épisodes critiques semestriels

comme beaucoup de choses, je ne les explique pas pour l'instant, mais constate leur présence très fréquente - au point d'être tenté de dire généralement - lorsqu'arrive un drame : il s'agit de la période de deux mois autour de l'anniversaire... ou à six mois de là, donc à l'opposé. (çàd le mois avant et le mois après)

et curieusement un pic de pulsions semble se situer à cinq/sept mois précisément... et/ou encore sept/cinq mois - là çà reste à voir car il faut impérativement une donnée de naissance pour le vérifier.... donnée dont je ne dispose pas souvent...

alors voici ces épisodes critiques semestriels qui peuvent être la cause entre autre de forts épisodes dépressifs :

natifs de 
(naissance supposée le 1er du mois : il faut adapter en fonction du moment de naissance car c'est bien sûr un mois plus loin si naissance fin du mois). et ce n'est pas non plus un jour exact : il s'agit d'un "nuage"...


janvier = décembre/janvier et juin/juillet -
février = janvier/février et juillet/août
mars = février/mars et août/septembre
avril = mars/avril et septembre/octobre
mai = avril/mai et octobre/novembre
juin = mai/juin et novembre/décembre
juillet = juin/juillet et décembre/janvier
août = juillet/août et janvier/février
septembre = août/septembre et février/mars
octobre = septembre/octobre et mars/avril
novembre = octobre/novembre et avril/mai
décembre = novembre/décembre et mai/juin


Aucun commentaire: