samedi 1 octobre 2016

dépressive

Tentative de suicide au centre hospitalier de Saint-Avold  Samedi matin, aux alentours de 6h, une femme de 41 ans a sauté par la fenêtre de sa chambre au centre hospitalier Lemire de Saint-Avold. Après une chute de 2 étages, la patiente a été transportée grièvement blessée au CHR Metz-Thionville à Mercy par les pompiers de la ville. Selon les informations du Républicain Lorrain, la femme était dépressive et hospitalisée au sein du service de psychiatrie.
http://www.radiomelodie.com/actu/6118-tentative-de-suicide-au-centre-hospitalier-de-saint-avold.html
================
(période critique septennale des 42 ans)

arrêtée

Arrestation d'une Bosniaque pour crime de guerre Neuchâtel La suspecte s'est opposée à son extradition après son interpellation. Le TPF pourrait avoir le dernier mot. La femme interpellée est soupçonnée d'avoir assassiné un garçon de douze ans en juillet 1992 dans la région de Srebrenica. Cette femme domiciliée en Suisse a été arrêtée à Neuchâtel le 20 septembre et placée en détention en vue d'extradition, sur mandat de l'Office fédéral de la justice (OFJ). Ce dernier a confirmé vendredi à l'ats l'information révélée par l'agence de presse Presheva Jonë. Les autorités bosniaques ont fait une demande d'extradition le 13 novembre 2015, qu'ils ont complétée le 6 janvier et le 8 mars 2016. Mais cette femme s'y est opposée, lors de son audition par le Ministère public neuchâtelois le lendemain de son arrestation. (...)
http://www.24heures.ch/suisse/suisse-romande/arrestation-bosniaque-crime-guerre/story/22872724
=======================

agression

Bordeaux : une directrice d'école maternelle agressée par une mère d'élève  Agressée par la mère d’une élève hier matin, la directrice de l’école maternelle Pierre Trébod a porté plainte. Mariette Laborde, 64 ans, directrice de l'école maternelle Pierre-Trébod, un établissement public du quartier du Grand Parc, à Bordeaux, a été agressée hier matin par la mère d'une élève de l'école. C'est semble-t-il une remarque de la directrice sur le retard de l'élève qui a été à l'origine de l'agression. La mère a bousculé la directrice, entraînant sa chute sur le sol dans l'enceinte de l'école. Elle lui aurait ensuite donné des coups pied. Des parents d'élèves et des membres de l'école seraient intervenus pour mettre fin à l'agression. (...)
Âgée de 24 ans, la mère de l'élève, qui avait vite quitté les lieux, a été rapidement interpellée par la police à son domicile, hier matin. Elle a été placée en garde à vue. Après avoir été entendue, elle a vu sa garde à vue prolongée jusqu'a aujourd'hui, dans l'attente des conclusions du Cauva sur l'interruption totale de travail reconnue à sa victime. Elle doit ensuite être présentée au parquet et pourrait être jugée dès lundi en comparution immédiate.
http://www.sudouest.fr/2016/10/01/la-directrice-agressee-2519907-2780.php
91252i9
=============

incitation

Deux ans ferme pour avoir incité au terrorisme sur Telegram Pour la première fois en France, un utilisateur de la messagerie cryptée Telegram était jugé au tribunal correctionnel de Paris ce vendredi. Le jeune homme, âgé de 29 ans, a été condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour avoir incité un correspondant à commettre un attentat. Il avait été interpellé à Montpellier le 25 août dernier. À la barre, le prévenu a assuré qu'en réalité il plaisantait et se moquait de ses correspondants radicalisés en se faisant passer pour l'un des leurs. Son avocat, Me Martin Méchin, a estimé que cette peine était «inadaptée» et que son client ne présentait «aucune dangerosité». (...)
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/30/01016-20160930ARTFIG00402-condamne-a-deux-ans-de-prison-pour-incitation-au-terrorisme-sur-telegram.php
====================== 
(période critique septennale des 28 ans)

