vendredi 31 mars 2017

abusée

Spoliée, une vieille dame de 95 ans est obligée de faire les poubelles pour manger à Orléans  Une triste affaire "d'abus de confiance" ce jeudi devant le tribunal correctionnel d'Orléans. Un homme de 56 ans comparaissait pour avoir soutiré plus de 20.000 euros à une vieille dame de 95 ans qui s'est retrouvé sans argent. Elle a été contrainte de faire les poubelles de son quartier. A 95 ans, Marie -Madeleine vit seule dans son appartement. A la suite d'une incroyable affaire d'abus de confiance, elle s'est retrouvé sans argent et sans rien à manger. Elle a même été obligée de faire les poubelles du quartier pour trouver quelques restes alimentaires. Elle considérait l'escroc comme son fils La vieille dame a dû mal à se déplacer, elle entend mal et souffre de problèmes respiratoires. L'été dernier, sa soeur alerte les services sociaux. En effet, Marie-Madeleine qui touche une retraite de 1.000 euros par mois, n'a plus d'argent. Une enquête est ouverte immédiatement, les comptes de Marie Madeleine sont épluchés. Les policiers constatent de multiples retraits, ils décident alors de lui rendre visite et découvrent une femme très faible, très amaigrie , qui parle beaucoup d'un certain Patrick. C'est son ancien voisin qu'elle considère comme son fils. " Il m'a dit qu'il avait des dettes, que ses 3 enfants étaient morts, alors j'ai eu pitié," explique Marie-Madeleine. La vieille dame rajoute qu'elle a même reçu un appel du procureur de la république qui lui a parlé des difficultés de Patrick. Mais évidemment, tout cela est faux. Patrick a passé lui-même le coup de fil et il s'est fait passer pour le procureur. En fait, Patrick va bien, ses enfants aussi et il n'a jamais eu de problème d'argent. Il utilise des techniques de prédateur, c'est un harceleur - le procureur Alain Leroux Le véritable procureur estime "qu'on a affaire à un prédateur et à un harceleur qui régulièrement appelait Marie Madeleine." Il l'a conduisait au distributeur de billets mais il ne l'aidait jamais à faire ses courses. Il lui prenait son argent. A la barre du tribunal, Patrick s'embrouille dans ses explications : "elle m'a simplement aidé et d'ailleurs, j'ai commencé à rembourser." Mais la réalité est beaucoup plus sombre, "on est encore loin du compte" rétorque le procureur, "vous n'avez remboursé que 400 euros." Le préjudice total a été estimé à 22.500 euros, dont 19.000 euros en liquide.
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/spoliee-une-vieille-dame-de-95-ans-est-obligee-de-faire-les-poubelles-pour-manger-orleans-1490891678
================
(période critique septennale des 56 ans)

retrouvée morte

Disparue depuis un an, son corps est retrouvé sous une bâche Le corps d'une septuagénaire issue de l'aristocratie hongroise, disparue en 2016 en Dordogne, a été retrouvé par les enquêteurs dans la nuit de mercredi à jeudi. Un suspect a été écroué.  Elle avait disparu en février 2016 de son domicile de Mauzac-et-Grand-Castang en Dordogne. Le corps d'une femme de 76 ans, Ildiko Peers de Nieuwburgh, de nationalité hongroise, a été retrouvé dans la nuit de mercredi à jeudi par les gendarmes, placé dans une bâche et enterré. Une "dispute" qui aurait dégénéré Cette découverte a pu avoir lieu grâce aux indications d'un suspect de 39 ans, interpellé et placé en garde à vue par les gendarmes. L'homme, qui a reconnu le meurtre, a été mis en examen pour homicide aggravé par la condition de vulnérabilité de la victime, et placé sous mandat de dépôt. Il a expliqué que le drame faisait suite à une dispute qui avait "dégénéré". Des analyses ADN étaient en cours ce vendredi pour confirmer l’identité de la victime. Des traces de sang retrouvées sur la canne de la vieille dame Il a pu être arrêté grâce au travail effectué sur certains prélèvements. Des traces de sang avaient notamment été découvertes au domicile de la disparue, sur une béquille. À l'époque, leur origine n'avait pas pu être formellement attribuée à un acte violent. En février 2016, la vieille dame avait disparu sans laisser de traces de son domicile de Mauzac, dont la porte était verrouillée, son véhicule stationné devant. L'alerte avait été donnée par la femme de ménage de la septuagénaire. Les gendarmes avaient lancé un appel à témoins pour disparition inquiétante. Quelques jours plus tard, un chien pisteur de la gendarmerie avait mené les enquêteurs jusqu’à à une rivière proche du domicile de la disparue, sans pouvoir localiser cette dernière.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/03/31/disparue-depuis-un-an-son-corps-est-retrouve-sous-une-bache
===================
née le 23/08/1939 à BUDAPEST (Hongrie), a disparu entre lundi 15 février et ce jeudi 18 février, ...
(jcé E22 merc.17/02/1976 - pcs des 76 ans à 6 mois de l'anniv.)(rythmes courts du suspect à voir)

jeudi 30 mars 2017

bébé secoué

Jugée suite à la mort du bébé dont elle avait la garde : « c’était la nounou de référence », disent les autres parents Le bébé de 4 mois dont Colette Dartevel avait la garde est-il mort victime du syndrome du bébé secoué ou d’une mort subite du nourrisson rattrapée ? Le 1er jour du procès de l’assistante maternelle n’a pas permis de trancher.  Le 18 octobre 2010, il est 9h 35 lorsque le médecin arrive au domicile de Colette Dartevel, à Tarcenay (Doubs). L’assistante maternelle l’a appelé cinq minutes plus tôt pour venir examiner d’urgence le plus jeune des sept enfants qu’elle a en garde ce matin-là. Le bébé vient de faire un malaise et le généraliste le trouve inanimé dans les bras de la nounou. Immédiatement alerté, le SMUR arrive vingt minutes plus tard et trouve l’enfant dans le coma, en détresse respiratoire, le teint gris et les yeux révulsés. Intubé et réanimé, il est transporté d’urgence au CHU de Besançon où il décédera deux mois plus tard sans avoir repris connaissance. Peu avant, conscients de l’issue fatale de l’état de leur enfant, les parents du nourrisson auront demandé à la nounou d’être sa marraine… Il faut dire que Colette Dartevel, 57 ans, qui comparaît depuis hier devant la Cour d’assises du Doubs, est décrite unanimement comme « une nounou exceptionnelle, celle que tous les parents cherchent », comme le dira l’une des mères qui lui confiait leurs enfants.(...)Habituée à accueillir des enfants en bas âge, d’humeur égale et pondérée (« être nounou, c’était toute sa vie », disent d’elle de nombreux riverains), pourquoi et comment aurait-elle ce matin-là été exaspérée au point d’entraîner les lésions constatées sur l’enfant et pouvant correspondre au syndrome du bébé secoué ? Sachant que le bébé avait été déposé calme et souriant par ses parents deux heures plus tôt et qu’elle lui avait donné son biberon avant de le coucher. Jusqu’à entendre ce hurlement qui l’a fait se précipiter dans la chambre de l’enfant. « Tata Colette », comme l’appellent encore aujourd’hui les enfants qu’elle a gardés, encourt 20 ans. La défense compte plaider d’acquittement.
http://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2017/03/30/jugee-suite-a-la-mort-du-bebe-dont-elle-avait-la-garde-c-etait-la-nounou-de-reference-disent-les-autres-parents
==============
(pas de données pour la nounou sauf éventl. période critique septennale des 49 ans - rythmes courts donc à voir - une donnée incertaine bébé donne jour neutre le 18/10/2010)

troubles psychologiques

Femme tuée à Marseille: l'auteure souffrirait de troubles psychologiques La femme qui a tué hier soir à coups de couteau une autre femme, sa voisine, dans un supermarché de Marseille, "souffrirait de troubles psychologiques", a-t-on appris aujourd'hui auprès du parquet. » L'auteure des coups de couteau et la victime, sa voisine, se sont croisées a priori par hasard dans le supermarché. (...) Elle souffrirait de troubles psychologiques, de l'ordre de la dépression. Elle se serait confiée à la victime et lui reprochait de n'être pas suffisamment à son écoute", selon les premiers éléments de l'enquête, a précisé le procureur de la République Xavier Tarabeux. Dans le supermarché Auchan du quartier Saint-Loup, dans les quartiers Est de Marseille, vers 19 heures, la femme s'est emparée d'un couteau et a porté plusieurs coups à sa voisine, d'abord dans le dos, puis de face. La victime, souffrant de sept plaies, est décédée vers 22h15, a indiqué M. Tarabeux. Les faits ont eu lieu en présence des trois enfants en bas âge de la victime, âgée de 38 ans, avait indiqué hier un porte-parole de la direction départementale de la Sécurité publique. L'auteure présumée des faits, âgée d'une quarantaine d'années, a été interpellée sur place et était toujours en garde à vue aujourd'hui. En intervenant, un agent de sécurité du magasin a reçu un coup de couteau et a été légèrement blessé.(...)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/03/30/97001-20170330FILWWW00118-femme-tuee-a-marseille-l-auteure-souffrirait-de-troubles-psychologiques.php
=======
(âge précis non indiqué - rythmes courts à voir)

suicide

Au lendemain de la découverte, lundi à Forcalqueiret, du corps de Sophie Keller-Welsch, jeune femme disparue deux semaines plus tôt, la thèse du suicide est privilégiée. Une autopsie sera pratiquée jeudi à Nice. La Forcalqueiroise, âgée de 33 ans, avait fait l'objet d'un signalement "disparition inquiétante" émanant de la gendarmerie du Var. Après avoir ratissé un large périmètre pendant plusieurs jours pour la retrouver, les gendarmes ont concentré lundi leurs efforts sur la ZAC des Fontaites. Le dispositif déployé, composé d'une trentaine de militaires de la compagnie de Brignoles, du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) et de réservistes, placé sous le commandement du capitaine Mialon, a finalement découvert le corps de de Sophie Keller-Welsch, vers 18 h, dans des sous-bois. Selon les premières constatations effectuées sur place, la thèse du suicide reste la plus plausible.(...)
http://www.varmatin.com/faits-divers/la-these-du-suicide-privilegiee-apres-la-decouverte-du-corps-de-la-femme-de-33-ans-qui-avait-disparu-125173
===============
pas trouvé de date de disparition précise, mais voici la situation il y a deux semaines :
(née 6/03/1984)
mars 2017 (proximité anniversaire)(14 était jour critique émotionnel et intellectuel - année i1)
Sa 11 P(7)
Di 12
Lu 13
Ma 14 E(22) I(17)
Me 15
Je 16 P(12)
Ve 17
Sa 18
Di 19
Lu 20

