mercredi 18 janvier 2017

fusillade

Mexique Fusillade dans un collège : au moins quatre blessés graves Un élève mineur a ouvert le feu ce mercredi dans un établissement de Monterrey. Une fusillade dans un collège de Monterrey (nord du Mexique) a fait au moins cinq blessés dont quatre gravement ce mercredi. Un élève mineur a ouvert le feu sur ses camarades et sur une professeure. L’adolescent a ensuite essayé de se donner la mort, sans succès. Une vidéo montre le mineur sortir une arme, tirer sur la maîtresse et un autre adolescent, rapportent les autorités. On le voit ensuite viser d’autres élèves avant de se tirer dessus. Le suspect est un mineur de 15 ans Il aurait utilisé un pistolet de calibre 22 pour tirer, selon les médias mexicains. Selon le porte-parole de la sécurité de l’Etat de Nuevo Leon, Aldo Fasci, le drame a fait au total cinq blessés, dont l'agresseur. Quatre sont dans un état grave : deux élèves, une professeure et le collégien auteur des tirs. D'après la radio mexicaine Noticias MVS, deux blessés ont 14 ans, deux autres quinze ans, et une autre est la professeure de 24 ans. Les quatre blessés graves auraient été touchés à la tête, toujours selon Noticias MVS. Motivations inconnues Les enquêteurs doivent encore tenter de déterminer les motivations du tireur. Selon le site mexicain Proceso.com, le jeune élève avait donné des signes de dépression. 
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/01/18/une-fusillade-dans-un-college-fait-au-moins-trois-morts
==================
(période critique septennale des 14 ans - rythmes courts à voir)
( le tireur Federico Guevara serait décédé)
The shooter, identified as Federico Guevara, died later this morning - See more at: http://mexiconewsdaily.com/news/student-wounds-4-before-shooting-self/#sthash.7GTEBzKX.dpuf
The shooter, identified as Federico Guevara, died later this morning - See more at: http://mexiconewsdaily.com/news/student-wounds-4-before-shooting-self/#sthash.7GTEBzKX.dpuf
The shooter, identified as Federico Guevara, died later this morning - See more at: http://mexiconewsdaily.com/news/student-wounds-4-before-shooting-self/#sthash.7GTEBzKX.dpuf
The shooter, identified as Federico Guevara, died later this morning - See more at: http://mexiconewsdaily.com/news/student-wounds-4-before-shooting-self/#sthash.7GTEBzKX.dpuf
The shooter, identified as Federico Guevara, died later this morning - See more at: http://mexiconewsdaily.com/news/student-wounds-4-before-shooting-self/#sthash.7GTEBzKX.dpuf

Colo

Le plus vieux gorille en captivité est décédé à l'âge de 60 ans Colo était le premier gorille dans le monde à naître dans un zoo ! Le zoo de Columbus dans l'Ohio (États-Unis) est en deuil ce mardi 17 janvier. Colo, le plus vieux gorille du monde et le premier né en captivité, est mort dans son sommeil un mois après avoir fêté ses 60 ans. Ses parents ont été capturés au Cameroun en 1950, et amenés au zoo de Colombus. Sa maman a accouché donc au zoo le 22 décembre 1956. Elle ne comprenait pas alors ce qui lui arrivait et n'a pas fait attention à une masse sanguinolente qu'elle venait de perdre. Par chance, un jeune vétérinaire stagiaire de 25 ans, Warren Thomas a vu la poche amniotique contenant un nouveau-né gorille. Cependant, celui-ci ne bougeait pas… Il a donc extrait le bébé-gorille avec délicatesse, coupa le cordon et a pratiqua le bouche-à-bouche. Alléluia, la petite fille gorille s'est mise à respirer. Rapidement, elle est devenue une star, le premier gorille jamais né en captivité. Son prénom a été choisi via un concours organisé par le zoo. Le petit bout poilu a été appelé Colo, une combinaison de "Columbus" et "Ohio". Elle était mère de trois enfants, grand-mère de 16, arrière-grand-mère de 12 et arrière-arrière-grand-mère de trois petits-enfants. Malgré son âge avancé, Colo était particulièrement active et continuait de réagir à la venue des nombreux visiteurs. En décembre dernier, elle avait cependant été opérée au bras après la découverte d'une tumeur. Lu sur L'Express
http://www.atlantico.fr/atlantico-light/plus-vieux-gorille-en-captivite-est-decede-age-60-ans-2938864.html
=========
si l'on a une date de naissance on peut regarder la situation le jour de la mort car je pense toujours que les rythmes étant des "pulsations du vivant" ils doivent également fonctionner notamment chez les grands mammifères : ici c'est effectivement un décès la veille, donc à l'arrivée du jour critique physique P1, quatre semaines après l'anniversaire 60...

17 janvier 2017 (22/12/1956)
Di 15
Lu 16
Ma 17
Me 18 P(1)
Je 19
Ve 20

drame

Une maman de 30 ans, qui ne semble pas jouir de toutes ses facultés mentales, a tenté de tuer son bébé de 3 mois, ce mercredi matin à Viroflay. La scène effroyable s’est déroulée vers 10 heures, rue Guinion, dans cette paisible zone pavillonnaire. La jeune femme s’est enfermée avec son fils dans la salle de bains. Sa sœur comprend vite qu’il se passe quelque chose de grave et défonce la porte mais le petit garçon est déjà inconscient. La maman, en crise de démence, vient de tenter de le noyer. Et s’apprête à se jeter par la fenêtre de la petite maison blanche. Des ouvriers, qui remettent la maison voisine en état, l’aperçoivent. « Ils ont placé une échelle devant l’ouverture, ce qui a eu pour effet de repousser la suicidaire dans la maison », précise une source proche de l’affaire. (...)Les forces de l’ordre et les secours sont rapidement arrivés sur place. L’enfant est entre la vie et la mort. Il est réanimé par les secours et vers midi, sa vie n’était plus en danger. Reste maintenant à savoir si cette noyade ne laissera pas des séquelles au petit garçon. Les enquêteurs de la sûreté départementale des Yvelines, chargés de la suite des investigations, ont effectué les premières constatations dans la maison. « La grand-mère de cette jeune femme a été enterrée mardi, peut-être qu’elle n’a pas supporté ce choc », assure une voisine. Cette famille est installée dans cette rue depuis plus quarante ans et c’est la première fois qu’elle fait parler d’elle. La jeune femme a été hospitalisée d’office après avoir rencontré le psychiatre. Dans les prochaines semaines, une expertise psychiatrique menée en milieu hospitalier permettra au magistrat du parquet de Versailles d’évaluer son état et décider si elle doit être poursuivie et jugée pour tentative de meurtre.
http://www.leparisien.fr/viroflay-78220/viroflay-une-desequilibree-tente-de-tuer-son-bebe-18-01-2017-6585300.php
===============

drame

Un adolescent de 17 ans massacre toute sa famille à la hache Selon la police, les relations entre Alexander (17 ans) et sa famille ont commencé à se détériorer voici trois ans au décès de sa maman, victime d’un cancer. D’après les voisins, le jeune homme souffrait d’une dépression. Il ne sortait plus avec ses amis, préférant fréquenter un groupe religieux extrémiste. De plus, il s’était plaint de nouvelle compagne de son père. Alors que ses proches dormaient, ce jeune homme originaire de Tambov (Russie) les a tué sauvagement à coups de hache : sa sœur Victoria (14 ans), son père Victor (43 ans) et sa grand-mère Vera (67 ans). Les cadavres ont été découverts dans leurs lits baignant dans une mare de sang et présentant de multiples blessures. Le massacre s’est produit après que sa famille ait refusé à l’adolescent un prêt d’environ 3.000 euros Source : Daily Mail le 16 janvier 2017
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=32&t=814&sid=ef757037471a000f3e6974182305c3bc
==================
rythmes courts à voir pour le jour du drame - apparemment les problèmes ont commencé avec l'arrivée de la période critique septennale des 14 ans...

verdict

Verdict 17 ans de réclusion criminelle pour avoir tué son épouse avec un marteau La cour d'assises des Alpes-Maritimes a condamné Ludovic Haziza à 17 ans de réclusion criminelle. En septembre 2014, cet assureur niçois avait tué son épouse de plusieurs coups de marteau. Le parquet avait requis 25 ans. La cour d'assises a jugé moins sévèrement l'assureur niçois qui avait tué sa femme lors d'une dispute en 2014. Ludovic Haziza, 56 ans, a plaidé un coup de folie. Le couple devait se séparer. Le contexte du drame a pesé dans ce procès. Ludovic Haziza et son épouse Gabrielle étaient dans une démarche de libertinage depuis un certain temps, une situation qui leur a échappé. Lorsque Gabrielle Haziza a souhaité quitter son mari pour un homme que le couple fréquentait, Ludovic Haziza, qui avait lui-même fait la même démarche en se mettant en couple avec une autre femme, n'a pas accepté. Les démarches de divorce étaient engagées. Lors d'une dispute, au cabinet d'assurance, le 1er septembre 2014, il est allé chercher un marteau et a frappé une vingtaine de fois le crâne de Gabrielle. Peu après il s'était rendu à la gendarmerie. Source : France 3 Côte d'Azur le 12 janvier 2017
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=32&t=813&sid=ef757037471a000f3e6974182305c3bc
======================
une situation, pas vraiment celle d'un crime hormis le jour critique intellectuel :
1er septembre 2014 (21/01/1960)
Ve 29
Sa 30
Di 31 P(6)
Septembre 2014
Lu 1 P(7)
Ma 2 I(17)
Me 3
Je 4 E(15)

(jour critique physique P7 et arrivée du jour critique intellectuel i17 à cinq/sept mois de l'anniversaire 55)
(la situation de l'épouse, le jour du drame, serait à voir)

raté

Matthieu Delormeau s'excuse pour ses propos sur son neveu de 7 ans Au coeur d'une polémique après avoir dit qu'il avait fait regarder un film érotique à son neveu de 7 ans, Matthieu Delormeau s'est excusé sur le plateau de "TPMP" (C8). Il a expliqué avoir raté un trait d'humour, et regrette d'avoir choqué les téléspectateurs.  Le 16 janvier, le chroniqueur de TPMP (C8) avait révélé avoir fait regarder un film érotique à son neveu de 7 ans afin de lui expliquer comment était fait les enfants. Rapidement, les critiques se sont multipliés sur les réseaux sociaux. Le CSA a reçu plus de 50 plaintes suite à cette séquence, (...)
 "J'ai dit n'importe quoi, puisque de toute façon c'est totalement faux (...) Evidemment c'est totalement interdit par la loi et c'est tant mieux. Je présente mes excuses à ceux que ça a choqué, je les comprends et je l'ai compris après coup. C'était juste lourd, c'était nul (...) Ca a choqué mon neveu, ça a choqué mon père, ma soeur évidemment, les téléspectateurs... Je leur présente mes excuses. La prochaine fois j'essaierai de réfléchir un peu avant de répondre et avant d'essayer d'être drôle puisque visiblement je le suis pas", a-t-il expliqué.
http://www.programme-television.org/news-tv/VIDEO-TPMP-C8-Matthieu-Delormeau-s-excuse-pour-ses-propos-sur-son-neveu-de-7-ans-4406306
================
16 janvier 2017 (5/03/1974)
Me 11
Je 12
Ve 13
Sa 14
Di 15 P(18)
Lu 16 P(19) I(17)
Ma 17 E(8)
Me 18
Je 19
Ve 20

en période critique septennale des 42 ans, un épisode triple critique fort avec P18/P19 et le jour critique intellectuel i17... mais surtout l'entrée dans le jour critique émotionnel E8, implique de la prudence car, plus ou moins désinhibé, on a tendance à parler (parfois à agir) plus vite qu'on ne pense... :-)

retrouvé mort

Un journaliste allemand qui a dénoncé la CIA retrouvé mort C’est évident qu’ils l’ont tué! Ce journaliste, Udo Ulfkotte, dénonçait comment il a servi la propagande de guerre occidentale en écrivant des articles mensongers pour le compte de la CIA. Il expose, en détails, comment de jeunes journalistes sont recrutés par les stratèges du renseignement afin de formater l’opinion publique. Il expose ce qu’implique de ne pas coopérer avec les instructions reçues, d’où le contrôle absolu de l’information. L’ancien rédacteur en chef du Frankfurter Allgemeine Zeitung, l’écrivain Udo Ulfkotte est décédé à l’âge de 56 ans. Alors qu’il avait été interdit aux médias allemands d’évoquer sa personne ces dernières années, ils ont été obligés maintenant de constater que le journaliste avait succombé à une « crise cardiaque ». Sa mort éveille d’autant plus de questions parce qu’il était surtout connu pour son livre-dénonciateur « Journalistes qui s’achètent » (« Gekaufte Journalisten »). (...)
http://lesmoutonsrebelles.com/un-journaliste-allemand-qui-a-denonce-la-cia-retrouve-mort/
===============
Udo Ulfkotte est un journaliste, essayiste et romancier allemand, né le à Lippstadt en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et mort le

Me 11 E(8)
Je 12
Ve 13
Sa 14
Di 15 P(1) I(26)

le jour du décès est un jour neutre, effectivement. (mais période critique septennale des 56 ans et proximité de l'anniversaire). 
(les incidents cardiaques ont très fréquemment lieu en jour critique physique, mais bien sûr ce n'est pas du cent pour cent...)

drame

Un jeune de 21 ans a été tué ce mardi midi à Rognac (Bouches-du-Rhône) alors qu'il protégeait sa soeur et ses deux enfants devant chez lui. Le suspect, le compagnon de la jeune femme, un homme de 24 ans, a été arrêté cette nuit en Isère par le GIGN. Un homme de 21 ans a été tué par balles ce mardi midi à Rognac (Bouches-du-Rhône). Le drame a eu lieu devant chez lui, dans le village à proximité de la mairie. Il a été atteint par des tirs de fusil de chasse alors qu'il protégeait sa sœur. Une femme originaire du département de la Loire, venue se réfugier avec ses deux enfants chez son frère, à la suite d'une violente altercation avec un homme âgé de 24 ans. Ce dernier a été arrêté cette nuit à Chanas en Isère, peu avant minuit, par le GIGN d'Orange. La préfecture de police des Bouches-du-Rhône a confirmé qu'il ne s'agissait pas d'un règlement de compte. (...) ni la victime ni l'auteur présumé du coup de feu mortel n'étaient connus comme des personnes posant des problèmes dans la commune.
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-homme-de-21-ans-tue-la-suite-d-un-differend-familial-rognac-1484669115
===============
(année P1 et rythmes courts du tireur à voir)

déséquilibré

Cinq personnes attaquées à coups de couteau Vers 19 heures, après avoir fait une première victime dans l’hôtel Arax tout proche, l’homme est entré dans le McDonald’s, frappant au hasard plusieurs personnes. Les enquêteurs ont très vite écarté l’hypothèse d’un attentat pour privilégier l’acte d’un déséquilibré. « C’était la panique ! Les pompiers débarquaient partout, les gendarmes aussi. J’ai pensé que c’était un attentat ! » Hier soir, Julien, 17 ans, traversait la rue séparant l’hôtel Arax du restaurant McDonald’s, à deux pas du centre commercial de la Place du Dauphiné, à Tignieu-Jameyzieu, quand les gens se sont mis à courir partout. « Une panique, comme je n’en avais jamais vu… » Très vite, les sirènes ont retenti, de plus en plus fortes, de plus en plus nombreuses. Un homme, armé d’un couteau, venait d’attaquer plusieurs personnes dans ces deux établissements avant de prendre la fuite. L’agresseur aurait frappé au hasard (...)« L’individu a été rapidement retrouvé et maîtrisé, alors qu’il était monté dans un car qui roulait en direction de Crémieu », précisait hier soir une source proche de l’enquête. (...)L’agresseur présumé, âgé de 20 ans, a tout d’abord frappé une première fois, une femme, à l’hôtel Arax. « Du personnel a porté secours à la victime. Il a pris la fuite mais d’autres ont poursuivi le mec », témoigne un homme. Traversant la rue, l’individu a alors pénétré dans le fast-food, frappant plusieurs personnes au hasard. A priori, il n’aurait prononcé aucune parole. Avant de prendre la fuite une seconde fois. « Les blessures sont superficielles, à hauteur du visage, des mains ou du thorax. L’une des victimes a été plus sérieusement touchée, à la nuque, mais son pronostic vital n’est pas engagé », précisait hier soir Dietlind Baudoin, procureure de la République de Bourgoin-Jallieu. L’acte terroriste a été très vite écarté par les enquêteurs, l’hypothèse du geste d’un déséquilibré étant largement privilégiée. « Ce jeune homme était a priori suivi pour des troubles psychiatriques », indiquait encore la magistrate. Légèrement blessé, ce jeune homme, domicilié dans un village du secteur de Crémieu, a lui aussi été hospitalisé. Hier soir, un médecin devait le visiter afin de déterminer si son état psychologique pouvait être compatible avec une garde à vue. Sur place, les investigations de police technique et scientifique, menées par les techniciens en identification criminelle de Grenoble, se sont achevées tard dans la soirée.
http://www.ledauphine.com/isere-nord/2017/01/18/cinq-personnes-attaquees-a-coups-de-couteau-pmql
===============
(période critique septennale des 21 ans - rythmes courts à voir)

mardi 17 janvier 2017

drame

Elle avait tué son mari, dix ans de prison pour la septuagénaire Mireille Ayala, 72 ans, qui avait tué son mari d'un coup de carabine en 2014 dans le Gard, a été condamnée ce mardi à dix ans de réclusion criminelle pour homicide volontaire. C'est la peine qui a été prononcée ce mardi par la cour d’assises du Gard à Nîmes à l'encontre de Mireille Ayala, 72 ans, pour le meurtre de son mari en 2014. Jugée pour homicide volontaire sur conjoint, la septuagénaire était passible de la réclusion criminelle à perpétuité. Mais la défense a mis en avant son "extrême fragilité" et ses trois tentatives de suicide depuis son incarcération il y a deux ans et deux mois. Elle avait fait plusieurs tentatives de suicide L’avocate générale Frédérique Rouchon Lemetter avait requis 14 ans de prison ferme mais avait reconnu la "pathologie ancienne" et la "souffrance réelle" de Mireille Ayala. Atteinte de dépression et plusieurs fois internée en hôpital psychiatrique, celle-ci est sous antidépresseurs et anxiolytiques depuis le début des années 1980. Mireille Ayala a reconnu avoir tué son mari Bernard Fernandez, 71 ans, à bout portant avec une carabine dans leur maison de Rousson (Gard). Elle a assuré qu’il lui avait auparavant annoncé qu’il allait la quitter après 49 ans de mariage. Peu après le meurtre, elle avait tenté de se suicider, se causant une blessure "gravissime" qui aurait pu être mortelle, selon les experts. Reprenant conscience, elle avait ensuite appelé son fils vers le 7 septembre 2014, en lui disant : "Papa m’a tiré dessus, viens vite !". Un mari dominant et coutumier de violences ? Le procès a tourné autour de l’existence ou non de violences physiques du défunt mari sur son épouse. La défense et de nombreux témoins ont décrit l’accusée comme une femme "fragile et soumise, vivant dans la peur d’un mari dominant", coutumier pour le moins de violences verbales voire physiques. Un procès marqué par la relation mère-fils Le fils du couple, Franck Fernandez, 51 ans, qui s’est porté partie civile, s'est montré écartelé entre le désir de rendre justice à un père "au grand coeur" et celui de ne pas accabler une mère "qui a beaucoup souffert et qu’il ne veut pas abandonner". "Ils auraient dû divorcer depuis longtemps mais ça ne se faisait pas" dans ce milieu d’enfants de réfugiés espagnols ancrés dans les Cévennes, a-t-il expliqué à la barre. Pendant le procès, l’accusée avait semblé absente ou insensible. Avant que la cour ne se retire pour délibérer, elle a cependant lu un message adressé à son fils unique : "Franck, je n’oublierai jamais ce geste qui t’a rendu malheureux... C’est un déchirement pour moi aussi, une cicatrice indélébile. Je te demande mille fois pardon". Mère et fils, qui se voient régulièrement au parloir, s’étaient fait face depuis vendredi, elle dans le box, lui sur le banc des parties civiles, en évitant de croiser le regard de l’autre.
http://www.bienpublic.com/faits-divers/2017/01/17/elle-avait-tue-son-mari-dix-ans-de-prison-pour-la-septuagenaire
/12/1944 (6 septembre 2014)
================
un drame des périodes critiques septennales communes des 70 ans... rythmes courts à voir pour situer le jour critique émotionnel des deux personnes...
(des périodes critiques communes ou successives peuvent donner lieu à de l'agressivité et/ou des dépressions communes (ici mariage septennal)... pour peu que le jour critique émotionnel soit commun ou successif cela peut être catastrophique... mais le jour critique émotionnel est toujours jour à risque)
http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/p/prevention.html

suicide

Un policier marseillais de 36 ans, affecté à la brigade canine de nuit de la direction départementale de la sécurité publique, a mis fin à ses jours dimanche soir, indiquent nos confrères de Nice-Matin. Marié et père d'une fillette Le fonctionnaire était marié et père d'une petite fille de un an. Il s'est tiré une balle dans la tête avec son arme de service. C'est son père qui a retrouvé le trentenaire, enfermé dans sa voiture à Belcodène. Le policier se serait suicidé sur le chemin de sa brigade, située à Cabriès.
http://www.bienpublic.com/faits-divers/2017/01/17/un-policier-marseillais-se-suicide-avec-son-arme-de-service
=================
(période critique septennale des 35 ans - rythmes courts à voir car on y trouve généralement l'élément déclencheur)
toujours attention à nos périodes critiques et souvent nos jours critiques émotionnels...
http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/p/prudence-en-cas-denvies-suicidaires-il.html

flashé

Saint-Malo: Il se fait flasher 155 fois au guidon de son scooter  Cela faisait un an qu’un conducteur de scooter se jouait des radars dans la région de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Depuis juin 2015, ce cuisinier de 42 ans s’est fait flasher 155 fois au guidon de quatre scooters différents, rapporte Ouest-France. Pendant tout ce temps, le contrevenant a pourtant échappé à toute amende car aucun radar n’a réussi à prendre en photo sa plaque arrière, seule plaque visible sur un scooter. « Je ne faisais plus attention, par habitude » Après plusieurs mois de surveillance, les gendarmes de la brigade motorisée de Saint-Malo ont finalement réussi à identifier un numéro de téléphone sur la carrosserie du deux-roues. Le numéro correspondait à un atelier de mécanique qui avait prêté le scooter au quadragénaire, qui a finalement été identifié et a fini par tout avouer.(...)
http://www.20minutes.fr/rennes/1996915-20170117-saint-malo-fait-flasher-155-fois-volant-scooter
=========

dispute

Béarn : un ado de 14 ans mis en examen après avoir tiré sur sa sœur Un jeune garçon de 14 ans a tiré sur sa sœur aînée, vendredi en fin d'après-midi, à Bosdarros (Pyrénées-Atlantiques), selon une information de nos confrères de France Bleu Béarn publiée lundi. La jeune fille de 18 ans, grièvement blessée au visage et à la gorge, a d'abord été hospitalisée en soins intensifs, mais elle est désormais hors de danger. Selon plusieurs médias, l'adolescent se serait disputé avec sa sœur au domicile familial à son retour du collège, vendredi après-midi. D'après Sud Ouest, les parents étaient absents au moment du drame. L’arme était cachée, de même que les munitions, mais l’adolescent les avait découverts récemment, précise le quotidien local. Il aurait lui-même appelé les secours après avoir tiré. Des parents tiraillés entre leurs deux enfants L'adolescent a été placé en garde à vue durant 24 heures et mis en examen samedi, pour tentative de meurtre, selon France Bleu. Pour l'heure, les enquêteurs n'excluent pas l'hypothèse d'un accident. Libre mais sous contrôle judiciaire, le garçon a été confié à des proches de la famille. Selon son avocate, Maître Stéphanie Germa, il ne se souvient pas du moment précis où il a tiré, et ses premières déclarations restent «très floues». «Il faut laisser l’enquête suivre son cours, que la jeune fille soit interrogée, et surtout qu'il y ait un examen de la psychologie et la personnalité de ce très jeune garçon qui a à peine 14 ans», a-t-elle tenu à rappeler. Quant aux parents du jeune homme, ils sont «tiraillés entre leurs deux enfants» a-t-elle confié à France Bleu.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/bearn-un-ado-de-14-ans-mis-en-examen-apres-avoir-tire-sur-sa-soeur-17-01-2017-6578955.php
=================
(période critique septennale des 14 ans et possible proximité de l'anniversaire, pour le reste rythmes courts des deux personnes à voir : ils illustrent généralement le scénario d'une dispute grave).

meurtre

Fontainebleau Meurtre de Frédéric au restaurant : sa conjointe aux assises Barbara J., une chef d'entreprise de 46 ans, comparaîtra cette semaine aux assises pour le meurtre de son conjoint dans un restaurant de Fontainebleau.Frédéric Joumier, 34 ans, avait succombé d'une blessure au thorax. . Elle a déjà fait de la détention provisoire mais comparaîtra libre. Babara J., une mère de famille de 46 ans, sera jugée à partir du mardi 17 janvier aux assises de Seine-et-Marne pour le meurtre de son conjoint au restaurant Le Franklin-Roosevelt, à Fontainebleau. Frédéric Joumier, un chef d’entreprise de 34 ans, avait reçu un coup de couteau dans l’établissement le jeudi 17 novembre 2011, tard dans la soirée, alors que tout son groupe d’amis fêtait le beaujolais. Il avait consommé de l’alcool ainsi que son amie, dirigeante d’une société de négoce en vins et spiritueux. Décès Une dispute conjugale aurait éclaté au cours du repas, pour un problème d’argent, et le coup fatal porté au thorax aurait été asséné au niveau du bar. La victime retirait elle-même le couteau et les pompiers étaient requis vers 23h30. Frédéric Joumier était transféré à l’hôpital, encore conscient, mais son décès était constaté dans la nuit. L’autopsie révélera une plaie cardiaque. Suspecte La meurtrière présumée, avait terminé son repas malgré le drame, en refusant de changer de place durant l’intervention des pompiers, « sans s’inquiéter du sort de son ami » selon les dires d’un serveur. Elle était ensuite rentrée chez elle, dans le centre de Fontainebleau, avec une amie, et était interpellée à 6h15. La suspecte avait encore 1,93 gramme d’alcool par litre de sang. Néanmoins, elle reconnaissait avoir donné un coup de couteau, sans toutefois se souvenir de la cause de son geste. Barbara J. indiquait qu’il s’agissait « d’un accident, qu’elle ne voulait pas tuer son ami et n’était pas dans son état normal ». Lors de la reconstitution, elle prétendait avoir effectué un geste de défense. Selon l’enquête, ce couple formé depuis plus d’un an envisageait d’acheter un bien commun à Fontainebleau mais entretenait des relations houleuses. Le jeune homme aurait déjà été victime de violences conjugales légères, ce que réfute l’accusée. Personnalité L’expertise psychologique indique que cette dernière « n’éprouve pas de réelle empathie et n’envisage pas Frédéric Joumier comme une victime, insistant sur le fait que les secours n’auraient pas correctement rempli leur mission ». Le rapport psychiatrique décrit une personnalité de type narcissique, avec un besoin de contrôle et de réussite. Selon la famille de la victime, Barbara J. est « une femme superficielle axée sur son apparence physique ». Décrite comme alcoolique, elle a déjà été condamnée deux fois pour conduite en état d’ivresse et deux autres fois pour publicité mensongère. Le verdict sera rendu le vendredi 20 janvier.
http://www.larepublique77.fr/2017/01/16/fontainebleau-meurtre-de-frederic-au-restaurant-sa-conjointe-aux-assises/
210777
====================

les assises sont faites de drames septennaux ou liés à nos rythmes et cycles car c'est presque toujours eux (sauf peut-être chez les criminels "professionnels") qui permettent et déterminent leur arrivée... ici l'accusée se trouvait dans sa période critique septennale des 42 ans (rythmes courts à voir) alors que la victime se trouvait dans sa période critique septennale des 35 ans et dans son jour critique émotionnel E22... (natif du jeudi/drame jeudi) l'alcool s'ajoutant à cela... de quoi susciter des tensions... et des "relations houleuses"...