drame

Bayonne : les corps de deux enfants repêchés, leur mère internée Deux enfants ont été retrouvés noyés vendredi soir dans le fleuve Adour à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), a révélé France Bleu Pays Basque. Leur mère, une femme de 41 ans, a été repêchée vivante, totalement nue, par les secours, près des corps de sa fille de 4 ans et de son garçon de 6 ans, sans que l'on connaisse le déroulé précis des faits. Selon Sud-Ouest, l'alerte a été donnée par le père qui ne parvenait pas à joindre son épouse par téléphone. Les policiers ont réussi à retrouver la trace de la mère grâce à la géolocalisation de son portable. La femme, qui habitait Cambo-les-Bains, à une dizaine de kilomètres, a été hospitalisée au service psychiatrique de l'hôpital de la Côte Basque à Bayonne. Selon le parquet de Bayonne, elle était affectée de troubles bipolaires et avait déjà eu des «comportements délirants sur la voie publique», rapporte Sud-Ouest.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/bayonne-les-corps-de-deux-enfants-repeches-leur-mere-internee-01-10-2016-6167039.php
================
(drame de la période critique septennale des 42 ans - rythmes courts à voir)

vendredi 30 septembre 2016

pulsions meurtrières

Un mineur de 17 ans écroué pour tentative de meurtre En proie, selon lui, à des "pulsions meurtrières", un mineur de 17 ans a confié être l'auteur d'un coup de couteau sur un inconnu,à Auray. Il a été interpellé et écroué ce mercredi. Dans la nuit du 6 au 7 août 2016, un jeune homme qui rentrait chez lui à pied était agressé à Auray, au port de Saint-Goustan. La victime avait reçu un violent coup de couteau à la nuque. La gendarmerie avait, à l’époque, lancé un appel à témoin pour retrouver un individu âgé entre 16 et 20 ans, avec des cheveux courts et roux, aperçu quai Francklin, près du manège, entre minuit et 1h15 du matin. "Pulsions meurtrières" Les investigations ont permis d’interpeller un mineur âgé de 17 ans. L’agresseur présumé a été déféré ce mercredi, mis en examen du chef de tentative de meurtre et écroué. Il a été interpellé par la Brigade des recherches de la gendarmerie de Lorient, après avoir confié à un responsable de son établissement où il est scolarisé, être l’auteur du coup de couteau et avoir des "pulsions meurtrières". "Il ne connaissait pas la victime, explique la procureure de la République, Laureline Peyrefitte. Il semblerait qu’il l’ait choisie après l’avoir repérée se promenant dans une rue sombre à l’écart d’une zone d’affluence". Les investigations menées avant et pendant sa garde à vue ont permis de confirmer les déclarations du mis en cause. Source : Le Télégramme ;e 29 septembre 2016
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=25348&hl=
===============
il serait intéressant de savoir quel est l'élément (ou les éléments) qui pourrait avoir suscité ces pulsions meurtrières et un passage à l'acte... (rythmes courts à voir)

arrêté

Un policier de 26 ans a été interpellé jeudi pour être entendu dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un couple, retrouvé, dimanche, dans un appartement de Bereldange, a annoncé le parquet dans un communiqué. L'homme est soupçonné d'avoir tué sa sœur de 29 ans et l'ami de cette dernière, âgé de 31 ans. Une enquête criminelle est en cours. Le suspect sera présenté vendredi à un juge d'instruction. Selon les informations de L'essentiel, l'homme travaille dans la capitale et «n’a jamais fait de vague dans la police». Les deux corps sans vie avaient été retrouvés dimanche dans un appartement de la route de Luxembourg, appartenant au policier interpellé. Les secours dépêchés sur place n'avaient pas réussi à réanimer les victimes.(...)
http://www.lessentiel.lu/fr/luxembourg/faits_divers/story/14177297
===================

bavure

Bavure - Un an après, la justice américaine a diffusé la vidéo du meurtre d'un enfant de six ans tué par deux policiers en Louisiane. 29 sept 19:50 Un peu moins d’un an après les faits, la justice américaine a décidé de dévoiler la vidéo du meurtre de Jeremy Mardis, six ans, par deux policiers de la ville de Marksville en Louisiane. La mort de cet enfant avait choqué l’Amérique. Le 3 novembre 2015, deux policiers, Derrick Stafford et Norris Greenhouse Jr., tentent d’arrêter un automobiliste, Christopher Few, après qu’il a quitté son domicile suite à une altercation avec sa petite amie. L’homme recule pour se rapprocher des policiers mais les deux officiers ouvrent le feu, pensant qu’il tentait de s’enfuir. De nombreux coups de feu sont tirés, blessant grièvement le conducteur. Pire : avant de tirer, les policiers n’ont pas vérifiés si Christopher Few était le seul dans le véhicule. La fusillade suspendue : ils découvrent mort sur le siège passager son fils autiste de six ans, Jeremy Mardis.  Le procès des deux officiers, accusés de meurtre non-prémédité, s’est ouvert mercredi 28 septembre. Les avocats de la famille ont rapidement fait diffuser la vidéo du meurtre pour montrer l’emploi excessif de la force par les deux policiers et ainsi remettre en cause leur argumentaire. Depuis la fusillade, ils affirment s’être défendu car le père de Jeremy tentait de les écraser. Après avoir vu la vidéo, le juge du district affirme que le conducteur n’essayait pas d’écraser les policiers mais au contraire de s’arrêter. Les deux officiers risquent de lourdes peines de prison.
http://www.lci.fr/international/la-justice-americaine-devoile-la-video-du-meurtre-d-un-enfant-de-6-ans-par-des-policiers-2005295.html
===============
Greenhouse 15/11/1991
Stafford 6/07/1983
drame du 3/11/2015 21h

on peut, par curiosité, regarder la situation des deux policiers, nos rythmes psychiques ayant souvent une incidence sur nos réactions et comportements du moment :

3 novembre 2015 (15/11/1991)(lendemain jour critique intellectuel i9 proximité anniversaire 24)
 Di 1
Lu 2 I(9)
Ma 3
Me 4
Je 5
Ve 6 P(18) E(22)


3 novembre 2015 ( 6/07/1983)(entrée dans le jour critique émotionnel E22 - 32 ans et 4 mois)
Di 1 I(26)
Lu 2
Ma 3
Me 4 E(22)
Je 5 P(12)
Ve 6
Sa 7
Di 8

violences

Le Pontet - La cuisinière accusée d’avoir poignardé son compagnon est jugée aujourd’hui Après un peu plus d’un mois de détention provisoire à la prison pour femmes à Nîmes, Sandra Distani, une cuisinière de 49 ans, va devoir faire face au tribunal correctionnel d’Avignon cet après-midi. Elle est accusée d’avoir donné plusieurs coups de couteau à l’homme qui partage sa vie et qui est aussi son patron dans le restaurant où ils travaillent à Avignon. Les faits présumés se seraient produits dans la nuit du 22 au 23 août dernier. Le couple avait eu une violente dispute à son domicile du Pontet. L’homme, âgé de 60 ans, va devoir s’expliquer lui aussi. Sous contrôle judiciaire depuis le mois d’août, il lui est reproché des violences. 
http://www.ledauphine.com/faits-divers/2016/09/29/la-cuisiniere-accusee-d-avoir-poignarde-son-compagnon-est-jugee-aujourd-hui
===============
(période critique septennale des 49 ans - rythmes courts à voir pour les deux personnes)

condamné

Caen: un policier condamné pour avoir frappé un manifestant Un policier a été condamné aujourd'hui à Caen à deux mois de prison avec sursis après avoir frappé un manifestant contre la loi travail le 26 mai, selon le parquet. Le fonctionnaire ne verra pas sa condamnation inscrite à la partie communicable de son casier judiciaire, a précisé à l'AFP le procureur de la République de Caen, Carole Etienne. Selon le parquet, il a été condamné dans le cadre d'une comparution avec reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), le "plaider-coupable" à la française, une procédure rapide qui évite au prévenu un procès public. L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait été saisie le 27 mai de cette affaire après la diffusion d'une vidéo sur le site Normandie-Actu. Dans ce film, on voit le policier donner des coups de matraque et un coup de pied à un homme à terre pendant une manifestation houleuse. "Mon client est un peu frustré par cette procédure. Néanmoins, on est satisfait que la justice soit passée, même si on a été largement aidés par cette vidéo. C'est une peine symbolique, mais importante. Aujourd'hui peu d'affaires de violence policière arrivent devant le tribunal. Beaucoup sont classées", a commenté Me Claude Marand-Gombar, l'avocat du plaignant interrogé par l'AFP. Selon lui, le policier est un commandant de 54 ans travaillant pour la police judiciaire. Le conseil de ce dernier, Me Gilles Viaud, n'était pas joignable dans l'immédiat. "Je n'ai même pas eu d'excuses", a déploré jeudi le plaignant, Monji Essanaa, 54 ans également, à France 3 Basse-Normandie. Le volet indemnitaire sera jugé ultérieurement.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/09/29/97002-20160929FILWWW00149-caen-un-policier-condamne-pour-avoir-frappe-un-manifestant.php
===============
(rythmes courts à voir)

abus

Colmar: un prêtre soupçonné de viol sur mineure a été écroué  Le prêtre soupçonné de pédophilie a été arrêté, mis en examen et écroué. L'auteur présumé des faits, un homme de 58 ans, aurait détourné des fonds de la paroisse pour obtenir des faveurs sexuelles, il y a une dizaine d'années. Un prêtre catholique de 58 ans a été mis en examen et écroué à Colmar. Il est soupçonné de viol et agression sexuelle sur une adolescente. Les faits remonteraient à une dizaine d'années. Ce curé, mis en cause dans une affaire de viol par pénétration digitale, d'agression sexuelle sur mineure et d'abus de confiance, a été placé en garde à vue mardi. Selon l'archevêque de Strasbourg, Mgr Jean-Pierre Grallet, il a été mis en examen et incarcéré à Colmar. Par ailleurs, l'homme d'église, nommé en 2005 dans la paroisse de Wintzenheim, près de Colmar, détournait "des chèques destinés à la paroisse". Il est soupçonné de s'être servi d'une partie de ces sommes pour obtenir des faveurs sexuelles auprès d'une jeune fille, selon des sources judiciaires. Un curé "abordable" et "séduisant" L'affaire a démarré par une enquête de Tracfin, la cellule anti-blanchiment du ministère des Finances. Constatant que d'importantes sommes d'argent transitaient par le compte bancaire de l'homme d'Eglise, Tracfin avait émis un signalement qui avait abouti à l'interpellation de la jeune femme. Âgée aujourd'hui de 26 ans, celle-ci a été mise hors de cause dans l'enquête.(...)
http://www.bfmtv.com/societe/colmar-un-pretre-soupconne-de-viol-sur-mineure-a-ete-ecroue-1042673.html
==========================
(il y a dix ans c'était période critique septennale des 49 ans)

jeudi 29 septembre 2016

suicide

Edmonton – Talonnée depuis quelques semaines par un groupe d’internautes baptisée Creep Catchers qui l’accusait de leurre d’enfant, une jeune femme d’Edmonton s’est enlevée la vie au début du mois, a rapporté Global News mercredi. Le groupe de justiciers Creep Catchers écume le web à la recherche de prédateurs sexuels avant de les confronter et de les exposer sur internet. En août, il a publié une vidéo sur son site dans lequel un membre confrontait et accusait Katelynn McKnight, 27 ans, d’avoir tenté de leurrer une enfant pour obtenir une relation sexuelle. Or, la jeune femme aurait plutôt souffert d’une maladie mentale. La mère de Katelynn, Cathy Dunn, s’interroge sur les tactiques du groupe. «Comment pouvez-vous confrontez les gens et assumer qu’ils sont coupables quand vous n’avez pas vraiment de preuves», s’est-elle questionnée. Mme Dunn admet toutefois qu’elle ignore si la dénonciation a bel et bien mené au suicide de sa fille, puisqu’elle avait déjà tenté de s’enlever la vie par le passé. Les policiers éprouvent aussi un certain malaise vis-à-vis du groupe. Selon eux, les interventions des internautes entrent parfois en conflit avec leur travail et peut même amener des prédateurs à déménager, avant de recommencer à leurrer des enfants ailleurs. «Les dommages que causent ce groupe à l’application de la loi et de la justice ne sont pas bien», a dénoncé Stephen Camp, de l’unité de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants sur internet. Creep Catchers avait réalisé un coup fortement médiatisé en confrontant et dénonçant Dario Devic, un policier de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Surrey, en Colombie-Britannique, en début septembre. Il a été accusé de leurre d’enfant quelques jours plus tard, selon CBC. 16
http://www.journaldemontreal.com/2016/09/29/accusee-de-leurre-denfant-par-des-internautes-elle-se-suicide-1
=================
date-of-birth January 19, 1989 date-of-death September 7, 2016
(suicide à l'arrivée du jour critique émotionnel E15 en période critique septennale des 28 ans à cinq mois de l'anniversaire)
(pas trouvé l'âge de Dario Devic)

suicide

Caen Soupçonné d'attouchements sexuels, à Caen. Le moniteur d'auto-école se suicide Le moniteur d'auto-école qui devait être jugé, à Caen (Calvados), le 4 octobre 2016, pour attouchements sexuels sur ses élèves, s'est donné la mort. Le procès n'aura pas lieu. Un moniteur d’auto-école soupçonné d’attouchements sur ses élèves Il avait déjà tenté de se suicider 14 mai 2016. Ce jour-là, en pleine leçon de conduite, le moniteur, âgé de 50 ans, aurait voulu se suicider sous les yeux d’une élève en se jetant sous une voiture puis sous un camion sur le périphérique de Caen. Il s’en sortira avec des blessures légères. L’enquête ouverte après cet incident aboutira à des témoignages inquiétants d’élèves du moniteur. Celui-ci aurait échangé des caresses en échange d’heures de conduite gratuites ou aurait réclamé des baisers lorsque les jeunes filles rataient leurs manœuvres. Huit victimes présumées, dont certaines mineures, auraient été recensées par les enquêteurs. Un procès devait se tenir devant le tribunal correctionnel de Caen, mardi 4 octobre 2016. Le suicide du prévenu entraîne, de fait, l’annulation de ce procès.
http://www.normandie-actu.fr/soupconne-d-attouchements-sexuels-a-caen-le-moniteur-d-auto-ecole-se-suicide_233975/
====================
(période critique septennale des 49 ans)
http://www.libertebonhomme.fr/2016/10/01/temoignages-exclusifs-apres-le-suicide-du-moniteur-d-auto-ecole-a-caen-nos-filles-avaient-besoin-du-proces-pour-se-reconstruire/

correction

Supermarkt-Chef soll Dieb totgeprügelt haben: Opfer traute sich nicht zur Polizei Ein tödlicher Fall von Selbstjustiz nach einem Ladendiebstahl sorgt in Berlin für Aufsehen. Opfer ist ein 34-jähriger Mann. Er wurde angegriffen und traute sich offenbar nicht, zur Polizei zu gehen. Auch zum Arzt ging er viel zu spät. Kurz darauf war er tot. Der Filialleiter eines Berliner Supermarktes soll einen Ladendieb so brutal geschlagen haben, dass dieser wenige Tage später starb. Die Gewalttat ereignete sich nach Polizeiangaben vom Donnerstag bereits am 17. September. Der 34-jährige Ladendieb soll am frühen Morgen in dem Supermarkt im Bahnhof Lichtenberg aufgefallen sein. Der 29-jährige Filialleiter soll den Mann daraufhin nicht der Polizei übergeben, sondern ihn misshandelt haben. Das hätten die Ermittlungen im Supermarkt und anschließende Vernehmungen ergeben, teilten Polizei und Staatsanwaltschaft in Berlin mit. Erst zwei Tage nach dem Angriff ging das Opfer zu einem Arzt in Lichtenberg. Der diagnostizierte schwere Gesichtsverletzungen und schickte den Mann zur stationären Behandlung in ein Krankenhaus. Das Krankenhauspersonal informierte die Polizei. Fotos der Polizei zeigen den Verletzten mit einer großen Wunde über dem linken Auge. Einen weiteren Tag später, am 20. September, starb der Mann an seinen Verletzungen.(...)
http://www.focus.de/panorama/welt/schlimmer-vorfall-in-berlin-supermarkt-chef-soll-dieb-totgepruegelt-haben-opfer-traute-sich-nicht-zur-polizei_id_6008085.html
==================

un gérant de supérette de Berlin (âgé de 29 ans) a surpris un voleur dans son magasin (un homme de 34 ans). au lieu de remettre l'individu à la police il s'est chargé de sévèrement le corriger. à un tel point que l'homme, qui avait peur d'aller voir la police ou un médecin... est décédé de ses blessures trois jours après.
(périodes critiques septennales des 28 et 35 ans)

justice

Californie : des manifestants demandent justice après la mort d'un Noir abattu par la police Alfred Olango, qui était non armé, a été tué dans la nuit de mardi à mercredi par la police à El Cajon, dans la banlieue de San Diego.
http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/etats-unis-manifestation-en-californie-apres-la-mort-d-un-homme-noir-tue-par-la-police_1847323.html
===================
(Richard Gonsalves: El Cajon Police Officer Who Killed AlfredOlango Identified)

drame

Un demandeur d'asile abattu par la police à Berlin Un demandeur d'asile de 29 ans qui s'apprêtait à attaquer au couteau un autre réfugié dans un foyer d'accueil à Berlin a été abattu par des policiers dans la nuit de mardi à mercredi, ont annoncé la police et le Parquet. La police avait initialement été appelée vers 18H30 GMT dans cet établissement du centre de la capitale allemande afin d'interpeller un demandeur d'asile de 27 ans soupçonné d'avoir abusé mardi soir dans un parc voisin d'une enfant réfugiée de six ans vivant dans le même foyer, selon un communiqué de la police. Au moment où le suspect, qui était menotté, était assis dans le véhicule des policiers, un autre réfugié est sorti du foyer un couteau à la main et s'est précipité sur lui, selon ce communiqué. Selon plusieurs témoins, l'homme, peut-être le père de l'enfant, a crié: "Tu ne vas pas survivre à ça!", a écrit l'agence de presse allemande DPA. "Il a ignoré les multiples sommations lui enjoignant de s'arrêter, en conséquence de quoi plusieurs policiers ont fait feu sur lui", ont expliqué dans un communiqué le Parquet et la police. (...)
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=25331&hl=
===================
(les deux personnes concernées par la période critique septennale des 28 ans)

drame

Etats-Unis: un adolescent, soupçonné d'avoir tué son père, tire dans une école Trois personnes ont été blessées lors d'une fusillade dans une école élémentaire de Townville en Caroline du sud, et le tireur - un adolescent - a été arrêté Le suspect a tiré sur deux autres garçons dans la cour de l'établissement, les blessant respectivement à la jambe et au pied, ainsi que sur une enseignante, touchée à l'épaule, de l'école primaire de Townville, en Caroline du Sud. La fusillade a éclaté dans l'après-midi, a indiqué la police lors d'une conférence de presse. Le mineur "a été interpellé, il n'y pas de danger pour les habitants", a déclaré le capitaine Garland Major, du bureau du shérif du comté d'Anderson. "Toutes les victimes ainsi que le suspect sont blancs, il n'y a pas de connotation raciste associée à ces faits" qui "ne sont liés à aucun type de menace terroriste", a précisé le bureau du shérif dans un communiqué. Une enquête pour homicide a été ouverte après la mort d'un homme de 47 ans, Jeffrey DeWitt Osborne, retrouvé mort dans une maison à quelque trois kilomètres de l'école. Il s'agirait du père du suspect, a indiqué le médecin légiste, Greg Shore. (...)
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=25329&hl=
===================
(le tireur serait âgé de 14 ans)

mercredi 28 septembre 2016

drame

Cardiff : un couple retrouvé poignardé à mort Le corps sans vie d'un couple a été retrouvé mercredi matin à proximité du magasin Matalan où ils travaillaient tous les deux à Cardiff, en Grande-Bretagne. Zoe Morgan, 21 ans, et Lee Simmons, 34 ans, ont tous les deux été poignardés à mort. Les victimes, qui étaient en couple depuis environ 4 mois, travaillaient toutes les deux en tant que vendeurs dans la même boutique. Ils s'étaient rencontrés sur leur lieu de travail et étaient très amoureux. Selon les premiers éléments de l'enquête, ils ont été attaqués vers 5H30 du matin alors qu'ils quittaient la boutique. Le meurtrier s'en serait d'abord pris à Zoé. Lee a ensuite été poignardé en tentant de défendre sa petite amie. Un suspect, âgé de 20 ans, a été interpellé à son domicile 25 minutes après la macabre découverte. Il connaîtrait les deux victimes. Source : Mirror le 28 septembre 2016
http://www.skcenter.org/forum/index.php?showtopic=25325&hl=
====================

drame

Drame de Gréez-sur-Roc : l'hypothèse d'un crime passionnel privilégiée Les enquêteurs penchent pour l'hypothèse d'un crime passionnel après la découverte de 2 corps sans vie, mardi soir dans une petite maison du bourg de Gréez-sur-Roc, près de la Ferté-Bernard. Un homme de 57 ans aurait tué sa compagne de 46 ans, puis se serait donné la mort . Les gendarmes poursuivent leurs investigations après la découverte ce mardi de 2 corps sans vie dans une petite maison à Gréez-sur-Roc, dans l'Est de la Sarthe. Un drame conjugal qui est survenu mardi, en début de soirée. "Aux environs de 18h50, une jeune fille de 13 ans contacte la gendarmerie en indiquant que sa mère vient de lui envoyer un SMS lui disant qu'elle était séquestrée par son compagnon dans une maison à Gréez-sur-Roc" explique le procureur de la République du Mans, Fabrice Belargent. Cette alerte déclenche immédiatement l'envoi d'une patrouille qui arrive en une dizaine de minutes. "Les gendarmes ont alors constaté sur place la présence de 2 corps. Celui d'un homme qui était pendu et celui d'une femme qui était en train de se consumer". Cette femme, qui n'a pas encore été identifiée avec certitude, présentait une blessure à l'arme blanche au niveau de la carotide et des traces d'hydrocarbures ont été relevées sur le corps. Par ailleurs, plusieurs couteaux ont été retrouvés dans l'habitation par les gendarmes a indiqué le parquet. Un homme maladivement jaloux Très rapidement, les enquêteurs penchent pour un crime passionnel. Ce que confirme le procureur : "L'hypothèse qui a été élaborée, c'est que la femme a été tuée par son compagnon qui s'est après donné la mort". Un scénario que les autopsies, pratiquées ce jeudi à Angers, devront confirmer. Ce qui est sûr, c'est que l'homme âgé de 57 ans était réputé violent et "maladivement jaloux" selon Fabrice Belargent. Le couple, qui s'était rencontré en janvier dernier, se querellait très fréquemment. Quelques heures avant le drame, une dispute a d'ailleurs éclaté confie une voisine. (...)Condamné pour violences et menaces de mort en 2015 Le quinquagénaire avait été condamné à 2 reprises en 2015 pour des violences et des menaces à l'encontre de ses anciennes compagnes. Il écope ainsi d'une peine de 18 mois d'emprisonnement avec sursis, puis 4 mois ferme. Mais il n'ira jamais en prison bénéficiant d'un aménagement de peine à savoir le port d'un bracelet électronique depuis mars 2016.
 2ème drame familial en 6 ans à Gréez-sur-Roc Cette mesure n'a en tout cas pas permis d'éviter un nouveau drame familial à Gréez-sur-Roc alors que la commune n'a pas encore totalement tourné la page de celui de 2010. Il y a 6 ans un habitant avait tué son frère d'un coup de pistolet. Cela fait beaucoup pour un petit village de 350 âmes dit le maire Gérard Clément : " C'est la deuxième fois que cela nous arrive. On est un village qui se veut paisible et malheureusement, cela tombe sur nous. J'espère que ce n'est qu'un hasard parce que c'est lourd à porter. On a beaucoup de peine".
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-couple-retrouve-mort-greez-sur-roc-en-sarthe-1475070432
========================

un drame de la période critique septennale des 56 ans.
les périodes critiques sont souvent en cause lors de drames conjugaux et familiaux : le drame de 2010 cité est un drame des périodes critiques communes des deux frères - pcseptennales des 63 et 56 ans)
http://www.lemainelibre.fr/actualite/assises-marcel-correge-condamne-a-13-ans-de-reclusion-criminelle-25-10-2013-70110

chute

Une adolescente de 14 ans du lycée Marcelin-Berthelot de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) a fait une chute mortelle du troisième étage de son établissement ce mercredi.  L’élève, scolarisée en seconde dans ce lycée, est décédée vers 12 h 30 après « plusieurs tentatives de réanimation des services de secours pendant une heure », a indiqué une source policière. Suicide, accident, acte malveillant d’un camarade ? « Aucune piste n’est écartée pour l’instant », selon cette même source. Une enquête a été ouverte.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2016/09/28/une-ado-se-tue-en-chutant-dans-son-lycee
===================