(les disparitions - et les suicides - ont tendance à arriver le jour critique émotionnel ou à côté en raison des downs sévères que peut produire ce jour, hebdomadaire)

dépression

Isabelle Mergault : sa tentative de suicide à l'âge de 29 ans A l’âge de 29 ans, Isabelle Mergault a tenté de mettre fin à ses jours. «J’ai voulu mourir et j’ai failli réussir mon coup. J’ai été dans le coma assez longtemps», a confié avec émotion Isabelle Mergault lundi soir dans l’émission «Le Grand Show». En pleine promotion de son roman, intitulé «Un escargot tout chaud», l’actrice de 58 ans s’est exprimée pour la première fois sur sa tentative de suicide, un moment difficile qu’elle a dû traverser à l’âge de 29 ans. «Je n’ai pas voulu mourir, j’ai voulu tuer la fille que j’étais pour être quelqu’un d’autre. Quand je me suis réveillée, j’étais neuve. Je ne regrette pas pas ce geste, car j’ai réussi à naître ce jour-là. J’ai réussi mon coup». 
http://www.parismatch.com/People/Isabelle-Mergault-sa-tentative-de-suicide-a-l-age-de-29-ans-1220960
================
période critique septennale des 28 ans : la "métamorphose" qui a tendance à s'opérer en période critique septennale est parfois délicate... rythmes courts à voir...

suicide

Le maire FN de Catigny s'est suicidé  Alexandre Cavé s'est donné la mort mardi soir à son domicile, selon "Le Parisien". Alexandre Cavé, maire (FN) de Catigny, dans l'Oise, s'est donné la mort mardi soir à son domicile. Selon Le Parisien, les secours, qui ont été appelés vers 22 heures, ont constaté le décès de l'élu à leur arrivée sur place.
http://www.europe1.fr/faits-divers/le-maire-fn-de-catigny-sest-suicide-3215495
====================
le maire, Alexandre Cave est né le 08/11/1972.
(épisode triple critique fort, mardi soir étant le jour critique intellectuel i9 à l'entrée (surtout) dans le jour critique émotionnel E1 (le plus fort des quatre jours E) après l'épisode P17/P19 équivalent lui aussi à un jour critique émotionnel - à cinq mois de l'anniversaire
les éléments habituels d'un suicide lié aux downs naturels de nos rythmes courts sont réunis ici : on a tendance à se suicider le jour critique émotionnel ou le jour à côté donc toujours attention à ce jour - hebdomadaire - de possibles sévères downs.

28/29 mars 2017 (8/11/1972)
Je 23
Ve 24
Sa 25 P(17)
Di 26 P(18)
Lu 27 P(19)
Ma 28 I(9)
Me 29 E(1)
Je 30
Ve 31

(même "down" que celui cité quelques posts précédents
http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/2017/03/suicide_29.html

drame

Un homme tué par son chien en pleine interview Un homme a été tué par son staffordshire bull terrier alors qu'il était interviewé par une équipe de la BBC dans le nord de Londres.Selon The Guardian, un homme de 41 ans a été tué par son chien de race staffordshire bull terrier alors qu'il donnait une interview pour la BBC dans le nord de Londres. L'homme était chez lui quand son chien l'attaqué. Il l'a mordu au cou. La chaîne de télévision britannique a indiqué que son équipe de tournage ne filmait pas au moment de l'incident. Les journalistes ont alors appelé une ambulance mais l'homme est mort deux heures plus tard à l’hôpital. Selon les examens c'est un choc hypovolémique, soit une perte massive de sang et des blessures sur les voies aériennes, qui a entraîné la mort
http://www.lejsl.com/faits-divers/2017/03/30/un-homme-tue-par-son-chien-en-pleine-interview
Mario Perivoitos, 41, died in hospital
============
période critique septennale des 42 ans : nous pouvons "changer de personnalité" de sorte que l'animal nous perçoit agressifs. rythmes courts à voir car on trouve souvent le jour critique émotionnel dont les effets peuvent se cumuler avec ceux des cycles longs.

mercredi 29 mars 2017

alerte

L'alerte enlèvement déclenchée pour retrouver Vicente, 5 ans et demi, enlevé par son père à Clermont-Ferrand (...)
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/enlevements/l-alerte-enlevement-declenchee-pour-retrouver-vicente-5-ans-et-demi-enleve-par-son-pere-a-clermont-ferrand_2120765.html
=================
"Ce dernier est un prisonnier en cavale depuis décembre 2016. Il est décrit comme un homme violent et dangereux. Jason Lopez, le père du petit Vicente, est activement recherché depuis mercredi, jour où il aurait kidnappé à Clermont-Ferrand son fils de cinq ans et provoqué l'activation du plan alerte enlèvement. Le suspect de 28 ans se serait présenté à l’heure du déjeuner dans un campement de la communauté des gens du voyage, dont il est issu, et aurait attaqué son ex-compagne. Mère de leur deux enfants, elle a été frappée «avec une arme de poing» selon les mots du procureur. Jason Lopez aurait ensuite pris la fuite en voiture, jetant le petit Vicente à l’arrière"
http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Alerte-enlevement-le-pere-du-petit-Vicente-est-un-prisonnier-en-cavale-1222175

perpétuité

Meurtres de l’Essonne : Yoni Palmier de nouveau condamné à la perpétuité en appel (...)
Yoni Palmier est jugé pour quatre assassinats, commis au hasard : une femme de 35 ans, découverte en novembre 2011 dans un parking de Juvisy-sur-Orge, tuée par au moins sept balles ; un homme de 52 ans, tué par une balle dans la nuque dans le même parking le 22 février 2012 ; un ancien employé de banque, âgé de 81 ans, le 17 mars 2012 à six kilomètres de là, à Ris-Orangis ; une femme de 48 ans, le 5 avril 2012, dans la commune toute proche de Grigny. Ces deux derniers, eux aussi, tués par balle, en particulier d’un tir dans la tête.(...)
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/03/29/meurtres-de-l-essonne-la-perpetuite-a-nouveau-requise-contre-yoni-palmier-en-appel_5102680_3224.html#b5IPuVBdkUOPGQqP.99
================

pas tout à fait au hasard si l'on s'intéresse aux rythmes et cycles psychiques humains : 
Yoni Palmier, surnommé « le tueur de l'Essonne », né le 24 décembre 1978
 
27 novembre 2011
(jour critique émotionnel E15 - à 4 semaines de l'anniversaire 33 - année i1)
Me 23 P(17)
Je 24 P(18)
Ve 25 P(19)
Sa 26
Di 27 E(15)
Lu 28
Ma 29 I(17)

22 février 2012 (veille de l'épisode P17/P19 - équivalent du jour critique émotionnel - année i1)
Lu 20I(1)
Ma 21
Me 22
Je 23 P(17)
Ve 24 P(18)
Sa 25 P(19)
Di 26 E(22)

17 mars 2012 (situation quasi identique à la précédente (P17/P19 est un rythme de 23 jours et nous sommes donc à 23 jours du meurtre précédent = même moteur) : épisode critique physique P17/P19 - équivalent du jour critique émotionnel - lendemain du jour critique intellectuel i26 et veille du jour critique émotionnel E15 - épisode triple critique -  année i1)
Ma 13
Me 14
Je 15
Ve 16 I(26)
Sa 17 P(17)
Di 18 P(18) E(15)
Lu 19 P(19)
Ma 20
Me 21
Je 22
Ve 23

5 avril 2012  (lendemain du jour critique physique P12 - année i1)
Di 1 E(1) I(9)
Lu 2
Ma 3
Me 4 P(12)
Je 5
Ve 6
Sa 7
Di 8 E(8)


(quatre meurtres en année critique intellectuelle i1 - année critique du cerveau - le premier en jour critique émotionnel (la situation au "démarrage" des tueurs en série est particulièrement importante - jour critique physique présent pour les trois meurtres suivants dont deux fois jour critique émotionnel ou équivalent et deux fois l'épisode P17/P19 à 23 jours d'intervalle, ce qui est la durée de ce rythme) 

tentatives d'enlèvement

Nouvelle tentative d'enlèvement d'enfant dans la Loire Les gendarmes de Saint-Just-Saint-Rambert sont en charge de l'enquête. Une nouvelle tentative d'enlèvement d'enfant a eu lieu à Saint-Just-Saint-Rambert (Loire), ce lundi. Des tentatives qui se multiplient ces derniers temps autour de Saint-Étienne. Mais les gendarmes essaient de rassurer la population. Monistrol-sur-Loire, Veauchette...Cette fois, les faits se sont déroulés à Saint-Just-Saint-Rambert, au nord de Saint-Étienne. La victime est un enfant de CM2, scolarisé à l'école primaire Saint-Nicolas. Lundi midi, il a été approché, alors qu'il revenait de l'école, par une personne en voiture qui lui a proposé de monter dans son véhicule, ce que le jeune garçon a refusé. Il est ensuite rentré chez lui et a tout rapporté à ses parents. Ils ont aussitôt prévenu la gendarmerie de Saint-Just-Saint-Rambert. Le maire de la commune Olivier Joly a fourni aux enquêteurs les images filmées par le système de vidéosurveillance pour faciliter l'identification de la personne à l'origine de la tentative d'enlèvement.(...) Les gendarmes essaient de rassurer "Il y a 6 cas similaires par an en moyenne. La moitié s'avère faux", affirme Thierry Cassagnes-Gourdon, le commandant de la compagnie de Montbrison en charge de l'enquête.(...)
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=37&t=1181&sid=e99979d23e1b08565f14d548b0fd2533
===============
et en Belgique :
Toute une région sous tension: quatre tentatives d'enlèvement en l'espace de quelques semaines dans les environs de Courtrai Les habitants du sud de la province de Flandre-Occidentale sont sur leurs gardes depuis quelques semaines. Depuis le 6 mars dernier, quatre tentatives d’enlèvement ont en effet eu lieu dans la région. La dernière en date a été dénoncée ce dimanche à la police par les parents d’un jeune garçon de Meulebeke, près de Roulers : « Notre fils a été approché par un homme qu’il ne connaît pas », ont-ils expliqué. « Soudain, il l’a attrapé, mais il a heureusement pu s’enfuir en lui donnant un coup ». Le jeune garçon a fait une description de son agresseur et une (nouvelle) enquête a été lancée. Dans la région, la tension est palpable, peut-on lire sur le site du Nieuwsblad. En l’espace de quelques semaines, c’est déjà la quatrième tentative d’enlèvement. La semaine dernière, un jeune garçon de 9 ans a été approché par un inconnu qui lui promettait de l’argent s’il montait dans sa voiture. Il y a deux semaines, c’est une fillette qui aurait à son tour été suivie. Quelques jours plus tôt, un groupe de jeunes a également fait rapport d’une camionnette qui les suivait. Du côté du parquet de Courtrai, la situation est prise très au sérieux, « mais il n’y a pas de raison de paniquer », assure-t-on. Quoi qu’il en soit, soyez prudents. Source : La Gazette le 27 mars 2017
==============

empoisonnements

Anesthésiste de Besançon : 70 cas d'empoisonnement ? Si l'anesthésiste de Besançon a été mis en examen pour sept cas d'empoisonnement, les enquêteurs travailleraient au total sur 70 affaires, selon Europe 1.  L'affaire de l’anesthésiste, mis en examen pour sept cas d'empoisonnement dans deux hôpitaux de Besançon, pourrait prendre une nouvelle ampleur. Selon Europe 1, les enquêteurs travailleraient sur un total de 70 victimes, et non 40 comme l'avait évoqué le parquet de Besançon. Depuis la révélation des méfaits présumés du suspect, des dizaines de personnes se sont signalées et pensent avoir subi la même chose : une injection trop forte de produit provoquant un arrêt cardiaque, peu de temps après une opération qui s'était bien passée. Une "dose létale de potassium et d'anesthésique" selon l'enquête de la pôle judiciaire de Besançon sur les sept premiers cas. Un tiers de cas mortels Sur les 70 cas étudiés, un tiers ont été mortels. Quant aux cas avérés, les enquêteurs ont découvert qu'ils avaient impliqué 1514 professionnels de santé, avec une seule personne présente à chaque fois : le suspect. Celui-ci, qui continue de clamer son innocence, passe ce mercredi devant la chambre de l'instruction du tribunal de Besançon, comme le rappelle nos confrères de L'Est républicain.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/03/29/anesthesiste-de-besancon-70-cas-d-empoisonnement
================= 
rythmes courts à voir, ce type de comportement pouvant être lié à la même ou analogue situation des rythmes psychiques, qui peuvent pousser (donner envie) d'agir... chaque fois à ce moment-là...
si 2008 est le début des agissements, il s'agit apparemment de la période critique septennale des 35 ans.
et les deux données que j'ai trouvées (deux décès 10/10/2008 et 14/04/2016) pourraient aussi correspondre à une même situation des rythmes... mais à vérifier et confirmer...

suicide

Sienna M. C. May 12, 1999 ~ April 15, 2016 (age 16)
===========
lorsque j'ai les données je regarde la situation des personnes, ici une jeune américaine qui s'est suicidée à 16 ans : joviale mais passant peut-être par plusieurs jours de blues en raison de ses rythmes psychiques...
15 avril 2016 (12/05/1999) (suicide à l'issue d'un épisode triple critique fort, à un mois de l'anniversaire 17)
Ve 8
Sa 9
Di 10
Lu 11 I(9)
Ma 12 P(17)
Me 13 P(18) E(22)
Je 14 P(19)
Ve 15
Sa 16
Di 17
Lu 18

tireur

Dimanche, un trentenaire a tiré sur un passant depuis sa fenêtre, boulevard du Général-Leclerc, dans le centre-ville de Lorient. Un homme a été touché par des billes d'acier, sans être blessé. Dimanche, en fin d’après-midi, les policiers sont appelés boulevard du Général-Leclerc, en centre-ville de Lorient. Un sexagénaire dit avoir été blessé par des tirs de pistolet, alors qu’il se baladait. Sur place, il explique qu’il a vu un homme qui lui tirait dessus depuis la fenêtre d’un appartement au 4e étage. Après vérification des policiers, il ne s’agissait pas d’une arme à feu, mais d’un pistolet à billes d’acier de type airsoft. La victime a été touchée aux épaules et aux bras, sans être véritablement blessée. Convoqué au tribunal L’auteur des tirs, un Lorientais de 38 ans, a été interpellé chez lui. Lors des perquisitions, les policiers ont trouvé un sachet d’herbe de cannabis de 7 g. En garde à vue, il a reconnu qu’il avait tiré sur un passant par amusement, selon la police. Il sera convoqué au tribunal ultérieurement pour violences avec arme.
http://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/fait-divers-lorient-il-tire-sur-un-passant-par-la-fenetre-4889422
================

mardi 28 mars 2017

testament

13-Novembre: les lettres "testament" de Salah Abdeslam à sa famille  Les enquêteurs belges ont retrouvé dans l'une des plaques occupées par le terroriste pendant sa cavale en Belgique trois lettres adressées à sa mère, sa soeur et sa fiancée. Elles ont été transmises à la justice française, selon Le Point. C'est dans un français approximatif et bourré de fautes d'orthographe que Salah Abdeslam s'exprime dans trois lettres écrites après, semble-t-il, les attentats du 13 novembre 2015. Adressés à sa mère, sa soeur et sa fiancée, ces courriers ont été retrouvés dans une planque occupée par l'unique survivant des commandos des attentats de Paris lors de sa cavale en Belgique. Ils viennent d'être versés au dossier instruit par la justice française, révèle Le Point. Les mots choisis par Salah Abdeslam, dont la ceinture explosive n'a pas été actionnée, sont ceux que les enquêteurs ont pris l'habitude de lire dans les testaments laissés par les jihadistes. Muet à chaque convocation devant les juges français, le terroriste présumé justifie sa participation au projet téléguidé par Daesh et visant la France. Mais ne permet pas de savoir pourquoi il n'est pas allé jusqu'au bout de son engagement. (...)
http://www.bfmtv.com/police-justice/13-novembre-les-lettres-testament-de-salah-abdeslam-a-sa-famille-1131005.html
==================
la situation peut peut-être donner un élément de réponse à la question du pourquoi la panne... le 13 novembre étant effectivement le jour critique émotionnel E8 et l'entrée dans le jour critique physique P12 :
si le jour critique physique peut signifier une forme physique moins "parfaite", le jour critique émotionnel peut être à double sens : il peut renforcer la détermination (le plus souvent, dans un scénario de drame) mais il peut aussi la faire tomber en panne. c'est en quelque sorte un jour d'inconscience... ou de prise de conscience...

13 novembre 2015 (15/09/1989)
Lu 9 P(7)
Ma 10
Me 11 I(17)
Je 12
Ve 13 E(8)
Sa 14 P(12)
Di 15
Lu 16
Ma 17
Me 18

gaffe

Bei „Wer wird Millionär?“ Peinliche Panne bei „Wer wird Millionär“: Jauch verplapperte sich bei der 2000 Euro-Frage.  Köln - Bei „Wer wird Millionär“ ist Moderator Jauch gestern ein Fauxpas unterlaufen: Er verplapperte sich und verriet der Kandidatin Stella Böhm die Antwort der 2000 Euro-Frage.(...)
https://www.hna.de/kultur/tv-kino/wer-wird-millionaer-jauch-verraet-versehentlich-loesung-2000-euro-frage-zr-8044135.html
=============
l'animateur d'un jeu télévisé a malencontreusement soufflé la réponse à la candidate qui a ainsi emporté les deux mille euros... par curiosité je suis allé voir sa situation hier lundi et si je m'attendais à un jour critique intellectuel c'est toutefois un jour critique physique P1 que j'ai trouvé... :-)

retrouvée morte

Mann findet Leiche seiner Lebensgefährtin im Wald Grausiger Fund: Ein 56-Jähriger hat in einem Wald in Gelsenkirchen die Leiche seiner eigenen Lebenspartnerin gefunden. Wie die Polizei mitteilte, war die 63-Jährige am Montag mit ihrem Hund zu einem Spaziergang in der Resser Mark aufgebrochen. Als sie nicht zurückkam, machte sich Ihr Partner auf die Suche nach ihr und fand die Frau tot auf der Zufahrt zu einem Umspannwerk liegen. Nach bisherigen Erkenntnissen der Mordkommission wurde sie von einem noch unbekannten Täter angegriffen und getötet. Wie die Frau getötet wurde, teilte die Polizei bislang nicht mit.
http://www.stern.de/panorama/weltgeschehen/nachrichten-aus-deutschland--gelsenkirchener-findet-seine-freundin-tot-im-wald-7386074.html
=============
son épouse de 63 ans n'étant pas rentrée après une balade avec le chien, son mari de 56 ans est parti à sa recherche. il a finalement trouvé son corps à l'entrée d'un chemin forestier. d'après la police la femme aurait été victime d'une agression, sans autre précision...
(les deux personnes en période critique septennale)

décès

Nach Krankheit Christine Kaufmann gestorben Die Schauspielerin Christine Kaufmann ist tot. Die 72-Jährige sei in der Nacht in einem Münchner Krankenhaus gestorben, teilte ihr Management mit. Die Künstlerin, die ihre größten Erfolge in den 1960er-Jahren feierte, war auch international bekannt. Die Schauspielerin Christine Kaufmann ist im Alter von 72 Jahren in einem Münchner Krankenhaus gestorben. Das teilte ihr Management mit. (...)
https://www.tagesschau.de/inland/christine-kaufmann-103.html
========
l'actrice avait été hospitalisée dans un état désespéré il y a un peu plus d'une semaine. elle est décédée le 28 mars, à l'arrivée d'un épisode triplement critique, dont P17/P19...

28 mars 2017 (11/01/1945)
Ve 24
Sa 25
Di 26
Lu 27
Ma 28 P(17)
Me 29 P(18) I(9)
Je 30 P(19) E(1)
Ve 31

drame

Un père de famille tue ses fils à coups de marteau Un père de famille de Trente (nord-est) a donné la mort à ses enfants de 3 et 4 ans avant de sauter d'une falaise, lundi. Des problèmes financiers seraient à l'origine du drame. Deux enfants âgés de 3 et 4 ans ont été retrouvés morts chez eux, lundi en milieu de journée à Trente (nord-est). C'est leur mère qui a donné l'alerte, rapporte «Trentino». Le père des petits, un ancien carabinier de 44 ans reconverti en opérateur financier, a été retrouvé mort dans l'après-midi au pied d'une falaise haute de 150 mètres, non loin de la ville. L'homme aurait mis fin à ses jours peu après en se jetant depuis la terrasse panoramique d'un hôtel laissé à l'abandon. Des médias locaux rapportent que les petits ont été tués à coups de marteau. D'après le «Corriere della Sera», la mère a raconté qu'elle et son époux devaient signer le matin-même l'acte d'acquisition d'un appartement. La vétérinaire se serait absentée quelques instants, laissant son mari seul avec leurs deux enfants. C'est au moment où elle est rentrée à la maison qu'elle a découvert l'horreur. Selon les premières hypothèses émises par les enquêteurs, il est possible que des problèmes financiers liés à l'acquisition du logement aient poussé le quadragénaire à commettre l'irréparable. L'Italien aurait caché ces soucis à sa femme et aurait basculé dans l'horreur de peur que ses secrets soient dévoilés lors de l'achat de cet appartement. «Il semblait être une belle personne, quelqu'un qui adorait ses enfants», confie un voisin à «La Repubblica». La fille aînée du couple, âgée de 13 ans, a eu la vie sauve. Elle était en sortie avec sa classe au moment du drame.
http://www.20min.ch/ro/news/faits_divers/story/Un-pere-de-famille-tue-ses-fils-a-coups-de-marteau-19875425
 Gabriele Sorrentino Trento
==============

suicide

Dieppe Samedi, elle saute du ferry. Dimanche, son corps est découvert à Manéhouville Le corps d’une Britannique a été découvert, dimanche après-midi, sur l’aire de repos de Manéhouville. La veille, elle avait tenté de mettre fin à ses jours en sautant du ferry.  Une macabre découverte a été faite, dimanche 26 mars 2017 en début d’après-midi, sur l’aire de repos de Manéhouville (Seine-Maritime) le long de la RN 27, la route nationale entre Dieppe et Rouen. Une Anglaise a été retrouvée morte à bord d’un camion. Tout laisse à penser qu’il s’agit d’un suicide. La veille, elle avait déjà fait une tentative de suicide en sautant du ferry dans l’avant-port de Dieppe.(...)
http://www.lesinformationsdieppoises.fr/2017/03/27/samedi-elle-saute-du-ferry-dimanche-son-corps-est-decouvert-a-manehouville/
============
(âge non précisé)

suicide

Une femme se défenestre à Metz-Bellecroix Les faits se sont produits ce lundi matin, vers 7h30. Une sexagénaire domiciliée dans le quartier de Bellecroix, à Metz, est décédée. Elle se serait défenestrée.Il était environ 7h30 ce lundi matin lorsqu’un témoin a aperçu un corps tomber d’un immeuble situé 44, boulevard de l’Europe, dans le quartier de Bellecroix, à Metz. À l’arrivée des secours, la femme, âgée de 64 ans, était décédée. Sur place, les policiers ont procédé aux premières constatations en vue de l’enquête ; celle-ci semble privilégier la piste d’un suicide. La victime, qui réside au sixième étage de cet immeuble, se serait défenestrée. Le corps de la sexagénaire a été transporté à l’Institut médico-légal de Nancy.
http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-metz-ville/2017/03/27/une-femme-se-defenestre-a-metz-bellecroix
=================
(période critique septennale des 63 ans - rythmes courts à voir)

drame

Saint-Brieuc : il tue sa femme handicapée sur le parking de la maison de retraite Un homme de 85 ans a tiré lundi à bout portant sur sa femme, âgée de 82 ans, qui était dans son fauteuil roulant sur le parking de l'Ehpad des Capucins à Saint-Brieuc (Côtes d'Armor), où elle résidait, rapporte le journal Ouest-France. Selon le quotidien régional, les faits sont survenus lundi, vers 13 h 45, sur l'un des parkings de la résidence où était stationnée la voiture de l’octogénaire. Il aurait tiré un coup de feu en direction de sa femme avec un pistolet. Son épouse est morte des suites de ses blessures en fin d'après-midi, quelques heures après son admission, à l'hôpital de Saint-Brieuc. Hospitalisé d'office Interpellé aussitôt après les faits, le retraité n'a pas pu être entendu longuement en garde à vue par les policiers en raison de son état de santé et a été placé d'office en hôpital psychiatrique. Selon France Bleu Armorique, le retraité aurait expliqué très brièvement son geste de folie aux policiers lors de son arrestation en déclarant qu'il ne supportait plus de voir sa femme ainsi diminuée et affaiblie. Selon la direction de l'établissement, citée par le journal Le Télégramme, cet homme était «très attentionné et très attaché» à sa femme, en fauteuil roulant et résidente de l'établissement depuis des années, à qui il rendait visite tous les jours.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/saint-brieuc-il-tue-sa-femme-handicapee-sur-le-parking-de-la-maison-de-retraite-28-03-2017-6802002.php
======================
(période critique septennale des 84 ans - rythmes courts à voir)

manifestation

Une manifestation de la communauté chinoise dégénère après la mort d'un homme  En réaction au décès d'un père de famille, touché par un tir de riposte de la police dimanche soir dans le 19e arrondissement de Paris, une manifestation a été organisée lundi. 35 personnes ont été arrêtées. Liu Shaoyo, un père de famille chinois de 56 ans est-il décédé après une "bavure policière"? Selon l'avocat de sa famille, interrogé lundi par Le Parisien, l'homme aurait été mortellement touché par balle au thorax dimanche soir, sans raison et sans sommation. Il a été tué lors d'un tir de la police appelée dans le 19e arrondissement de Paris, pour un "différend familial". Une source policière affirme quant à elle que la victime aurait blessé un fonctionnaire de la BAC à l'arme blanche, avant de recevoir ce tir de riposte, effectué par l'un des policiers. (...)
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/un-homme-tue-par-la-police-a-paris-la-communaute-chinoise-en-colere_1893263.html
==============
(période critique septennale des 56 ans - rythmes courts à voir victime et policier)
 Shaoyo Liu, né en juillet 1960

lundi 27 mars 2017

déplacé

"Geste déplacé" : un prêtre se dénonce Un prêtre d'une paroisse des Yvelines s'est dénoncé pour avoir eu "un comportement inapproprié" envers une lycéenne de 17 ans. Agé de 48 ans, un curé d'une paroisse des Yvelines a adressé un courrier au procureur de la République, il y a une dizaine de jours, dans lequel il indique avoir eu "un comportement inapproprié" envers une fidèle âgée de 17 ans. "Attouchement sur le haut du corps" "Il ne s’agit pas d’un viol, mais d’un attouchement sur le haut du corps", vraisemblablement sur la poitrine, a précisé le diocèse. La famille de la jeune victime n’a pas porté plainte. Cette affaire intervient alors que l'Eglise est régulièrement mis en cause dans des affaires d'abus sexuels. Selon l'évêché, ce prêtre s'est retiré dans une communauté religieuse d'hommes.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/03/27/geste-deplace-un-pretre-se-denonce
==========

chute

Montpellier : il meurt en chutant du haut de la mairie Ce lundi, en fin de matinée, un agent de la Ville est mort après avoir chuté du haut de la mairie de Montpellier. Un agent technique de la Ville de Montpellier, dans l'Hérault, est mort en fin de matinée après avoir chuté d'une grande hauteur à la mairie selon les services municipaux. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances du drame. Cet employé, âge de 46 ans, était un collaborateur de la Direction des mobilités. La municipalité a mis en place une cellule psychologique à la Ville et à la Métropole pour épauler les plus proches collaborateurs de la victime.
http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2017/03/27/montpellier-il-meurt-en-chutant-du-haut-de-la-mairie
===================

drame

Familiendrama in Ober-Grafendorf Sohn kniet auf Rücken von Vater, bis dieser erstickt Prügelei mit tödlichem Ausgang auf einem Bauernhof im Pielachtal: Nach einem Streit zwischen Sohn und Vater flogen die Fäuste, der Junior brach sich die Nase, soll dann den 70-Jährigen erstickt haben. Ein Familienzwist artete im abgelegenen Gröben (25 Einwohner) bei Ober-Grafendorf (St. Pölten) aus: In der Nacht von Freitag auf Samstag kam es nach einem Wortgefecht auf dem Bauernhof zwischen Vater und Sohn zu einer Rauferei. Der Jüngere – er jobbt als Lkw-Fahrer – brach sich die Nase und rastete daraufhin laut Ermittlungsstand aus: Martin B. (48) fixierte seinen Vater Gottfried B. am Boden und drückte seine Knie so stark auf den Rücken des 70-Jährigen (früher Maurer und Landwirt), bis dieser erstickte. Das vorläufige Obduktionsgutachten ergab: Erstickungstod durch Fremdverschulden. Martin B. wurde noch während seines Spitalsaufenthaltes in St. Pölten festgenommen und in die geschlossene Abteilung der Krankenstation im Häfen Krems gebracht. Die Staatsanwaltschaft St. Pölten ermittelt jetzt wegen Mord. Es gilt die Unschuldsvermutung.  
http://www.heute.at/news/oesterreich/noe/chronik/Sohn-kniet-auf-Ruecken-von-Vater-bis-dieser-erstickt;art88128,1412530
================
dans cette ferme, à la suite d'une violente dispute le fils de 48 ans a maîtrisé son père de 70 ans en le plaquant au sol, à genou sur lui : l'homme est décédé d'étouffement et le fils a été arrêté. 
(période critiques communes des 49 et 70 ans - rythmes courts des deux personnes à voir, le jour du drame)

suicide

L'homme a été retrouvé au pied de son immeuble ce dimanche matin. Il était décrit comme «fatigué par la vie». Les enquêteurs privilégient finalement la piste du suicide. C’est ce qu’indiquait le parquet de Créteil ce dimanche, alors que le corps d’un homme avait été découvert au pied d’un immeuble de La Queue-en-Brie plus tôt dans la matinée. Le défunt, âgé de 44 ans, est tombé d’un balcon rue Pierre-de-Coubertin, juste derrière l’hôpital des Murets. Les circonstances du drame, d’abord considérées comme suspectes, ont nécessité l’intervention de l’unité médico-judiciaire de Créteil. L’homme se trouvait au 5e niveau de la résidence HLM avant de basculer dans le vide, vers 7 heures. (...)« Il avait des problèmes avec l’alcool et la drogue. Et il prenait des médicaments… » Des antidépresseurs ont été découverts dans son squat. (...)
http://www.leparisien.fr/la-queue-en-brie-94510/la-queue-en-brie-l-homme-retrouve-mort-se-serait-jete-du-balcon-26-03-2017-6798165.php
==================
(période critique septennale des 42 ans ? et rythmes courts à voir)

suicide

Bois-d’Arcy : le détenu radicalisé attaque les gardiens puis se suicide Après avoir attaqué les surveillants, l'homme s'est pendu dans sa cellule. Étrange affaire à la prison de Bois-d’Arcy. Un jeune homme de 20 ans s’est donné la mort samedi en fin de journée après avoir tenté de s’en prendre à des surveillants pénitentiaires. Vers 15 heures, il appelle les agents dans sa cellule. Ceux-ci se présentent mais glissent sur de l’huile qu’il avait déversée sur le sol. Il saute alors sur les fonctionnaires et tente de les blesser avec un morceau de miroir, en criant « Allah akbar ». Les surveillants parviennent à s’échapper une première fois mais reviennent dans la cellule quelques minutes plus tard quand le détenu simule un malaise. L’homme les attaque de nouveau. Les gardiens ressortent et décident alors de faire appel à une unité d’intervention spécialisée. Ils ont pour consigne de ne plus entrer. Mais entre-temps, le jeune homme parvient à se confectionner une corde pour se pendre. Il décèdera en fin d’après-midi. Enfermé pour une courte peine, il avait fait l’objet d’un signalement pour radicalisation.
http://www.leparisien.fr/bois-d-arcy-78390/bois-d-arcy-le-detenu-radicalise-attaque-les-gardiens-puis-se-suicide-26-03-2017-6797103.php
=========================
(période critique septennale des 21 ans - rythmes courts à voir)

dimanche 26 mars 2017

disparu

Lille : disparition inquiétante d'un ado de 15 ans Brandon Verbeke. Un mois sans donner de nouvelles. La gendarmerie a décidé de lancer un appel à témoins après la disparition d'un adolescent âgé de 15 ans. Le 20 février dernier, Brandon Verbeke "quitte sa famille d'accueil pour rejoindre son foyer à partir de la gare de Don. Il est rejoint en gare de Lille-Flandres par des jeunes du même foyer" Brandon Verbeke réside deux week-end par mois dans sa famille d'accueil à Annoeullin. Il est hébergé habituellement au foyer Home Delano à Peruwelz en Belgique. Depuis un mois, il n'y a pas été vue. La gendarmerie a lancé une enquête pour disparition inquiétante. Brandon aurait été aperçu le dimanche 12 mars, à proximité de la gare Lille-Flandres, entre 17 heures et 19 heures par des jeunes de son foyer, en présence d'un individu. Selon la gendarmerie, l'adolescent n’est pas un habitué des fugues. Si vous apercevez Brandon Verbeke ou avait des informations sur l’endroit où il est susceptible de se trouver, vous pouvez contacter la gendarmerie d’Annœullin au 03 20 85 56 76.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/lille-disparition-inquietante-ado-15-ans-1218069.html
==============
Brandon VERBEKE, né le 08/02/2002 
20 février 2017 (8/02/2002) (épisode critique P17/P19 (équivalent du jour critique émotionnel) à proximité de l'anniversaire 15 - fin pcs 14 ans)
Ve 17 E(1)
Sa 18
Di 19 P(17)
Lu 20 P(18)
Ma 21 P(19)
Me 22
Je 23 I(17)
Ve 24 E(8)

menaces

Un professeur du lycée agricole d'Abbeville a été placé en garde à vue vendredi après avoir menacé de morts une dizaine de ses élèves. L'homme appelait chez eux sans se présenter et les accusait d'avoir "touché" sa femme, révèle Le Courrier Picard. Il promettait donc de mettre "une balle dans la tête" de chacun de ces élèves. La police s'est assurée que l'établissement et ses abords étaient bien en sécurité, et il a été demandé aux professeurs, élèves et agents administratifs "de faire bien attention et de ne pas se retrouver seul", explique le directeur de l'établissement dans Le Courrier Picard. Le professeur n'aurait ni femme ni compagne. "C'est à n'y rien comprendre", commente le grand-père d'un des élèves, dans les colonnes du quotidien régional.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/03/26/un-prof-en-garde-a-vue-apres-avoir-menace-de-mort-des-eleves
============
(voir les cycles psychiques de la personne)

amputée

Hospitalisée pour une grippe, elle est amputée de trois membres  Une Canadienne, qui croyait avoir une violente grippe, a découvert une fois à l'hôpital qu'elle était atteinte d'une infection à fasciite nécrosante, autrement appelée la "bactérie mangeuse de chair". "J’avais mal à la gorge, mal aux oreilles, un mal de tête et des douleurs musculaires", raconte Cari Kirkness, 28 ans. " J’avais d’immenses taches rouge et bordeaux le long de mon bras, et la douleur a vraiment empiré dans la nuit." Les médecins ont vite diagnostiqué le problème, mais la maladie avait déjà bien progressé ; la jeune mère de deux enfants a du être amputée d'un bras, et d'une partie de ses deux jambes. "Les médecins nous ont dit qu’ils ne s’attendaient pas à ce qu’elle passe la nuit", raconte la mère de Cari au Huffington Post Québec. Les médecins interrogés par CBC News expliquent qu'il est très difficile de diagnostiquer ce mal avant qu'il n'ait commencé à faire des dégâts. Au Canada, 90 à 200 patients sont touchés chaque année. Cari Kirkness se remet doucement, depuis un mois, de ses amputations et va intégrer un centre de rééducation.
http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/03/26/hospitalisee-pour-une-grippe-elle-est-amputee-de-trois-membres
==============

malade

Euthanasie : atteinte d'une maladie incurable, une femme interpelle les candidats à la présidentielle  Anne Bert réclame un débat public sur la question de l'euthanasie qui "nous concerne tous" Anne Bert a choisi se rendre en Belgique pour pouvoir mourir dans la dignité avant que la maladie ne la condamne à la paralysie totale. Anne Bert a 59 ans et elle est atteinte de la maladie de Charcot qui paralyse progressivement ses muscles. Cette Française a choisi d'aller mourir en Belgique, un pays qui autorise le suicide médical assisté. Elle a lancé un appel aux candidats à l'élection présidentielle dans une lettre, rapporte Le Parisien, vendredi. "Je ne veux pas être grabataire, j'aime trop la vie". En racontant sa souffrance, la Française relance le débat sur l'euthanasie des personnes malades sans aucune chance de guérison. Car elle sait son mal incurable. Dans la majorité des cas, la maladie de Charcot entraîne la mort dans les trois ans qui suivent l'apparition des premiers symptômes. Cette maladie paralyse progressivement les muscles des jambes, puis ceux des bras et des mains. Lorsque la paralysie atteint les muscles respiratoires, la fin est proche. Une perspective qu'Anne Bert refuse d'envisager. "Je ne veux pas être grabataire, j'aime trop la vie", déclare-t-elle au quotidien. "En accord avec ma famille, j'ai décidé de devancer l'horreur." Mais pour choisir la manière dont elle va mourir, la quinquagénaire doit se rendre en Belgique car en France, la loi Claeys-Leonetti, votée à l'unanimité en 2016, n'autorise que "la sédation profonde et continue jusqu'au décès". Une manière de graver dans le marbre la nécessité de soulager les souffrances des malades mais qui ne va pas assez loin pour Anne Bert qui réclame un débat public sur l'euthanasie et le suicide assisté. "Cela nous concerne tous !", clame la romancière qui a dû renoncer à l'écriture. Des "candidats frileux". "La Loi Leonetti répond plus aux préoccupations des médecins qu'aux droits des patients qui souhaitent ne pas aller au terme de leur maladie incurable ou accepter d'insupportables souffrances. Endormir un malade pour le laisser mourir de faim et de soif est-il réellement plus respectueux de la vie que d'y mettre fin par l'administration d'un produit létal ?", interroge la patiente dans sa lettre envoyée à François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, publiée en partie par Le Parisien. Seules les équipes de Benoît Hamon et d'Emmanuel Macron lui ont répondu. Anne Bert dénonce des "candidats frileux" face au "tabou de la mort". "Je n'ai pas peur de la mort mais de la souffrance". En Belgique, depuis 2002, les patients atteints d'une maladie incurable peuvent avoir recours à l'administration d'un somnifère puis d'une injection létale. La volonté du patient est éprouvée à plusieurs reprises par au moins deux médecins. Anne Bert a déjà rencontré un médecin et un neurologue de l'autre côté de la frontière. La romancière a pris sa décision depuis Noël dernier. "Je n'ai pas peur de la mort mais de la souffrance et de la déchéance physique", a-t-elle déclaré. Elle compte partir lorsqu'elle ne pourra plus se nourrir elle-même. Une échéance qui pourrait survenir avant la fin de l'été prochain.
http://www.europe1.fr/societe/euthanasie-atteinte-dune-maladie-incurable-une-femme-interpelle-les-candidats-a-la-presidentielle-3145244
==================
certaines maladies ayant tendance à survenir en période critique septennale - celle-ci étant une sorte de "période charnière" - je suis allé voir les données dans le cas de Anne Bert et il pourrait effectivement s'agir d'une "irrruption" de la maladie en période critique septennale des 56 ans.
 Anne Bert est une écrivaine française.Née à Bordeaux le 15 mars 1958,(...)
 En septembre 2015, Anne Bert est diagnostiquée avec une Sclérose Latérale Amyotrophique, maladie mieux connue sous le nom de maladie de Charcot, (...) (Wikipédia)

