dimanche 30 janvier 2011

faux médecin

München/Stuttgart
Falscher Arzt spritzte Narkosemittel
Die Stuttgarter Staatsanwaltschaft hat Anklage gegen einen 27-jährigen Mann erhoben, der ohne medizinische Ausbildung monatelang als angeblicher Arzt in Krankenhäusern behandelt hatte.
http://www.augsburger-allgemeine.de/Home/Nachrichten/Bayern/Artikel,-Falscher-Arzt-spritzte-Narkosemittel-_arid,2355978_regid,2_puid,2_pageid,4289.html

============

ce faux médecin de 27 ans a réussi à travailler quelques mois dans les urgences d'un hôpital avant d'être repéré. il avait fasilfié ses diplômes.

grave accident de train

Allemagne: enquête après un accident ferroviaire meurtrier
Erreur humaine ou défaillance technique: les enquêteurs cherchaient dimanche les causes d'une collision ferroviaire qui a fait dix morts la nuit précédente dans l'est de l'Allemagne.
Par temps de brouillard, un train régional transportant une cinquantaine de voyageurs a percuté "de plein fouet" un train de marchandises chargé de conteneurs samedi vers 22H30 (21H30 GMT) à Hordorf, près de Magdebourg, sur une voie de circulation unique.
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/allemagne-enquete-apres-un-accident-ferroviaire-meurtrier-30-01-2011-1274666.php

===========

édit 31/01  : je surveille toujours certains types d'accidents "inexpliqués" car la probabilité qu'il y ait un lien avec les rythmes et cycles humains est très importante...
et cela pourrait bien être le cas ici ou le conducteur de train survivant (train de marchandises) semble mis en cause (sans que cela soit certain ni définitif) soit parce qu'il n'a pas vu un signal de stop... soit parce qu'il n'était pas à son poste... etc...

or l'élément que je cherche est là : 41 ans et entrée dans la période critique septennale des 42 ans. reste à voir les cycles courts afin de savoir s'il se trouvait dans un jour critique ce qui est fort possible. mais une situation à l'entrée d'une période critique est déjà une situation "à risque" ... parfois important...


"Ermittler konzentrieren sich auf den Lokführer
Die eigens eingesetzte Ermittlungsgruppe „Hex“ von Bundes- und Landespolizei konzentriert sich vor allem auf die Ursache des Unglücks. Im Mittelpunkt steht dabei der 41-jährige Lokführer des Güterzuges, der laut Polizei bislang keine Aussagen gemacht hat. Die Staatsanwaltschaft Magdeburg hat gegen ihn ein Ermittlungsverfahren wegen des Verdachtes der fahrlässigen Tötung, der fahrlässigen Körperverletzung und der Gefährdung des Bahnverkehrs eingeleitet. Der Anfangsverdacht gründe sich auf die Aussage eines Zeugen und stelle darauf ab, dass der Lokführer möglicherweise ein Haltesignal überfahren haben könne, berichten die Ermittler. Nähere Angaben wurden jedoch zunächst nicht gemacht. Auch die Auswertung der Fahrtschreiber dauerte noch an.
http://www.welt.de/vermischtes/weltgeschehen/article12399802/Ermittler-konzentrieren-sich-auf-den-Lokfuehrer.html

édit 1/02 : coïncidence, le conducteur du train de voyageur - qui a réussi apparemment à actionner le freinage mais cela n'a pas suffit vu la vitesse des deux trains - est, quant à lui, âgé de 35 ans semble-t-il.
on croit savoir maintenant que le conducteur du train de marchandises (41 ans) semble avoir ignoré deux signaux mais on craint aussi qu'il n'était pas à son poste à ce moment-là...

accidents

la prise en compte des rythmes biologiques permettrait parfois d'éviter des accidents, ici sportifs, mais aussi de la vie courante :
http://biorythmessportifs.blogspot.com/2011/01/accidents.html

drame conjugal

http://www.abendzeitung.de/bayern/244578
Ein Toter und eine schwer Verletzte nach Familiendrama
Bei einem Familiendrama in Denkendorf hat ein Mann seine Frau niedergeschlagen und sich danach selbst getötet.Denkendorf/Ingolstadt - Wie die Polizei in Ingolstadt mitteilte, fanden Nachbarn die Leiche des 69 Jahre alten Mannes am Samstagmorgen an der Treppe zum Kellereingang. Sie alarmierten die Einsatzkräfte, die die 67 Jahre alte Ehefrau mit lebensgefährlichen Kopfverletzungen in der Wohnung fanden. Die Frau wurde in ein Krankenhaus gebracht.

=========

un homme de 69 ans a grièvement blessé son épouse puis s'est suicidé en se jetant depuis la fenêtre de l'étage.

édit 02/02 : Tödliches Familiendrama in Denkendorf: Rätsel um Motiv
http://www.augsburger-allgemeine.de/Home/Lokales/Neuburg/Lokalnachrichten/Artikel,-Toedliches-Familiendrama-Raetsel-ueber-das-Motiv-_arid,2356586_regid,12_puid,2_pageid,4502.html
les drames septennaux sont souvent des "coups de folie" ou "disjonctions" que l'on n'arrive pas à expliquer ou difficilement, par la suite... c'est le cas ici également, où serait à prendre en compte le moment de l'entrée dans la période critique septennale du mari meurtrier et suicidaire...


infanticide

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gxgn6hi-3cc7hiFYd4EqR7EbZmjg?docId=CNG.b57214b00ded9deb4c133763987fa0a6.1f1
US-Mutter soll ihre beiden Kinder erschossen haben
Miami — Aus Ärger über deren Aufmüpfigkeit soll eine Mutter im US-Bundesstaat Florida ihre beiden jugendlichen Kinder erschossen haben. Der TV-Sender ABC berichtete, dass die 50-Jährige sich darüber beschwert habe, dass ihr Sohn und ihre Tochter ständig Widerworte geben würden. Das Familiendrama ereignete sich nach Polizeiangaben in New Tampa. Die Polizei habe die Leiche des 13-jährigen Jungen im Familienauto in der Garage gefunden, die 16-jährige Tochter sei mit tödlichen Schusswunden in einem Schlafzimmer entdeckt worden.

============

elle les trouvait insupportables, en avait marre de leurs répliques... un femme de 50 ans a apparemment tué avec une arme à feu son fils de 13 ans et sa fille de 16 ans.

junk-food

http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-la-junk-food-poussetelle-agrave-la-deacutepression-_4889.htm

spéculations...

Spéculations sur la santé de Jacques Chirac avant son procès
..................
............... Jeudi à Orléans au musée des enfants du Vel'd'Hiv, il a semblé affaibli, marchant difficilement et ayant besoin parfois de trouver un appui, comme ce fut le cas avec une main sur l'épaule de Simone Veil. «L'honnêteté voudrait que l'on ait montré aussi les images où il serre les mains, sourit, embrasse les enfants et marche seul», commente son entourage.
l'ancien locataire de l'Elysée a été victime accident vasculaire cérébral en 2005, Jacques Chirac a la démarche hésitante. «On ne sort pas indemne d'un tel accident», fait valoir un de ses proches, en soulignant que l'ancien président ne souffre d'aucune paralysie, contrairement à nombre de victimes d'AVC.
http://www.leparisien.fr/politique/speculations-sur-la-sante-de-jacques-chirac-avant-son-proces-30-01-2011-1274701.php

==============

les rythmes de notre cycle de l'énergie physique de 23 jours sont souvent présents lors de nos différents états... jeudi, par exemple, Jacques Chirac se trouvait dans son jour critique physique P6 : c'est un jour de fatigue, surtout à son âge...
pour l'AVC du soir du 2 septembre 2005 c'était le moment précis de l'entrée dans son jour critique physique P12. un médecin a expliqué un jour sur une antenne radio qu'il peut y avoir des épisodes "d'hypertension subite inexpliquée" : j'ai remarqué à force de m'intéresser aux accidents vasculaires et cardiaques, que c'est apparemment notre jour critique physique qui est alors présent... çà reste bien sûr à confirmer en y regardant avec plus de moyens, mais je pense que c'est tout à fait çà...

samedi 29 janvier 2011

drame

Marseille : il agressse sauvagement une patiente et se suicide à l'hôpital
http://www.laprovence.com/article/region/marseille-il-agressse-sauvagement-une-patiente-et-se-suicide-a-lhopital
 
===================

drame

« F n'a pas pu tuer Lola, c'est impossible... »
F D est, depuis jeudi soir, placé en détention provisoire. Ce Calaisien de  27 ans  a été mis en examen pour violences volontaires ayant entraîné la mort de Lola, sa petite fille âgée de sept semaines. P, le père du principal suspect, n'accepte pas cette situation. « Je ne peux ni ne veux l'admettre. Ce n'est pas Frédéric qui a pu faire ça... »
http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Calais/actualite/Secteur_Calais/2011/01/29/article_frederic-n-a-pas-pu-tuer-lola-c-est-imp.shtml

===============
(bébé né 7/12/2010 est en E22 - i17 mardi 25/01/2011)

suicide

http://www.lefigaro.fr/sante/2011/01/28/01004-20110128ARTFIG00589-un-traitement-contre-l-acne-mis-en-cause-apres-un-suicide.php
Un traitement contre l'acné mis en cause après un suicide
Le père d'un adolescent qui s'est donné la mort en 2007 a engagé une action en justice contre trois laboratoires qui fabriquent des médicaments à base d'isotrétinoïne.
«Maman, je ne sais pas ce que j'ai depuis trois semaines, mais là, j'en ai marre. J'en peux plus, j'ai toujours mal quelque part, les articulations, le dos, les ongles incarnés, le pied, ma peau qui me gratte tout le temps. C'est des petites choses accumulées, mais c'est dur». Alexandre Voidey, 17 ans, a laissé ce message avant de se pendre en 2007. Le jeune homme suivait depuis sept mois un traitement lourd contre l'acné, à base d'une molécule appelée isotrétinoïne, plus connue sous le nom de Roaccutane. Trois ans après le drame, son père a décidé de poursuivre en justice trois laboratoires commercialisant ce type de médicament.
..........................
===================

"Il allait avoir 18 ans ce 4 Janvier 2oo8"

dit le blog http://jabiru.blog.lemonde.fr/
à propos d'Alexandre qui s'est pendu dans un parc tôt le matin du 2 juillet 2007.

ces données vont me permettre de regarder sa situation cyclique à ce moment-là et trois semaines avant car il disait dans ses mots qu'il a laissés qu'il n'était pas bien depuis trois semaines :

Juillet 2007
Di 1
Lu 2 P(18)
Ma 3 P(19)
Me 4
Je 5 E(8)
Ve 6
Sa 7
Di 8 P(1) I(26)

à 17 ans et 6 mois (année de vie P18) il se suicide son jour critique P18. (P18 et P19 fonctionnent en paire et constituent un down physique important de notre cycle physique de l'énergie de 23 jours. il a de ce fait également une incidence sur notre forme morale.).
la situation trois semaines auparavant et qui serait un point de démarrage d'un malaise persistant depuis, correspond en fait au même down précédent P18/P19 (9 et 10 juin)
ce mal être depuis trois semaines semble bizarrement être en contradiction avec la vidéo publiée en hommage et prise quinze jours avant le drame. mais je peux me tromper sur la chronologie aussi...


et sinon, dans le même article :
"Cause du suicide : l'acné ou le médicament ?
Le problème du suicide de certains jeunes prenant ce traitement est dramatique et de nombreuses équipes de recherche ont tenté de mettre en évidence un effet direct du médicament, voire d'expliquer comment il peut pousser un ado à mettre fin à ses jours. En vain jusqu'à présent. Car il est prouvé que les formes graves d'acné peuvent aussi entraîner d'importants problèmes psychologiques et des idées suicidaires. Dans ces conditions, il est difficile de définir la part exacte du traitement dans le passage à l'acte.
La plus récente étude est suédoise. Publiée en novembre dernier dans le sérieux British Medical Journal, elle a étudié a posteriori le risque de dépression et de comportements suicidaires chez plus de 5 700 patients âgés de 15 à 49 ans ayant pris ce traitement entre 1980 et 1990, en recherchant les causes d'éventuelles hospitalisations ou de décès. Selon ses auteurs, "étant donné le risque accru de tentative de suicide observé au cours des années précédant le traitement, il n'est pas possible de déterminer si la hausse qui se poursuit pendant et après le traitement est liée à l'évolution naturelle de l'acné sévère ou aux effets négatifs de l'isotrétinoïne." Ces chercheurs supposent - comme d'autres auparavant - que l'acné sévère est un facteur de risque en soi de tentative de suicide, mais que l'isotrétinoïne pourrait provoquer ou renforcer un tel comportement chez des personnes plus vulnérables, même assez longtemps après l'arrêt du traitement.

=============

l'acné, le médicament...  nos cycles et nous...
- les jours et périodes critiques de nos cycles naturels constituent des éléments "déclencheurs" à un moment donné : on sera effectivement plus vulnérable à ce moment-là si on est traumatisé par un acné sévère. l'étude citée ci-dessus devrait prendre en compte les jours et périodes critiques : bizarrement et probablement pas une simple coïncidence, la fourchette des âges étudiée
va de la période critique septennale des 14 ans à celle des 49 ans.

il faudrait faire l'étude statistique au jour précis des cas de suicide ou mal-être : on découvrirait certainement des choses très intéressantes, notamment la présence fréquente des jours et périodes critiques.
- le médicament : fort possible qu'il vienne s'ajouter en tant que facteur renforçant le risque...
- l'acné a souvent un lien avec notre alimentation : ado ou déprimé ou les deux on a tendance à manger des aliments "acnéïsants"
- un acnéïque a peut-être tendance à se laver de plus en plus frénétiquement : récemment un article disait que des chercheurs avaient découvert que trop d'hygiène, trop de décapage de la peau accentuait le risque de devenir dépressif.    http://rythmescycleshumains.blogspot.com/2011/01/hygiene-et-depression.html

vendredi 28 janvier 2011

étouffée

SKCenter :
Liège: une jeune femme étouffée par ses vomissures en cellule

Le parquet de Liège a révélé qu'une jeune femme était décédée d'une mort violente, la veille, dans une cellule de l'hôtel de police de Liège
LIEGE La victime, une Liégeoise, âgée de 34 ans, était connue pour de nombreux faits de vols, drogue et ivresse sur la voie publique depuis plusieurs années.
La femme a été surprise, jeudi soir, dans un magasin du boulevard de la Constitution à Liège, alors, que, en état d'ivresse, elle volait des bouteilles de vins.
A l'arrivée de la police, la jeune femme est montée dans une ambulance pour la conduire à l'hôpital mais a ensuite tenté de sauter en marche. Le véhicule s'est arrêté et les policiers ont appréhendé la femme qui a été emmenée à l'hôtel de police, où elle a été écrouée.
Dans le courant de la soirée, la policière de garde a entendu la jeune femme crier et se cogner la tête contre un objet en Plexiglas. Le commissaire a réussi à calmer la jeune femme mais quelques minutes plus tard, elle a recommencé à crier. Vers 19h30, la policière a constaté que la jeune femme était étendue sur le sol, le coup entouré par une paire de chaussettes, nouées bout à bout.
Prise d'un malaise, la jeune femme a commencé à vomir et s'est étouffée, les chaussettes empêchant les vomissures de passer.
Un médecin s'est rapidement rendu sur place, mais la jeune femme était décédée par étouffement, thèse que le médecin légiste envoyé par le parquet a confirmé.
Source : La Dernière Heure


===============

une paire de chaussettes nouées bout à bout autour du cou, ce pourrait aussi s'appeler un suicide, éventuellement... surtout à l'entrée dans la période critique septennale des 35 ans...
éventuellement une tentative de suicide qui n'aurait pas réussi si elle ne s'était pas étouffée...

coup de folie septennal

http://jabiru.blog.lemonde.fr/2007/08/17/peine-de-mort-pour-hans-peterson/

Se livrant volontairement à la gendarmerie de Marigot, il a déclaré :

- ” avoir pris rendez-vous sous un faux nom, s’arrangeant pour se retrouver seul avec le médecin immobilisé avant de lui couper les mains et les pieds et de tenter d’en cautériser les plaies avec le chalumeau dont il s’était muni pour la circonstance”. Mais le Docteur Cornbleet n’ayant jamais cessé de se débattre, Hans Peterson l’a alors achevé en le frappant à de multiples reprises avec un couteau.
.......................
A Chicago, dans l’immeuble au 30 N Michigan avenue, le Docteur David Cornbleet un dermatologue fort respectable âgé de 64 ans , a été sauvagement torturé puis assassiné au 12° étage dans son cabinet médical. Tailladerie au couteau et brûlerie avec petit chalumeau. Ce macabre fait divers est intervenu le 24 Octobre 2oo6 en fin d’après midi.

............
Hans Rudolph Peterson né un 21 Juillet 1978 dans l’Orgon ( USA).

===============

situation :
24 octobre 2006 fin d'après-midi (21/07/1978)
Ve 20 E(15)
Sa 21
Di 22
Lu 23 P(18) I(26)
Ma 24 P(19)
Me 25
Je 26
Ve 27 E(22)


l'intéressé se trouve en pleine période critique septennale des 28 ans (à 28 ans et 3 mois)
et le jour du drame dans son jour critique physique P19.
(P18 et P19 forment une paire critique "forte", important down physique pouvant provoquer un fort mauvais état physique et psychique)
le coup de folie est probablement lié à la situation en période critique septennale des 28 ans alors que le passage à l'acte pourrait avoir comme "déclencheur", en raison de cette situation, le down P18/P19.
(une molécule anti acné prescrite par le dermatologue aurait été mise en cause par l'intéressé comme étant à l'origine de ses troubles de l'érection depuis un certain nombre d'années)...

tueur d'enfant arrêté

http://www.sueddeutsche.de/panorama/mordfall-mirco-geklaert-er-war-eine-tickende-zeitbombe-1.1052556
Weil er von seinem Chef "zusammengefaltet" worden war, suchte Olaf H. nach einem Ventil für seinen Ärger - und fand den damals zehnjährigen Mirco. Er missbrauchte den Jungen und brachte ihn um. "Ein Zufallsopfer", sagt die Polizei.
Er ist der unauffällige, treusorgende Familienvater, hart arbeitend, beruflich unter Druck. Niemand ahnte, was Soko-Chef Ingo Thiel heute weiß: "Da war eine tickende Zeitbombe unterwegs". Am 3. September hatte Olaf H. (45), Bereichsleiter eines Bonner Telekommunikations-Konzerns, nicht vorbestraft, mal wieder viel Stress und war von seinem Chef auch noch "zusammengefaltet" worden. Da beschließt der dreifache Vater, auf Menschenjagd zu gehen, um sich abzureagieren.
Er sucht ein Ventil, ein möglichst wehrloses Opfer. Ziellos streift er in seinem Dienstwagen umher. Plötzlich fährt vor ihm in der Dunkelheit ein kleiner Junge - Mirco aus Grefrath. Er überholt, hält und wartet. Es gibt keine Hinweise darauf, dass Olaf H. pädophil oder sadistisch veranlagt ist. Es sei ihm eher um Macht gegangen, darum, "über jemanden die Kontrolle auszuüben - bis zur Tötung", sagt Soko-Chef Ingo Thiel in Mönchengladbach. "Die sexuelle Komponente hat eine untergeordnete Rolle gespielt."

================

hallucinante explication : stressé au travail et rabroué par son supérieur ce père de famille de trois enfants (45 ans - sans antécédents judiciaires) a cherché une victime pour se défouler. le vendredi 3 septembre dernier il croise sur sa route, un peu tard le soir, le jeune Mirco, 10 ans qui rentrait à vélo : il s'arrête un peu plus loin pour l'intercepter. Mirco a disparu depuis ce soir-là et c'est aujourd'hui seulement après d'intenses et incessantes recherches que l'auteur de son meurtre a été arrêté, puis le cadavre de l'enfant retrouvé... l'affaire avait tenu l'Allemagne en haleine pour des raisons d'inquiétude, un tueur d'enfant se promenant en liberté mais aussi en raison de l'horreur du crime commis.

l'intéressé a été retrouvé parce qu'un témoin avait reconnu le soir du crime, dans un chemin, les lumières arrières d'un véhicule combi Volkswagen Passat : la police en a analysé un millier avant de trouver le bon, véhicule de service d'une entreprise, en voie d'être revendu en Russie...

pas de période critique, à 45 ans. on pourrait par contre vérifier si c'est un jour critique physique ou plutôt émotionnel (vendredi ou plutôt samedi) qui aurait pu contribuer à un tel passage à l'acte... car il faut quand même un "élément moteur" puissant pour qu'un père de famille en arrive à une telle extrémité aussi folle, inexplicable et inexcusable...

la presse, (les psys je ne sais pas... j'espère que non...) semble aller dans le sens de l'explication du meurtrier : il a agit par frustration en raison d'un stress et travail et du fait d'un différend avec son supérieur. il fallait qu'il se défoule. j'ai du mal à "gober" une telle explication qui écarte pratiquement la pédophilie dans le viol de ce garçon de dix ans... le meurtre ensuite : il faut une désinhibition extraordinaire pour pouvoir agir de la sorte... et je ne pense pas que le stress au travail ou une contrariété soient suffisants pour l'expliquer... sinon où va t'on... ?

le club des 27

http://musique.fluctuat.net/diaporamas/ils-sont-morts-a-27-ans/

il y a même un club pour les disparus de la période critique septennale des 28 ans :-)

j'en avais parlé là aussi :
http://cycleshistoire.blogspot.com/2010/03/27-club.html

apparemment les chanteurs et gens du spectacle sont particulièrement sensibles à la période critique septennale des 28 ans car ils sont très actifs à ce moment-là... un peu lors du club des 34 aussi...

mais on pourrait de la même façon s'intéresser aux périodes critiques suivantes car il y a un certain nombre de "suicides septennaux types", chaque fois lors de l'entrée ou du séjour dans une période critique.
dans les années plus tardives ce sont les pères et mères de familles qui y sont sensibles, et plus tard, les hommes d'affaires...
on pourrait donc parler aussi du club des 41, des 48, des 55, des 62... etc... :-)

drame familial

Sainte-Julie
La thèse du drame familial confirmée
SAINTE-JULIE – C’est la consternation à Sainte-Julie : Serge Vézina aurait tué son fils de quatre ans par strangulation avant de s'enlever la vie.
Les rapports d'autopsie confirment que la victime, Jérémie, serait morte par pendaison, tout comme le père de 50 ans, a indiqué la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent.
http://www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2011/01/20110126-231604.html

===========

pour analyser un drame il faut souvent remonter à son point de départ : je ne sais pas grand chose de celui-ci hormis les quelques articles lus dans la presse, mais je pense qu'il faut remonter en amont pour voir à partir de quel moment les choses ont commencé à se gâter, dans le couple.

en général une période critique septennale n'est pas loin. ici d'ailleurs nous trouvons celle du père qui s'est probablement enfoncé à l'occasion de sa rupture dans une dépression septennale (période critique septennale des 49 ans), mais l'entrée en période critique peut elle même être la cause d'une rupture... mais il faut pour cela voir la situation des deux époux.
drame un jour critique émotionnel ? il est souvent jour de désespoir et de passage à l'acte.
et pourtant il est difficile de comprendre que l'on puisse tuer son enfant, et/ou se tuer, parce que les choses n'allaient pas avec un autre...
pour cela je pense qu'il faut aller chercher un moteur suffisamment puissant - existant et discutable vu les dégats qu'il peut occasionner - dans nos pulsions et désinhibitions cycliques.
par contre l'observation et la prise en compte (à l'avance puisqu'on les voit arriver) de ces périodes critiques devrait pouvoir parfois éviter un drame.

jeudi 27 janvier 2011

suicide

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/01/27/97001-20110127FILWWW00514-rhone-suicide-a-l-hopital-prison-de-bron.php
Rhône: suicide à l'hôpital-prison de Bron

AFP 27/01/2011
Un détenu s'est donné la mort à la nouvelle unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA) de Bron, près de Lyon, le premier suicide depuis l'inauguration en mai dernier de cet établissement pour prisonniers souffrant de maladies psychiatriques, selon le parquet.

Aucune information n'a été communiquée sur l'identité et les circonstances de ce suicide par le parquet de Lyon, qui a confirmé une information du quotidien régional Le Progrès. Selon le journal, il s'agirait "d'un homme d'une cinquantaine d'années (...) condamné à une lourde peine pour viol sur mineur" et découvert mort "il y a quelques jours après s'être pendu".

====================

une cinquantaine d'années et souffrant de maladie psychiatrique... la période critique septennale des 49 ans n'est pas loin... jour critique émotionnel ?

suicide septennal

tf1news :
Suicide d'un détenu à la maison d'arrêt d'Agen
Un détenu de 28 ans s'est pendu dans la nuit de mercredi à jeudi dans sa cellule de la maison d'arrêt d'Agen, a-t-on appris jeudi de source syndicale et auprès de la direction de l'administration pénitentiaire. L'homme, qui s'est suicidé avec une couverture, "était une personne calme qui ne laissait rien transparaître, il n'était pas dépressif et on n'a pas vu venir ce suicide", a expliqué le représentant syndical FO à la maison d'arrêt d'Agen. Selon lui, "il a appris une mauvaise nouvelle qui a tout déclenché".

===============
 
période critique septennale des 28 ans... jour critique émotionnel ?

mercredi 26 janvier 2011

décès

Wikipédia :
Roger Viel, né le 1er avril 1949 à Rieux-Volvestre (Haute-Garonne) et mort le 22 décembre 2005 à Toulouse, est un joueur de rugby à XV français, qui a notamment joué avec le Stade toulousain.
..............
Il est mort le mercredi 22 décembre 2005 à l'âge de 56 ans dans la ville de Toulouse dans des circonstances encore troubles. "L'autopsie confirme que le décès est d'origine cardiaque mais les violences ne sont néanmoins pas exclues compte tenu de certains éléments du dossier. Il vaut mieux ouvrir une information judiciaire qui permettra toutes les vérifications, qui permettra de voir s'il n'y a pas eu une altercation",........
==============
Assises : 3 jours pour comprendre la mort du rugbyman Roger Viel

http://www.ladepeche.fr/article/2011/01/26/998611-Assises-3-jours-pour-comprendre-la-mort-du-rugbyman-Roger-Viel.html

=============
c'est entrée dans le jour critique émotionnel E1 - jour de colère - le soir du drame, le 22 décembre 2005...
période critique septennale des 56 ans (à 56 ans et 9 mois).

décembre 2005 (1/04/1949)
Sa 17
Di 18
Lu 19 I(26)
Ma 20 P(18)
Me 21 P(19)
Je 22
Ve 23 E(1)
Sa 24
Di 25

vol

Près de 1 000 euros de préjudice
Elle vole les chèques de son beau-père décédé
C'est au père de son mari décédé que P S, 41 ans, a volé 21 chèques en quelques mois entre juillet et août 2009.
Elle en use pour un préjudice total de 909,66 euros.
La prévenue aurait pu bénéficier d'un classement conditionnel, à condition de respecter un échéancier de 20 mensualités à 50 euros à compter d'avril 2010. Plus aucun rendez-vous ne fut honoré par la suite.
Entendue, elle avait reconnu les faits et expliqué : « Il m'avait confié sa carte d'identité pour que je fasse à sa place diverses démarches administratives. J'ai pris les chèques et les souches en faisant le ménage, dans la table de nuit. J'ai été tentée. Je me trouvais dans une situation familiale délicate... ». De là à plaider l'état de nécessité... pour des chèques pourtant utilisés dans des boîtes de nuit, des bars, des restaurants... et à Lidl et Auchan.
http://www.nordlittoral.fr/actualite/Faits_divers/Tribunal/2011/01/26/article_elle_vole_les_cheques_de_son_beau_pere_d.shtml

======================

décès

Quick d'Avignon : l'ado décédé se serait plaint du goût de son hamburger

http://www.laprovence.com/article/region/quick-davignon-lado-decede-se-serait-plaint-du-gout-de-son-hamburger

===================

on pourrait regarder la situation des cycles courts de l'adolescent : un malaise a plus tendance à arriver en jour critique physique qu'à un autre moment...
la situation cyclique ne va rien démontrer de flagrant mais elle peut dire si l'adolescent se trouvait ce jour-là dans un "jour de fragilité".

accident

Une mère et ses deux enfants tués sur l’A 4
Un terrible accident faisant trois morts s’est produit sur l’autoroute A4 dans la nuit de dimanche à lundi. Un assoupissement de la conductrice pourrait être à l’origine du drame.
Dans la nuit de dimanche à lundi, à 0h20, un drame s’est produit, dans le sens province-Paris, à la hauteur de Jossigny. Une conductrice de 46 ans, originaire de la Marne, aurait soudain perdu le contrôle de sa voiture et percuté les glissières de sécurité, peu après la sortie Euro Disney.
Le véhicule, une Peugeot 206 bleue, est venu s’écraser contre un muret avant de s’immobiliser sur le toit.
http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/une-mere-et-ses-deux-enfants-tues-sur-l-a-4-25-01-2011-1241441.php

======================

suicide

http://fr.canoe.ca/sports/nouvelles/archives/2011/01/20110125-134355.html
«Mon père s’est suicidé»
Pendant plusieurs années, l’ex-attaquant des Canadiens de Montréal Russ Courtnall a menti au sujet du décès de père. Il trouvait moins difficile de dire que son père était mort d’une crise cardiaque plutôt que d’avouer qu’il s’était suicidé.

Aujourd’hui, Courtnall en parle ouvertement, car il tient à livrer un message d’espoir à ceux ou celles qui auraient été touchés par une situation similaire.
En 1978, Archie Courtnall souffrait de symptômes de dépression et il a décidé de mettre fin à ses jours lors de la saison estivale, au mois d’août plus précisément.
.....................
Reconnu comme un homme jovial et sympathique ainsi qu’un père dévoué et affectueux, la personnalité d’Archie Courtnall a changé radicalement pendant les mois précédant son suicide.

«Durant sa dernière année de vie, il a perdu beaucoup de poids, il ne dormait plus et n’avait plus d’appétit. Il n’arrêtait pas de jongler aux décisions qu’il avait prises au cours de sa vie. Il avait l’impression qu’il nous avait laissé tomber. Il était de plus en plus déprimé. Plus rien ne le rendait heureux», a poursuivi Courtnall, qui n'était âgé que de 12 ans à l'époque.

Encore aujourd’hui, Russ Courtnall ne comprend toujours pas pourquoi son père a mis fin à ses jours. Très proche de son père, Russ a eu beaucoup de difficulté à accepter la perte de son paternel.

«Si vous croyez que votre suicide va libérer votre famille d’un problème, vous avez tort. En passant à l’acte, vous ne faites que transférer votre souffrance à tous ceux que vous aimez, et ce, pour le reste de leurs jours. La douleur liée au suicide d’un être cher ne vous quitte jamais», a conclu Courtnall.

=================

je n'ai pas réussi à trouver l'âge d'Archie Courtnall ou mieux, sa date de naissance, car la description de sa "descente aux enfers" ressemble beaucoup à une entrée en période critique septennale : une dépression septennale qui finit mal. peut-être un jour critique émotionnel.

c'est l'une des particularités de l'arrivée d'une période critique septennale que de pouvoir "changer de personnalité"... et/ou de sombrer dans une grave dépression.

bébé secoué

rtl-infos.be :
Une gardienne arrêtée pour avoir secoué un bébé
25 Janvier 2011
Une gardienne d'enfants de Lembeek, âgée de 29 ans, a été appréhendée la semaine passée et placée sous mandat d'arrêt pour avoir violemment secoué un bébé âgé de six mois. L'enfant, grièvement blessé, se trouverait à l'hôpital, rapporte mardi soir vtm. On ne connaît pas encore exactement les circonstances de l'incident.
La famille de la gardienne croit en son innocence et explique qu'elle a directement appelé elle-même les services de secours quand elle a remarqué que quelque chose n'allait pas avec l'enfant. Le mandat d'arrêt de la gardienne a entre-temps été prolongé d'un mois pour coups et blessures. L'enquête est toujours en cours et le parquet ne fait pas d'autres commentaires.

==========

on peut avoir une idée d'un scénario en regardant la situation cyclique de bébé et de la nounou :
- bébé a tendance à être secoué son jour critique physique car il pleure beaucoup et est qualifié parfois "d'insupportable" ce jour-là... (voir pour cela la situation de tous les bébés ayant été secoués : sur ceux que j'ai pu trouver - il est difficile de trouver la date de naissance d'un bébé secoué - 8 ou 9 sur 10 ont été secoués leur jour critique physique)
- une nounou peut secouer un bébé lorsqu'elle se trouve dans une situation à risque : période critique nous y sommes éventuellement à 29 ans (fin de la période critique septennale des 28 ans), et jour critique (là il faut vérifier ses cycles courts)

l'examen des cycles n'apporte pas des preuves mais très souvent ils sont en concordance avec nos comportements. ils permettent surtout de comprendre et d'expliquer quelque chose qui a pu arriver et pourquoi.

mardi 25 janvier 2011

coup de folie septennal

Wikipédia :
Ursula and Sabina Eriksson, born 1967, are a pair of Swedish twins who came to national attention in the United Kingdom in 2008 after an apparent episode of folie à deux which resulted in unique footage of insanity on the M6 motorway and the killing of Glenn Hollinshead. No drugs or alcohol were involved in any of the incidents. Their actions have never been explained other than by a rare induced delusional disorder which caused the pair to be temporarily insane.

The twins met in Ireland before travelling to England. After their odd behaviour caused them to be left at an M6 service station, they ran on to the motorway numerous times and were struck by oncoming vehicles causing Ursula to be incapacitated. Sabina refused medical aid and attacked a police officer, at which point she was arrested. After being released by police in Stoke-on-Trent, Sabina then was taken in by a local resident whom she later killed in an unprovoked attack. She was arrested after jumping off a bridge into a busy road and later pleaded guilty to manslaughter with diminished responsibility. She was sentenced to five years imprisonment and is scheduled for release in mid 2011.
http://en.wikipedia.org/wiki/Ursula_and_Sabina_Eriksson
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=35287

=================

c'était en 2008 : l'affaire de ces deux jumelles suédoises prises de coups de folie n'a apparemment jamais pu être expliquée...
et pourtant des éléments sont peut-être là :
- entrée dans la période critique septennale des 42 ans (pic aux alentours de 41 ans et demi)
- les cycles courts ( mais je n'ai pas trouvé la date de naissance) indiqueraient probablement un jour critique émotionnel ou physique. nées en 1967, mais le... ?)  juillet ?
- il faut savoir que deux jumelles étant nées le même jour ont leur vie durant les mêmes cycles : cela peut parfaitement expliquer le coup de folie commun, la situation cyclique des deux étant toujours identique... les mêmes épisodes de pulsions ou perturbations vont survenir en même temps...

suicide

Dr. Mechthild Bach
Dr. Mechthild Bach wurde 1949 geboren. .............
. Nach der Anklage (2003) ruhte ihre Approbation. 2005 gab sie ihre Zulassung zurück. 2010 starb ihr Lebenspartner. Am 24. Januar 2011 nahm sie sich das Leben.
http://www.aerztezeitung.de/news/article/637963/betroffenheit-tod-mechthild-bach.html

-------------
"Die verstorbene Krebsärztin hat sich nach Angaben der Staatsanwaltschaft Hildesheim mit einer Infusion von Morphium selbst getötet. Diese habe sich die 61-jährige Internistin in der Nacht zum Montag verabreicht, teilte die Staatsanwaltschaft mit."

============

si j'ai bien suivi, cette femme médecin cancérologue était accusée d'avoir provoqué la mort de 13 patients. elle vient de se suicider, à l'âge de 61 ans, alors que devait se dérouler son procès. elle a perdu son époux l'année dernière, dont elle avait préalablement dû se séparer du fait de l'accusation de meurtre sur d'autres vieilles personnes... 
son suicide donne lieu à discussion à propos de la limite des soins palliatifs...
elle aurait quand même pris des décisions de sa propre et seule initiative...

pas de période critique mais peut-être à voir si jour critique émotionnel lors de son passage à l'acte désespéré... (pas trouvé de date de naissance, pour l'instant, pour vérifier cela)

décès

Wikipédia :
Bernd Eichinger est un producteur, scénariste et réalisateur allemand né le 11 avril 1949 à Neuburg an der Donau en Allemagne, et mort à Los Angeles (Californie), le 24 janvier 2011.

===========

le producteur vient de décéder d'un infarctus.
j'ai regardé sa situation, pour vérifier, car les infarctus ont souvent lieu en jour critique physique : ici c'est aussi cela, double critique, physique P6 et émotionnel E1.

janvier 2011 (11/04/1949)
Sa 22
Di 23
Lu 24 P(6) E(1)
Ma 25 P(7)
Me 26
Je 27

liberté

Le décapiteur fou jugé guéri par les psychiatres

http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=35281
" Philippe, qui vient de sortir du centre psychiatrique, nous dit comment il a basculé
On apprend que la commission supérieure de Défense sociale a autorisé la remise en liberté, à laquelle le parquet s’était opposé, de Philippe.

En décembre 2002, ce cadre commercial de 38 ans sans passé judiciaire avait tué et décapité sa femme avant d’être retrouvé entièrement nu et tenant des propos incohérents marchant le long de l’E411 Bruxelles-Namur.
Institutrice dans le prégardiennat et mère de deux petits enfants, Laurence avait 32 ans. Son mari, qui fut interné aux Marronniers, est libre après 8 ans et 1 mois. Nous l’avons rencontré. Interview exclusive.

Philippe ne répond jamais clairement à la question de savoir s’il s’estime guéri et sûr et certain qu’il ne présenterait plus aucun danger. Il considère par contre que “huit ans, c’est long” et que “j’aurais pu ou dû sortir plus tôt”. Sur le suivi, il surprend : “Je ne voyais quasi jamais le psychiatre, en tout cas rarement, aux Marronniers” , l’établissement de Défense sociale de Tournai où il a séjourné six ans.
.......................
Il explique que quand l’horreur de ce qu’il avait fait lui est apparue, “j’étais demandeur pour passer à la chaise électrique”.
Quand nous insistons sur sa guérison , il répond que la dernière expertise des psys conclut à une “stabilisation de longue durée” . Milieu aisé. Une villa que le couple avait fait construire. Double garage, deux voitures. Une femme, deux enfants.

Cadre commercial en régie publicitaire. “C’était le dimanche 1er décembre 2002. Si on m’avait dit le 30 novembre que j’allais basculer le lendemain dans le délire mystique, j’aurais ri.”
À la découverte du drame, une bougie qu’il a allumée brûle près du corps. “Le sens de cette bougie ? Purification et renaissance” Alors le psy aux Marronniers ? “En six ans, j’ai dû le voir quatre ou cinq fois” . Et la guérison, nous insistons encore ? “Je n’exclus pas que je puisse être un malade mental incurable stabilisé par la médication”.
Philippe dit “penser constamment” à sa femme Laurence, dont nous voyons plusieurs photos dans l’appartement et même au-dessus de son lit ainsi que celles des enfants. Psychopathe, schizophrène ? Il dit que “vous aussi, ça peut vous arriver. et c’est terrible, vous souffrez”
..................
Philippe a la conscience très précise – “le souvenir comme si c’était hier” – et de l’enchaînement y compris du coutelas et de la lame “qui n’était pas dentelée”. Et des tout derniers mots que sa femme prononce quand il tranche. “Mais je ne suis pas allé sur sa tombe, non. Et non, le dossier, j’aurais pu le lire mais j’ai plutôt refusé. (silence) Je ne voulais pas voir les photos”.

UNE ALERTE NON DETECTEE 18 MOIS PLUS TÔT
......................
La folie qui tue. Aurait-on pu éviter ?
“J’avais eu une alerte 18 mois plus tôt au point d’aller voir un psy à la clinique Saint-Jean. Si seulement le psychiatre avait pu poser le diagnostic correct et me dire les risques. J’avais eu un premier délire mystique mais comme l’épisode n’avait pu duré…”

Psychopathie, schizophrénie, paranoïa ? Lui-même s’y perd. “Aux Marronniers, j’en connais un qui avait basculé en lisant un album de Tintin. Moi, c’est parti d’un livre de Dale Carnegie, Comment se faire des amis.” Deux jours plus tôt, le vendredi soir, sa femme qui devait n’avoir pas oublié la première alerte, a compris que “j’étais en train de basculer. Nous roulions vers la mer. Elle m’a dit : Stop ! on rentre. Retour à Saint-Jean chez la psychiatre. Ce qui restera toujours mon grand regret, c’est de n’avoir pas écouté Laurence.”

Le dimanche matin, lui qui n’allait pas à l’église s’est rendu à la messe “en costume cravate. J’étais en plein délire. Mon conscient était complètement envahi. Ce qui se livrait en moi, c’était le combat des opposés, du bien et du mal, de la matière et l’antimatière, de Dieu et Satan, avec le sentiment d’une mission à remplir. Vous ririez si ce n’était horrible : j’étais comme ça depuis le vendredi soir. Ce qui a finalement tout déclenché le dimanche soir avec Laurence, c’est la mèche qui s’éteignait d’une bougie que Laurence avait allumée : c’était une mèche noire. Noire ! J’ai vu Satan. Et c’est parti”.
On a parlé d’un sabre. “Plutôt un couteau à longue lame. Pendant peut-être un quart de seconde, il y a eu : Qu’est-ce qui se passe, que suis-je en train de faire ?” Si les enfants avaient été présents ? “Heureusement ils étaient chez les grands-parents. Sinon ? Mille fois, je me suis demandé”.
À ce moment de l’entretien, Philippe pleure. “Dans mon délire, il fallait réconcilier l’islam et la religion du Christ. Il y avait un côté sacrificiel et symbolique, avec de la mythologie”.
Philippe nous dit les derniers mots de Laurence, qui n’ont pas à être publiés ici.
Puis : “J’ai rallumé une bougie et l’ai placée près du corps. C’était symbolique, pour rattraper l’âme qui sortait de Laurence, son âme souillée par Satan. Et je devais moi-même me purifier. Alors j’ai pris une douche et je suis sorti nu. Dans une idée d’humilité et de dépouillement. Et j’ai marché”.
La police l’a retrouvé à deux kilomètres de là."
Un article de Gilbert Dupont.
Source : LA DERNIERE HEURE (25 janvier 2011)

==============

la première alerte et le jour du drame sont possiblement liés aux cycles psychiques de la personne (fréquemment le cas chez les personnes schizophrènes) : on peut donc repérer et réagir à l'avance. la personne également peut elle-même s'alerter en comprenant pourquoi elle se met à délirer.
il faudrait vérifier au moyen de la date de naissance : les alertes et les drames arrivent en période critique septennale et en jour critique émotionnel, parfois en jour critique physique mais bien moins souvent. (c'est individuel)

on peut d'ores et déjà prévoir les prochains risques... toujours pareil... : le jour critique émotionnel (attention il est hebdomadaire) et période critique septennale (si la personne a aujourd'hui 38 ans ce sera à 41 ans que démarre (précisément 41 ans et demi) la période critique septennale des 42 ans... selon l'état de la personne une période critique associée au jour critique... le risque est carrément gros, si déjà aujourd'hui la personne n'est pas sûre d'elle...

ravisseuse

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1212600/2011/01/24/La-ravisseuse-de-Carlina-White-retrouvee-apres-23-ans-se-rend.dhtml
La ravisseuse de Carlina White, retrouvée après 23 ans, se rend

La principale suspecte, Ann Pettway, s'est rendue dimanche à la police.
Carlina White a grandi sous le nom de Nejdra Nance.
Une femme soupçonnée d'avoir volé un nouveau-né en 1987 dans un hôpital de New York s'est rendue à la police, quelques jours après les retrouvailles de l'enfant, maintenant adulte, avec sa vraie mère, a annoncé le FBI (police fédérale).
Carlina White n'avait que 19 jours quand elle a disparu d'un hôpital d'Harlem, un quartier de New York, il y a 23 ans. Mais élevée par ses faux parents, Carlina dit avoir toujours eu l'impression de grandir dans la mauvaise famille. Autour de Noël dernier, la jeune femme a finalement appelé un numéro de téléphone pour enfants disparus, avec pour seul indice "l'impression de ne pas savoir qui je suis". En quelques jours, grâce à son ADN, les enquêteurs ont pu identifier Carlina et lui faire retrouver ses vrais parents.

La principale suspecte, Ann Pettway, s'est rendue dimanche à la police, après la diffusion d'un mandat d'arrêt contre elle pour la violation de son contrôle judiciaire dans une affaire de détournements de fonds. Elle pourrait maintenant être inculpée pour l'enlèvement de Carlina White, selon un porte-parole du FBI, William Reiner, dimanche. ..............
==================

j'ai regardé l'âge de la ravisseuse au moment de l'enlèvement, sachant que les ravisseuses sont souvent des "septennales" en mal de bébé. comme elle a 44 ans aujourd'hui c'est bien durant sa période critique septennale des 21 ans qu'elle a enlevé le bébé qui venait d'entrer à l'hôpital pour une forte fièvre...

accessoirement il peut être intéressant de noter que le bébé avait 19 jours lorsqu'il a été hospitalisé pour une fièvre : le 19ème jour de la vie d'un bébé est toujours un jour critique physique P19 et donc effectivement un possible jour de pleurs et de mal-être, parfois de fièvre... d'ailleurs la ravisseuse ne semble pas avoir eu de problèmes pour soigner le bébé fiévreux, à l'époque, lorsqu'elle l'a emmené... :-)

immolation

http://www.elwatan.com/reportage/retour-sur-le-drame-de-boukhadra-25-01-2011-108687_117.php
Retour sur le drame de Boukhadra
Après 9 jours de coma, le jeune Mohcin Bouterfif, 27 ans, a rendu l’âme hier après s’être immolé par le feu le 15 janvier dans la commune de Boukhadra, wilaya de Tébessa.
.......................

==============

drame septennal

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/4514439/Drame-familial-dans-l-Ain-il-tue-son-epouse-et-tente-de-se-suicider.html
Drame familial dans l’Ain : il tue son épouse et tente de se suicider

C’est un scénario que nul n’aurait pu imaginer, dans l’entourage du couple d’octogénaires. Incompréhensible, inexplicable, sont les mots qui revenaient le plus souvent hier matin, dans la bouche des riverains, alertés par le va-et-vient des véhicules de secours et de gendarmerie, dans ce petit hameau de Corrobert, un peu à l’écart du village de Chanoz-Châtenay, dans l’Ain entre Bresse et Dombes.

Il était un peu plus de 7 h 30, lorsque l’auxiliaire de vie a prévenu les voisins et les pompiers. Dans la chambre, allongé sur le lit, se trouvait le corps inerte de la dame, frappée au niveau de la gorge à l’aide d’un objet tranchant. Touché lui aussi, mais superficiellement, au niveau du cou, de l’aine et des bras, son mari, âgé de 83 ans, errait dans la maison, le couteau de cuisine toujours à portée de main.
.....................
==============
 
toute période critique septennale, même à un âge avancé, est à prendre avec grande attention : ici c'est probablement l'entrée dans la période critique des 84 ans (aux alentours de 83 ans et demi) qui peut avoir rendu '"insupportable" ce qui l'était jusqu'alors...
jour critique émotionnel ?

lundi 24 janvier 2011

jihad

La définition du jihad au coeur d'un nouveau procès contre Hortefeux
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hUbmr8x_qRZLR_PBflfSs_kmp9jg?docId=CNG.7f8895f295e6bb2480d6653b74be5a25.1b1
PARIS — Qualifier quelqu'un de "jihadiste" revient-il à le traiter de "terroriste"? C'est le débat qui s'est tenu lundi au tribunal de Paris, lors du procès pour atteinte à la présomption d'innocence engagé par Ryad Hennouni contre le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.
C'est la troisième fois que Brice Hortefeux est jugé par un tribunal depuis son arrivée au gouvernement. Il a déjà été condamné pour avoir avoir porté atteinte à la présomption d'innocence de David Sénat, ex-conseiller de Michèle Alliot-Marie à la Chancellerie, ainsi que pour avoir tenu des propos "outrageants" envers la communauté arabe. Il a fait appel de ces deux décisions.
Lundi, le ministre était assigné en référé par Ryad Hennouni. Soupçonné par les polices italienne et française d'appartenir à la mouvance islamiste radicale, ce Français de 28 ans, originaire d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), a peu goûté que Brice Hortefeux le qualifie sur France Inter de "jihadiste français".
.....................
Le conseil s'est alors lancé dans une définition du jihad, rappelant qu'il correspondait à "une action spirituelle sur soi-même", "une simple lutte pour le développement et la justice sociale".
Alors que des islamistes sont régulièrement condamnés par les tribunaux correctionnels pour avoir participé au jihad en Irak ou en Afghanistan, l'avocat a estimé que le terme était "trop vague pour donner prise à une condamnation pour atteinte à la présomption d'innocence".
..................

====================

suicide septennal

http://www.tetu.com/actualites/international/etats-unis-harcele-sur-facebook-un-ado-suppose-gay-se-suicide--18691/10
Etats-Unis: Harcelé sur Facebook, un ado supposé gay se suicide
Par Alexis Buisson lundi 24 janvier 2011,
Kameron Jacobsen, 14 ans, s'est donné la mort, victime de commentaires insultants sur Facebook. Le réseau social a décidé de réagir en encourageant le signalement des situations à risque.
En septembre dernier, émue par une vague de suicides de jeunes gays harcelés, l'Amérique jurait «plus jamais ça». Pourtant, mardi 18 janvier, Kameron Jacobsen, un lycéen de 14 ans se donnait la mort à Monroe (Etat de New York). La chaine de télévision Fox News rapportait le lendemain que le jeune garçon, perçu comme gay, avait été victime de commentaires insultants sur Facebook.
«Il était l'enfant que tout parent rêve d'avoir»
«Kameron était un jeune garcon charmant avec un coeur chaleureux, doux et généreux. Il était humble, curieux, et compatissant. Il était l'enfant que tout parent rêve d'avoir» écrivait sa famille dans une nécrologie parue dans un journal local.
La mort de Kameron intervient à peine une semaine après le decès de Lance Lundsten. Ce lycéen gay de 18 ans résidant à Alexandria (Etat du Minnessotta), avait été harcelé par ses camarades à cause de son orientation sexuelle. Dans un premier temps, la thèse du suicide a été privilégiée par la police mais une autopsie a confirmé les affirmations de son père, selon lequel un problème cardiaque aurait pu causer à la mort du jeune homme. Une analyse toxicologique est en cours pour determiner les causes du decès.
.....................
================

c'est une situation "suicide" hélas : période critique septennale des 14 ans et la veille de son jour critique émotionnel le plus "fort" (E1)... (situation triplement critique en fait : E1 et i26 puis lendemain P1 autre jour "dur"...

janvier 2011 (3/04/1996)
Di 16
Lu 17
Ma 18
Me 19 E(1) I(26)
Je 20 P(1)
Ve 21
Sa 22

je ne m'y connais pas suffisamment, mais je pense qu'à 14 ans on a tendance encore à se chercher - plutôt androgyne éventuellement - et pas du tout sûr d'être "gay"... cette idée me paraît donc un peu suspecte...

on peut voir aussi la situation du second jeune Lance Lundsten, et elle est pratiquement identique :
Lance Lundsten, 18, Miltona, died January 15, 2011.
(Lance was born September 12, 1992 in Maplewood,)
janvier 2011 (12/09/1992)
(décès le 15 janvier : jour triplement critique en année critique physique P19 du cycle sextennal)
Lu 10
Ma 11
Me 12
Je 13
Ve 14
Sa 15 P(7) E(8) I(1)
Di 16
Lu 17
Ma 18
Me 19


dans ce second cas l'autopsie doit déterminer s'il s'agit d'un décès lié à un incident cardiaque...

dans la négative les deux situations confirmeraient le suicide en jour critique émotionnel ou à l'arrivée de celui-ci.
(c'est toujours notre jour de naissance car cycle psychique et émotionnel de sept jours démarrant le jour de la naissance)
Kameron est natif du mercredi et passe à l'acte un mardi.
Lance est natif du samedi et décède un samedi.

attention donc aux gros coups de blues voire de désespoir qui peuvent survenir la veille de notre jour de naissance et le jour même de la semaine où nous sommes nés : ils peuvent être traîtres et difficiles, nous tromper sur la situation en nous faisant croire qu'elle est désespérée alors qu'au fond elle ne l'est pas. ils peuvent aussi s'accompagner d'un effet de "dépression foudroyante" contre lesquels il faut être en garde...

récidive septennale

Un prêtre pédophile arrêté en flagrant délit à Lyon
http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=actu&type=skr&news=35271
" L’homme a été interpellé à Lyon après avoir échangé des messages sans ambiguïté avec des enfants. Il a déjà été condamné pour les mêmes faits, notamment dans l’Ain. Il a été aumônier à Saint-Rambert-en-Bugey
.....................
Déjà emprisonné pour des faits similaires
Né en Vendée en 1962, spécialiste d’art sacré et d’histoire de l’église, Laurent-Marie B. a été condamné deux fois dans l’Ain, où il fut notamment aumônier de l’abbaye de Saint-Rambert-en-Bugey. Pendant l’été 1996, alors qu’il exerce à Gex, il passe une nuit à l’hôtel avec un adolescent et lui fait des avances, ce qui lui vaut 18 mois de prison avec sursis en appel. Il explique son attirance pour les enfants par le fait qu’il a lui-même été victime de pédophilie et commence un suivi thérapeutique. En 2006, le tribunal de Belley le condamne à 18 mois de prison ferme, pour avoir téléchargé et échangé 35 000 photos et vidéos pédophiles. Déjà interdit de contact avec les enfants par le diocèse, il est nommé dans l’Ouest. En 2007, il est arrêté dans un cybercafé de Nantes où, sortant de chez son psychiatre, il est allé consulter des sites pédophiles. Lors de son procès, en 2008 à Nantes, il demande à suivre un traitement de castration chimique et, en 2009, interviewé sur RTL, il témoigne sur les bénéfices de ce traitement.
Condamné à Nantes à 18 mois de prison avec sursis, peine confirmée en avril 2010 par la cour d’appel de Rennes, il s’installe au Puy-en-Velay, d’où il venait quand il a été arrêté. Il est signataire de « l’Appel à la vérité » sur les abus sexuels dans l’Église, où il est dit « prêtre ayant connu la pédophilie ». Il est écroué depuis Noël."
Un article de Christine Mérigot.
Source : LE PROGRES.FR (24 janvier 2011

==============

comme nous avons une année de naissance nous connaissons les périodes critiques septennales de la personne :
- 1996 c'est la période critique des 35 ans qui démarre
- vient ensuite la période critique des 42 ans en 2004
- puis celle des 49 ans en 2011.
les passage à l'acte pédophiles ont fréquemment comme point de départ l'entrée dans une période critique septennale ou le séjour dans celle-ci : cela est dû aux pulsions particulières, présentes à ce moment-là. les périodes critiques des 28 et des 35 ans - surtout cette dernière - sont pour cela fréquemment présentes.

divers scénarios sont ensuite possibles : la personne "s'active" particulièrement lors de chaque période critique avec le moment de l'arrivée de celle-ci : elle peut être inactive ou moins active entretemps, mais pas forcément.
l'activité devient par contre clairement plus présente et "pressante" à l'arrivée d'une période critique septennale en raison d'un mécanisme de pulsions/désinhibition de notre cycle psychique et émotionnel septennal.
l'effet de désinhibition peut par exemple expliquer la légèreté et l'inconscience du comportement décrit dans l'article cité...
si l'on veut faire de la prévention il faudrait entre autre accroître la surveillance des délinquants sexuels durant leurs périodes critiques septennales, sachant que les risques de récidive sont particulièrement importants à ce moment-là.

suicide septennal

http://www.rtlinfo.be/info/votre_region/luxembourg/770019/messancy-la-mere-de-famille-disparue-se-serait-suicidee
Messancy: la mère de famille disparue se serait suicidée
Disparue depuis le 14 janvier, Frédérique Clément a été retrouvée morte en Allemagne, étendue à côté de sa voiture. La thèse du suicide serait privilégiée.
Issue tragique dans l'affaire de la disparition d'une mère de famille à Wolkrange, dans la commune de Messancy, en province de Luxembourg. Le corps de Frédérique Clément, 42 ans, a été retrouvée samedi en Allemagne, à 200 km de son domicile. L'information a été confirmée par le parquet d'Arlon.
Maman de 2 filles, de 11 et 15 ans, la jeune femme était partie faire des courses le 14 janvier dernier et n'avait plus donné signe de vie. Son corps a été retrouvé à côté de sa voiture. Une autopsie doit à présent être pratiquée pour connaître les circonstances de ce drame. La thèse du suicide serait privilégiée par les enquêteurs.

==============

au point de laisser ses enfants, les dépressions septennales peuvent conduire parfois à des gestes gravissimes et il faut absolument les prendre très au sérieux, à l'avance...

dimanche 23 janvier 2011

fugue mortelle

Une ado de 17 ans retrouvée morte de froid, après une fugue Vendredi après-midi, c’est une femme qui promenait son chien qui a découvert le corps sans vie de cette adolescente, âgée de 17 ans, à Boujan-sur-Libron, au nord de Béziers, dans l’Hérault.
Le cadavre reposait au pied d’un banc, dans le recoin d’un jardin public, précise Midi Libre.
L’adolescente avait fugué du domicile familial, en fin de semaine dernière, après une dispute avec ses parents.
Elle a été retrouvée à une centaine de mètres de ce domicile familial.
« Tout laisse à penser qu’il s’agit d’un tragique accident. La victime a malheureusement dû mourir de froid dans la nuit de jeudi à vendredi. Le médecin légiste n’a relevé aucune trace suspecte sur son corps, ni coup, à l’exception sans doute de celui résultant de sa chute du banc où elle devait dormir. Sur elle, nous avons d’ailleurs retrouvé son portable ainsi que ses affaires personnelles telles que son portefeuille. Pour autant, bien que la piste criminelle s’éloigne, une autopsie du corps sera effectuée lundi afin d’en savoir plus sur les circonstances de sa mort » a indiqué, Patrick Mathé, le procureur de la République de Béziers.
L’autopsie du corps de l’adolescente permettra d’expliquer la mort de cette jeune fille qui allait fêter, en avril prochain, ses 18 ans.
http://www.lepost.fr/article/2011/01/23/2380210_une-ado-de-17-ans-retrouvee-morte-de-froid-apres-une-fugue.html
http://www.ladepeche.fr/article/2011/01/23/996557-Herault-Fugue-Mathilde-17-ans-a-ete-retrouvee-morte-a-500m-de-chez-elle.html

=================

bizarre car elle n'a quand même pas passé toutes les nuits à l'extérieur, (elle aurait disparu six jours plutôt, en fuguant à la suite d'une dispute avec ses parents) pourquoi alors la dernière nuit fut fatale ?
bizarre aussi que la fugue ait duré plusieurs jours... pour fuguer juste à côté d'elle puisqu'elle habitait à cinq minutes semble-t-il... elle devait être bien malheureuse pour refuser de rentrer, et tenir le coup à ce point extrême est étonnant...

==============


sinon au sujet des "disputes" avec les parents (c'est d'ailleurs valable pour les couples, aussi) il peut être utile de prendre en considération - réciproquement au moyen d'un arrangement préalable et d'un effort honnête commun - le jour critique émotionnel de chacun et essayer de trouver un accord pour "mettre en veilleuse" jusqu'au lendemain ou un peu plus tard, un différend qui naîtrait ce jour-là... et dont on voit qu'il prend une mauvaise tournure.

notre jour critique émotionnel nous pouvons être particulièrement de mauvaise humeur, provocateurs, intransigeants, colériques et de ce fait très violents dans nos propos, de sorte que c'est souvent ce jour-là que surviennent les litiges ; nous avons en effet tendance à les "mettre sur le tapis" ce jour-là plutôt qu'un autre, le jour critique émotionnel étant notre jour de blues mais aussi de colère. (il est d'ailleurs assez souvent le jour des fugues pour cela, mais aussi, hélas, du suicide)...

(notre jour critique émotionnel est le jour de la semaine où nous sommes venus au monde et il l'est notre vie durant (il est donc facile à mémoriser) : cela est lié au fait qu'il s'agit d'un cycle de l'humeur et des émotions à pulsations chaque septième jour, celui de notre naissance étant le jour du départ de ce cycle qui fonctionnera notre vie durant à la façon d'une horloge (probablement hormonale, d'ailleurs...)

(en l'absence de données je n'ai pas pu vérifier, dans le drame ci-dessus, si le jour critique émotionnel de l'une ou de l'autre des parties (fille et parents) est présent car il ne l'est bien sûr pas systématiquement. la situation en période critique septennale ou autre peut parfois aussi être en cause - ici p.ex. nous sommes en 18ème année de vie -  http://rythmescycleshumains.blogspot.com/p/annees-de-vie_31.html  ).
je pense que l'on doit pouvoir se faire "piéger" par l'hypothermie aussi, que l'on ne sent plus arriver à partir d'un moment donné...
reste aussi le souci des parents... avec qui elle s'est disputée pour finir par fuguer... : une dispute peut avoir lieu pour un sujet sévère mais aussi parfois futile...

décès

Wikipédia :
Bruno Fecteau (né en 16 janvier 1959, à Rimouski - mort le 8 janvier 2011) est un professeur québécois de musique, surtout connu comme pianiste, compositeur, orchestrateur et arrangeur attitré de Gilles Vigneault (1994-2010).
.................
Le 8 janvier 2011, il meurt d'un malaise cardiaque, à 51 ans, alors qu’il est sur le chemin du retour, après un concert des Charbonniers de l’Enfer. Il était le compagnon de la chanteuse Paule-Andrée Cassidy, et le père de leur fils de 3 ans, Pierre.

================

si j'ai les données je vérifie toujours les malaises cardiaques, car ils ont tendance à arriver un jour critique physique ; ici cela semble également être le cas... (jour critique physique P12)
situation le jour du décès :
Janvier 2011
Sa 1
Di 2
Lu 3
Ma 4 P(7)
Me 5
Je 6 I(9)
Ve 7 E(1)
Sa 8
Di 9 P(12)
Lu 10
Ma 11
Me 12

malaise

Île de Groix : un pêcheur à pied fait un malaise et décède
Un pêcheur à pied a fait un malaise ce samedi en début d’après-midi, alors qu’il se trouvait sur des rochers face au port de Locmaria, à Groix. L’homme, un Groisillon de 63 ans, est tombé au bord de l’eau. L’alerte a été donnée par des promeneurs. Les pompiers ont tenté de réanimer le retraité, qui a été transporté par l’hélicoptère de la Sécurité civile à l’hôpital de Lorient où il est décédé à son arrivée.
(Ouest-France)
 
===================

immolation

Wikipédia :
Mohamed Bouazizi, de son vrai nom Tarek Bouazizi, né le 29 mars 1984 et mort le 4 janvier 2011, est un vendeur ambulant tunisien dont la tentative de suicide par immolation le 17 décembre 2010, qui conduit à son décès deux semaines plus tard, est à l'origine des émeutes qui concourent au déclenchement de la révolution tunisienne évinçant le président Zine el-Abidine Ben Ali du pouvoir.


=============

décembre 2010 (29/03/1984)
Lu 13
Ma 14
Me 15
Je 16 P(7) E(15)
Ve 17
Sa 18 I(26)
Di 19
Lu 20

(immolation un lendemain de jour doublement critique physique et émotionnel, veille de jour critique intellectuel i26)

drame conjugal

Plochingen

Frau erschießt Ehemann vor Augen der fünf Kinder
Sonntag 23.01.
In Plochingen in Baden-Württemberg hat sich ein Familiendrama ereignet. Im Beisein ihrer Kinder erschoss eine Ehefrau ihren Mann. Die Gründe liegen völlig im Dunkeln.
Eine 41 Jahre alte Frau hat in Plochingen in Baden-Württemberg ihren Mann vor den Augen ihrer fünf Kinder erschossen. Anschließend fuhr sie zu ihrer Mutter und informierte die Polizei über die Tat, wie ein Sprecher am Sonntag sagte.
Die Beamten fanden die Leiche des 47-jährigen Mannes am Vormittag in der gemeinsamen Wohnung. Nach ersten Erkenntnissen der Polizei mussten die fünf Kinder des Paares, die zwischen sieben Monate und zwölf Jahre alt sind, die Bluttat mit ansehen.
Die Frau wurde festgenommen, gegen sie wird nun ermittelt. Warum sie ihren Mann erschossen hat, blieb zunächst unklar.
http://www.focus.de/panorama/welt/plochingen-frau-erschiesst-ehemann-vor-augen-der-fuenf-kinder_aid_592833.html
==================
 
attention aux "coups de sang" en cas de différend sérieux entre époux, si l'un ou les deux se trouvent en période ou jour critique : ici c'est une mère de 41 ans (entrée période critique septennale des 42 ans) qui a tué son époux devant ses cinq enfants avec une arme à feu. celui-ci est âgé de 47 ans, autre année "à risque" d'un autre cycle, à surveiller (cycle physique sextennal).
on ne s'explique pas les raisons du drame, pour l'instant.
 
il faut cependant toujours se rappeler qu'un différend qui surgit en période critique septennale et /ou en jour critique émotionnel de l'un ou l'autre des partenaires, parfois des deux, (ce sont les deux éléments le plus fréquemment présents lors d'un drame) le risque d'escalade est important : nous sommes alors dans une situation de pulsions et plus ou moins désinhibés, et selon l'état psychique des personnes et l'état de tension, le risque de dérapage peut être grand.
si on est informé du mécanisme des cycles et que l'on connaît les périodes à risque à l'avance : on devrait souvent pouvoir gérer différemment et maîtriser les situations...



édit 24/01 :
un peu plus de détails (j'y reviens sous peu pour traduction)

Familiendrama: Vater bedrohte die KinderPlochingen. Ein Streit zwischen dem Vater und den Söhnen ging dem Familiendrama am Sonntagvormittag in einem Einfamilienhaus im Grieshaberweg in Plochingen voraus. Die 41-jährige Frau erschoss vermutlich aus Angst um ihre Kinder ihren 47-jährigen Ehemann.


Erste Ermittlungen der Kriminalpolizei ergaben, dass der Vater mit seinen Söhnen in Streit geriet. Dieser eskalierte und der Mann drohte, den Kindern etwas anzutun. Als er das zweijährige Kind hoch nahm und es gegen die Balkontür drückte, ging die 41-Jährige aus Angst um ihre Kinder in den Keller und holte eine Pistole aus dem Waffenschrank. Im Wohnzimmer schoss sie mehrmals auf den 47-Jährigen.

Anschließend fuhr sie mit ihren Kindern zu ihren Eltern. Von dort aus verständigte ihre Mutter über Notruf das DRK. Im Wohnzimmer des Hauses fanden die sofort ausgerückten Rettungskräfte und die Polizei den Mann tot auf. Die 41-Jährige wurde bei ihren Eltern festgenommen.Beide sind Mitglied in einem Schützenverein und in legalem Besitz mehrerer Schusswaffen. Der Mann wurde mit einer 9-Millimeter-Sportpistole erschossen.lp

explosif

'Pulver-Kurt' versetzte Dorf in Schrecken

22.01.2011, 19:12 Uhr
600 Bewohner in Sicherheit gebracht
Kiloweise Sprengstoff, Kriegswaffen, Maschinengewehre, Handgranaten und ein altes Militärfahrzeug in einer Scheune - nach diesem hochexplosiven Fund musste in Rheinland-Pfalz ein ganzes Dorf geräumt werden.
................
http://www.rtl.de/medien/information/rtlaktuell/12a8a-0-51ca-37/pulver-kurt-versetzte-dorf-in-angst.html
=================

plus de 50 kilos de nitroglycérine et l'équivalent d'un poids lourds d'armes de guerre et de munitions ont été découverts dans deux granges louées par un sexagénaire de 62 ans : il a été arrêté et tout le village de 500 personnes a dû être évacué d'urgence pendant plus d'une journée le temps d'opérer le très délicat transport et l'explosion ou la mise en sécurité des explosifs...
on suppose qu'il collectionnait tout cela depuis un bon moment, mais je n'ai pas trouvé comment a été faite cette découverte alors que l'homme entre dans sa période critique septennale des 63 ans... il a d'ailleurs fait une attaque et a  dû être hospitalisé... l'émotion, sans doute...

meurtre

Cyberpresse.ca :
Procès d'Alain Perreault: l'agent double poursuit son témoignage Le procès d'Alain Perreault, un homme de Québec accusé du meurtre d'une femme connue sur Internet, reprendra lundi prochain au palais de justice de Québec.
Perreault, âgé de 48 ans, est accusé du meurtre au premier degré de Lyne Massicotte, originaire de Chambly, en Montérégie.
Vendredi, un agent d'infiltration ayant piégé l'accusé en lui faisant croire qu'il évoluait dans une organisation criminelle a poursuivi son témoignage.
Perreault lui aurait raconté ne plus avoir d'émotions et qu'il croyait qu'il pourrait marcher à travers la scène d'un accident ayant fait plusieurs morts avec comme seule préoccupation de ne pas salir ses souliers.
Il a aussi confié à l'agent qu'il n'aurait aucun problème à faire «sauter» quelqu'un.
L'accusé lui aurait aussi expliqué que pour lui, les femmes étaient toutes les mêmes, soient des profiteuses qui ne veulent qu'abaisser les hommes.

===========

apparemment l'intéressé se trouve aujourd'hui à l'entrée de sa période critique septennale des 49 ans... alors qu'en juillet 2003 (le jeudi 17), moment de la disparition de Lyne Massicotte) il se trouvait probablement dans sa période critique des 42 ans... ou à l'arrivée de celle-ci...
jour critique émotionnel ?
les "meurtres de la période critique septennale" doivent avoir tendance à être commis avec un peu plus de "facilité" si l'on peut dire çà, en raison de l'état particulier à ce moment-là...
cet état particulier - qui varie individuellement - devrait en principe être perceptible aujourd'hui aussi, puisque l'intéressé entre dans une nouvelle période critique.

"état particulier" aussi pour la victime qui, entrait, quant à elle, dans son jour critique émotionnel, jeudi en fin d'après-midi :
juillet 2003 (28/08/1959)
Ma 15
Me 16
Je 17
Ve 18 E(15) I(26)
Sa 19 P(1)
Di 20
Lu 21

(sous réserve que la date de naissance trouvée soit exacte)

samedi 22 janvier 2011

faible

.................En commençant, de manière inattendue, par faire amende honorable. Il a ainsi fait part vendredi, dans une brève déclaration prononcée d'une voix faible en français et en créole, de sa «profonde tristesse» pour ceux qui disent avoir été «à juste titre (...) victimes de (son) gouvernement». Le fils de «Papy Doc», qui est apparu très faible, ferait en effet l'objet d'une enquête dans son pays pour crimes contre l'humanité commis sous sa dictature (1971-86) selon Amnesty International. ...........
http://www.lefigaro.fr/international/2011/01/22/01003-20110122ARTFIG00379-baby-doc-presente-ses-excuses-au-peuple-haitien.php

=================


s'agissant d'une personnalité dont on a la date de naissance on peut aller vérifier si effectivement Duvalier se trouvait dans un "jour de faiblesse" : c'est bien le cas puisqu'il se trouvait hier dans son jour critique physique P18.

janvier 2011 (3/07/1951)
Lu 17
Ma 18 E(22)
Me 19
Je 20
Ve 21 P(18)
Sa 22 P(19)
Di 23
Lu 24 I(9)


(l'ensemble P18/P19 est le "down" - jour critique physique - le plus important après P1)

cancer et dépression

http://www.lepoint.fr/sante/le-cancer-entraine-une-vraie-depression-une-fois-sur-six-21-01-2011-1286383_40.php
dommage que l'on ne fasse pas un lien ou du moins que l'on n'y regarde pas sous un autre angle :
(mais çà peut se faire encore... :-)

- apparition du cancer à l'arrivée ou pendant une période critique septennale ?
- de ce fait la dépression - septennale - arrive aussi : lequel du cancer ou de la dépression arrive en premier ou est un peu la cause de l'autre je ne sais pas...
- les cancers me semblent être assez souvent "septennaux" et il serait donc intéressant de noter le moment de leur arrivée... (ou du moins le moment auquel ils se font remarquer, car je pense qu'ils sont toujours présents à l'état latent)
j'ai tendance à penser que le cancer "fait partie" de la dépression, mais aussi qu'il est un élément de la période critique septennale qui est à la fois une période de dépression (qui ne s'extériorise pas forcément ou ne se rend pas forcément visible) et une période de fragilisation lors de laquelle le cancer peut trouver un terrain ou une situation favorable. nombre d'autres maladies sont, de ce fait, également des "maladies septennales"...

vendredi 21 janvier 2011

Stéphane Diagana

Wikipédia :
Stéphane Diagana (né le 23 juillet 1969 à Saint-Affrique) est un athlète français spécialiste du 400 m haies. Le 4 août 1997, à Athènes, il devient le premier champion du monde d'athlétisme masculin français. Il détient par ailleurs le record d'Europe du 400 m haies en 47 s 37, performance réalisée le 5 juillet 1995 lors du meeting de Lausanne. Le 21 janvier 2011, il est gravement blessé lors d'une chute de vélo sur une route du col de Vence. Il est alors transporté en hélicoptère à l'hôpital de Nice.

=============

je ne sais pas comment est arrivé l'accident, mais Stéphane Diagana avait deux raisons de faire très attention : il a pile 41 ans et demi, moment précis (et parfois perturbant) de l'entrée dans la période critique septennale des 42 ans... et il se trouvait dans son jour critique physique P1 - typique jour accident - le plus "mauvais", pour cela, des quatre jours critiques du cycle physique de 23 jours.
pas exclus cependant qu'un automobiliste puisse être en cause, bien entendu. attendons d'en savoir plus.


édit :
http://sport.francetv.fr/athl%C3%A9tisme/54825-diagana-va-mieux
Le champion du monde du 400m haies 1997 n'est pas passé loin de la catastrophe. L'ancien athlète de 41 ans, a été victime d'une chute alors qu'il circulait à vélo au-dessus de Vence vendredi après-midi. Selon le parquet de Grasse, l'accident est survenu lorsque le champion s'est déporté sur la gauche de la chaussée pour couper un virage et qu'il a percuté un véhicule qui arrivait en sens inverse. "Il a dû se déporter sur la gauche et la voiture montant en face n'a pu l'éviter", a confirmé Odile Lesage. La conductrice du véhicule a subi un test d'alcoolémie qui s'est avéré négatif. "L'accident serait dû à une faute de conduite de Stéphane Diagana", indique-t-on au Parquet. La gendarmerie a ouvert une enquête.


================
 
c'est apparemment  le type d'erreur que l'on peut faire lorsque l'on se trouve en P1 : on n'est pas au top et on a tendance à "oublier" "on n'a pas vu" "on a mal estimé" etc...

disputes

http://www.lepost.fr/article/2011/01/20/2377504_un-couple-se-dispute-312-fois-par-an-en-moyenne-et-vous.html
Un couple se dispute 312 fois par an en moyenne, et vous ?

==================

çà fait beaucoup, je trouve... et surtout le jeudi à 20 heures... :-)
(du point de vue des cycles ce serait alors le vendredi qui est à prendre en compte : à partir de jeudi 18h on entre  dans la journée chronobiologique du lendemain, parfois en passant par un "pic" émotionnel au moment de cette entrée.)
bizarrement çà n'a pas l'air de coller avec le jour critique émotionnel : comme il y a en principe plus de naissances le mardi, les disputes devraient être plus fréquentes ce jour-là...

je pense que la différence vient peut-être de la notion de dispute : les disputes de jour critique émotionnel n'étant pas des disputes "ordinaires" mais des différends souvent plus graves et plus sérieux... (de véritables "crises", plutôt)...
il serait intéressant de l'étudier...

décès

Moulins : un détenu retrouvé mort à la maison d'arrêt
Samedi, un détenu de 20 ans a été retrouvé mort dans son lit à la maison d'arrêt de Moulins.
C'est le deuxième décès qui survient dans la maison d'arrêt après le suicide d'un homme de 43 ans.
Les surveillants de la maison d'arrêt de Moulins-Yzeure ont découvert dans la nuit le corps inanimé de M G, 21 ans, dans sa cellule dans la nuit de samedi à dimanche. Condamné à une détention en semi-liberté, il rentrait à la prison après avoir fêté son anniversaire vendredi soir.
Il avait été condamné pour vol de véhicule et conduite sans permis. Il était en prison depuis juillet dernier. C'est un surveillant qui l'a découvert pendant une des rondes de nuit. L'autopsie faite sur le corps de Mickaël indique qu'il n'y a pas de trace de coups, de blessures.
Des analyses toxicologiques sont en cours.
http://www.lasemainedelallier.fr/actualite/Moulins-:-un-detenu-retrouve-mort-a-la-maison-d-arret-2608.html
 
====================

il semble s'agir d'un décès septennal, puisque l'intéressé a 21 ans, et si effectivement vendredi était son jour anniversaire, on peut voir sa situation le jour du décès puisque l'on a une date de naissance. et c'est une situation "à risque" :

janvier 2011 (si naissance 14/01/1990 uniquement)
Je 13
Ve 14 P(12)
Sa 15
Di 16 E(1) I(17)
Lu 17

c'est une entrée samedi soir dans un jour doublement critique E1 (le plus dur des jours critiques émotionnels) et i17 jour critique intellectuel.

en prison...

