet und die Polizei informiert. Der Tatverdächtige konnte durch die sofort eingesetzten Beamten noch vor Ort vorläufig festgenommen werden. Er befindet sich derzeit im polizeilichen Gewahrsam. Die Kriminalpolizeiinspektion Anklam ermittelt nun wegen Totschlags. Die herbeigerufenen Rettungskräfte versorgten die Frau, jedoch erlag die 41-Jährige im Krankenhaus ihren Verletzungen. Das verwandtschaftliche Verhältnis zwischen der Geschädigten und dem Beschuldigten wird derzeit geprüft. Bisher wird angenommen, dass sie drei gemeinsame Kinder haben.
http://www.nordkurier.de/mecklenburg-vorpommern/mann-ersticht-mutter-seiner-kinder-2326258611.html
==================
(à la suite d'une violente dispute un homme de 53 ans aurait mortellement poignardé son épouse âgée de 41 ans : l'homme a été arrêté par la police appelée sur les lieux par les voisins. le couple d'origine syrienne, a trois enfants)(la période critique septennale des 42 ans se trouve ici chez la victime)

mercredi 23 novembre 2016

forcené

Côtes d'Armor: Un forcené maîtrisé par les gendarmes L'homme s'était retranché dans son appartement avec sa famille... Un homme de 54 ans qui présentait un comportement menaçant a été maîtrisé mardi après-midi par les gendarmes à Plancoët (Côtes d’Armor). Selon Le Télégramme, qui relate les faits, le forcené était en train « de tout casser » et s’était retranché dans son appartement en compagnie de sa femme et de son beau-fils. Des coups de cutter dans les portes Il avait auparavant détruit ses meubles, puis lacéré les portes de l’immeuble à l’aide d’un cutter, avant de se retrancher chez lui. Les tentatives de négociations ayant échoué, les gendarmes sont intervenus de force dans l’appartement. L’homme, qui avait récemment séjourné en hôpital psychiatrique, s’est laissé faire. Interpellé, il a ensuite été hospitalisé.
http://www.20minutes.fr/rennes/1967523-20161123-cotes-armor-forcene-maitrise-gendarmes
====================
(rythmes courts à voir)