malchance

Le cancer est-il vraiment de la faute à «pas de chance»? Deux ans après la publication d'une étude controversée sur le rôle du hasard dans le cancer, une nouvelle étude en ce sens vient d'être dévoilée dans la revue Science. Il y a deux ans, au début de l'année 2015, une étude secouait la communauté scientifique et médicale. Dans sa présentation, celle-ci rapportait que deux tiers des tumeurs relèveraient de mutations aléatoires dans le corps humain, plutôt que de facteurs environnementaux ou héréditaires. Les critiques sur la méthodologie n'avaient pas tardé à se faire entendre, reprochant à l'étude de ne s'être intéressée qu'à un public américain et d'avoir occulté le cancer les plus nombreux, celui du sein et de la prostate. Deux ans plus tard, les deux auteurs, Cristian Tomasetti et le très réputé oncologue Bert Vogelstein, accompagnés de Lu Li, persistent et signent. Leur nouvelle étude, publiée dans la revue Science, est allé bien plus loin que la première et a pris compte des critiques qui lui ont été faites. Les deux médecins ont donc scruté et analysé dix-sept types de cancers différents –dont celui du sein et de la prostate– dans soixante-neuf pays différents. Leur conclusion reste inchangée: deux tiers des tumeurs cancéreuses résultent de mutations aléatoires. Dans leur nouvelle étude, cependant, les auteurs ont évité de réutiliser le mot «malchance» («bad luck»). En moyenne sur tous les cancers étudiés, près de 66% des cancers seraient dûs à des mutations aléatoires, contre 29% provoqués par des facteurs environnementaux (le tabac, la pollution, l'air...) et 5% par l'hérédité. Bien sûr, écrit le Huffington Post, les pourcentages varient selon les types de cancers. Les cancers du poumon, par exemple, sont à 65% liés à l'environnement –le fait de fumer du tabac–, alors que les cancers du cerveau sont, eux, liés à 95% au hasard pur. Des progrés... et des critiques La nouvelle étude, bien que plus complète, continue de diviser la communauté scientifique. Dans Le Monde, le journaliste Hervé Morin rapporte les propos de chercheurs qui continuent de pointer des faiblesses dans l'étude. «Si ce cancer était d’origine essentiellement aléatoire, comment expliquer que les Amish en souffrent très nettement moins qu’une population comparable de l’Ohio?», s'interroge alors le quotidien. Comme en 2015, Yusuf Hannun, de l'université Stony Brook à New York, n’est pas plus convaincu par cette nouvelle étude. Pour rappel, à partir du même jeu de données, il était finalement arrivé à des conclusions complètement opposées, rappelle Le Monde. D'après ses travaux et les observations de ses équipes, «le comportement des cellules-souches ne permet pas de distinguer les mutations qui auraient une origine aléatoire ou externe.» «La nouvelle étude apporte plusieurs éléments intéressants. Mais selon moi le lien de causalité entre fréquence des mutations spontanées dans un tissu donné et risque de cancer n’est toujours pas établi.»
http://www.slate.fr/story/141899/cancer-chance-sante
============
mutations aléatoires qui pourraient cependant se produire "à la faveur" de nos épisodes critiques. peut-être qu'en regardant le moment de l'irruption de la maladie,  l'on remarquerait des oscillations notamment en période critique septennale ?

samedi 25 mars 2017

radicalisée

Dijon : une jeune femme "probablement radicalisée" interpellée dans la rue avec un couteau Une jeune femme, au visage dissimulé, qui déambulait armée d'un couteau dans les rues de Dijon, en Côte-d'or, a été interpellée vendredi 24 mars dans l'après-midi. Âgée d'une vingtaine d'années, la jeune femme marchait dans les rues le visage dissimulé. Elle est arrivée jusquà la cathédrale Saint-Bénigne dans laquelle elle a voulu entrer mais dont la porte était fermée. Elle est entrée dans plusieurs boutiques mais n'a menacé personne et n'a jamais levé son arme. Elle a finalement été interpellée dans une parfumerie de la rue Mably et directement placée en garde à vue avant d'être hospitalisée d'office au centre hospitalier de la Chartreuse. Le procureur adjoint de Dijon évoque une personne "probablement radicalisée". La jeune femme devrait être entendue prochainement, après la visite d'un psychiatre légiste.
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/dijon-une-jeune-femme-probablement-radicalisee-interpellee-dans-la-rue-avec-un-couteau_2114213.html
==================

accident

Un jeune couple tué dans un choc frontal La série noire continue dans le département de la Haute-Saône (deux accidents et trois morts, le mercredi 22 mars)… Ce samedi matin, aux alentours de 8 h 30 sur la RN57 à hauteur de la Chapelle-lès-Luxeuil, un choc frontal a fait deux morts. Un jeune couple, âgé de 23 ans et 24 ans, originaire de Luxeuil, circulait à bord d’une Opel Corsa dans le sens Luxeuil/Vesoul. Pour une raison indéterminée, la conductrice s’est déportée sur la voie opposée, au moment où arrivait un camping-car avec à son bord un couple de ressortissants allemands. La petite voiture s’est encastrée sous le camping-car, les véhicules terminant leur course dans le pré voisin. Ni les sapeurs-pompiers, dépêchés sur place en nombre, ni le Smur de Lure et Luxeuil, n’ont rien pu faire pour le jeune couple. Les deux occupants du camping-car sont légèrement blessés et fortement choqués, ils ont été dirigés vers le centre hospitalier de Vesoul. (...)
http://www.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2017/03/25/haute-saone-un-jeune-couple-tue-dans-un-choc-frontal
============

conflits

Chien torturé, scarification nazie: les conflits de voisinage dégénèrent Cette quadragénaire avait fait la une des médias en Autriche en racontant comme son petit chien, un yorkshire, avait été tué dans un sèche-linge en marche. Elle a avoué vendredi qu'elle avait elle-même mis la bête dans la machine pour faire accuser ses voisins.  Une quadragénaire qui avait accusé publiquement ses voisins d’avoir «assassiné» son yorkshire en le mettant dans un sèche-linge a finalement reconnu avoir elle-même tué l’animal, a annoncé vendredi la police. "Encore tout chaud" L’affaire avait fait grand bruit: cette habitante des environs de Graz (sud) avait posé dans plusieurs tabloïds, expliquant avoir retrouvé le cadavre de l’animal dans la buanderie collective de son immeuble, accompagné du mot: «Encore tout chaud. Agréé pour sèche-linge». La femme, âgée de 49 ans, avait orienté les soupçons sur ses voisins, soulignant l’existence de «conflits». «Si quelqu’un m’en veut, qu’il s’en prenne à moi mais pas à un petit animal sans défense», avait-elle notamment témoigné, en larmes, dans un article évoquant un «crime bestial». Dans le sèche linge par accident A l’issue d’une «enquête approfondie», la plaignante a toutefois reconnu être elle-même à l’origine de la mort du chien. Elle a affirmé avoir introduit le yorkshire dans le lave-linge «par accident» et monté la macabre mise en scène pour «ne pas avoir à avouer son erreur à son fils». La quadragénaire est désormais elle-même visée par une plainte pénale.(...)
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/03/25/chien-torture-scarification-nazie-les-conflits-de-voisinage-degenerent
==================
(période critique septennale des 49 ans - rythmes courts à voir)

vendredi 24 mars 2017

drame

Val-de-Marne : il poignarde sa femme à la gorge à Chevilly-Larue Chevilly-Larue, rue de Bourgogne. Un homme de 52 ans a été placé en garde à vue pour tentative d’homicide sur sa femme. Leur enfant de trois ans était là. Si, pour l’heure, on ne sait pas s’il a assisté au drame, il a, au minimum, entendu ce qui s’est passé. Il est soupçonné d’avoir poignardé sa femme de 43 ans, la veille au soir, dans l’appartement familial, rue de Bretagne à Chevilly-Larue (Val-de-Marne). La victime, dont le pronostic vital était engagé, serait finalement sortie d’affaire. «Elle se trouvait en salle de réveil à l’hôpital», glisse une source policière. C’est lui qui ouvre la porte vers 21h30 aux policiers de L’Haÿ-les-Roses, appelés pour un simple différend familial. Il porte un jean couvert de sang. Dans l’habitation, une femme est allongée au sol, une plaie saignante à la gorge. «Vu l’état de l’appartement, on soupçonne un certain acharnement», raconte un policier. Dans une autre pièce, l’enfant du couple semble «choqué». Le dépistage d’alcool et de drogue pratiqué sur le mari s’avère négatif. Il est inconnu des services de police. Que s’est-il passé ? Difficile à dire pour l’instant. «Il n’y a apparemment pas de motif précis du genre tromperie ou autre, avance un enquêteur. Mais pour une raison ou une autre, il a dû péter un câble». Un examen plus approfondi des blessures doit être pratiqué mais, selon nos informations, «la volonté d’homicide semble évidente». «Il ne parle pas facilement, soupire un policier. Son état psychologique n’est pas très stable». Source : Le Parisien le 23 mars 2017
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=32&t=1210&sid=f93e59d060a4ec5e0d90f8ca98dd10a5
================
(épouse à l'issue de sa période critique septennale des 42 ans - rythmes courts des deux personnes à voir)