Pierre Pichoff, le juge béthunois qui dort en prison
http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2011/01/21/article_une-affaire-qui-laisse-le-tribunal-sous.shtml
 
=============
 
le juge a 58 ans aujourd'hui, semble-t-il.
vu l'histoire, je me suis intéressé à son âge au moment des faits car la situation en période critique septennale peut donner lieu à une sorte de changement de personnalité et de nos valeurs : c'est un moment de faiblesse lors desquels nous pouvons "déroger" à nos valeurs habituelles. nous nous faisons "piéger" en quelque sorte par notre changement d'état psychique et psychologique qu'est la période critique septennale. mais vu d'un autre côté, celle-ci ne fait que révéler le Hyde qui sommeille en nous tous... :-)
dans le cas présent également le monsieur serait en fait un "récidiviste" puisqu'il aurait déjà eu des problèmes en 1997. (ce qui m'a fait me poser la question de la période critique septennale c'est que çà date d'il y a 14 ans et qu'à ce moment là la période critique des 42 ans n'est pas loin, alors qu'aujourd'hui il s'agirait de celle des 56 ans...)

jeudi 20 janvier 2011

caricatures

Wikipédia :
Kurt Westergaard (né le 13 juillet 1935) est un dessinateur danois, principalement connu pour avoir caricaturé le prophète de l'islam Mahomet en le représentant vêtu d'un turban en forme de bombe dans une édition du journal danois Jyllands-Posten.

===========

les caricatures sont apparemment le fruit de la période critique septennale de leur auteur, puisqu'elle ont été publiées en septembre 2005 alors que Kurt Westergard venait d'avoir 70 ans...



---==ooOoo==--



DANEMARK - L'agresseur du caricaturiste de Mahomet devant les juges
Le Somalien, qui avait défoncé à la hache la porte de la maison du dessinateur, serait proche des islamistes d'Al-Shebab.
Source AFP Le procès d'un Somalien de 29 ans qui avait tenté il y a un an de tuer Kurt Westergaard, l'auteur de la caricature la plus controversée de Mahomet, s'ouvre mercredi au Danemark devant le tribunal d'Aarhus (centre). Il risque la prison à perpétuité. L'homme, dont l'identité n'a pas été dévoilée par la justice, mais surnommé Abdi par certains médias, est inculpé de tentatives de terrorisme, de meurtre ainsi que d'agression d'un policier et de détention illégale d'armes. Neuf jours d'audience sont prévus et le verdict attendu vers la première semaine de février.
.....................
http://www.lepoint.fr/monde/danemark-l-agresseur-du-caricaturiste-de-mahomet-devant-les-juges-19-01-2011-130248_24.php
===============

les fanatiques sont souvent des septennaux... ici aussi c'est la période critique septennale des 28 ans (fréquemment présente, d'ailleurs chez les terroristes) qui semble en cause.

accident de bus

Trauer und Rätselraten nach tödlichem Busunfall
War es ein Fahrfehler oder die Folge eines technischen Defektes?
............
Ein Bus ist am Frankfurter Flughafen in eine Menschengruppe gefahren. Eine junge Frau wird tödlich verletzt, fünf weitere Menschen erleiden bei dem Unfall am Donnerstagmorgen zum Teil schwere Verletzungen. Der 48-jährige Fahrer des Pendelbusses für Flughafen-Mitarbeiter kommt mit einem schweren Schock in ein Krankenhaus.
http://www.welt.de/vermischtes/weltgeschehen/article12264544/Trauer-und-Raetselraten-nach-toedlichem-Busunfall.html

================

un bus qui fonce dans les gens debouts à un arrêt, et qui tue une jeune femme : accident lié à un défaut technique ou à une erreur humaine, on ne sait pas encore.
je n'avais pas trouvé dans les articles précédents l'élément que je cherche toujours, dans ce cas : l'âge du chauffeur. ici il est dit qu'il a 48 ans. attendons d'en savoir plus, mais je cherche toujours l'âge des personnes en cause : le chauffeur peut avoir 48 ans "par hasard" mais l'accident peut aussi avoir un lien avec cette situation à l'entrée d'une période critique septennale... attendons d'en savoir plus.

assistance au suicide

http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/le-droit-au-suicide-n-est-pas-absolu-dit-la-cour-de-strasbourg-20-01-2011-130709_240.php
Le droit au suicide n'est pas absolu, dit la Cour de Strasbourg

STRASBOURG (Reuters) - Un Suisse qui se plaignait de ne pouvoir obtenir dans son pays la substance médicamenteuse avec laquelle il entendait mettre fin à ses jours a été débouté jeudi par la Cour européenne des droits de l'homme.
La juridiction du Conseil de l'Europe reconnaît que "le droit d'un individu de décider de quelle manière et à quel moment sa vie doit prendre fin" fait partie du droit au respect de la vie privée.
Elle estime en revanche que la "droit à la vie", également consacré par la Convention européenne des droits de l'homme, "oblige les Etats à mettre en place une procédure propre à assurer qu'une décision de mettre fin à sa vie corresponde bien à la libre volonté de l'intéressé".
Le fait de soumettre la délivrance de certains médicaments potentiellement mortels à une expertise médicale répond à cette exigence, ajoute-t-elle.
Le requérant, un habitant du canton de Soleure âgé de 57 ans, souffre de psychose maniaco-dépressive. Il a effectué plusieurs séjours dans des cliniques psychiatriques et a tenté à deux reprises de se suicider.
Il est devenu membre, en 2004, de Dignitas, une association qui propose une assistance au suicide, et a cherché, par son intermédiaire, à obtenir la substance pour mettre fin à ses jours.
Ses démarches tant auprès de l'Office fédéral de la santé publique qu'en s'adressant à des psychiatres sont restées vaines. L'assistance au suicide n'est répréhensible, en Suisse, que si elle obéit à un "mobile égoïste".
........

====================

l'assistance au suicide est aussi un "gros" domaine où entre en ligne de compte la période critique septennale : celle-ci, de même que le jour critique émotionnel, ayant tendance à nous rendre momentanément suicidaires et/ou à renforcer cette pulsion...
le cas ci-dessus est révélateur de ce mécanisme : la personne a 57 ans et se trouvait par conséquent jusque tout récemment dans sa période critique septennale des 56 ans, mais elle s'est inscrite chez Dignitas lors de sa période critique septennale précédente, qui est celle des 49 ans...
il faudrait donc tenir compte du fait qu'elle pouvait éventuellement se trouver chaque fois durant une à deux années dans une dépression septennale, dont en principe on doit sortir avec la fin de la période critique. la psychose maniaco-dépressive a d'ailleurs tout à fait tendance à respecter notre cycle psychique et émotionnel et ses "downs" : il en est en quelque sorte le "squelette"...

tentative de meurtre

Tentative de meurtre sur sa fille : prison ferme pour le père
Le 18 janvier dernier, la Cour d’Assises de Loire Atlantique a condamné un père de famille de 38 ans pour tentative d’empoisonnement sur sa fille en 2006.

Dix ans de prison ferme pour tentative de meurtre sur son enfant. C'est la peine qu'a reçu ce père de famille âgé de 38 ans le 18 janvier. L'homme a tenté d'assassiner sa fille en 2006, alors qu'elle n'était âgée que de 21 mois. Durant la nuit du 11 au 12 juin 2006 et dans l'hôpital où il l'avait emmené trois jours plus tôt pour de prétendues convulsions, le père aurait administré à la petite Léa de la soude caustique.
L'entourage de l'homme s'accorde sur ses problèmes mentaux. Selon ses proches, il a tendance à s'inventer des maladies, des histoires et même une vie. La mère de l'enfant, séparée du père de sa fille, voit cette agression comme un moyen de s'attaquer à elle.
L'homme, qui vient d'être condamné à dix ans de prison, a été immédiatement incarcéré.
Source : fr.news.yahoo.com
http://www.magicmaman.com/,tentative-de-meurtre-sur-sa-fille-prison-ferme-pour-le-pere,2224,1734377.asp

=============

voir peut-être la période critique septennale des 35 ans et le jour critique émotionnel ?

meurtre

Un 2e meurtre à Montréal: le suspect arrêté
Un homme de 34 ans sera accusé mercredi au Palais de justice de Montréal relativement au deuxième meurtre de l’année commis dans un logement du quartier Côte-des-Neiges.
http://www.ruefrontenac.com/nouvelles-generales/faitsdivers/32611-montreal-meurtre-suspect

================

forcené

Blagnac. Un forcené met le feu à son appartement et meurt dans l'incendie
 Un drame s'est joué hier soir vers 21 h 30 sous le regard de nombreux témoins, avenue des Pins, dans le centre de Blagnac. Un homme âgé d'une quarantaine d'années, connu dans le quartier pour son instabilité psychologique, a été victime d'une crise de démence selon plusieurs témoins. Après s'être montré particulièrement agressif envers plusieurs personnes, dont ses parents adoptifs, après avoir invectivé tous les gens qu'il pouvait voir ou même apercevoir, il aurait voulu retourner son arme, un couteau, contre lui dans son appartement.
Alertés, les policiers et les pompiers ont essayé de dialoguer avec le forcené.
Une mission totalement impossible. Les policiers de la brigade canine ont même essayé de pénétrer dans l'appartement avec leur chien pour le maîtriser mais cet homme avait déjà mis le feu à son petit deux pièces. La fumée et les flammes qui avaient envahi ce logement, ont empêché les policiers de progresser et ils ont dû faire marche arrière et s'éloigner du brasier. Les premiers pompiers sur place, venus avec une ambulance (l'alerte a été donnée à 20 h 45 pour un homme agressif), ont tenté de lutter contre le feu avec un tuyau d'arrosage depuis un arbre en attendant les renforts mais en pure perte.
.....................
« Ce n'est pas la première fois que cet homme est victime de crise de démence, confie un voisin. Souvent on l'entendait hurler ou quand on le croisait dans la rue, on devinait sa grande instabilité ».
http://www.ladepeche.fr/article/2011/01/19/993437-Blagnac-Un-forcene-met-le-feu-a-son-appartement-et-meurt-dans-l-incendie.html

==================

pas trouvé d'âge précis... jour critique émotionnel ?