vendredi 16 juin 2017

suicide

Michelle Carter, 20 ans, attend la décision du juge qui décidera de son sort. Cette jeune américaine est accusée d’avoir poussé son petit ami au suicide en 2014, après lui avoir envoyé des textos le poussant à commettre l’irréparable. Cette affaire, assez unique en son genre, captive les Etats-Unis et interroge la notion de droit. (...)
http://www.aufeminin.com/news-societe/massachusetts-michelle-carter-conrad-roy-suicide-texto-s2279800.html
============
la jeune femme, native du dimanche, se trouvait dans son jour critique émotionnel E22, le dimanche 13 juillet 2014 et à un mois de son anniversaire, lorsqu'elle a poussé au suicide son  ami Conrad Henry Roy III - pas trouvé de donnée concernant ce dernier car il serait intéressant de voir sa situation à lui, le jour critique émotionnel étant probablement le plus fréquent jour des suicides en raison des effets qu'il produit... Michelle Carter était donc elle aussi "dans l'ambiance"... et désirait peut-être commettre son suicide "par personne interposée"...
(her trial must begin before her 20th birthday on Aug. 11, 2016.)
http://www.masslive.com/news/index.ssf/2016/03/details_emerge_about_michelle.html

13 juillet 2014 (11/08/1996)
Je 3
Ve 4
Sa 5 P(6)
Di 6 P(7) E(15)
Lu 7
Ma 8
Me 9
Je 10 I(9)
Ve 11 P(12)
Sa 12
Di 13 E(22)
Lu 14
Ma 15


Capt Conrad Henri "C3" Roy, III  Birth: 1996 New Bedford Bristol County Massachusetts, USA Death: Jul. 13, 2014 Fairhaven Bristol County Massachusetts, USA
https://www.findagrave.com/cgi-bin/fg.cgi?page=gr&GSvcid=538987&GRid=143219357&


 édit :
déjà le dimanche précédent, jour critique émotionnel précédent... (voir le calendrier ci-dessus)
«Pends-toi, saute d’un immeuble, poignarde-toi, je ne sais pas, il y a plein de façons de faire», a-t-elle écrit le 6 juillet 2014, soit sept jours avant que le jeune garçon se donne la mort en s'asphyxiant au monoxyde de carbone dans sa voiture qui était garée sur un parking de Fairhaven, dans le Massachusetts. Le 5 juillet, elle écrivait : «Tu dois faire quelque chose rapidement, quelque chose qui mettra fin à tout ça sans que tu ne te soucies de la douleur». «Tu m’as dit que tu voulais tout ça tellement fort. Mais je savais que tu n’allais pas essayer à fond. Je me sens tellement idiote… Tu as menti à propos de tout ça. Tu m’as dit que tu allais le faire, je pensais que tu voulais vraiment mourir. Mais visiblement ce n’est pas le cas. Je me sens trahie et stupide», a-t-elle encore écrit
http://www.msn.com/fr-be/actualite/monde/par-sms-elle-pousse-son-petit-ami-au-suicide-il-s%E2%80%99excusait-de-ne-pas-r%C3%A9ussir-%C3%A0-se-tuer/ar-BBCFEVi

Aucun commentaire: