samedi 17 février 2018

hospitalisé

L’islamologue Tariq Ramadan hospitalisé depuis le 16 février L’islamologue suisse Tariq Ramadan, mis en examen pour viol et incarcéré a été hospitalisé ce vendredi 16 février, selon des informations de BFM/TV, confirmées par son comité de soutien. Selon une personne de son entourage « son état de santé s’aggrave ». (...)
https://www.ouest-france.fr/societe/justice/l-islamologue-tariq-ramadan-hospitalise-depuis-vendredi-5572069
===========
16 février 2018 (26/08/1962)(jour critique physique P1 dans l'épisode critique semestriel à 6 mois de l'anniversaire et en période critique septennale des 56 ans)
Lu 12
Ma 13
Me 14
Je 15 I(1)
Ve 16 P(1)
Sa 17
Di 18 E(22)
Lu 19
Ma 20

énergie

qu'est ce qui fait que l'on se dispute violemment, que l'on maltraite, que l'on tue, que l'on se suicide ?

les responsabilités sont partagées, et si notre raison et notre conscience sont en cause, une autre partie importante des responsables sont les jours et épisodes critiques de nos rythmes et cycles physiques et psychiques... ce sont eux, en effet, flux d'énergie, qui vont, lors de leurs pulsations périodiques, "faire monter la pression", et qui vont pousser à agir et aussi accorder le "feu vert" pour "provoquer" et "laisser arriver" un acte... même un acte grave... (on trouvera généralement ces éléments critiques en analysant la situation des rythmes des personnes impliquées dans un drame) 

en fait le système est fait pour nous être profitable, et c'est effectivement le même mécanisme (de pulsions/désinhibition) qui fera que nous ayons envie de ceci ou cela, que nous ayons des idées, et surtout que nous réalisions cette envie et ces idées... d'entreprendre... de remettre en cause et modifier une situation, de changer d'endroit, de travail, de trouver compagne ou compagnon, etc... etc...

et généralement çà se passe très bien... sauf s'il se produit une sorte "d'erreur aiguillage" lors de laquelle cette énergie, si nous n'y prenons garde, pourra alors continuer d'agir mais dans "le mauvais sens"...

si nous connaissons le mécanisme nous pouvons généralement "redresser la situation"... en observant et en étudiant à l'avance l'orientation que prennent les choses, car les épisodes critiques de nos rythmes et cycles se succèdent, agissant sans cesse, mais surtout sont connus à l'avance, puisqu'ils fonctionnent avec une précision horlogère. c'est donc là, une découverte et un apprentissage qui nous restent à faire...

condamné

Un octogénaire condamné à 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme Un octogénaire violent et jaloux a été condamné vendredi par la Cour d’assises du Tarn à Albi à vingt ans de réclusion criminelle pour le meurtre de plusieurs coups de couteau de sa femme en octobre 2015.  Les jurés ont suivi les réquisitions de l’avocat général à l’encontre de Horacio Lourenco Beco, 81 ans, qui s’était présenté de lui-même au commissariat de Castres le matin du 9 octobre 2015 pour avouer le meurtre de son épouse, Laura, 76 ans. A l’époque, le vieil homme avait affirmé ne pas pouvoir expliquer les raisons de son geste à l’encontre de la femme avec laquelle il a eu sept enfants. Le procès a mis en lumière un homme particulièrement violent, possessif et jaloux qui, malgré son grand âge, a fait vivre un calvaire à son épouse. Cette dernière avait déposé trois mains courantes contre son mari, mais personne n’avait saisi l’urgence de la situation. L’accusé avait déjà été condamné pour violence aggravée. (...)
http://www.liberation.fr/societe/2018/02/16/un-octogenaire-condamne-a-20-ans-de-reclusion-criminelle-pour-le-meurtre-de-sa-femme_1630329
=========
(rythmes courts des deux personnes à voir le jour du drame (victime en période critique septennale des 77 ans) ainsi que lors des trois mains courantes précédentes : les violences y sont fréquemment liées, et donc sont "rythmées"...)

drame

Drame familial: le petit s'apprêtait à fêter son anniversaire Un couple et un enfant ont été retrouvés morts dans un appartement à Spreitenbach (AG). Une arme à feu a été saisie sur les lieux. Trois corps sans vie ont été retrouvés dans la nuit de jeudi à vendredi dans un appartement à Spreitenbach (AG). Les victimes sont un couple âgé de 77 et 55 ans, qui habitaient dans l'appartement, ainsi qu'un garçon âgé de 4 ans qui fait partie de l'entourage familial, a indiqué vendredi la police cantonale argovienne. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agit probablement d'un drame familial. Une des personnes retrouvées mortes a, semble-t-il, tué les deux autres avant de se donner la mort. Une arme à feu a été saisie dans l'appartement. Parents de victimes sans nouvelles Des parents des victimes ont alerté la police parce qu'ils n'arrivaient plus à les contacter. La police est alors arrivée peu après minuit au domicile du couple, situé dans un quartier d'immeubles locatifs. La porte de l'appartement étant fermée à clef, les policiers ont fait appel à un serrurier pour entrer dans l'appartement. C'est là que les corps des deux adultes et de l'enfant ont été découverts. Crime évident La situation trouvée sur place a immédiatement laissé conclure à un crime. Le Ministère public a ouvert une enquête. Les trois corps doivent désormais être autopsiés par l'institut médico-légal argovien. D'après une voisine, la femme décédée serait la grand-mère de l'enfant. «Le garçon aurait eu 4 ans aujourd'hui. Sa mère avait déjà tout préparé pour sa fête», a-t-elle confié à 20 Minuten. Dans un communiqué, la commune de Spreitenbach se dit «fortement consternée» par le drame. Elle exprime «ses plus sincères condoléances aux proches» des victimes. Spreitenbach est une commune d'agglomération située à la frontière zuricho-argovienne, à l'ouest de Zurich. (ats/Le Matin)
https://www.lematin.ch/faits-divers/Probable-drame-familial-en-Argovie/story/23408496
==============
(probable drame des périodes critiques septennales communes des 77 et 56 ans : rythmes courts à voir, les drames arrivant généralement le jour critique émotionnel)

hospitalisé

Mort de Maëlys: Nordahl Lelandais hospitalisé "par précaution"  Nordahl Lelandais, qui a avoué cette semaine avoir tué la petite Maëlys, 8 ans, l'été dernier dans l'est de la France, a été hospitalisé près de Lyon vendredi soir, a appris l'AFP samedi de source proche du dossier. "Il n'y a pas eu de tentative de suicide", a ajouté cette source. Depuis ses aveux, le suspect était surveillé toutes les 45 minutes dans la prison proche de Lyon où il est incarcéré, justement pour éviter toute tentative de cette nature, a précisé cette source, confirmant une information du quotidien régional Le Dauphiné libéré. L'ex-militaire de 34 ans aurait été hospitalisé "par précaution", à la demande de son avocat Alain Jakubowicz. Après la découverte mercredi des premiers ossements de Maëlys, les enquêteurs avaient retrouvé jeudi la "quasi-totalité" des restes de la fillette disparue depuis fin août et certains de ses effets. Reste à déterminer les circonstances de sa mort sur lesquelles Nordahl Lelandais reste toujours muet. Sur les indications du suspect, un crâne et un os long appartenant à l'enfant avaient été mis au jour mercredi dans un secteur escarpé des Alpes. Acculé après la découverte de nouveaux indices, celui qui est également mis en examen pour l'assassinat d'un jeune militaire, a avoué avoir tué "involontairement" la fillette de 8 ans, disparue lors d'un mariage. Après ces aveux, les enquêteurs vont désormais s'attacher à déterminer les circonstances de la mort de Maëlys et notamment sa nature accidentelle, thèse avancée par l'unique suspect qui a refusé de s'exprimer davantage.
http://www.lalibre.be/actu/international/mort-de-maelys-nordahl-lelandais-hospitalise-par-precaution-5a875bcbcd70b558ed63f990
===========
Nordahl Lelandais se trouve dans sa période critique septennale des 35 ans (dont l'état de possible désinhibition provoquée à ce moment-là a peut-être contribué au drame de Maelys) il se trouve aussi à côté de son anniversaire (épisode critique semestriel aussi présent lors du meurtre de Maelys) et dans son jour critique émotionnel qui est le vendredi... et enfin l'épisode P17/P19 est un épisode critique physique et émotionnel fort, équivalent du jour critique émotionnel)
(le jour critique émotionnel est le plus fréquent "jour de suicide" en raison de l'état de dépression et de désinhibition qu'il peut produire).
16 février 2017 (18/02/1983)
Ma 13 I(9)
Me 14
Je 15 P(17)
Ve 16 P(18) E(15)
Sa 17 P(19)
Di 18
Lu 19

suicide

Manche : l'homme disparu retrouvé pendu  Michel Thomas, l'habitant des environs de Mortain (Manche) qui avait disparu le 5 février dernier a été retrouvé pendu vendredi 16 février 2018 dans un petit local proche de son domicile. (...)  "Il était dépressif" On sait aujourd'hui que Michel Thomas suivait, depuis un certain temps, un "léger" traitement contre la dépression, maladie qui le hantait depuis la disparition de sa femme, il y a plusieurs années. Serge Blanchais, son propriétaire et ami, avait été le dernier à l'avoir vu le lundi 5 février 2018. Dans la matinée, il l'avait d'ailleurs conduit à Vire "chez le docteur", puis ramené au Neufbourg à l'heure méridienne. Ce jour-là, durant tout le trajet, Michel Thomas était resté prostré dans le silence. Alors certes, selon sa fille Catherine, l'homme n'est pas un grand expressif. Il est même plutôt décrit comme quelqu'un de "solitaire", taiseux et "dépressif". "Il disait que sa maison allait exploser" Sauf que ses facultés mentales semblaient, au moins durant ces quelques heures-là, altérées, tant avant de quitter son logement pour se rendre à Vire qu'une fois sur place, face à la secrétaire médicale. "Il disait que sa maison allait exploser à cause du chauffage. Il regardait sans cesse les fenêtres", avait confié, à La Manche Libre, la femme de Serge Blanchais. Ces propos lui ont, bien sûr, été rapportés par son mari, dès son retour de Vire. Le comportement de Michel Thomas n'avait pas manqué d'interroger son ami. "Au guichet chez le médecin, on lui posait des questions et il ne répondait pas. Il ne savait plus pourquoi il venait..." Pour l'heure, personne dans son entourage ne sait vraiment pourquoi Michel Thomas est passé à l'acte. Et le saura-t-on un jour ?
https://www.lamanchelibre.fr/actualite-469607-manche-l-homme-disparu-retrouve-pendu
=============
des éléments de réponse peut-être là aussi, dans la situation des rythmes courts et les cycles longs :
5 février 2018 (né le 26 août 1950), (lendemain du jour critique intellectuel i17 dans un épisode triple critique à 5/7 mois de l'anniversaire = rythme semestriel)
Je 1
Ve 2
Sa 3 P(1) E(22)
Di 4 I(17)
Lu 5
Ma 6
Me 7

(pour l'état perturbé, le jour critique intellectuel i1 est un jour critique fort du cerveau - alors que la dépression il y a quelques années peut être liée à la période critique septennale des 63 ans, accentuée par un décès intervenu)

suicide

Essonne. Une ado de 16 ans se suicide après une dispute Une ado de 16 ans s'est jetée dans le vide mercredi après une dispute avec ses frères et soeurs. Une jeune fille de 16 ans s’est jetée dans le vide du 14ème étage à Massy, mercredi en fin de journée. Selon le Parisien, le drame trouverait son origine dans une dispute avec ses frères et sœurs autour de la télécommande de la télévision. « Elle est partie en courant s’enfermer dans sa chambre et quelques instants plus tard… », explique un ami des deux frères au site. Elle aurait déjà fait une tentative de suicide l’an passé.
https://actu.fr/ile-de-france/massy_91377/massy-essonne-suicide_15553628.html
=============
(rythmes courts à voir, aussi pour la tentative précédente car les actes ont fréquemment lieu dans les mêmes situations des rythmes ou analogues

vendredi 16 février 2018

retrouvée morte

Vosges: une jeune femme disparue a été retrouvée morte dans sa voiture  Le corps d'une jeune femme de 19 ans, disparue depuis mercredi, a été découvert dans son véhicule accidenté, près d'une route. Sa disparition avait été signalée mercredi. Une jeune femme de 19 ans a été retrouvée morte, ce vendredi, dans les Vosges rapportent plusieurs médias. Son corps a été localisé dans sa voiture accidentée, plongée dans un ravin d'une zone boisée entre Lerrain et Perrefitte. Le véhicule n'a pas été retrouvé plus tôt car il était invisible depuis la chaussée, selon France 3 Grand Est. Un acte volontaire? Marie Arnold n'avait pas été vue depuis mercredi vers 14 heures. Heure à laquelle elle devait prendre la voiture pour rejoindre son travail dans la commune de Darney. Selon les propos des gendarmes rapportés par France Bleu, "aucun tiers n'est impliqué dans le choc et il n'y a pas de trace d'accident". L'enquête pourrait s'orienter vers la piste du suicide. 
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/vosges-une-jeune-femme-disparue-a-ete-retrouvee-morte-dans-sa-voiture_1985680.html
=========
(rythmes courts à voir : les suicides ont tendance à intervenir le jour critique émotionnel ou à côté de ce jour, les accidents plutôt le jour critique physique...)
https://rythmescycleshumains.blogspot.fr/p/analyser_25.html

mort subite du nourrisson

Bébé décédé à Roulers: il s’agit d’une mort subite du nourrisson  Le décès suspect d’un bébé à Roulers apparaît être une mort subite du nourrisson, a confirmé jeudi soir le parquet de Flandre occidentale, section de Courtrai. Le décès suspect d’une fillette née le 20 novembre dernier avait été signalé jeudi en matinée. Les parents ont été entendus mais l’enquête a démontré qu’il s’agissait finalement d’une mort subite du nourrisson.
http://www.lavenir.net/cnt/dmf20180215_01126124/bebe-decede-a-roulers-il-s-agit-d-une-mort-subite-du-nourrisson
============
la mort subite du nourrisson a tendance à arriver en jour critique physique, ce qui est effectivement le cas ici :

15 février 2018 (20/11/2017)(jour critique physique P19)
Sa 10 I(17)
Di 11
Lu 12 E(1)
Ma 13 P(17)
Me 14 P(18)
Je 15 P(19)
Ve 16
Sa 17

(l'épisode P17/P19 est notre plus fort "down" de l'énergie physique de l'organisme)

aussi :
http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/2011/03/mort-subite-du-nourrisson.html

suicide

Vosges Un policier incarcéré met fin à ses jours en prison  Le quadragénaire, placé en détention provisoire depuis septembre à la maison d'arrêt vosgienne, a été retrouvé pendu dans sa cellule.  Un policier lensois de 44 ans, incarcéré à Épinal pour "détention et téléchargement d'images à caractère pédo-pornographique et viol sur mineur", a mis fin à ces jours ce mercredi, selon nos confrères de La Voix du Nord (article payant). Signalé par Europol L'homme avait été interpellé en septembre après un signalement d'Europol. L'agence européenne avait repéré le policier, qui aurait téléchargé et mis en ligne de nombreux contenus à caractère pédopornographique. Sa conjointe avait été arrêtée et placée en détention provisoire dans le même dossier. Le couple s'était rendu à plusieurs reprises en Asie du sud-est, notamment en Thaïlande et au Cambodge, où il fréquentait des prostituées mineures.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2018/02/16/un-policier-incarcere-met-fin-a-ses-jours-en-prison
============
(à l'origine période critique septennale des 42 ans à voir ? - rythmes courts à voir)

bombes

Deux frères soupçonnés de fabriquer des bombes arrêtés à New York Deux hommes ont été arrêtés ce jeudi, à New York, après la découverte de quelque 15 kilos de substances explosives dans leur appartement.  Pour le maire de New York, Bill de Blasio,leur arrestation a "probablement sauvé beaucoup de vies". Ce jeudi, des frères jumeaux ont été arrêtés par la police news-yorkaise qui a trouvé 15 kg de substances potentiellement explosives dans l’appartement de l'un des deux hommes situé dans le quartier du Bronx. Les enquêteurs ont commencé à s'intéresser à l'un des frères, Christian Toro, un enseignant de 27 ans, quand son lycée a été visé par une alerte à la bombe en décembre. Des instructions dans son ordinateur Fin janvier, l'enseignant a démissionné, et son frère jumeau Tyler Toro a rapporté à l'établissement l'ordinateur portable qui appartenait à l'école, dans lequel ont été retrouvées des instructions sur la fabrication d'explosifs. Au cours de l'enquête, au moins deux élèves ont indiqué avoir été payés par Christian Toro pour stocker de la poudre explosive prélevée sur des feux d'artifice. Les deux suspects, inconnus des services de police, ont été inculpés de fabrication illégale d'engin destructeur, un délit qui pourrait leur valoir dix ans de prison en cas de condamnation. La police n'a pas détaillé les motifs possibles de leurs agissements.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2018/02/16/deux-freres-soupconnes-de-fabriquer-des-bombes-arretes
=============
ah, toujours ces drôles d'idées septennales... (période critique septennale des 28 ans) en plus, jumeaux, les deux ont les mêmes rythmes et cycles puisque nés le même jour...

drame familial

Brand auf Dreiseitenhof: Wollte der Vater seine ganze Familie töten? Was sind die Hintergründe zum Familiendrama in Wilkau-Haßlau?  Das schreckliche Ende eines Familiendramas: Olaf (50) und Jeanette S. (52) sind tot.  - Ein Familiendrama erschüttert den Ortsteil Culitzsch. Beim Brand eines Dreiseitenhofes in der Dorfstraße fand die Feuerwehr zwei tote Bewohner. Damit nicht genug - der Hausbesitzer hatte das Feuer vermutlich selbst gelegt, sich danach aufgehängt und die Familie mit in die Katastrophe gerissen. 59 Feuerwehrleute aus Culitzsch, Wilkau-H., Reinsdorf, Silberstraße sowie Zwickau eilten in der Nacht zu dem brennenden Haus. Noch bevor sie eintrafen, hatte sich der Sohn der Familie, David S. (25), mit einem Sprung aus einem Fenster im 1. Obergeschoss gerettet. Schwer verletzt schleppte er sich zu Nachbarn. Die Helfer hieben die massive Eingangstür zum Haus ein. Drinnen stockte ihnen der Atem. Zunächst vom dichten Qualm. Dann sahen sie den Hausbesitzer Olaf S. (50) im Flur am Strick hängen. In der Wohnung lag die leblose Ehefrau Jeanette S. (52). Sie starb kurz darauf. Im Obergeschoss fanden die Helfer die Großmutter Ilse S. (92). Sie kam wie der Sohn schwer verletzt ins Krankenhaus. Die Polizei bestätigte den Suizid von Olaf S., wollte aber zur Brandursache keine Aussage machen. Nachbarn in Culitzsch mutmaßen, dass Olaf S. sein Ableben geplant haben könnte. Eine Anwohnerin: "Er hat erst seinen Schäferhund Aron getötet, bevor er das Feuer gelegt und sich aufgehängt hat." Nach Ansicht von Anwohnern war ein Streit zwischen dem "ruhigen Mann und der lebenslustigen Frau" der mögliche Anlass für das Familiendrama.
https://www.tag24.de/nachrichten/wilkau-hasslau-sachsen-familiendrama-brand-dreiseitenhof-ehepaar-stirbt-dorfstrasse-450621
============
probable drame de la période critique septennale des 49 ans (rythmes courts à voir le jour du drame, car le déclencheur s'y trouve souvent) : un homme de 50 ans a mis le feu à la grande ferme familiale, tuant ainsi son épouse de 52 ans (rythmes courts aussi à voir, pour peut-être comprendre l'origine d'une dispute). l'homme s'est ensuite suicidé par pendaison. le fils de 25 ans a pu s'extraire de l'incendie en sautant par la fenêtre du premier étage alors que la grand'mère de 92 ans a également pu être sauvée et hospitalisée. l'homme, qui se serait disputé avec son épouse a également tué son chien berger allemand avant d'aller se pendre.

retrouvé mort

Stéphane Decoster, ce jeune homme retrouvé mort dans un champ à Beauraing, n’a pas été tué . L’autopsie du corps de Stéphane Decoster a été réalisée. D’après la justice namuroise, le jeune homme (28 ans), retrouvé sans vie au beau milieu d’un champ entre Beauraing et Winenne ce mardi matin, n’aurait pas été tué. L’hypothèse de l’intervention d’un tiers écartée, il reste aux enquêteurs de savoir s’il s’agit d’une mort naturelle ou d’un acte désespéré. Selon des proches, le jeune homme avait effectivement des tendances suicidaires. Thierry Melon, l’ami de Stéphane Decoster, se pose de nombreuses questions suite à la terrible découverte...
http://www.sudinfo.be/id39520/article/2018-02-16/stephane-decoster-ce-jeune-homme-retrouve-mort-dans-un-champ-beauraing-na-pas
==========
(période critique septennale des 28 ans - rythmes courts à voir) - (les "actes désespérés" ont tendance à arriver en jour critique émotionnel)

sport

Manificat : «On fait un sport de merde…» Le Français, 5e du 15 km libre était inconsolable. Il s’est servi de l’expression publiée par Martin Fourcade sur Twitter, après son échec sur le 20 km, pour expliquer son extrême frustration. Les espoirs bleus en ski de fond se reporteront sur le relais, dimanche. (...)
http://sport24.lefigaro.fr/jeux-olympiques/pyeongchang-2018/actualites/manificat-on-fait-un-sport-de-merde-897257
=========
ce n'est pas toujours le jour critique physique qui fait les échecs sportifs : 
(jour critique émotionnel et intellectuel)(par contre un jour critique physique dimanche...)
16 février 2018 (4/04/1986)
Ma 13 P(1)
Me 14
Je 15
Ve 16 E(22) I(26)
Sa 17
Di 18 P(6)
Lu 19 P(7)

acrobate

Limoges : l'homme, retranché en haut du séquoia géant devant la mairie depuis mercredi soir, est finalement descendu  Un homme était retranché en haut du séquoia géant devant l'hôtel de ville de Limoges depuis ce mercredi soir vers 22 heures. Il aura fallu attendre la fin de matinée ce jeudi, pour le voir descendre. Un important dispositif de secours a été mobilisé. Une scène surréaliste et une histoire qui se termine bien. Un homme s'est retranché en haut de l'arbre devant la mairie de Limoges, à près de 18 mètres de haut. Les pompiers ont reçu l'alerte ce mercredi soir vers 22 heures. Les pompiers ont tenté de le convaincre de descendre, une partie de la nuit et toute la matinée. "Mais dès qu'on s'approche trop près, il menace de sauter", expliquait un pompier.(...)L'homme de 47 ans a été examiné par un médecin, à l'intérieur de la mairie de Limoges, à la mi-journée.
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/limoges-un-homme-retranche-en-haut-d-un-arbre-devant-la-mairie-1518682537
================
(année P1 - rythmes courts à voir)

suicide

Besançon : mort par arme blanche d’un étudiant, la thèse du suicide privilégiée La police a retrouvé ce jeudi un étudiant de 21 ans décédé à côté du fort de Chaudanne. Selon les premiers éléments, le jeune homme se serait lui-même poignardé en pleine poitrine. Une autopsie va être réalisée. Triste, très triste découverte. Ce jeudi vers 15 h, les pompiers ont prévenu la police de Besançon, qui s’est aussitôt rendue sur place, à deux pas du fort de Chaudanne : un étudiant de 21 ans gisait au sol, mort, une arme blanche à ses côtés. Selon les premières constatations, qui devront être confirmées et approfondies par une autopsie prévue dans les jours à venir, la victime se serait assénée deux coups de couteau en pleine poitrine, visant son propre cœur. Enquête de police pour « fermer toutes les portes » Une lettre type testament a été retrouvée sur les lieux. Le jeune homme, qui étudiait sur le campus bisontin, aurait également envoyé des sms d’adieu à certains amis ce jeudi après-midi. La police scientifique a analysé la scène de découverte de son corps. Rien ne semble indiquer l’intervention, ni même la présence d’un tiers. Une enquête de recherche des causes de la mort, alimentée par l’autopsie à venir, sera néanmoins chargée « de fermer toutes les portes », selon le parquet de Besançon.
https://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2018/02/15/besancon-mort-par-arme-blanche-d-un-etudiant-la-these-du-suicide-privilegiee
============
(période critique septennale des 21 ans - rythmes courts à voir)

tentative de suicide

Elle essaie d’attribuer sa tentative de suicide à son ex-compagnon  Ce lundi vers 16 h 30, une femme de 35 ans, originaire de Vaulx-en-Velin, a été prise en charge sur le parking d’Eurexpo à Chassieu par les pompiers après une blessure par arme blanche au niveau du ventre. Lors de l'intervention des secours, un couteau de boucher a été retrouvé à proximité de la blessée. Cette dernière a été transportée à l’hôpital dans un état grave. Elle y a subi une intervention chirurgicale. Deux frères, présents sur place et originaires de Bron, ont alors été placés en garde à vue pour tentative de meurtre. Mais les investigations ont permis d’établir que la victime s’était elle-même poignardée à la suite d'une rupture amoureuse avec l’un des deux frères. La victime a par la suite été entendue et a confirmé avoir voulu mettre fin à ses jours en se plantant le couteau de boucher dans le ventre sous les yeux de son ex-compagnon. Les deux frères ont été laissés libre et la victime reste hospitalisée. Son pronostic vital n’est pas engagé.
http://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-est-lyonnais/2018/02/15/elle-essaye-d-attribuer-sa-tentative-de-suicide-a-son-ex-compagnon
============
(période critique septennale des 35 ans - rythmes courts à voir)

jeudi 15 février 2018

prison

16 ans de prison pour avoir tenté de tuer son dentiste Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, mercredi, Zouheir A. à une peine de 16 ans d'emprisonnement pour trois épisodes d'agression au couteau en 2014, dont deux sont qualifiés de tentative de meurtre. Notamment, le 29 avril 2014, Zouheir A. a poignardé son dentiste à Saint-Josse-ten-Noode, se plaignant de ne pas avoir reçu de bons soins dentaires.(...) Le 26 février 2014, le prévenu se trouvait dans le tram 93 de la Stib à Schaerbeek lorsqu'il s'est attaqué à un individu qu'il semblait reconnaître, selon les images des caméras de vidéo-surveillance du tram. Il lui a porté plusieurs coups de poing et des coups de couteau dans le dos. La victime a ensuite été admise à l'hôpital, souffrant d'un pneumothorax. Elle a survécu à ses blessures. Ensuite, le 2 avril 2014, c'est dans le bus 88 de la Stib que le prévenu a agressé une autre personne avec un couteau. (...) "Ce qu'il faut également savoir c'est qu'il l'avait déjà menacé de mort le 27 mars 2018 en lui disant de "faire ses prières d'adieu". Je pense que l'on peut être heureux, dans ce dossier, que personne n'ait trouvé la mort sous les coups de monsieur Zouheir A.", avait-il conclu, requérant une peine de 20 ans de prison, compte tenu de la multiplicité des faits et de la dangerosité de Zouheir A. Source : Belga le 14 février 2018
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=32&t=2289&sid=1548b140b00f05e15f15cfadfe52856d
============
pas trouvé de donnée d'âge ni de naissance concernant le prévenu, mais la succession d'agressions est intéressante à regarder de plus près, car si le jour critique émotionnel hebdomadaire est en cause (et il l'est très fréquemment, car notre "jour de colère" et principal jour des drames) les actes se déroulent toujours le même jour de la semaine ou le jour à côté...
ici ce pourrait bien être le cas, mercredi et jours voisins :
26 février 2014 est mercredi
27 mars 2014 (et non 2018) est jeudi
2 avril 2014 est mercredi
29 avril 2014 est mardi

chute

L'homme tombé dans la Reuss est décédé Lucerne Un homme de 90 ans était tombé dans l'eau glacée mercredi à Lucerne. Le malheureux est décédé à l'hôpital. Agé de 90 ans, il avait été repêché rapidement par la police dans l'eau glacée, puis réanimé avant d'être hospitalisé. Le malheureux avait chuté mercredi vers 9h45 pour une raison inconnue depuis le principal pont routier reliant la gare CFF à la vieille ville. Il est tombé depuis le côté lac du pont qui marque le passage des eaux du lac des Quatre-Cantons dans la Reuss. Lorsqu'une patrouille de police a aperçu le nonagénaire qui flottait sous le pont, l'un des agents a sauté en uniforme dans une eau dont la température ne dépassait pas 5 degrés. Ses collègues ont ensuite tiré les deux hommes vers une rive avec l'aide de passants et d'une bouée de sauvetage. Aussitôt, les secours ont réanimé l'homme âgé avant de le transporter à l'hôpital. La police exclut toute intervention d'un tiers dans le drame.
https://www.24heures.ch/suisse/faits-divers/homme-tombe-reuss-decede/story/29296712
===============
(période critique septennale des 91 ans - rythmes courts à voir)

bébé secoué

Bébé secoué : le procès d'un père accusé du décès de sa fille s'est ouvert Début laborieux ce mercredi du procès d’un homme accusé d’avoir causé la mort de sa fille de 21 mois en novembre 2014 à Papara. La fillette serait décédée du syndrome du bébé secoué. Et son père a reconnu à la barre l’avoir violentée le jour du drame. Elle aurait eu 5 ans aujourd’hui, mais elle ne fêtera plus son anniversaire. Et ce 14 février marque aussi l’ouverture du procès de son père, accusé de l’avoir tuée sans le vouloir. (...)Sur le banc des accusés, un homme de 27 ans, qui comparait libre. Le 27 novembre 2014, son ancienne belle-mère, qui avait la garde de sa fille, lui confie l’enfant pour quelques heures. Une petite qui le craignait, selon les déclarations des proches de la fillette. Mais en début d’après-midi, les pompiers sont alertés par l’accusé. La petite a perdu connaissance. Elle décèdera quelques jours plus tard à l’hôpital des suites d’un traumatisme crânien. Dans un premier temps, l’homme explique que sa fille a chuté d’un banc. Puis il reconnait devant le juge d’instruction l’avoir violemment secouée à plusieurs reprises, car il ne supportait pas ses pleurs. Des aveux réitérés aujourd’hui à la barre. L’accusé, qui n’a jamais été incarcéré jusqu’à aujourd’hui, encourt 30 années de prison. En raison des contretemps du début de l’audience, programmée sur deux jours, le verdict ne devrait être rendu que jeudi dans la soirée.
https://www.tntv.pf/Bebe-secoue-le-proces-d-un-pere-accuse-du-deces-de-sa-fille-s-est-ouvert_a24129.html
============= 
lorsque des données sont présentes il est toujours intéressant de regarder les situations, ici du bébé (pas de données pour le père dont les rythmes courts restent aussi à voir) mais si l'enfant aurait eu 5 ans le 14 février 2018 voici sa situation le jour du drame :
27 novembre 2014 (14/02/2013)(jour critique émotionnel E8 - lendemain du jour critique physique P7, dans un épisode triple critique)
Ve 21
Sa 22
Di 23
Lu 24
Ma 25 P(6)
Me 26 P(7)
Je 27 E(8)
Ve 28 I(26)
Sa 29
Di 30

(même situation que cet autre bébé secoué dont j'ai parlé hier (les bébés ont tendance à se faire secouer généralement lors de situations critiques analogues des rythmes et cycles bébé/gardien)
et on peut donc répéter aussi pour ce gardien :
 "les gardiens doivent savoir que bébé peut pleurer inhabituellement un  jour critique physique et n'être pas commode son jour critique émotionnel (le cas ici) et surtout les gardiens doivent savoir aussi qu'ils sont plus sensibles et peuvent "être sur les nerfs" en période ou jour critique  (rythmes courts restant à voir)"

drame

Brand mit drei Toten: Obduktion Die Todesopfer waren 70, 43 und 13 Jahre alt. Nach dem Brand mit drei Toten auf einem Bauernhof in Obergänserndorf in der Marktgemeinde Harmannsdorf (Bezirk Korneuburg) am Dienstagnachmittag laufen die Ermittlungen zur Klärung der Ursache. Die Staatsanwaltschaft hat die Obduktion der Leichen der beiden Männer und eines Buben angeordnet, teilte Polizeisprecher Johann Baumschlager Mittwochfrüh auf Anfrage mit. Bei dem Brand nach einer Explosion kamen Vater, Sohn und Enkel ums Leben. Die Opfer waren laut Polizei 70, 43 und 13 Jahre alt. Zu den Hinterbliebenen zählen die Ehefrauen der beiden Männer und Geschwister des Buben.Was sich am Dienstagnachmittag in dem Hallenkomplex - eine Maschinenhalle mit landwirtschaftlichen Geräten und eine Scheune, in der u. a. Stroh gelagert war - zugetragen hatte, ist Gegenstand der Ermittlungen des Landeskriminalamtes Niederösterreich. Die Feuerwehr war gegen 14.45 Uhr alarmiert worden. Beim Eintreffen der Helfer stand das Objekt in Vollbrand. (...)
http://www.oe24.at/oesterreich/chronik/niederoesterreich/Brand-mit-drei-Toten-Obduktion/321878134
============
mardi après-midi l'incendie d'un hangar agricole a fait trois morts : grand-père, père et fils âgés respectivement de 70, 43 et 13 ans. on ne sait pas encore ce qui s'est passé mais une explosion a été entendue. (curieusement il s'agit de trois personnes en périodes critiques septennales)

