mardi 21 novembre 2017

drame

Incendie suspect, mort tragique et trois familles à la rue Les enquêteurs de la Sûreté du Québec travaillent à déterminer les liens entre deux événements survenus à Saint-Pie et à Saint-Damase, au cours desquels une femme a perdu la vie et trois familles se sont retrouvées à la rue. La journée des policiers a débuté lorsque le service incendie de Saint-Pie leur a transféré l’enquête au sujet d’un feu d’origine suspecte survenu vers 5 h, samedi matin, dans un triplex de l’avenue Jacques-Cartier. Plusieurs foyers d’incendie avaient été découverts dans le logement du deuxième étage où habitait un couple, à ce moment-là introuvable. L’homme s’est rapporté à la police lorsqu’il a eu connaissance des événements. Après une douzaine d’heures de ratissage par les policiers, la femme de 37 ans a été retrouvée, grièvement blessée, dans un champ situé à proximité de sa voiture accidentée, rang de la Presqu’île, à Saint-Damase. Elle a été transportée en hélicoptère à l’hôpital de Saint-Hyacinthe, où son décès a été constaté vers 20 h. Période difficile Le couple était en instance de séparation. La dame présentait des signes de dépression, rapporte son conjoint, en entrevue­ à La Voix de l’Est. « C’est un suicide, a-t-il confié sans hésitation. Ça fait deux fois qu’elle [fait une tentative]. La semaine passée, dimanche, je promenais mon chien et quand je suis revenu, elle avait laissé une lettre me disant qu’elle avait le mal de vivre, qu’elle ne voulait plus vivre, que c’était son choix, de respecter ça. J’ai fait le 9-1-1 et on l’a retrouvée. Elle était à Farnham­. Elle a été transportée à l’hôpital, qui ne l’a pas gardée. Hier (samedi), elle a réussi sa tentative­ de suicide. » L’homme dit ne pas comprendre pourquoi l’hôpital qui avait accueilli sa conjointe ne l’avait pas gardée jusqu’à ce qu’elle prenne du mieux. « Il y a des choses qui auraient pu être évitées. Faut croire que le système en a décidé autrement... », a-t-il laissé tomber. Puisqu’ils traversaient une période difficile, il n’était pas à l’appartement la nuit de l’incendie. Il a su ce qui se passait lorsque son ancienne conjointe — la mère de ses enfants — l’a appelé pour savoir où il était, raconte-t-il. La Sûreté du Québec­ l’avait contactée pour savoir si leurs deux enfants étaient avec elle. Les trois enfants de la victime se trouvaient quant à eux avec leur père.
https://www.lavoixdelest.ca/actualites/en-region/incendie-suspect-mort-tragique-ettrois-familles-alarue-88e11a0739d93e87279c38331a5a0a16
==============
il faut peut-être remonter à la période critique septennale des 35 ans pour voir si  dépression septennale et début des problèmes... ensuite vérifier le jour critique émotionnel : il est hebdomadaire toujours le même jour de la semaine (celui où on est né) et probablement le plus fréquent jour de suicide (ou le jour à côté). tentative et seconde tentative - réussie - semblent avoir eu lieu samedi/dimanche donc au même moment. connaître son jour critique émotionnel permet de mieux comprendre les accès de désespoir, et prévenir.

retrouvé mort

Félix .. retrouvé mort en Californie  Le corps d’un jeune homme de Sherbrooke, qui était porté disparu depuis deux semaines à Arcata, en Californie, a été retrouvé lundi. Dans une entrevue avec La Presse canadienne, la police d’Arcata a confirmé que le cadavre retrouvé était bel et bien celui du Canadien recherché. Selon un porte-parole de la police, le corps .. a été retrouvé dans un marais situé dans un parc de la ville. (...) Pour le moment, la police ne soupçonne pas d’élément criminel dans cette affaire.(...)
http://journalmetro.com/actualites/national/1247686/le-corps-de-felix-desautels-poirier-retrouve/
===========
Felix was last seen on November 6, 2017 (disparition en épisode critique P17/P19 - équivalent du jour critique émotionnel - et jour critique intellectuel i9)
6 novembre 2017 (27/12/1991) 
Ve 3 E(8)
Sa 4
Di 5
Lu 6 P(17) I(9)
Ma 7 P(18)
Me 8 P(19)
Je 9
Ve 10 E(15)

lundi 20 novembre 2017

forcené

Ce samedi, une quinzaine de militaires de la compagnie de gendarmerie de Béziers ont été mobilisés pour prendre en charge un homme de 57 ans qui s'était retranché dans son domicile et avait sorti deux armes à feu. Les voisins donnent l'alerte Tout avait débuté la veille, quand l'homme avait été hospitalisé après une tentative de suicide. Ce samedi matin, les services médicaux avaient décidé de le renvoyer à son domicile. A son arrivé à Nissan, les voisins ont alerté les pompiers qu'il divaguait bizarrement dans la rue. Quand le médecin du Smur de Béziers et deux ambulanciers sont arrivés sur place, l'homme les a menacés. Tout de suite, un périmètre de sécurité a été mis en place et un négociateur a été dépêché sur les lieux de l'incident. Par chance, l'homme est très rapidement sorti de son domicile alors que le négociateur venait tout juste de rentrer en contact avec lui. Les militaires l'ont maîtrisé. Les médecins n'ont pas souhaité l'hospitalier et il a été placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Capestang. Deux armes de poing et un fusil de chasse ont été retrouvés à son domicile et ont été saisis.
http://www.midilibre.fr/2017/11/20/biterrois-forcene-retranche-a-nissan-quinze-gendarmes-mobilises-samedi,1590903.php
================
(période critique septennale des 56 ans - rythmes courts à voir : ils expliquent souvent des comportements)

suicide

Calais : le corps d’une femme repêché après une chute d’un ferry La jeune femme se serait jetée du ferry selon les images de vidéo-surveillance.  Le corps d’une femme de 28 ans qui a chuté d’un ferry en partance pour Douvres, en Angleterre, a été repêché dimanche après-midi à l’entrée du port de Calais. "La capitainerie a appelé les services de pompiers vers 12h50 après avoir vu sur des images de vidéo-surveillance du port de Calais une femme chuter d’un ferry", ont indiqué les pompiers. "Personne dépressive" Cette femme "se serait jetée du ferry", selon des images de vidéo-surveillance, a indiqué le parquet de Boulogne-sur-Mer qui précise qu’il s’agirait, selon l’entourage de la jeune femme, "d’une personne dépressive". "Selon des papiers retrouvés à proximité, il semblerait que ce soit une personne d’origine roumaine", a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais. Une enquête judiciaire est en cours pour déterminer les circonstances du décès.
http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2017/11/20/calais-le-corps-d-une-femme-repeche-apres-une-chute-d-un-ferry
===============
(période critique septennale des 28 ans - rythmes courts à voir)

Manson

Le tueur et gourou américain Charles Manson est mort Avec ses adeptes, la « Manson Family », il avait tué, en août 1969, sept personnes à Los Angeles. Sa condamnation à mort en 1970 avait été commuée en prison à perpétuité.  Le gourou américain Charles Manson, responsable du meurtre de la première femme de Roman Polanski, Sharon Tate, est mort, dimanche 19 novembre. Il avait 83 ans. Le meurtrier à la croix gammée tatouée sur le front avait été conduit en urgence dans un hôpital de Bakersfield, en Californie, jeudi. (...)A la fin des années 1960, Manson avait incité ses adeptes, pour l’essentiel des jeunes femmes, à assassiner sept personnes dans le cadre d’un plan visant à provoquer un conflit racial, estimaient les procureurs. « Synonyme du mal » Sharon Tate, qui avait 26 ans et était enceinte de huit mois, avait succombé à 16 coups de couteau le 9 août 1969, dans la villa où elle vivait avec Roman Polanski, dans le secteur de Benedict Canyon à Los Angeles. Quatre amis du couple avaient aussi été tués à l’arme blanche ce jour-là par des adeptes de Manson, qui avaient tracé le mot « Pig » (porc) avec du sang, sur la porte d’entrée de la résidence du couple, avant de s’enfuir. Roman Polanski se trouvait alors en Europe. La nuit suivante, les adeptes de Manson avaient poursuivi leur équipée meurtrière en tuant deux autres personnes. Si Charles Manson n’a pas tué personnellement ses victimes, il a été reconnu coupable d’avoir commandité les crimes. Il avait aussi été reconnu coupable d’avoir ordonné le meurtre de deux autres personnes durant l’été 1969. (...)
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/11/20/le-gourou-americain-charles-manson-responsable-du-meurtre-de-la-femme-de-roman-polanski-sharon-tate-est-mort_5217387_3222.html
=============
(*12/11/1934) décès en période critique septennale des 84 ans, la veille de son jour critique émotionnel E1 à proximité de l'anniversaire)(hospitalisé jeudi jour critique physique P7)
(un gourou en plein délire : le massacre de 1969 est lié à la situation en période critique septennale des 35 ans, lors d'un épisode triple critique fort dont notamment l'épisode P17/P19 équivalent du jour critique émotionnel et i17 jour critique du cerveau) :
le 9 août 1969 (12/11/1934)
Ma 5
Me 6
Je 7
Ve 8 I(17)
Sa 9 P(17)
Di 10 P(18)
Lu 11 P(19) E(8)
Ma 12
Me 13
Je 14
Ve 15

la psychiatrie et la médecine devraient découvrir les rythmes et cycles psychiques humains, car elles ne les connaissent pas encore...  
http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/2017/11/rythmes-et-cycles-ou-la-meteo-de-lhumeur.html

retrouvée morte

Joué-lès-Tours : découverte du corps d'une femme de 35 ans dans le parc de la Rabière Le corps inanimé d'une femme de 35 ans a été découvert dimanche 19 novembre dans le parc de la Rabière à Joué-lès-Tours en Indre-et-Loire Une personne pendue a été découverte dimanche 19 novembre dans le parc de la Rabière à Joué-lès-Tours en Indre-et-Loire, au niveau des jeux d'enfants. Il s'agirait d'une femme de 35 ans. On ne connait pas les causes du décès. La police nationale, saisie de l'enquête, devrait déterminer s'il s'agit d'un suicide ou non.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/indre-loire/joue-tours/joue-tours-decouverte-du-corps-femme-35-ans-parc-rabiere-1368741.html
=========
(période critique septennale des 35 ans - rythmes courts à voir)

dimanche 19 novembre 2017

drame

Un jeune garçon de 21 ans poignarde mortellement sa grand-mère de 85 ans à Toulouse Le drame s'est noué à huis-clos entre 18 heures 30 et 19 heures ce dimanche soir dans une grande maison de la rue Jean Micoud, dans le quartier Guilhemery, à Toulouse. Dans cette vaste demeure, divisée en deux habitations, vivent une dame âgée de 85 ans et dans l'autre aile sa fille et son petit-fils, âgé, lui, de 21 ans. Pour une raison encore inconnue, ce dernier a pénétré chez sa grand-mère en fin de journée et l'a poignardé au niveau du thorax, lui causant une blessure mortelle au niveau du cœur. Le jeune homme, qui a été arrêté peu après les faits, a été immédiatement placé en garde à vue au commissariat central de Toulouse. Aucune information n'a encore filtrée quant aux motifs qui l'ont poussé à accomplir ce terrible geste. L'arme du crime a été retrouvée par les policiers dans le jardin. (...)
https://www.ladepeche.fr/article/2017/11/19/2687760-jeune-garcon-21-ans-poignarde-mortellement-grand-mere-85-ans.html
================
(périodes critiques septennales communes ou successives des 21 et 84 ans - rythmes courts des deux personnes à voir)

drame

Gard: Un quadragénaire retrouvé mort chez lui, le fils de sa compagne interpellé Un homme de 23 ans a été interpellé par les gendarmes et placé en garde à vue, samedi après-midi, sur un chantier à Alès, dans le Gard. Un peu plus tôt, le matin, le corps d’un quadragénaire avait été retrouvé par sa compagne dans sa maison, à Rodilhan, une commune de quelque 3.000 habitants, rapporte Objectif Gard. Le suspect serait passé aux aveux Le suspect ne serait autre que le fils de la compagne du quadragénaire. Selon le site d’actualité, la victime présentait de nombreuses traces de coups à la tête. L’arme du crime aurait été retrouvée, et le meurtrier présumé serait passé aux aveux lors de son interrogatoire. Une enquête pour meurtre a été ouverte. Elle devra notamment tenter d’expliquer dans quelles circonstances exactes ce Gardois de 44 ans est mort.
http://www.20minutes.fr/faits_divers/2171755-20171119-gard-quadragenaire-retrouve-mort-chez-fils-compagne-interpelle
=============
(année P1 - rythmes courts à voir)

drame

Mort d’un bébé dans l’Eure : une nourrice mise en examen Une assistante maternelle a été mise en examen à Évreux, hier, pour « coups mortels sur mineur de 15 ans ». Elle est suspectée d’être à l’origine de la mort d’un bébé, survenue en janvier 2014. Comme nous le révélions sur notre site internet www.paris-normandie.fr, une assistante maternelle, âgée d’une quarantaine d’années, a été placée en garde à vue, mercredi matin, à Évreux, suite à la mort d’un nourrisson, le 10 janvier 2014 
http://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/mort-d-un-bebe-dans-l-eure--une-nourrice-mise-en-examen-MB11459588
================
(situations gardienne et bébé à voir le jour du drame)

bébé secoué

« La juridiction a été sévère ». C’est la conclusion que tirait Me Déborah Carmagnani, avocate de la défense, quelques minutes après le prononcé du verdict condamnant Mickaël Kreutz à quatorze années de réclusion criminelle. Si elle était de suite décidée à faire appel, son client, jugé pendant trois jours pour avoir commis volontairement des violences sans intention de donner la mort à Shayna, sa fille de sept semaines, le 25 septembre 2015, ne l’était pas du tout. « A priori, il accepte la décision. Il ne souhaite pas faire appel, pour ne pas revivre ça, ne pas faire revivre ça à son ex-compagne. Il dit qu’il a pu avancer. » Avancer sur son passé.(...)
la naissance de Shayna, le 7 août 2015,
http://www.estrepublicain.fr/edition-de-bar-le-duc/2017/11/18/bebe-secoue-14-ans-de-reclusion
==============
25 septembre 2015 (7/08/2015)
Ma 22 P(1)
Me 23
Je 24
Ve 25 E(22) I(17)
Sa 26
Di 27 P(6)
Lu 28 P(7)

bébé en jour double critique émotionnel et intellectuel : ce ne sont pas spécialement des jours de pleurs (quoi que, dans une situation inhabituelle) et c'est donc la situation du père qui serait aussi à voir ce jour-là. (pas trouvé de donnée)

drame

Kansas : il démembre son épouse sous les yeux de ses enfants L’arrestation de Justin Rey remonte au 24 octobre dernier. Ce jour-là, cet Américain de 35 ans est retrouvé dans un entrepôt de containers à Lenexa (Kansas) avec ses deux fillettes, blotties contre lui. L’une a 2 ans. L’autre n’est qu’un nourrisson de quelques jours à peine. Non loin du trio, les officiers tombent également sur une grosse glacière. L’odeur qui s’en échappe est terrible. Rien d’étonnant à cela : à l’intérieur se trouve le corps démembré d’une femme. “C’est mon épouse“, avoue Justin aux officiers…(...)
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=33&t=2007&sid=cf9c617d8a48700c25a556d38e43a0b6
===================
(période critique septennale des 35 ans - rythmes courts à voir) 

drame

Bluttat in NRWMutter erstochen - zehnjähriges Kind alarmiert die Polizei  Eine 35 Jahre alte Frau ist in Bad Oeynhausen (Kreis Minden-Lübbecke) umgebracht worden. Ihr zehn Jahre altes Kind habe die Polizei am Samstagvormittag darüber informiert, wie Polizei und Staatsanwaltschaft mitteilten. Die Ermittler hätten die Frau mit Stich- und Schnittverletzungen tot im Hausflur gefunden. Ein 36 Jahre alter Mann, der sich mit zwei weiteren Kindern in dem Haus aufhielt, sei als Tatverdächtiger festgenommen worden. Die Ermittler gehen nach ersten Erkenntnissen davon aus, dass der Mann der Lebensgefährte der Toten und der Vater eines der drei Kinder ist. Die Kinder würden nun von Verwandten betreut, hieß es. Die Hintergründe waren zunächst offen.
http://www.focus.de/regional/nordrhein-westfalen/kriminalitaet-frau-umgebracht-kind-ruft-die-polizei_id_7865289.html
===========
un enfant de dix ans a appelé la police après que sa mère âgée de 35 ans ait été mortellement poignardée par son compagnon de 36 ans.
(périodes critiques septennales communes des 35 ans - rythmes courts des deux personnes à voir)

http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/2017/11/rythmes-et-cycles-ou-la-meteo-de-lhumeur.html

drame

Sarcelles: Un policier tue trois personnes avant de se suicider  Un différend avec sa petite amie serait à l'origine du drame...Un policier de 31 ans a tué samedi en début de soirée à Sarcelles (Val-d’Oise) trois personnes avec son arme de service et en a blessé trois autres avant de se suicider, a-t-on appris de source policière, confirmant une information du Parisien. D’après les premiers éléments de l’enquête, ce fonctionnaire de police en poste à Paris a tué trois personnes, dont son beau-père, et blessé sa belle-mère, sa compagne et la sœur de cette dernière dans ce qui s’apparente à un « drame familial », avant de retourner l’arme contre lui, a rapporté la source policière. Deux des victimes « n’avaient aucun lien » avec le policier Le drame s’est produit vers 20h45 dans le vieux Sarcelles, à environ 300 mètres de la mairie de cette commune située au nord de Paris. L’homme a d’abord tué deux personnes qui se trouvaient « sur la voie publique », selon la source policière. (...) le policier a ensuite tiré sur sa petite amie qui lui aurait annoncé peu de temps auparavant son intention de rompre. Grièvement blessée au visage, elle se trouvait dans une voiture stationnée devant un pavillon. Selon une source policière, le fonctionnaire est entré dans le pavillon où habite la famille de sa petite amie, a tué le père de celle-ci avant de blesser grièvement la mère et la sœur de la jeune femme, dans le jardin. Le gardien de la paix a été retrouvé mort dans le jardin.(...)
http://www.20minutes.fr/societe/2171655-20171119-sarcelles-policier-tue-trois-personnes-avant-suicider
Arnaud Martin, policier de 31 ans, a tué trois personnes avec son arme de service et blessé grièvement sa compagne, avant de se suicider, samedi soir à Sarcelles (Val-d'Oise).
===============
(pas d'épisode critique des cycles longs, ici, mais rythme semestriel et rythmes courts sont à voir : ils sont autant de "détonateurs", en particulier le jour critique émotionnel ou moins souvent le jour critique intellectuel - ce dernier peut-être à ne pas exclure ici face à un comportement qui ressemble aussi un peu à celui d'un "tueur de masse")

http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/p/analyser_25.html

samedi 18 novembre 2017

drame

Une adolescente tuée par une ruade de jument La jeune fille de 16 ans a reçu un coup de sabot à la tempe. Jeudi, aux écuries de Chuisnes, dans l'Eure-et-Loir, une adolescente a été tuée par une jument, rapporte L'Écho Républicain. La victime et une amie ramenaient les chevaux du paddock au box. Un bruit venu de la forêt a effrayé l'une des juments, qui a fait un bon en avant et donné un coup de sabot à la tempe de l'adolescente. Venant d'un animal d'à peu près 600 kilos, le coup s'est révélé fatal.(...)
http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2017/11/18/une-adolescente-tuee-par-une-ruade-de-jument
( jeudi 16 novembre 2017, vers 17 h 15)
=============
(situations à voir)

drame

Il aurait secoué et tué son bébé : «J'ai honte de ce que j'ai fait» (...) Et le tribunal de dérouler à nouveau dans le détail la soirée du 30 octobre 2013, lors de laquelle le militaire aujourd'hui âgé de 32 ans aurait mortellement secoué son fils, Théo, 2 mois et demi. (...)  lorsque son fils braillait. Ce soir-là, il n'a pas ce réflexe. Il prend l'enfant par les aisselles, le secoue en criant «Tu vas fermer ta gueule maintenant ?» puis le recouche en le lâchant, vraisemblablement 10 à 15 centimètres au-dessus du matelas. Alerté par des pleurs anormaux, «qu'il n'avait jamais entendus jusque-là», l'homme revient rapidement au chevet de son fils, inerte et semi-comateux. «En panique», d'après son ami, il hésite à amener le petit aux urgences. Il ne le fera que quelques heures plus tard. Les lésions sont irréversibles et Théo succombera une semaine plus tard, le 6 novembre. Entre-temps, les deux parents sont placés en garde à vue. Ce n'est qu'au bout de 42 heures que Thibaud Couchies avouera sa faute, lors d'une confrontation avec sa compagne «anéantie.»(...)
https://www.ladepeche.fr/article/2017/11/17/2686431-j-ai-honte-de-ce-que-j-ai-fait.html
===========
(période critique septennale des 28 ans - rythmes courts à voir, les bébés ayant tendance à être secoués lorsque le gardien se trouve en jour ou épisode critique mais aussi lorsque bébé se trouve en jour critique physique jour de possibles pleurs importants)

drame

Incendie mortel du Lot-et-Garonne: un «possible drame conjugal»  Au moins un corps a été retrouvé aujourd'hui en milieu d'après-midi dans la maison calcinée d'une famille de quatre personnes à Bazens, un village du Lot-et-Garonne, a appris l'AFP de source proche du dossier. Les secours ont continué l'opération de déblaiement des décombres de cette maison, à la recherche des parents et de leurs deux enfants. L'origine accidentelle de l'incendie mortel est "peu probable", a estimé le parquet d'Agen dans un communiqué. Les enquêteurs, qui ont retrouvé deux bidons d'essence dans un hangar à proximité, étudient plusieurs pistes dont celle d'un "possible drame conjugal", a ajouté le parquet, précisant que deux corps avaient été retrouvés. Toujours selon une source proche du dossier, le père est moniteur sportif dans le centre de détention voisin d'Eysses. Dépressif, il se trouvait en arrêt maladie tandis que la mère est professeur de natation à la piscine de Nérac. Ce matin, les deux enfants du couple ne se sont pas présentés à leurs établissem
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/11/17/97001-20171117FILWWW00210-incendie-d-une-maison-en-lot-et-garonne-un-corps-retrouve-la-famille-recherchee.php
=================
(le père serait âgé de 37 ans et il faut donc probablement remonter à la période critique septennale des 35 ans pour tenter de voir l'origine de problèmes, notamment d'une dépression septennale. rythmes courts des deux parents à voir, les drames conjugaux étant fréquemment liés à la situation psychique des personnes, notamment tensions du jour critique émotionnel)

chute

Un homme fait une chute de 25 mètres à Poitiers Un homme a fait une chute du toit du restaurant le "Rooftop"au TAP à Poitiers.  Les pompiers et le Samu ont été dépêchés sur place. Un homme de 31 ans a fait une chute depuis le parvis du Théâtre Auditorium de Poitiers (TAP). L'incident aurait eu lieu vers 17h30 ce vendredi. L'homme, dans un état grave, a été transporté au CHU de Poitiers. D'après la police, il s'agit d'une tentative de suicide.(...)
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-homme-fait-une-chute-de-12-metres-1510940510
==================
(rythmes courts à voir, tentatives et suicides ayant tendance à arriver notre jour critique émotionnel)

retrouvé mort

La Londe (Seine-Maritime) : un jeune homme se suicide  Un jeune homme a été retrouvé mort ce vendredi 17 novembre entre 8h00 et 8h30 sur la commune de Lalonde. Selon la police, l'homme de 26 ans s'est suicidé, il était recherché depuis hier soir par les gendarmes. Son état dépressif faisait craindre qu'il passe à l'acte. Le jeune homme, originaire de Amfreville-la-Campagne, dans l'Eure, s'est suicidé à proximité de la ligne ferroviaire Rouen - Caen. (...)
http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/londe-seine-maritime-jeune-homme-se-suicide-1367729.html
============
(année i26 - rythmes courts à voir, les suicides ayant tendance à intervenir en jour critique émotionnel)

colère

Un octogénaire tue son fils avant de se suicider L'homme a avoué le meurtre dans sa dernière lettre.
Un octogénaire a tué son fils à coups de couteau avant de se suicider en s’étouffant dans un sac plastique dans sa maison de Liancourt (Oise), . Mardi soir, les pompiers, appelés par des voisins inquiets d’apercevoir aux fenêtres de la maison de la lumière à toute heure, ont découvert leurs cadavres, inertes depuis plusieurs jours, a rapporté une source proche de l'enquête. "Un instant de colère" Le père, 87 ans, avait "laissé un mot qui ne laissait pas de doute: il a tué son fils" âgé de 51 ans, a indiqué le procureur de la République de Beauvais, Florent Boura, qui n’a à ce stade pas ouvert d’information judiciaire. Si le père évoque dans ce mot "un instant de colère" au milieu d’une dispute entre cet ancien clerc de notaire et son fils tailleur de pierre au chômage, le motif du meurtre reste flou.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/11/17/un-octogenaire-tue-son-fils-avant-de-se-suicider
================
(rythmes courts à voir : disputes et instants de colère aux conséquences parfois graves, ont tendance à arriver en jour critique émotionnel)

vendredi 17 novembre 2017

retrouvée morte

Disparition d’Anne Kandel : son corps retrouvé en début d'après-midi Aujourd'hui  Le corps de la disparue âgée de 35 ans, habitante d'Obermodern, a été retrouvé dans la campagne à environ un kilomètre de la gare d'Obermodern, où son véhicule avait été retrouvé. La thèse du suicide est privilégiée par les enquêteurs. (...) Âgée de 35 ans, Anne Kandel a quitté son domicile d’Obermodern mercredi à 9h, sans son téléphone portable. Elle aurait été vue pour la dernière fois au cours de la matinée de mercredi dans une agence bancaire. (...)
http://www.lalsace.fr/actualite/2017/11/17/disparition-d-anne-kandel-les-recherches-toujours-en-cours
==================
une situation :
15 novembre 2017 (16/06/1982)
Di 12
Lu 13
Ma 14
Me 15 E(1) I(1)
Je 16 P(12)
Ve 17
Sa 18
Di 19

(disparition un jour double critique fort dans un épisode triple critique (jour critique émotionnel E1 - c'est le plus fort des quatre jours critiques de ce rythme de notre psychisme - née mercredi/disparue mercredi - et jour critique intellectuel i1 - jour critique du cerveau - à 5/7 mois de l'anniversaire en période critique septennale des 35 ans

drame

Le corps d’une femme a été retrouvé à Montendre, en Charente-Maritime, à proximité de la voiture d’une mère de famille de 41 ans qui avait disparu depuis lundi. Est-ce le début d’un macabre suspense ? Le corps d’une femme a été découvert vendredi après-midi en Charente-Maritime dans le cadre des recherches lancées pour retrouver une mère de famille de 41 ans, vue pour la dernière fois lundi dans sa commune de Marcillac (Gironde), a-t-on appris de source proche du dossier. (...) Une disparition toujours inexpliquée Cette femme était « bien insérée socialement, sans souci apparent » et a quitté « soudainement son domicile », sans aller chercher ses enfants à la descente du car scolaire comme prévu, a-t-on relevé de source proche de l’enquête, confirmant des informations de médias locaux. Elle avait laissé derrière elle ses papiers et son argent. Sa disparition avait été jugée « inquiétante » par les gendarmes de Gironde qui avaient lancé dès le lendemain un avis de recherche et mené plusieurs opérations de ratissage ces derniers jours.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/disparition-inquietante-en-gironde-le-corps-d-une-femme-retrouve-en-charente-maritime-17-11-2017-7399488.php
===================
une disparition en situation fortement critique à l'entrée dans un épisode critique fort (P17/P19 est équivalent au jour critique émotionnel, et jour critique intellectuel i9 - à proximité de l'anniversaire et à l'entrée dans la période critique septennale 42 ans).
13 novembre 2017 (30/10/1976)
Sa 11 E(8)
Di 12
Lu 13 P(17)
Ma 14 P(18) I(9)
Me 15 P(19)
Je 16
Ve 17
Sa 18 E(15)

(une donnée de naissance permet de voir une situation immédiatement et même à l'avance :
https://rythmescycleshumains.blogspot.fr/p/analyser_25.html

drame

Familiendrama Berliner ersticht seine Mutter - Sie war die gute Seele von Frohnau. Luitgard S. opferte sich ihr Leben lang für Kinder und Senioren auf. Am Mittwoch wurde die 73-Jährige in ihrer Villa am Edelhofdamm erstochen – von ihrem Sohn Fabian S. (42). Er selbst alarmierte nach der Tat die Polizei. (...) ein banaler Streit in einem blutigem Familiendrama. Was genau der Auslöser war, ist bisher unklar. Bei einer Auseinandersetzung mit seiner Mutter griff sich Fabian S. einen spitzen Gegenstand und stach im Wahn zu. Mit verheerenden Folgen: Luitgard S. verblutete vor den Augen ihres Sohnes. Der 42-Jährige rief um 15.20 Uhr bei der Polizei an, woraufhin ein Notarzt mit einem Rettungshubschrauber eingeflogen wurde. Doch für die Frau kam jede Hilfe zu spät. (...)
https://www.berliner-kurier.de/berlin/polizei-und-justiz/familiendrama-berliner-ersticht-seine-mutter---28863134
======================
la dispute a hélas escaladé et l'homme âgé de 42 ans a mortellement poignardé sa mère de 73 ans. il a alerté les secours aussitôt mais il était trop tard.
(drame de la période critique septennale des 42 ans - rythmes courts à voir, car généralement c'est le jour critique émotionnel qui est en cause...)

récidives septennales

Saint-Etienne: Déjà condamné après la mort de son bébé, il récidive et bat sa belle-fille de 10 ans L'homme de 44 ans a été condamné à un an de prison ferme pour avoir frappé la fille de sa compagne... A 44 ans, l’homme, jugé mercredi devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne (Loire), a déjà un lourd passé derrière lui. Un passé d’homme violent qui lui a valu d’être condamné à un an et demi de prison après la mort de son nourrisson, survenue en 2001, sans doute suite à un syndrome du bébé secoué. A l’époque, la justice avait poursuivi ce Stéphanois pour «violences» et non pour «violences ayant entraîné la mort.» En 2008, des coups portés à sa belle-fille de 2 ans avaient de nouveau attiré l’attention sur ce quadragénaire. C’est pour de nouvelles violences sur l'enfant, aujourd’hui âgée de 10 ans, que ce père de famille comparaissait devant la justice, après des signalements effectués par l'école de la fillette et le centre social en 2016. Des bleus sur le visage et le corps Cette année-là, des bleus avaient été remarqués sur la petite, à la cuisse et sur le visage. La fillette avait alors expliqué être régulièrement frappée par son beau-père, relate ce jeudi Le Progrès. A la barre, l’homme n'a pas nié les faits. « Je reconnais qu’il y a des moments où j’ai mis des coups disproportionnés, sans véritable raison. J’ai un sale caractère, la petite a beaucoup de répondant », a-t-il indiqué à l’audience, suivie par le quotidien régional.
http://www.20minutes.fr/justice/2170435-20171116-saint-etienne-deja-condamne-apres-mort-bebe-recidive-bat-belle-fille-10-ans
==================
le sale caractère peut arriver et surtout est accentué et prête à conséquence lors de nos périodes critiques septennales : ce genre de symptômes "guérissent" non pas avec de la prison, mais avec la compréhension et la prise en compte du mécanisme tout naturel des yoyos de nos humeurs...
2001 = période critique septennale des 28 ans
2008 = période critique septennale des 35 ans
2016 = période critique septennale des 42 ans
(chaque fois les rythmes courts sont à voir car le jour critique émotionnel est fréquemment en cause : "son beau-père la frappe. Ça peut être jusqu’à une fois par semaine..." : or le jour critique émotionnel est hebdomadaire...  la frappe toujours le même jour de la semaine ? ...