assises

Cour d’assises du Puy-de-Dôme : Un père dépressif jugé pour avoir égorgé sa fillette Un père de famille de 37 ans, est jugé depuis lundi matin pour avoir tranché la gorge de sa fillette de 2 ans et demi en septembre 2014. L’état psychiatrique de l’accusé devrait occuper l’essentiel des débats de la cour d'assises du Puy-de-Dôme. Le procés d'un père qui a tué sa fillette Un père de famille de 39 ans, est jugé depuis lundi matin pour avoir tranché la gorge de sa fillette de 2 ans et demi en septembre 2014. Un père de famille de 37 ans, est jugé depuis lundi matin pour avoir tranché la gorge de sa fillette de 2 ans et demi en septembre 2014.  "J'avais des bouffées délirantes.... Je voyais des morts, comme je vous vois. Et j'entendais des voix." Longuement interrogé lundi après-midi par le président de la cour d'assises, Abdellah Lekim a décrit son état mental. Cet état l'avait plongé dans une lourde dépression cinq ans avant le drame. Présente à l'audience, la maman de la fillette cherche aujourd'hui à comprendre ce qui a poussé l'homme qu'elle a épousé, lors d'un mariage arrangé, à s'en prendre à leur petite fille. Jalousie, vengeance ? Si aujourd'hui elle n'a aucune certitude sur le mobile de ce crime, elle reste persuadée que la maladie mentale de l'accusé n'en est pas un. Mardi, au deuxième jour du procés, les experts psychiatres et psychologues viendront alimenter les débats. Que s'est-il passé au domicile d'Adbellah Lekim ? Son discernement était-il aboli lors de son passage à l'acte ? Un passage à l'acte qui lui fait encourir 30 années de réclusion criminelle.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne/puy-de-dome/grand-clermont/clermont-ferrand/cour-assises-du-puy-dome-pere-depressif-juge-avoir-egorge-sa-fillette-1176347.html
===============
tantôt 37 ans tantôt 39 ans... (si c'est 37 ans aujourd'hui c'était période critique septennale des 35 ans au moment du drame) ce sont par contre les rythmes courts qu'il faut regarder pour tenter de comprendre, et c'est surtout un jour critique intellectuel - jour critique du cerveau - que l'on devrait trouver le 15/16 septembre 2014 (le lendemain est aussi à voir l'acte étant arrivé apparemment après 21h) alors qu'un jour critique émotionnel signifierait qu'il s'agit plus d'un acte colérique, de rage ou de vengeance, que psychiatrique...

arrêté

Attentat du Nouvel An à Istanbul : l'auteur présumé arrêté  La police de Turquie aurait arrêté, lundi soir, à Istanbul, l'homme suspecté d'avoir tué 39 personnes dans une discothèque de la plus grande ville du pays la nuit du Nouvel An, selon la chaîne de télévision d'État TRT. Deux semaines après l'attentat dans une boîte de nuit d'Istanbul le soir du Nouvel An, l'auteur présumé de l'attaque, Abdulgadir Masharipov, a été arrêté, lundi soir. Abdulgadir Masharipov, un Ouzbek de 34 ans, a été retrouvé avec son fils de quatre ans dans un appartement du quartier stambouliote d'Esenyurt au cours d'une opération policière, selon la télévision d'État TRT. L'appartement appartenait à un ami, un ressortissant kirghize, qui a également été arrêté, d'après TRT. Trois femmes ont également été arrêtées dans l'opération, selon l'agence progouvernementale Anadolu. (...)
http://www.leparisien.fr/faits-divers/istanbul-l-auteur-presume-de-l-attentat-de-la-saint-sylvestre-arrete-16-01-2017-6576807.php
=============
(né 1983)

voleur

L'Arsène Lupin qui avait volé 5,5 millions d'euros de bijoux arrêté L'homme qui avait dérobé deux diamants bruts et deux bagues, pour un montant de 5,5 millions d'euros, chez un joaillier à Paris fin décembre, a été arrêté jeudi en Roumanie.   Il avait commis son méfait au nez et à la barbe des bijoutiers. "Le voleur au mains d'or" roumain qui avait dérobé pour 5,5 millions d'euros de bijoux fin décembre chez un joaillier suisse à Paris, a été arrêté jeudi à Ploiesti en Roumanie, à 60 km au nord de Bucarest. Le suspect, George Ploscaru, un Roumain de 42 ans, a été interpellé chez un de ses complices, lors d'une perquisition, rapporte Le Parisien. Il a été placé sous mandat d'arrêt samedi. Sept autres personnes soupçonnées de recel L'homme serait connu en Roumanie comme faisant partie d'un gang de voleurs de bijoux. L'enquête vise également sept autres Roumains soupçonnés de recel, dont un a été placé sous contrôle judiciaire.(...) L'incroyable vol de bijoux à Paris Le 30 décembre dernier, George Ploscaru avait été reçu dans le show-room privé d'un bijoutier suisse de la rue de la Boétie, dans le VIIIe arrondissement de Paris. Il s'était alors présenté, à visage découvert, comme un "expert en joaillerie". Il s'était dit intéressé par deux diamants bruts et deux bagues serties de diamants, que le vendeur lui avait aussitôt présentées dans leur écrin. Après avoir fait semblant d'examiner ces bijoux, le suspect a restitué au vendeur un écrin semblable, mais contenant de vulgaires copies, subtilisant les originaux sans que les personnes présentes ne s'en rendent compte. Le joaillier n'avait réalisé le vol que dans l'après-midi. Le suspect aurait ensuite pris la route en voiture avec sa compagne et passé les frontières sans difficulté.
http://www.lejsl.com/faits-divers/2017/01/16/l-arsene-lupin-qui-avait-vole-5-5-millions-d-euros-de-bijoux-arrete
==================

lundi 16 janvier 2017

suicide

Den Bosch: un professeur de mathématique se suicide sous les yeux de ses élèves Un professeur s’est donné la mort ce lundi matin dans une école de Den Bosch, en sautant depuis le toit de son école. Les 815 élèves ont pu rentrer chez eux après ce drame, dont les circonstances doivent encore être déterminées.  Il était environ 9h45 quand un homme a sauté depuis le toit d’une école, à Den Bosch, aux Pays-Bas. Très vite, une partie des élèves a constaté que, l’homme qui venait de se suicider sous leurs yeux, n’était autre que leur professeur de mathématique.  Les circonstances du drame ne sont pas claires, mais un périmètre a été dressé. Les 815 élèves de l’école ont été renvoyés chez eux. Selon le journal néerlandais AD, de nombreux élèves ont quitté l’établissement en pleurs, sous le choc.
http://www.sudinfo.be/1764576/article/2017-01-16/den-bosch-un-professeur-de-mathematique-se-suicide-sous-les-yeux-de-ses-eleves
===============
(l'homme serait âgé de 45 ans - rythmes courts à voir)

suicide

Un salarié d'une entreprise sous-traitante d'Airbus se suicide sur son lieu de travail  Selon nos informations, un salarié d'une entreprise sous-traitante d'Airbus se serait suicidé par pendaison à proximité du site d'assemblage de l'A320 à Saint-Martin-du-Touch, à Toulouse. Airbus confirme l'information Contacté, Airbus confirme qu'un homme de 31 ans a bien mis fin à ses jours tôt le matin, ce lundi 16 janvier, sur son lieu de travail. Il aurait eu 32 ans à la fin du mois. Selon nos informations, l'homme a laissé des écrits et tous ses badges d'accès sur un banc dans le vestiaire. Cette personne aurait eu des problèmes familiaux.
http://www.ladepeche.fr/article/2017/01/16/2497600-salarie-entreprise-sous-traitante-airbus-suicide-lieu-travail.html
====================
(année i1, à proximité de l'anniversaire - rythmes courts à voir)

energy

Boissons énergisantes: Monster Energy poursuivi en justice après un décès aux Etats-Unis  Un jeune homme de 19 ans était mort en 2015 d’une arythmie cardiaque après avoir bu plus de deux litres de la boisson particulièrement riche en caféine…  Un père de famille de Cedartown (Etats-Unis) poursuit les fabricants de la boisson énergisante Monster Energy, qu’il juge responsables de la mort de son fils en 2015. Dustin Hood, 19 ans, était décédé d’un arrêt cardiaque sur un terrain de basketball après avoir consommé plus de deux litres du produit incriminé. Soit une quantité de caféine équivalente à celle contenue dans 14 canettes de Coca Cola. Or, d’après la plainte déposée devant la justice américaine, c’est bien une surdose de caféine qui serait à l’origine de l’arythmie cardiaque à l’origine de la mort de Dustin Hood. Après avoir bu sa dernière cannette, le jeune homme s’était écroulé en pleine partie de basketball et avait immédiatement été conduit à l’hôpital où il est mort peu après, raconte TMZ.   L’action en justice du père de famille n’est pas la première mise en cause de Monster Energy dans le décès d’une personne jeune et sans problème de santé. Ainsi en 2011, Anaïs Fournier, une Américaine de 14 ans, était morte d’une arythmie cardiaque 24 heures après avoir consommé de grandes quantités de cette boisson énergisante. La famille de l’adolescente avait porté plainte contre Monster Beverage, le producteur du soda riche en caféine. Le produit a par ailleurs été pointé du doigt en 2012 dans un rapport de l’Agence américaine des aliments et des médicaments (FDA) après le décès de cinq personnes en trois ans aux Etats-Unis.
http://www.20minutes.fr/monde/1996535-20170116-boissons-energisantes-monster-energy-poursuivi-justice-apres-deces-etats-unis
================

les deux personnes citées sont apparemment décédées en jour critique de leur rythme de l'énergie (rythme de 23 jours comportant un épisode critique tous les six jours) : 

Dustin David Hood (August 9, 1995 - January 17, 2015)
(décès en jour critique physique P18)
 Me 14 E(15)
Je 15
Ve 16
Sa 17 P(18)
Di 18 P(19)
Lu 19 I(9)
Ma 20
Me 21 E(22)

Anais D. Fournier, (Feb. 28, 1997 - dec. 23, 2011)
(décès en jour critique physique P7)
Lu 19
Ma 20
Me 21
Je 22 P(6)
Ve 23 P(7) E(8)
Sa 24 I(1)
Di 25
Lu 26
Ma 27

drame

Tödlicher Unfall in Lorch 72-jährige Geisterfahrerin auf B29 - zwei Tote Auf der B29 verursachte ein Falschfahrer einen schweren Verkehrsunfall. Eine Frau biegt falsch auf eine Bundesstraße ein, rammt mit ihrem Auto einen anderen Wagen und reißt dessen Fahrer mit in den Tod. Auch in der Nacht danach rätselt die Polizei, wie es zu der Geisterfahrt kommen konnte. Die tödliche Geisterfahrt bei Lorch in Baden-Württemberg gibt den Ermittlern weiter Rätsel auf. Ob die 72-jährige Falschfahrerin, die einen Mann mit in den Tod riss, ihren Wagen absichtlich oder aus Versehen in die verkehrte Richtung steuerte, war auch am frühen Montagmorgen noch unklar. "Die Ursache des Unfalls kennen wir nicht", sagte ein Polizeisprecher. Bild der Verwüstung an Unfallstelle Die 72-Jährige war am späten Sonntagnachmittag falsch auf die Bundesstraße 29 eingebogen, wo ihr Auto dann frontal mit einem anderen Fahrzeug kollidierte. Die Frau und der 20-jährige Fahrer des anderen Wagens starben. Ein 21 Jahre alter Beifahrer des 20-Jährigen wurde schwer verletzt und musste ins Krankenhaus, wie der Sprecher sagte. Lebensgefahr bestehe bei ihm aber nicht.
http://www.focus.de/regional/baden-wuerttemberg/toedlicher-unfall-in-lorch-72-jaehrige-geisterfahrerin-auf-b29-zwei-tote_id_6499639.html
===============
dramatique accident du côté de Lorch en Allemagne : une conductrice âgée de 72 ans a bifurqué dans le mauvais sens causant une violente collision frontale avec un véhicule qui venait en face. la conductrice ainsi que l'autre conducteur âgé de 20 ans sont décédés. son passager a été hospitalisé et sa vie ne serait pas en danger. vu la conformité des lieux la police se questionne apparemment sur l'origine de la manoeuvre, et se demande s'il s'agit d'une erreur ... ou d'un acte volontaire...
(les rythmes courts peuvent parfois donner des indications : l'erreur humaine a tendance à se produire en jour critique physique, ou moins souvent en jour critique intellectuel... le jour critique émotionnel est le jour des suicides...)

par ailleurs la police et les secours se plaignent d'avoir régulièrement des problèmes avec des spectateurs peu scrupuleux qui n'hésitent pas à filmer les accidents et les victimes durant les opérations de secours...
http://www.stuttgarter-nachrichten.de/inhalt.toedlicher-unfall-auf-der-b-29-bei-lorch-polizei-schaemt-ihr-euch-nicht.212f87e0-abcd-4aea-a296-cbd60cab898b.html

agression

Aisne : une octogénaire violée et torturée chez elle, deux hommes mis en examen  Une femme de 88 ans a subi un véritable calvaire à son domicile de Château-Thierry. Elle a été hospitalisée dans un état grave, mais ses jours ne seraient plus en danger. Deux jeunes hommes ont été mis en examen dimanche après-midi pour «viol et vol accompagnés d'actes de torture et de barbarie» sur une octogénaire à Château-Thierry (Aisne), dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris de source judiciaire. La victime, une femme de 88 ans vivant dans une maison située sur les bords de la Marne, dans une rue proche du centre-ville mais peu passante, avait d'abord alerté jeudi la gendarmerie après avoir découvert à son domicile un blouson et des outils qui ne lui appartenaient pas, a relaté le procureur de Laon, Baptiste Porcher. Le lendemain matin, prévenue par un voisin qui avait constaté que la porte d'entrée était ouverte, la police avait ensuite trouvé l'octogénaire «bien mal en point, blessée à de nombreux endroits, sous un meuble». Des actes de torture et de barbarie constatés La victime n'a pu être entendue et se trouvait toujours en réanimation à l'hôpital, mais son pronostic vital n'était pas engagé, a précisé le procureur. La qualification de «viol accompagnés d'actes de torture et de barbarie» se base sur les nombreux hématomes et traces de sévices immanquablement liées à un viol retrouvées sur le corps de la victime. Moins de 24 heures après l'agression, deux jeunes hommes connus des services de police, âgés de 23 et 24 ans, dont l'un est originaire des environs de Château-Thierry, ont été interpellés. En garde à vue, l'un des mis en cause a nié avoir été présent chez l'octogénaire, tandis que le second l'a reconnu, tout en niant les faits reprochés. Le parquet a requis le placement en détention provisoire.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/aisne-une-octogenaire-violee-et-torturee-chez-elle-deux-hommes-mis-en-examen-15-01-2017-6571212.php
==============
(année P1 - les rythmes courts indiqueront peut-être le degré de désinhibition nécessaire pour commettre un acte pareil...)

dimanche 15 janvier 2017

disparition

Région de Colmar : disparition inquiétante d'un octogénaire Les gendarmes lancent un appel à témoin pour la disparition d'un octogénaire dans la région de Colmar.Samedi, la gendarmerie a été avisée de la disparition de Paolo Pertusini, né le 01/08/1936 à Colmar(68). Il a quitté son domicile, rue des Tulipes à Horbourg-Wihr, le 13/01/2017 à 19h15, à bord de son véhicule Alfa Romeo 147 bleu foncé immatriculé AF-416-WB, afin d'assister à un match de quille à Herrlisheim-près-Colmar, indique encore la gendarmerie. M. Pertusini est vêtu d'un anorak bleu marine, d'un pantalon de jogging bleu et d'un t-shirt bleu à l’effigie du club de quille de Wettolsheim. En cas de découverte de l’intéressé ou du véhicule, merci de prendre attache avec le MDL/C DECRET ou les gendarmes LE BROCH, GAUTHIER de la COB COLMAR au 03.89.21.50.75.
http://www.lalsace.fr/actualite/2017/01/15/region-de-colmar-disparition-inquietante-d-un-octogenaire
==================
13/14 janvier 2017 (1/08/1936)(entrée dans un épisode triple critique fort à six mois de l'anniversaire)
Me 11
Je 12
Ve 13
Sa 14 E(15) I(17)
Di 15 P(17)
Lu 16 P(18)
Ma 17 P(19)
Me 18
Je 19

internement

La prison d'Audenarde demande l'internement de Kim De Gelder La prison d'Audenarde (Flandre orientale) a demandé que Kim De Gelder soit interné, son état mental étant devenu particulièrement préoccupant, a fait savoir samedi l'avocat de Kim De Gelder, Jaak Haentjes, aux journaux Het Nieuwsblad et De Standaard. Kim De Gelder, 28 ans, a été condamné le 22 mars 2013 à la réclusion à perpétuité pour la tuerie dans la crèche Fabeltjesland à Termonde en 2009. Suivi médical D'après son avocat, la direction de la prison d'Audernarde est finalement arrivée à la conclusion que l'internement de Kim De Gelder est souhaitable, aucun suivi médical ne pouvant lui être assuré en prison. Régime sécuritaire particulier "Tous les deux mois, des audiences ont lieu au sujet du régime sécuritaire particulier de Kim De Gelder. Lors de la dernière audience début janvier, il est ressorti qu'il fallait d'urgence faire quelque chose pour Kim De Gelder. La direction de la prison m'a confirmé qu'elle avait lancé une procédure pour faire interner mon client", a déclaré M. Haentjens. Schizophrénie Le système carcéral n'a pas souhaité faire de commentaire à ce sujet. L'avocat et les parents de Kim De Gelder sont convaincus depuis 8 ans déjà que Kim De Gelder est schizophrène et donc pas responsable de ses actes. Source : Belga le 14 janvier 2017
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=32&t=795&sid=1bc2de90c1424f1170ac2f95b459b40f
=============
nous sommes effectivement dans la période critique septennale suivante, celle des 28 ans et au mois de janvier, donc huit années après.
c'est lors de sa période critique septennale précédente des 21 ans que Kim de Gelder a perpétré l'attaque de la crèche de Termonde, le vendredi 23 janvier 2009.
il a agit deux fois le vendredi (lendemain de son jour critique émotionnel en épisode chaque fois triple critique) tuant une vieille dame le vendredi précédent le drame de Termonde.

janvier 2009 (13/10/1988)
Ma 13
Me 14 
Je 15 E(8)
Ve 16 P(18) I(9)
Sa 17 P(19)
Di 18
Lu 19
Ma 20
Me 21
Je 22 P(1) E(15)
Ve 23
Sa 24 I(17)
Di 25
Lu 26
Ma 27

drame

Gard : Le suspect du double-meurtre de Molières-sur-Cèze aurait «entendu des voix» L’homme est soupçonné d’avoir poignardé deux femmes, retrouvées mortes vendredi… Deux femmes âgées de 76 et de 86 ansont été retrouvées mortes, vendredi, dans une maison de Molières-sur-Cèze dans le Gard. Le fils de l’une d’elles, âgé de 60 ans, a été interpellé peu après et placé en garde à vue. Il aurait mortellement blessé les deux victimes à l’arme blanche. Une troisième, blessée, a été prise en charge par les secours. Cet homme qui a été condamné à plusieurs reprises pour des faits de vols et d’escroquerie, « souffrirait de troubles psychiatriques », note le parquet. Selon Midi Libre, il « aurait entendu des voix qui l’auraient guidé et ordonné de commettre les faits ». En raison de l’état psychiatrique de l’individu, la garde à vue a dû être interrompue, (...)
https://fr.news.yahoo.com/gard-suspect-double-meurtre-moli%C3%A8res-095352945.html
====================
(rythmes courts à voir)

condamné

Un violeur est condamné à 20 ans de prison et doit dédommager sa victime de plus de 100.000 euro Un homme âgé de 29 ans, condamné à 20 ans de prison en juin 2015 par la cour d’appel d’Anvers pour tentative de meurtre, viol et torture, doit dédommager sa victime à hauteur de 100.871 euros, a décidé vendredi le tribunal correctionnel d’Hasselt. Les faits s’étaient déroulés dans la nuit du 11 au 12 mars 2014, à Herck-la-Ville (Limbourg). L’homme travaillait comme palefrenier dans le manège d’un ami de la victime. Il avait disposé des branches sur le chemin que la femme devait emprunter pour rejoindre cet ami. Lorsqu’elle les a repérées sur la route et qu’elle est sortie de son véhicule, il l’a attrapée. L’homme, masqué, l’a frappée et lui a donné des coups de pied. Il lui a attaché les mains dans le dos et a posé un sac sur sa tête, qu’il a étroitement serré. Le médecin légiste avait découvert des traces de strangulation sur la victime, qui auraient pu être mortelles. La femme avait survécu car elle avait réussi à prendre un morceau du sac entre ses dents. Elle avait également été violée plusieurs fois. Selon la cour d’appel d’Anvers, l’homme ne dispose d’aucun sens de responsabilité et n’accorde aucun respect pour la victime et pour les femmes en général. Source : Belga le 13 janvier 2017
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=32&t=790&sid=da5a158660ed5073e82a6fab31587ac0
==============
(période critique septennale des 28 ans - rythmes courts à voir)

arnaque

Le père de la petite Nadia, 11 ans, atteinte d'une maladie rare, indigne l'Espagne car il est soupçonné d'avoir détourné l'argent destiné à soigner sa fille et d'exploitation sexuelle de mineur. Pour faire soigner la petite Nadia, atteinte d'une maladie rare, les Espagnols avaient donné près d'un million d'euros. Mais la solidarité s'est transformée en indignation et colère contre son père, aujourd'hui dans le collimateur de la justice. L'homme est visé par des enquêtes pour escroquerie et exploitation sexuelle de l'enfant. Les parents de la fillette de 11 ans, atteinte de trichothiodystrophie, ont été entendus vendredi par un juge de la Seu D'Urgell, un village de montagne dans le nord-ouest de la Catalogne. Fernando Blanco et Margarida Grau ont été convoqués après la découverte par la police de photos de Nadia dénudée, dans une clé USB appartenant à son père. Selon la télévision régionale TV3, qui a eu accès à l'interrogatoire du juge, l'une des images montrait notamment les parents en pleine relation sexuelle sous les yeux de la fillette. Selon El Periòdico, plusieurs photographies de Nadia dénudée ont également été découvertes dans cette clé USB. A l'issue de son audition, le père de Nadia a été placé en détention préventive.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/espagne-ils-recoivent-1meur-pour-sauver-leur-fille-la-police-les-accuse-d-escroquerie-15-01-2017-6570291.php
==============
(le père serait âgé de 52 ans et la mère de 44 ans)
http://www.lefigaro.fr/international/2017/01/15/01003-20170115ARTFIG00107-escroquerie-a-la-solidarite-l-affaire-nadia-scandalise-l-espagne.php

meurtre

Une femme de 51 ans est soupçonnée d'avoir tué son compagnon et d'avoir caché le corps sous son lit pendant une semaine à Châlons-en-Champagne (Marne). Une femme de 51 ans a été placée en garde à vue samedi soir à Châlons-en-Champagne (Marne) après la découverte sous son lit du corps de son compagnon, âgé de 50 ans. La victime se trouvait selon elle depuis une semaine sous son lit , précise une source judiciaire. La police a été informée samedi soir de cet homicide par un ami de la femme a qui elle se serait confiée : «Une personne venue spontanément devant la police a affirmé avoir recueilli les confidences de cette femme qui racontait que son concubin était caché sous le lit», rapporte une source judiciaire confirmant une information de France 3 Champagne-Ardenne. «Les policiers de Châlons se sont déplacés et ont effectivement trouvé le corps sous le lit de cette dame qui a été immédiatement placée en garde à vue», ajoute t-elle.(...)« Vu l’état du corps, la personne était décédée depuis plusieurs jours. L’homicide est certain puisque la police a retrouvé la trace d’un coup d’arme blanche sur la poitrine de la victime», explique Delphine Moncuit, substitut du procureur de la République, au quotidien régional. Le parquet de Châlons-en-Champagne s'est dessaisi de l'affaire dimanche matin au profit du parquet de Reims, compétent en matière criminelle.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/marne-le-corps-d-un-homme-decouvert-sous-le-lit-de-sa-compagne-15-01-2017-6570789.php
===========
(périodes critiques successives des 49 ans - rythmes courts à voir)

colère

En colère, un petit garçon de 10 ans parcourt 10 kilomètres Samedi à Saint-Donan, un enfant, sur un coup de tête, a quitté le domicile familial à pied. Pour passer ses nerfs, il a marché, marché, marché... Les gendarmes l'ont retrouvé en fin d'après-midi sain et sauf, à près de 10 kilomètres de là. Samedi à Saint-Donan, un petit garçon de 10 ans a piqué une grosse colère, relate Le Télégramme. Suite à ce mouvement d'humeur, sans réel motif, il a décidé de partir à pied du domicile familial vers 15 heures. Ses parents, ne le voyant pas revenir, ont prévenu les gendarmes. D'importants moyens ont été engagés afin de le retrouver : une trentaine de militaires, un hélicoptère et un maître chien. Un automobiliste l'a reconnu Les équipes ont fait appel à la population, montrant des photos de l'enfant aux automobilistes notamment. Finalement, l'un d'eux l'a reconnu et a indiqué l'avoir aperçu à Quintin, à près de 10 kilomètres de là ! Les gendarmes se sont rendus sur place et ont effectivement retrouvé le petit. Il a été ramené au domicile de ses parents.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/01/15/en-colere-un-petit-garcon-de-10-ans-parcourt-10-kilometres
================
coup de colère du jour critique émotionnel ? (alors natif du samedi ou du dimanche :-)

accident

Flines-lez-Râches : un homme se tranche accidentellement la gorge en élaguant un arbre Un homme de 36 ans a trouvé la mort samedi après-midi, à Flines-lez-Râches (Nord), près de Douai, après s'être accidentellement tranché la carotide avec sa tronçonneuse alors qu'il était en train d'élaguer un arbre. Les pompiers ont été alertés vers 13h40 pour venir au secours d'un homme de 36 ans qui s'était gravement blessé avecune tronçonneuse en élaguant un arbre dans une propriété du boulevard des Alliés, à Flines-lez-Râches, nous a indiqué le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) du Nord, confirmant une information de La Voix du Nord. A leur arrivée, la situation est sans espoir. La victime est bloquée à 4 mètres de hauteur et a perdu beaucoup de sang. Alors qu'il tronçonnait une branche, la lame est revenue brutalement vers lui, lui sectionnant la carotide. Une fois ramené au sol, les équipes du SMUR tentent de le transfuser et de le réanimer mais il est déjà trop tard. Il décède avant d'avoir pu être transporté par hélicoptère à l'hôpital. Le lieutenant des sapeurs-pompiers douaisiens Frédéric Deraedt a assuré à La Voix du Nord que la victime était correctement équipée. Les vêtements spéciaux qu'il portait étaient tellement résistants que les secours ont eu beaucoup de mal à le transfuser.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/flines-lez-raches-homme-se-tranche-accidentellement-gorge-elaguant-arbre-1175177.html
===========