fusillade

Etats-Unis : une tuerie fait 17 morts dans un lycée de Floride, le tireur arrêté et identifié comme un ancien élève Nikolas Cruz, 19 ans, avait posté des messages "très alarmants" sur les réseaux sociaux, avant de passer à l'acte mercredi. Un tireur a tué 17 personnes, mercredi 14 février, dans un lycée à Parkland (Floride), au sud de Miami. Douze autres personnes ont été blessées et hospitalisées. L'auteur de cette tuerie, Nikolas Cruz, 19 ans, a été arrêté. C'est un ancien élève du lycée Marjory Stoneman Douglas, établissement qu'il avait quitté il y a quelques mois.  (...)
https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/floride-une-fusillade-fait-de-nombreux-morts-dans-un-lycee_2610892.html
=============
Nikolas Cruz, born September 24, 1998 (Wikipédia)
la plupart des drames ont lieu le jour critique émotionnel ou jour à côté. c'est également le cas ici. le jour critique émotionnel (toujours le jour de la semaine où nous sommes nés) est alors jour de colère, de rancune et de vengeance... l'épisode critique semestriel est quant à lui un épisode de pulsions d'un rythme semestriel, survenant entre 5 et 7 mois de l'anniversaire ou autour de l'anniversaire, (5/7 mois étant constaté comme semblant être un pic de pulsions mais reste à étudier...)
14 février 2018 (24/09/1998)(veille du jour critique physique P1 et - surtout - du jour critique émotionnel E1 - à 5/7 mois de l'anniversaire)
Di 11
Lu 12
Ma 13
Me 14
Je 15 P(1) E(1)
Ve 16
Sa 17
Di 18 I(26)

(on doit aussi pouvoir recouper ses messages avec ses rythmes par exemple le message menaçant du 24 septembre dernier c'était apparemment le jour de son anniversaire et P18 équivalent du jour critique émotionnel)

drame

Pas-de-Calais : un homme mortellement empoisonné par sa compagne Après une dispute dans la nuit de mardi à mercredi, sa compagne aurait versé de la méthadone dans sa bouteille d'alcool. Un drame s'est déroulé dans la nuit de mardi à mercredi à Nœux-lès-Auxi, petit village du Pas-de-Calais. Après une violente dispute au sein d'un couple, une jeune femme aurait décidé d'empoisonner son compagnon de 29 ans en versant de la méthadone dans sa bouteille d'alcool, selon les informations recueillies par Europe 1. Interpellée chez ses parents. La victime a été retrouvée inanimée mercredi matin vers 7 heures par les pompiers et a succombé avant son arrivée à l'hôpital. Sa compagne avait pris la fuite et s'était réfugiée chez ses parents. Elle y a été interpellée par les gendarmes qui l'ont placée en garde à vue à la brigade territoriale de Saint-Pol-sur-Ternoise. Les premières auditions confirmeraient la piste de l'empoisonnement volontaire.
http://www.europe1.fr/faits-divers/pas-de-calais-un-homme-mortellement-empoisonne-par-sa-compagne-3575102
============
( une violente dispute aurait éclaté entre le couple dans la nuit de mardi à mercredi)
(apparemment drame de la période critique septennale des 28 ans - âge de la jeune femme et surtout rythmes courts des deux personnes à voir)
la jeune femme serait âgée de 24 ans (année P1 - rythmes courts à voir)
pour la victime, c'est lendemain d'un jour critique physique P19 :
14 février 2018 (15/01/1989) (lendemain du jour critique physique P19 dans un épisode triple critique fort un mois après l'anniversaire 29 donc épisode critique semestriel au sortir de la période critique septennale des 28 ans)
Me 7
Je 8
Ve 9
Sa 10 I(26)
Di 11 P(17) E(8)
Lu 12 P(18)
Ma 13 P(19)
Me 14
Je 15

meurtre

Affaire Maëlys : à Pont-de-Beauvoisin, le chagrin et la colère des habitants après les aveux de Nordahl Lelandais  Le silence enfin brisé de Nordahl Lelandais, qui a avoué mercredi le meurtre de Maëlys, a poussé des habitants de la commune où la fillette avait disparu fin août à se réunir en hommage. ll a donc fini par avouer. L'affaire de la disparition de la petite Maëlys à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, a connu mercredi un dénouement inattendu après presque six mois d'enquête. Le suspect numéro un, Nordahl Lelandais, est passé aux aveux, mais il affirme que le décès de la fillette était involontaire, sans en expliquer les circonstances. (...) "Pourquoi a-t-il fait ça ?"(...)La thèse de l'accident laisse dubitatif.(...)Cette vérité, tout le monde l'attend encore car dans le village, malgré les aveux, personne ne croit à la thèse de l'accident.
http://www.europe1.fr/societe/affaire-maelys-a-pont-de-beauvoisin-le-chagrin-et-la-colere-des-habitants-apres-les-aveux-de-nordahl-lelandais-3574988

Wikipédia : L'affaire Maëlys est une affaire criminelle française qui a pour point de départ la disparition inexpliquée d'une fillette de huit ans, Maëlys de Araujo, le dimanche 27 août 2017 vers trois heures du matin, lors d'une réception de mariage dans la salle des fêtes de la commune de Pont-de-Beauvoisin, en Isère. L'enquête s’oriente par la suite vers un enlèvement, suivi d'une séquestration et d'un possible meurtre. Un suspect, Nordahl Lelandais, âgé de 34 ans, est mis en examen pour enlèvement et séquestration d'un mineur de 15 ans.(...) Le 14 février 2018, le suspect reconnait avoir tué l'enfant et conduit les enquêteurs dans la forêt du massif de la Chartreuse, là où il a déposé le corps de l'enfant.
=============
Nordahl Lelandais, né le 18 février 1983 à Boulogne-Billancourt (source pour son heure de naissance : Didier Geslain, acte de naissance), (Astrothème)
Nordahl Lelandais, né le 18 septembre 1983 à Boulogne-Billancourt, est un ancien militaire français spécialisé dans la cynotechnie. Wikipédia
==========
deux données de naissance : il faut donc attendre de voir quelle est la bonne. il semble cependant d'ores et déjà s'agir d'un drame de la pédophilie septennale. (période critique septennale des 35 ans) Maelys a hélas rencontré un criminel pédophile...
(les pulsions pédophiles sont considérablement accentuées en période critique septennale, et la période critique septennale des 35 ans est probablement celle "la plus à risques" avec, venant en second, celle des 28 ans.)

édit 16/02 :
Le 18 février, il aura 35 ans. Cet anniversaire, Nordahl Lelandais le passera en prison.
http://www.ledauphine.com/isere-nord/2018/02/14/qui-est-nordahl-lelandais
apparemment - si c'est juste - bien 18 février 1983 à retenir...

drame

Drame familial à Millau : la fille mise en examen pour meurtre Retrouvée sur place en « état de prostration », la quinquagénaire avait rapidement avoué vouloir tuer ses parents avant de tenter de se suicider. Une Millavoise âgée de 57 ans a été mise en examen à Montpellier pour «meurtre sur ascendant et tentative de meurtre sur ascendant», a indiqué le procureur de la République Christophe Barret. Le 23 janvier, sa mère, âgée de 87 ans, avait été retrouvée morte dans le pavillon familial, rue Jules Massenet à Millau. Selon les premières constatations, la victime aurait été «étranglée ou étouffée avec un oreiller». Son mari, père de la principale suspecte, avait également était découvert dans le pavillon dans un état critique. «On a manifestement affaire à quelqu’un de dépressif» Retrouvée sur place en « état de prostation », la quinquagénaire avait rapidement avoué vouloir tuer ses parents avant de tenter de se suicider. «Elle a indiqué d’être sentie dépassée par la situation de santé de sa mère et par la sienne» a précisé Christophe Barret, procureur de la République.(...)
http://www.centrepresseaveyron.fr/faits-divers/drame-familial-a-millau--la-fille-mise-en-examen-pour-meurtre-GJ597976
=============
(dépression de la période critique septennale des 56 ans - rythmes courts à voir)

suicide

Un homme de 57 ans est mort dans sa cellule à la prison de Sion. La thèse du suicide serait privilégiée. Selon deux sources officieuses, d'après les premiers éléments de l'enquête, l'hypothèse d'un suicide serait privilégiée après la mort d'un détenu à la prison de Sion dimanche. Ce Portugais âgé de 57 ans a été retrouvé inanimé dans sa cellule à la prison de Sion, selon un communiqué de l'Etat du Valais diffusé mercredi. Malgré l'intervention d'un agent de détention, puis des secouristes, l'homme n'a pas pu être ranimé et est décédé sur place. Selon nos informations, à ce stade de l'enquête, l'intervention d'un tierce personne est exclue, tout comme une bagarre entre détenus. Le défunt, domicilié en Valais, était détenu en prison préventive dans une cellule individuelle fermée, indique le service pénitientiaire valaisan qui ne donne aucune autre information. Une enquête a été ouverte par le Ministère public qui ne fait aucun commentaire sur cette affaire. Quant au fait que la nouvelle du décès a été rendue publique seulement trois jours plus tard, ce retard de communication proviendrait d'un malentendu entre divers services de l'Etat.
https://www.lacote.ch/articles/suisse/prison-de-sion-un-detenu-decede-736481
==========
(période critique septennale des 56 ans : les périodes critiques septennales sont des "périodes à risque". et il doit arriver assez fréquemment que les gens aillent en prison en  raison de "comportements septennaux"...)

mercredi 14 février 2018

drame

Il tue deux enfants de 5 et 7 ans : «je ne peux m'empêcher de penser à tuer»  Vincent Murphy a comparu devant la Cour du Colorado pour le meurtre de son petit-frère, âgé de 9 ans, et de sa petite sœur, âgée de 7 ans. Les faits se sont déroulés en octobre dernier à Colorado Springs, aux Etats-Unis. Le jeune homme, âgé de 19 ans, a poignardé à trois reprises sa petite soeur Sophia, 7 ans, puis a porté trois coups de couteau à son petit frère Noah, 9 ans. Les deux enfants ont succombé à leurs blessures. Puis il s'en en pris à son père en le poignardant au cou. Jefferson Murphy, le papa, est parvenu tout de même à maîtriser son fils en attendant l'arrivée de la police. Sa mère et ses deux autres frère et soeur, âgés de 12 et 17 ans, n'ont pas été blessés. «Je ne peux m'empêcher de penser à tuer des gens» a expliqué le meurtrier. Il a déclaré avoir acheté le couteau et l'avoir caché dans sa chambre. A la fin de l'audience, les juges ont estimé qu'il était responsable de ses actes au moment des faits. Il sera donc jugé pour double meurtre et tentative de meurtre Source : Crime Online le 12 février 2018
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=33&t=2285&sid=0fff4fcafdff9442ddde3dc89fb1e0f3
=============
17 octobre 2017 (10/11/1997)(lendemain du jour critique émotionnel E1 - à proximité de l'anniversaire 20 donc épisode critique semestriel et arrivée de la période critique septennale des 21 ans)
Ve 13
Sa 14
Di 15 P(12)
Lu 16 E(1)
Ma 17
Me 18
Je 19

guéri

Insolite Un plongeon dans l'eau glacée soulage définitivement un homme de ses douleurs chroniques Un homme de 28 ans, opéré du nerf sympathique pour des rougeurs, est parvenu à se débarrasser de ses douleurs post-opératoires en plongeant dans l'eau froide. On connaissait les bienfaits de la cryothérapie sur la récupération musculaire. Aujourd'hui, il semblerait que l’eau froide soit efficace contre les douleurs chroniques. Un homme de 28 ans a soulagé de fortes douleurs post-opératoires en nageant dans de l’eau glacée. Atteint de rougeurs aux visages, cet homme a subi une sympathectomie thoracique endoscopique. Soit une opération visant à sectionner le nerf sympathique, ce qui empêche ainsi les rougissements. Mais elle a aussi engendré de sévères conséquences : l’homme a commencé à ressentir d’importantes douleurs au niveau de la poitrine. Les médecins lui ont prescrit des anti-douleurs et de la physiothérapie, sans succès. Avant de subir cette opération, le patient pratiquait le triathlon, il était donc habitué à la nage en eau libre. Pour se détendre, il a décidé, sans prévenir ses médecins, d’aller nager. Il a plongé une minute dans l’eau froide. "Dès que je me suis retrouvé dans l’eau, j’ai eu une vision en tunnel. Pour la première fois depuis des mois, j’ai complètement oublié la douleur ou la peur de ressentir des douleurs fulgurantes dans la poitrine quand je bougeais. (…) Lorsque je suis sorti de l’eau, j’ai réalisé que mes douleurs neuropathiques avaient disparu. Je ne pouvais pas y croire", explique-t-il au BMJ. Plus étonnant encore, les douleurs ne sont pas revenues depuis cette baignade. Un cas inexpliqué Pour les scientifiques, ce cas unique ne permet pas de garantir qu’une exposition à l’eau froide a un lien avec la diminution de la douleur. Néanmoins, ils reconnaissent que dans ce cas précis aucun autre facteur ne peut expliquer pourquoi l’homme ne ressent plus de douleurs aujourd’hui. Plusieurs choses peuvent l’expliquer selon les scientifiques: le choc de l’eau froide a pu provoquer une réaction du système nerveux et donc une altération de la perception de la douleur. La disparition de celle-ci peut aussi s’expliquer par le retour de cet homme à une activité physique. En nageant malgré sa crainte d’avoir mal, il aurait en quelque sorte brisé le cercle vicieux dans lequel il était : pas d’exercice car trop de douleurs, et des douleurs liées au manque d’exercice. Les chercheurs recommandent de mener des recherches approfondies sur le sujet. Ce cas unique n’est donc pas une recommandation à plonger dans l’eau froide si vous ressentez des douleurs chroniques
https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/24539-Un-plongeon-l-eau-glacee-soulage-definitivement-homme-douleurs-chroniques
===========
il est vrai que la médecine ne connaît pas les rythmes et cycles humains... :-) il serait intéressant de regarder la situation précise des rythmes courts le jour de la guérison... (période critique septennale des 28 ans)
(nos jours et épisodes critiques sont des "portails" pour un tas de choses... y compris d'entrée et de sortie de nombreux maux et maladies...)

meurtre

L’étrange mort de Natalie, 19 ans : elle aurait engagé un homme pour la tuer  Début janvier, une jeune femme de 19 ans a été retrouvée morte dans le Colorado. Alors qu’un suspect a été arrêté la semaine dernière, ce dernier affirme avoir été engagé par la victime qui voulait mourir. (...)Dans un premier temps, ses proches ont cru qu’elle avait été tuée par un homme contre qui elle avait obtenu une ordonnance de restriction parce qu’il la harcelait. Mais ce dernier, qui a été arrêté, a toujours nié les faits. Finalement, la semaine dernière, un autre suspect, Joseph Lopez, 22 ans, a été interpellé et inculpé pour meurtre au premier degré, indique ABC. Interrogé par la police, il affirme toutefois avoir simplement répondu à l’appel lancé par Natalie Bollinger sur Craigslist, un site de petites annonces en ligne. Elle aurait écrit : «je veux mettre un contrat sur ma tête». Joseph Lopez aurait alors décidé de lui répondre le 28 décembre. En trois heures, ils auraient échangé plus de 100 messages. A la police, le suspect a expliqué souffrir de dépression et d’idées suicidaires et a raconté comment il avait inventé un personnage lorsqu’il s’adressait à Natalie Bollinger. Un personnage de meurtrier qui lui aurait permis de convaincre la jeune femme de l’engager pour mourir. Ils ont prié ensemble Au cours de leur discussion, les deux ont établi la façon dont Natalie souhaitait être tuée. Elle en serait arrivée à la conclusion qu’elle voulait qu’on lui tire dessus très rapidement. D’après le suspect, elle voulait «être à genoux et être exécutée par derrière pour ne pas voir l’arme». Lorsqu’il lui aurait demandé combien elle comptait le payer, elle lui aurait répondu : «entre des centaines et des milliers de dollars, ça dépend». Parce qu’il n’avait pas de revolver, c’est celui de Natalie Bollinger qui a été utilisé lors du meurtre. Elle lui aurait même proposé de garder l’arme une fois son «travail» effectué. Joseph Lopez s’est donc rendu chez la jeune femme où il est venu la récupérer pour la conduire sur le lieu où elle voulait mourir. Dans la voiture, les deux ont continué à parler. D’après le suspect, il «faisait tout pour gagner sa confiance afin de pouvoir, au dernier moment, la convaincre que c’était une mauvaise idée». Mais la victime aurait expliqué qu’elle avait besoin de «s’éloigner de son petit ami» tout en refusant de lui faire du mal ou de le quitter. Finalement, Natalie Bollinger, après n’avoir pas trouvé l’endroit parfait pour mourir, aurait décidé de retourner chez elle. Là, parce que Joseph Lopez aurait été incapable de tirer, elle aurait pris l’arme pour se suicider. Une version que le suspect a finalement changé, expliquant avoir prié avec la jeune femme avant d’appuyer sur la gâchette, les yeux fermés. Il serait ensuite parti en attrapant le sac à main et l’arme de la victime. Joseph Lopez a été incarcéré sans possibilité de remise en liberté sous caution. Il n’a pas encore annoncé s’il allait plaider coupable ou non.
http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/L-etrange-mort-de-Natalie-19-ans-elle-aurait-engage-un-homme-pour-la-tuer-1459874
============
Natalie Bollinger Date of birth: February 24th, 1998 Date of passing: December 29th, 2017
Joseph Michael Lopez 6/6/95 arrested for the murder of Natalie Bollinger.
la victime :
29 décembre 2017 (24/02/1998) (donne un jour neutre... sauf à deux mois de l'anniversaire 20)

le suspect, par contre... se trouvait dans son jour critique intellectuel i26 (jour critique du cerveau) en épisode critique semestriel à l'issue de la période critique septennale des 21 ans :
29 décembre 2017 (6/06/1995)
Ma 26 P(6) E(8)
Me 27 P(7)
Je 28
Ve 29 I(26)
Sa 30
Di 31

drame

Somme : un agriculteur retrouvé mort, tué à coups de marteau C'est dans sa ferme, à Allery, que cet homme de 55 ans a été retrouvé mort mardi 13 février. Selon la presse locale, la victime a été frappée à la tête avec un marteau. Un suspect est en garde à vue. Une ferme située à Allery, dans la Somme. C'est son frère qui a fait la découverte du corps inerte. D'après le Courrier Picard, l'homme âgé de 55 ans est décédé des suites de plusieurs coups de marteau portés à la tête. Le journal avance également qu'une violente altercation pourrait être à l'origine de l'homicide. Malgré leur arrivée sur place dans les plus brefs délais, selon France 3 Picardie, gendarmes, pompiers et policiers n'ont pas pu sauver la victime. Le média régional précise que selon les premiers éléments de l'enquête, "il s'agirait d'un crime". Un suspect aurait déjà été interpellé et placé en garde à vue mardi soir. Tandis que le village de quelque 750 habitants est sous le choc du drame.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/somme-un-agriculteur-retrouve-mort-tue-a-coups-de-marteau-7792257402
=============
situations des deux personnes à voir... les altercations peuvent être d'autant plus violentes qu'elles interviennent en période critique (période critique septennale des 56 ans pour la victime - rythmes courts des deux personnes à voir)
édit : (l'agresseur serait âgé de 20 ans, et donc en période critique septennale des 21 ans - le motif serait "futile")