http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/2017/11/rythmes-et-cycles-ou-la-meteo-de-lhumeur.html

tireur

Abdelhakim Dekhar, le "tireur de Libé" devant les assises, 4 ans après son périple armé dans Paris Après avoir attaqué des médias et une banque, il avait pris un homme en otage. Il risque la prison a perpétuité.  Ce 17 novembre débute le procès d'assises d'Abdelhakim Dekhar, pour son périple armé en novembre 2013 dans Paris et sa région, au cours duquel il avait grièvement blessé un homme. (...) Soupçonné pour une fusillade mortelle en 1994 Jugé à Paris pour récidives de tentative d'assassinat et pour enlèvement et séquestration, Abdelhakim Dekhar, 52 ans, encourt la perpétuité. (...)Son périple débute le 15 novembre 2013 vers 7h du matin. Armé d'un fusil à pompe, il pénètre dans le hall de la chaîne BFMTV, pointe son arme vers le rédacteur en chef de la chaîne, puis prend la fuite en laissant deux cartouches à terre. S'il manque alors sa cible, selon l'accusation, c'est seulement du fait de "sa maladresse dans la manipulation de l'arme". Trois jours plus tard, vers 10h du matin, il fait irruption dans le hall du journal Libération. Cette fois, il ouvre le feu à deux reprises, blesse grièvement au thorax un assistant photographe, avant de s'échapper à pied. A 11h35, des tirs retentissent cette fois dans le quartier d'affaires de la Défense, devant une agence de la Société générale. Trois coups de feu sont tirés: deux en direction du bâtiment, un troisième au cours de la fuite du tireur, vers le sol. Abdelhakim Dekhar a visé deux salariées, selon l'accusation, sans parvenir à les toucher. Quel mobile? A-t-il cherché à tuer? Cinq minutes plus tard, il prend brièvement en otage un automobiliste, à qui il ordonne de le conduire sur les Champs-Elysées. Les enquêteurs lancent un appel à témoin: les images de vidéosurveillance du suspect tournent en boucle. Ce n'est que le 20 novembre, soit cinq jours après l'attaque de BFMTV que le tireur est identifié, après une dénonciation de son logeur. Abdelhakim Dekhar est retrouvé allongé dans une voiture, à demi-conscient après avoir avalé des médicaments. Quel était son mobile? Dans une lettre non-datée laissée derrière lui et évoquée en 2013 par le procureur de Paris François Molins, il développe la théorie d'un "complot fasciste", s'en prend au "capitalisme" et aux journalistes "payés pour faire avaler des mensonges". Dans d'autres messages, il se fait le porte-parole des opprimés. Sa défense tentera de convaincre la cour que l'accusé n'avait pas l'intention de tuer. Sur le banc des parties civiles: Libération, la Société générale, le rédacteur en chef de BFMTV visé par l'arme, l'assistant photographe blessé. L'homme qui l'a hébergé sera aussi jugé pour "destruction d'objet concernant un crime".
http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/17/abdelhakim-dekhar-le-tireur-de-libe-devant-les-assises-4-ans-apres-son-periple-arme-dans-paris_a_23280412/
===============
les impulsions des rythmes et cycles psychiques sont bien présentes ici également :
1994 est la période critique septennale des 28 ans (jour critique intellectuel i9)
2013 est la période critique septennale des 49 ans.
le périple a démarré lors d'un jour critique émotionnel E1, "jour de colère mais aussi jour des suicides" le plus fort de nos jour critiques psychiques... (né vendredi/action vendredi) (lendemain du jour critique physique P12)
le dernier épisode critique en cause est un épisode triple critique fort allant du lundi 18 au soir au vendredi 22. (P17/P19 est un équivalent du jour critique émotionnel et i1 est un jour critique du cerveau)

15 novembre 2013 (24/09/1965)
Ma 12 I(26)
Me 13
Je 14 P(12)
Ve 15 E(1)
Sa 16
Di 17
Lu 18
Ma 19 P(17)
Me 20 P(18) I(1)
Je 21 P(19)
Ve 22 E(8)
Sa 23
Di 24

drame

Une mère et sa fille de 9 ans retrouvées mortes à Huccorgne: la piste d'un meurtre suivi d'un suicide privilégiée Les corps sans vie d'une mère de famille et de sa fille ont été découverts jeudi dans leur domicile à Huccorgne. L'enquête s'oriente vers un meurtre suivi d'un suicide, a prudemment indiqué dans la soirée la procureure de la division de Huy. Les équipes de la zone de police Meuse-Hesbaye ont été appelées à intervenir, jeudi en début d'après-midi, dans une habitation située dans le village de Huccorgne, dans l'entité de Wanze. Les corps sans vie d'une mère de famille âgée de 41 ans et de sa fille de 9 ans y ont été retrouvés. La division hutoise du parquet de Liège a été avisée. La première substitut en charge du dossier a requis l'intervention de médecins légistes sur les lieux de la découverte. Un juge d'instruction s'est rendu sur place. Jeudi peu avant 20h00, la procureure de division de Huy a précisé, sous toute réserve, que l'enquête s'oriente actuellement vers un meurtre suivi d'un suicide. La magistrate confirme également le fait que la mère de famille s'est défenestrée. L'autopsie des deux corps sera pratiquée samedi matin par des médecins-légistes.
https://www.rtl.be/info/regions/liege/une-mere-se-defenestre-a-huccorgne-sa-fille-retrouvee-morte-dans-l-habitation-971282.aspx
================
(drame de la période critique septennale des 42 ans - rythmes courts à voir)

http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/2017/11/rythmes-et-cycles-ou-la-meteo-de-lhumeur.html

drame

Avant d'étrangler sa femme et de se pendre, il avait tenté de tuer son beau-frère avec un lacet Bernard Dupouy, 67 ans, l'homme qui a étranglé sa femme, dans la nuit de mardi à mercredi, dans leur petite maison du quartier résidentiel de la Gespe, à Tarbes, et qui a mis fin à ses jours en se pendant dans le garage du domicile, avait, un peu plus tôt, tenté d'étrangler également son beau-frère. Celui-ci, handicapé, dans un fauteuil roulant, habite dans une rue voisine où sa soeur, qui avait été comptable dans une institution scolaire religieuse de la ville, venait quotidiennement s'occuper de lui. Avant de commettre son horrible forfait, Bernard Dupouy s'était donc rendu chez lui et avait commencé à l'étrangler avec un lacet jusqu'à ce que son beau-frère perde connaissance. Le croyant mort, il est ensuite revenu chez lui pour étrangler son épouse avec le même lacet puis s'est donné la mort. Une autopsie a été ordonnée par le parquet de Tarbes pour déterminer si l'épouse dormait ou si son mari lui avait administré des somnifères, ce qui laisserait penser à une préméditation. Mais quel que soit le résultat des examens, l'action de la justice est de fait éteinte.
https://www.ladepeche.fr/article/2017/11/16/2685847-avant-etrangler-femme-pendre-avait-tente-tuer-beau-frere.html
=============
(rythmes courts de la personne à voir, le jour du drame)

jeudi 16 novembre 2017

forcenée

Cannes : une femme retranchée chez elle neutralisée par le RAID Un femme s'est retranchée chez elle ce jeudi 16 novembre avenue de Grasse à Cannes. Le RAID est intervenu pour la neutraliser. La femme serait en crise de démence. L'opération n'a pas fait de victime. La femme a été hospitalisée d'office. La femme a jeté ses biens par la fenêtre. Selon Christophe un restaurateur du quartier, elle aurait déjà hier soir commencé " à péter un câble". Elle jetait alors ses biens personnels par sa fenêtre. Toujours selon lui, cette femme d'une cinquantaine d'année aurait des problèmes liés à l'alcool et se serait vu retiré la garde de ses enfants. L'arme avec laquelle elle menaçait les policiers n'était que factice. Le gaz a été coupé dans le quartier par mesure de sécurité. Le RAID a donné l'assaut vers 10 heures. L'incident n'a pas fait de victime. La personne était déjà connue pour ses antécédents psychiatriques.  En début d'après-midi, la femme était en garde à vue au commissariat de Cannes. Elle a ensuite été hospitalisée d'office. Une expertise psychiatrique est prévue.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/cannes/cannes-forcene-retranche-lui-1366791.html
============
selon d'autres sources la femme serait âgée de 42 ans donc probable  problème lié à la situation en période critique septennale... rythmes courts à voir (jour critique émotionnel ou intellectuel ?)

suspendu

Pierre-Emerick Aubameyang suspendu par le Borussia Dortmund pour "raisons disciplinaires"  - Le Borussia Dortmund va se passer des services de Pierre-Emerick Aubameyang pour affronter Stuttgart vendredi (20h30). La raison ? L'attaquant gabonais, auteur de 10 buts en 11 matches cette saison en Bundesliga, est sanctionné pour "raisons disciplinaires", comme annoncé par le club allemand sur Twitter ce jeudi.
http://www.eurosport.fr/football/bundesliga/2017-2018/pierre-emerick-aubameyang-suspendu-par-le-borussia-dortmund-pour-raisons-disciplinaires_sto6412357/story.shtml
================== 
suspendu "pour une zone de turbulences liées à la période critique septennale des 28 ans" ? :-)

suicide

L’ex-policier Alain Juneau est décédé d’intoxication au méthanol La coroner Renée Roussel conclut que l’ex-policier Alain Juneau est décédé d’intoxication au méthanol dans un contexte de trouble d’adaptation sévère avec humeur anxieuse et dépressive, le 1er janvier 2017 à son domicile de Rimouski. La coroner a rendu public son rapport d’investigation ce mercredi. On y apprend que : « Le 3 janvier, des membres de la famille se sont inquiétés de l’absence de nouvelles de M. Juneau. La dernière conversation téléphonique datait du 30 décembre. À ce moment, il avait déclaré qu’il allait bien. Depuis, il n’avait pas rappelé ni répondu à son cellulaire. Les autorités ont donc été jointes et avisées de la situation. Deux policiers de la SQ ont été dépêchés au domicile de M. Juneau. Avec l’aide du propriétaire du logement, ils ont pu entrer dans son appartement qui était fermé à clé. Ils ont trouvé M. Juneau étendu au sol (...)Ils ont aussi trouvé dans la cuisine une note manuscrite faite de doléances, un bidon vide de lave-glace posé sur le sol ainsi qu’un volume résiduel d’un liquide bleu dans une tasse à mesurer». Dans son analyse, la coroner Roussel mentionne que M. Juneau était âgé de 56 ans et qu’il vivait seul dans son logement, (...)
https://www.lavantage.qc.ca/faits-divers/2017/11/15/l_ex-policier-alain-juneau-est-decede-dintoxication-au-methanol.html
===========
(période critique septennale des 56 ans - rythmes courts à voir)

homicide

Mis en fuite par des coups de feu, le cambrioleur décède à Lusignan ... Un cambriolage a mal tourné dans la nuit de mardi à mercredi à Vançais, une petite commune du sud du département située à la frontière avec la Vienne. Alors qu'ils tentaient de s'introduire au domicile d'un couple, deux hommes ont été mis en fuite par des coups de feu. L'un d'entre eux est décédé des suites de ses blessures quelques kilomètres plus loin à Lusignan, dans la Vienne. Le second a été transporté au CHU de Poitiers. Les deux occupants de la maison, un homme de 63 ans et son épouse d'une cinquantaine d'années ont été placés en garde à vue. Ils sont visés par deux chefs d’inculpation : homicide volontaire et tentative d’homicide volontaire. Plus d'informations à lire, ce jeudi, dans l'édition "Deux-Sèvres" du Courrier de l'Ouest
https://niort.maville.com/actu/actudet_-vancais.-mis-en-fuite-par-des-coups-de-feu-le-cambrioleur-decede-a-lusignan_une-3321353_actu.Htm
============
(période critique septennale des 63 ans - rythmes courts à voir)