drame

Un suprémaciste blanc poignarde à mort un homme noir Un ancien militaire a été interpellé à New York pour le meurtre de plusieurs coups de couteau d'un sexagénaire noir, le jeune homme assurant aux policiers qu'il appartenait au mouvement suprémaciste blanc et cherchait à s'en prendre à des hommes noirs. Le suspect, James Jackson (28 ans), a été présenté jeudi à un juge qui l'a inculpé pour homicide à caractère raciste et détention d'arme sans autorisation, puis a ordonné son placement en détention. Il s'était présenté de lui-même au commissariat de Times Square mercredi pour livrer des aveux, un peu plus de 24 heures après son crime, ont rapporté plusieurs médias locaux. Il a indiqué s'être rendu en bus à New York depuis Baltimore (est), où il réside, car New York est «la capitale médiatique du monde» et il souhaitait «faire parler de lui», a déclaré William Aubry, responsable du service enquête de la police de New York pour le quartier de Manhattan, cité par plusieurs médias. «Il était venu pour s'en prendre à des hommes noirs», a ajouté le policier. Selon le document de l'inculpation, consulté par l'AFP, James Jackson considérait ce premier meurtre comme un «entraînement avant de se rendre à Times Square pour tuer d'autres hommes noirs». Il était particulièrement irrité, a-t-il expliqué, par les hommes noirs qui étaient en contact avec des femmes blanches, selon la même source. Lundi soir, dans le quartier de la gare des bus de Manhattan, selon la police de New York, il a frappé de plusieurs coups de couteau au torse et au dos Timothy Caughman, un homme noir de 66 ans qui vivait dans un refuge pour sans-abris non loin de là. Ancien militaire de 2009 à 2012, avec notamment à son actif un séjour en Afghanistan, James Jackson s'est servi d'un immense couteau d'assaut dont la lame mesurait à elle seule 45 cm. La victime est parvenue à marcher jusqu'au commissariat de quartier qui se trouvait à quelques dizaines de mètres, où elle s'est présentée avant d'être emmenée par les services médicaux d'urgence, qui l'ont déclaré morte à son arrivée à l'hôpital. Le maire de New York, Bill de Blasio, a qualifié cet acte «d'attaque visant ce qui fait de cette ville la meilleure du monde: sa tolérance et sa diversité». «Il est de notre responsabilité de parler haut et fort face à l'intolérance et à la violence», a-t-il exhorté. Mercredi, les services du procureur de Manhattan, Cyrus Vance, ont annoncé le lancement d'une campagne de promotion intitulée «Trop New York pour haïr» (Too New York To Hate), pour inciter victimes et témoins d'actes visant une communauté, une religion ou une ethnie à témoigner. Depuis l'élection de Donald Trump, les actes de cette nature sont en augmentation à New York.
http://www.tvanouvelles.ca/2017/03/23/un-supremaciste-blanc-poignarde-a-mort-un-homme-noir
=================
(pas de donnée de naissance pour l'instant - période critique septennale des 28 ans - rythmes courts à voir)

édit :
JAMES JACKSON, 28, for fatally stabbing 66-year-old Timothy Caughman on March 20, 2017.
 JAMES JACKSON, D.O.B. 5/26/1988
(20 mars est un jour neutre)


meurtre

Tuée au centre équestre, son ex compagnon soupçonné L'ex-compagnon de la gérante de centre équestre de 28 ans tuée mercredi à Trigny, près de Reims, a reconnu avoir porté un coup au cœur à la victime. Il devrait être mis en examen dans la journée.  Deux jours après la mort dans son établissement de la gérante d’un centre équestre à Trigny (Marne), âgée de 28 ans, son ex-compagnon a reconnu les faits. Le parquet de Reims a ouvert une information judiciaire pour "meurtre sur ex-concubin". Le meurtrier présumé, un ouvrier de 45 ans au casier judiciaire vierge, résidant dans les Ardennes, devrait être mis en examen dans la journée. Le couple séparé avait eu "une discussion" la veille du meurtre Interpellé environ une heure après les faits et alcoolisé, le suspect a reconnu un seul coup "accidentel" porté au coeur après un échange verbal avec son ancienne compagne. Après une relation tumultueuse de trois ans, le couple s’était séparé définitivement il y a moins d’un mois. La veille des faits, ils avaient eu "une discussion". Le lendemain, l’homme avait décidé de se rendre tôt au centre équestre, n’acceptant pas la nature définitive de la séparation avec la victime Un homme jaloux et possessif Durant son audition, l'homme a expliqué que "soit il pouvait la récupérer, soit il la tuait avec l’intention de se suicider ensuite", a déclaré Matthieu Bourrette, le procureur de la République de Reims, qui qualifié l'acte de "crime de jalousie". En garde à vue, l'homme instable psychologiquement mais qui avait arrêté de prendre son traitement médicamenteux, s’est défini comme "très jaloux voire possessif", capable d’être "violent sous l’effet de l’alcool".(...)
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/03/24/tuee-au-centre-equestre-son-ex-compagnon-soupconne
==================
une donnée de naissance trouvée donne un lendemain du jour critique émotionnel E22 (celui-ci étant le jour de la "discussion"), le mercredi 22 mars jour du drame :
22 mars 2017 (23/05/1972)
Sa 18 P(18)
Di 19 P(19)
Lu 20
Ma 21 E(22)
Me 22
Je 23
Ve 24 P(1) I(9)

drame

Mort d'un nourrisson à Cuillé : le père va être mis en examen L'autopsie a révélé que le petit garçon de 5 mois a succombé aux syndromes du bébé secoué. Le père, un homme de 42 ans, va être déféré cet après-midi au Mans, pour être présenté à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen pour coups mortels. Il encourt 30 ans de réclusion criminelle. Cet homme devrait être mis en examen pour violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner sur mineur de 15 ans par ascendant. Lundi soir, le couple de Cuillé se dispute, le père s'en va en voiture, mais il n'est pas seul, il emmène avec lui, un de ses jumeaux, un petit garçon de 5 mois. Il ne reviendra que le lendemain matin au domicile conjugal. Sauf que le nourrisson est inanimé. La mère appelle les secours, mais quand les pompiers arrivent, il est trop tard. La mort parait suspecte dès le départ. Et l'autopsie pratiquée mercredi à l'Institut médico-légal d'Angers va confirmer les craintes des gendarmes qui sont chargés de l'enquête. Les parents, qui avaient été entendus une première fois dès mardi à la suite du drame, ont été placés en garde à vue mercredi soir. Garde à vue prolongée hier soir pour les deux. Mais le père a donné quelques explications sur la nuit du drame, nous a confirmé le Procureur de la République de Laval, Guirec Le Bras. La mère devrait être libérée dans l'après-midi, le père lui va être déféré au Mans, puisqu'il n'y a plus de pôle d'instruction à Laval, toutes les affaires criminelles mayennaises atterrissent sur les bureaux des magistrats sarthois. La famille compte trois autres enfants : le jumeau du bébé décédé, et deux adolescents issus d'une première union de la maman. Ils ont été pris en charge par les services de l'Aide Sociale à l'Enfance du Conseil Départemental.
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/mort-d-un-nourrisson-un-couple-de-cuille-en-garde-vue-1490275775
=================
(apparemment drame de la période critique septennale des 42 ans - rythmes courts des deux personnes à voir : la connaissance des rythmes et cycles de chacun devrait permettre d'éviter ce genre de drame lié à une dispute qui dégénère...)

sévices

Il brûle un enfant de 7 ans avec un radiateur, l'homme incarcéré Dans le Lot-et-Garonne, un homme a été incarcéré jeudi après s'en être pris mardi au fils de sa compagne, âgé de 7 ans, qu'il a brûlé contre un radiateur.  Un homme originaire de Saint-Sylvestre-sur-Lot, dans le Lot-et-Garonne, a été incarcéré jeudi après avoir brûlé mardi le fils de sa compagne, âgé de sept ans, contre un radiateur, rapporte Sud-Ouest. Déjà condamné pour des violences sur sa compagne Le drame a eu lieu au domicile de l'enfant et de sa mère, où l'homme avait pourtant interdiction de se rendre. En septembre 2016, il avait en effet été condamné pour violences contre sa compagne et interdit d'entrer en contact avec elle. L'homme avait également écopé de deux ans de prison. Le petit garçon accuse une ITT de dix jours. Son agresseur comparaîtra prochainement devant la justice pour répondre des faits de violences sur l'enfant.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/03/24/il-brule-un-enfant-de-7-ans-avec-un-radiateur-l-homme-incarcere
==============
(âges non précisés - rythmes courts à voir)

suicide

Moselle Suicide d’un militaire de 24 ans à Bitche, avec une arme de service.Un militaire affecté à Bitche (Moselle) s’est donné la mort avec une arme de service dans la nuit du mardi 21 mars au mercredi 22 mars. Âgé de 24 ans, il était originaire de l’Aisne, révèle Radio Mélodie. Le militaire était seul dans sa chambre au moment des faits.
http://actu17.fr/3691
==============
(rythmes courts à voir)

retrouvé mort

Timo Kraus tot aus Elbe geborgen Was seit Wochen befürchtet wurde, ist jetzt traurige Gewissheit: HSV-Manager Timo Kraus ist tot. Am Donnerstagmorgen gegen 7Uhr entdeckten Zeugen die Leiche von Kraus, in unmittelbarer Nähe von dem Ort, an dem er vor zehn Wochen zuletzt lebend gesehen worden war. (...) Der 44-Jährige hatte als Leiter der Merchandising-Abteilung des Hamburger SV gearbeitet. Er verschwand am 8.Januar an den Hamburger Landungsbrücken. (...)
https://www.welt.de/print/welt_kompakt/hamburg/article163123008/Timo-Kraus-tot-aus-Elbe-geborgen.html
===============
l'homme d'affaires de 44 ans avait disparu le 8 janvier dernier sans laisser de trace. son corps vient d'être retrouvé dans la rivière de l'Elbe. on ne saura peut-être jamais ce qui s'est passé...
(pas trouvé de donnée de naissance, pour l'instant, pour voir les rythmes courts le jour de la disparition)
http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/2017/01/disparu.html

jeudi 23 mars 2017

Anvers

Les faits se sont déroulés sur la principale artère commerçante d'Anvers.Le conducteur de la voiture arrêté cet après-midi après avoir tenté de foncer sur la foule à Anvers en Belgique est français et plusieurs armes dont un fusil ont été découvertes dans son véhicule, a annoncé le parquet fédéral belge. "Il s'agit de Mohamed R., 39 ans, né le 8 mai 1977, de nationalité française et domicilié en France" (...)
http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/23/2542081-conducteur-tente-foncer-foule-anvers-est-francais.html
=============
(l'homme serait Tunisien)
23 mars 2017 (8/05/1977) (jour critique physique P6)(à six semaines de l'anniversaire 40)
Lu 20 I(9)
Ma 21
Me 22
Je 23 P(6)
Ve 24 P(7)
Sa 25
Di 26 E(8)

assaillant

Qui est Khalid Masood, l'assaillant de l'attentat de Londres Cet Anglais de 52 ans "ne faisait l'objet d'aucune enquête en cours", selon la police. Au lendemain de l'attaque revendiquée par Daech qui a fait trois morts à Londres, la police britannique a identifié ce jeudi 23 mars son auteur, Khalid Masood, connu de ses services mais sorti de leur radar ces dernières années. Khalid Masood, né le 25 décembre 1964 dans le Kent, dans le sud-est de l'Angleterre, vivait depuis peu dans les West Midlands et "ne faisait l'objet d'aucune enquête en cours", a annoncé Scotland Yard.(...)
http://www.huffingtonpost.fr/2017/03/23/qui-est-khalid-masood-lassaillant-de-lattentat-de-londres_a_22008927/
=======================
22 mars 2017 (25/12/1964)(52 ans et 3 mois - année P7)(une situation neutre, ce qui est assez inhabituel)
Lu 20 P(12)
Ma 21
Me 22
Je 23
Ve 24 E(15)  I(9)

(le véhicule aurait été loué une semaine avant ? Wikipédia - (épisode fort  P7- i1-E8)

suicide

Un lycéen de 15 ans décède après avoir été percuté par un train Un adolescent de 15 ans est décédé mercredi après-midi après avoir été percuté par un train de marchandises à Vendenheim (Bas-Rhin).  L'accident est survenu mercredi vers 15h40 en gare de Vendenheim. D'après les premiers éléments de l'enquête des gendarmes de la brigade de Mundolsheim, l'adolescent se serait jeté sous un train de marchandises. Il est décédé sur le coup. Le garçon âgé de 15 ans était scolarisé en classe de seconde dans un lycée strasbourgeois. Le parquet de Strasbourg a ordonné un examen de levée de corps.
http://www.lalsace.fr/actualite/2017/03/23/un-lyceen-de-15-ans-decede-apres-avoir-ete-percute-par-un-train
====================
(rythmes courts à voir)

drame

Ehedrama in Hanau: Mann zündete offenbar seine Frau an In Hanau hat sich Dienstagabend in der Friedrichstraße offenbar ein Familiendrama abgespielt. Mit lebensbedrohlichen Brandverletzungen ist eine 52 Jahre alte Frau in der in eine Spezialklinik eingeliefert worden. Ihr Ehemann ist festgenommen worden. Gegen 20.40 Uhr war die Polizei zu deren Wohnung in die Friedrichstraße gerufen worden, wo sich zu dieser Zeit bereits ein Notarzt und Rettungssanitäter um die Schwerverletzte kümmerten. Die Hintergründe der Tat sich derzeit noch unklar. Die Kripo Hanau hat die weiteren Ermittlungen übernommen und nahm den 48 Jahre alten Ehemann der Frau vorläufig fest, der mit der Tat in Verbindung zu stehen scheint. Er wird auf Veranlassung der Staatsanwaltschaft Hanau einem Ermittlungsrichter vorgeführt. red
https://www.extratipp.com/rhein-main/familiendrama-hanau-mann-zuendete-offenbar-sein-frau-7970578.html
============
un homme âgé de 48 ans (pcs des 49 ans) a été arrêté pour avoir grièvement brûlé son épouse de 52 ans. (rythmes courts des deux personnes à voir)

drame

Oise Auneuil : une petite fille de 3 ans brûlée après avoir été aspergée de liquide inflammable Mardi 21 mars dans l'après-midi, la petite A., âgée de trois ans et vivant à Auneuil, près de Beauvais dans l'Oise, a été très grièvement brûlée par l'effet d'une substance inflammable. (...) Une voisine a été témoin du drame : elle a entendu crier et s'est précipitée à la fenêtre. Elle a vu la petite fille couverte de flammes et sa mère tenter de lui ôter ses vêtements. Elle a alors apporté de l'eau et appelé les pompiers qui sont arrivés très rapidement. Selon ce témoin, la soeur de 6 ans de la la petite victime était présente au moment des faits et a assisté au drame : les 2 enfants jouaient ensemble devant la maison de l'auteure présumée. (...)
http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/picardie/oise/auneuil-petite-fille-3-ans-brulee-apres-avoir-ete-aspergee-du-liquide-inflammable-1219799.html
=============

Oise: une femme en détention provisoire après avoir aspergé une fillette "d'une substance inflammable" Une femme a été mise en examen et placée en détention provisoire ce jeudi dans l'Oise. (...) Ce jeudi, la fillette se trouve encore dans un état grave et son pronostic vital est engagé selon le parquet de Senlis. (...) Il s'agit d'une femme de 37 ans, sans antécédents judiciaires, et qui a bénéficié d'un suivi médical pour dépression, a précisé le parquet. "Elle a accepté de répondre aux enquêteurs dans les dernières heures de sa garde à vue, et ses déclarations quant aux faits concordent avec celles de l'enfant qui a été témoin" a expliqué ce jeudi Amélie Clardière, la procureure de Senlis, dans un communiqué. Les motivations de ce geste restent encore floues et devraient être éclaircies par l'enquête.
http://www.bfmtv.com/police-justice/oise-une-fillette-dans-un-etat-grave-apres-avoir-ete-aspergee-d-une-substance-inflammable-1127839.html
==============
(voir période critique septennale des 35 ans ? - rythmes courts - antidépresseurs=désinhibition)

drame

Un double infanticide évité de justesse Dans les Bouches-du-Rhône, les gendarmes ont empêché in extremis mercredi soir un père de famille de se suicider et de tuer ses deux enfants, grâce à un appel de la mère. La mère a donné l'alerte depuis Paris Les militaires ont pu intervenir grâce à un appel de la mère des enfants. Mercredi vers 22 h 45, cette dernière se trouvait en déplacement professionnel à Paris. Elle a appelé les gendarmes pour les alerter sur les intentions suicidaires de son compagnon, qui se trouvait alors avec leurs deux filles de 6 et 11 ans.  Quinze minutes plus tard, les gendarmes découvraient les enfants dans leur chambre, une bouteille de gaz ouverte. Le domicile avait été aspergé de pétrole par le père qui s’était tranché les veines. Les enfants étaient sains et saufs après l’intervention des gendarmes. Le père a été transporté à l’hôpital où il était encore soigné ce jeudi matin.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/03/23/un-double-infanticide-evite-de-justesse
==========
(âge et rythmes courts à voir)

suicide

Hérault : un jeune gendarme se suicide Terrible geste ce mardi d’un gendarme de 22 ans, qui était en poste au peloton motorisé de l’autoroute à Clermont-l’Hérault : il s’est suicidé avec son arme de service, sur la commune de Poussan, près de Sète. Sa compagne a donné l’alerte, inquiète que le gendarme soit parti au volant de sa voiture, visiblement dans un état de mal-être, en emportant son arme à feu de dotation. Alerté, le groupement de gendarmerie de l’Hérault a aussitôt lancé des recherches. Jusqu’à ce qu’un témoin ne découvre le véhicule abandonné, avec le corps de la victime. L’arme a été récupérée à côté.
http://e-metropolitain.fr/2017/03/21/herault-un-jeune-gendarme-se-suicide/
===================
(rythmes courts à voir)

Attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles

Un an après, la Belgique se souvient des pires attentats de son histoire c'est à 7h58, ce jour-là, qu'Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui, jihadistes affiliés au groupe Etat islamique (EI), avaient déclenché leur charge de TATP dans le hall des départs de l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, tuant 16 personnes.(...) Les commémorations devaient se poursuivre à la station de métro Maelbeek, où s'était produite la seconde attaque suicide, qui avait également fait 16 morts
http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/an-apres-belgique-se-souvient-pires-attentats-son-histoire-1219249.html
===============   
Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles dans la Région de Bruxelles-Capitale et dans la province du Brabant flamand, en Belgique, désignent une série de trois attentats-suicide à la bombe : deux à l'aéroport de Bruxelles à Zaventem et le troisième à Bruxelles, dans une rame du métro roulant dans un tunnel proche de la station Maelbeek, dans le quartier européen. Le bilan définitif fait état de 32 morts (hors kamikazes) et 340 blessés.
Ces attentats, revendiqués par l'organisation terroriste État islamique, sont les plus meurtriers commis jusqu'alors en Belgique. Les frères Ibrahim et Khalid El Bakraoui, originaires de la commune de Schaerbeek, proches de Salah Abdeslam, sont deux des auteurs de ces attentats, le premier s'étant fait exploser à l'aéroport de Bruxelles et le second dans la station de métro de Maelbeek. Najim Laachraoui, également de Schaerbeek qui apparaît avoir tenu un rôle notable dans l'organisation des attentats de Paris le 13 novembre 2015, sous le faux nom de Soufiane Kayal, est identifié comme l'autre terroriste kamikaze qui s'est fait exploser dans le hall d'enregistrement de l'aéroport bruxellois. Mohamed Abrini, lui aussi impliqué dans les attentats de Paris, est identifié comme l'« homme au chapeau », le troisième terroriste de l'aéroport de Zaventem qui s'est enfui et qui a finalement été arrêté le 8 avril à Anderlecht. (...)
(Wikipédia)
==============

je n'avais pas encore regardé la situation des auteurs de cet attentat :
les frères Bakraoui sont quasiment dans la même situation (épisode critique P17/P18/P19 équivalent à un jour critique émotionnel) le premier à six mois de l'anniversaire 29/30, le second en période critique septennale des 28 ans
Laachraoui est dans son jour critique intellectuel i1, un jour critique fort du cerveau
Abrini est dans son jour critique physique P1

Ibrahim El Bakraoui, né le 9 octobre 1986
22 mars 2016 -
Di 20
Lu 21
Ma 22 P(17)
Me 23 P(18) I(1)
Je 24 P(19) E(8)
Ve 25
Sa 26

Khalid El Bakraoui, né le 12 janvier 1989
22 mars 2016
Sa 19
Di 20 P(17)
Lu 21 P(18)
Ma 22 P(19)
Me 23
Je 24 E(22) I(1)
(P17 à six mois de l'anniversaire - pour le premier ;P19 pour le second pcs 28 ans

Najim Laachraoui, né le 18 mai 1991 à Al Hoceïma et mort le 22 mars 2016 - 24 ans
22 mars2016
Je 17
Ve 18
Sa 19 E(1)
Di 20 P(12)
Lu 21
Ma 22 I(1)
Me 23
Je 24

Mohamed Abrini 31 ans
Naissance : 27 décembre 1984
22 mars 2016
Sa 19
Di 20
Lu 21
Ma 22 P(1)
Me 23
Je 24 E(15) I(26)
Ve 25
Sa 26
Di 27